Follow by Email

dimanche 21 avril 2013

Grosse semaine

La semaine du 14 avril a été une grosse semaine dans tous les sens du terme.

Tout d'abord, il y a eu  le drame vécu au marathon de Boston dont j'ai traité dans mon dernier billet . Je dois vous dire que j'avais l'esprit ailleurs à la course à pied suite à ces événements. Comme j'avais planifié une semaine de 105km, j'ai du me ressaisir dès le mardi 16 avril pour continuer l'accumulation des kilomètres commencée avec ma sortie de 30km du dimanche 14 avril .

Donc, mardi le 16  avril, 15km en endurance confortable dans Duberger à une moyenne de 6:56\km. Les sensations étaient bonnes pour un mardi et j'ai senti un petit déclic par rapport aux semaines précédentes. Il faut croire que les grosses semaines depuis la Course des Pichous commencent à payer. En passant,quant je vois que mon pace confortable commence à être un peu plus rapide, c'est un signe que l'entrainement rapporte.

Mercredi le 17 avril, j'ai rejoins Gilbert à l'Ancienne-Lorette pour notre séance d'intervalles. Au menu 7 X 1km avec 400 mètres de récupération pour un total de 15 km avec le réchauffement et le retour au calme. Je recherche dans ces séances la sensation du pace 10 km. Les sensations étaient encore très bonnes et j'ai fait cet entraînement en contrôle. Gilbert, mon coq de l'Ancienne-Lorette, est toujours une source de motivation. C'est un bon ami que j'ai connu dans le club La Foulée dans les années 80. Même s'il est plus fort que moi, nous formons un bon tandem d'entraînement car on pense de la même façon. On aime le volume et on a pas peur de travailler dur durant nos séances de qualité. Mais on sait aussi relâcher quand c'est le temps.

Jeudi le 18 avril, une autre séance de 15km en endurance confortable. Je suis sortie à 5:00 AM comme d'habitude  et j'ai vu le jour se lever après un peu plus de 1km à peine:


Les journées rallongent et je pourrai bientôt faire tous mes entraînements à la clarté.

Je suis monté à Loretteville sur le trottoir longeant l'autoroute Robert-Bourassa et par le Boulevard de la Colline jusqu'à la rue de la Faune. Quatre kilomètres de montée.Par la suite, j'ai continué vers l'ouest sur de la Faune jusqu'au Boulevard Valcartier que j'ai emprunté vers le nord. J'ai tourné sur la rue de la Rivière-Jaune vers l'ouest pour redescendre vers la maison par la rue Monseigneur-Cooke. On longe le terrain de golf le Lorettette:



La fonte de la neige est plus lente à cet endroit. Mon ami Gervais qui court dans le zoo a déjà commencé sa saison de golf sur un autre terrain dans la province. Au Lorette, les amateurs vont devoir attendre en mai à ce que je vois.

Vendredi le 19 avril, j'ai retrouvé Gilbert au parc Armand Viau pour notre tempo run, soit 10km que j'ai fait à une moyenne de 5:46/km soit un peu plus rapidement que mon pace marathon. Un total de 16 km avec le réchauffement et le retour au calme.

Enfin, j'ai conclu cette semaine de 105km avec, samedi le 20 avril,  une sortie relax de 14km dans le sentier du Parc linéaire de la Rivière St-Charles. J'ai débuté par le secteur Chauveau sud. Le sentier est maintenant presque entièrement sur la terre battue:



Les escaliers sont complètement accessibles:



Comme les arbres n'ont pas encore de feuilles, on peut bien apercevoir la rivière St-Charles dans le secteur qui longe le Boulevard St-Jacques avant la passerelle Les Saules:


J'ai continué en traversant le secteur Les Estacades sud pour prendre la piste cyclable qui va jusqu'au Boulevard Père Lelièvre. J'ai fait un peu plus d'un kilomètre dans le secteur Les Saules pour revenir sur mes pas par la suite:


Bientôt, il fera clair à 5:00 heures AM et je ferai au moins deux récupérations par semaine dans ce beau sentier.

À venir

Il me reste deux grosses semaines d'entraînement avant de commencer mon taper pour Ottawa:

1) Semaine du 21 avril: 90 km avec une séance d'intervalles de 9 X 800 mètres pace 10km et un tempo de 11 km;

2) Semaine du 28 avril: une dernière semaine de 105km. Par contre, je devrai réduire l'intensité pour garder mes jambes fraches en vue du demi-marathon de Lévis que je courrai le dimanche 5 mai. Je me contenterai uniquement de 10 X 400 mètres pace 10km, ce qui est facile mais qui permet de faire tourner un peu les jambes.

Quant à mon ami Gilbert avec qui je m'entraîne la semaine, il ne lui reste qu'une grosse semaine compte tenu qu'il courra le marathon de Sugarloaf le 19 mai, soit une semaine avant le marathon d'Ottawa. Après, il s'en ira à son chalet jusqu'au mois d'octobre et je perdrai mon coq d'entraînement pour plusieurs semaines.

2 commentaires:

  1. C'est sur la bonne voie pour Ottawa.

    RépondreSupprimer
  2. Wow, une nouvelle grosse semaine, bravo à toi et bonne continuation ;-)

    RépondreSupprimer