Follow by Email

dimanche 25 juin 2017

Semaine du 18 juin

Après ma course de 15 km en sentier la semaine dernière, j'ai continué mon entraînement en vue du marathon Lévis-Québec que j'espère courir le 27 août prochain.

J'emploie le mot j'espère car mon problème à la plante du pied gauche n'est pas toujours réglé. J'ai rencontré le podiatre Martin Demers mercredi le 21 juin et il a pris les moules de mes pieds dans des boîtes de foam. Je lui ai fait part de mon désir  de courir le marathon le 27 août et d'avoir le temps de faire la transition avec mes nouvelles orthèses. Il m'a donc fixé un rendez-vous le 3 juillet pour que je puisse en prendre possession. Normalement, j'aurais du attendre de deux à trois semaines.

Durant la semaine du 18 juin, j'ai couru 70 km toujours avec les vieilles orthèses inconfortables que continue d'endurer. Après mes entraînements, je soulage l'inflammation à la plante de mon pied gauche avec l'application de froid. Je n'ai pas de douleur en courant mais c'est désagréable après les sorties avec cette sensation d'avoir une bosse sous le pied. Voici le détail de mon entraînement:

Dimanche 18 juin: 4 km de réchauffement avant le Défi Dansereau et ma compétition de 15 km que j'ai courue en 1:29:28. 19 km au total pour la journée.

Lundi 19 juin: repos de course et séance de musculation au World Gym.

Mardi 20 juin: 17 C et très humide. J'ai amené mon bidon d'eau. Sortie dans le Parc linéaire, secteurs Chauveau nord et Chauveau sud jusqu'au secteur de l'Estacade:


Mon tshirt était complètement mouillé à la fin de la sortie. 11 km à un pace moyen de 8:22/km.

Mercredi 21 juin: 16 C, nuageux avec un fonds d'humidité. Départ du World Gym pour une sortie dans l'Ancienne-Lorette. Je suis passé par la rue Notre-Dame où il y avait encore des travaux. J'ai bifurqué par une rue me permettant d'aller rejoindre la polyvalente et le complexe sportif. 10 km à un pace moyen de 7:21/km.

Par la suite, j'ai enchaîné avec ma séance de musculation.

Jeudi 22 juin: Plus frais avec 10 C. Sortie dans le Parc linéaire, secteurs Chauveau nord, Kabir-Kouba et Château d'eau. Avant le secteur Kabir-Kouba, le décors avait encore changé car on a ajouté un rideau au théâtre couvert huron-wendat en vue du pow-wow qui va commencer le 30 juin prochain:


J'ai eu de bonnes sensations malgré ma grosse séance de musculation pour les jambes la veille. 10 km à un pace moyen de 8:22/km.

Vendredi 23 juin: 15 C et pluie. C'était une journée fériée en cette veille de Saint-Jean Baptiste et le World Gym n'ouvrait qu'à 8:00 heures. J'y suis arrivé à 7:00 heures et je suis parti du stationnement pour une sortie passant par le parc industriel Armand-Viau, le quartier Les Saules et les pistes cyclables St-Jacques et Chauveau. Bonnes sensations. 10 km à un pace moyen de 6:52/km.

Par la suite, j'ai enchaîné avec ma séance de musculation.

Samedi 24 juin: 17 C et couvert. Départ de l'entrée du Parc linéaire sur le Boulevard de la Colline pour une sortie dans les secteurs des Méandres et du Lac jusqu'à cet endroit:



Un peu avant, il y avait cet écriteau sur un banc de pierre:


Il est malheureux que la Société de la rivière Saint-Charles soit obligée d'aviser les fumeurs de pas jeter leurs mégots de cigarette dans la nature. Il y a des gens qui n'ont de respect pour rien.

Pour ce qui de mon entraînement, j'ai couru 10 km à un pace moyen de 7:41/km. Mes jambes étaient un lourdes pour le 5 premiers kilomètres mais elles se sont replacé sur le retour.

Zoo du 25 juin

Je suis arrivé au Centre Lucien-Borne vers 7:20 heures question de courir 5 km de réchauffement.

Le ciel était bleu et le mercure affichait 15 C. Je suis parti à rebours du parcours de réchauffement des amis afin de les rencontrer. Sur les Plaines d'Abraham, je suis passé devant la grande scène sur laquelle s'était tenu le spectacle de la fête des Québécois le 23 juin en soirée:


Un peu plus loin j'ai croisé cinq amis qui se réchauffaient et j'ai continué avec eux pour revenir au Centre Lucien-Borne.

Jean-Yves, à ma demande spéciale, avait préparé un parcours passant par la piste cyclable du Boulevard Pierre-Bertrand:


Nous sommes parti huit coureurs, pour nous retrouver rapidement à 7. Nous sommes allé d'abord rejoindre le sentier du Parc linéaire en direction de Ville-Vanier:


Nous sommes sorti assez rapidement du sentier pour aller courir sur les pistes cyclables. Ici, la piste cyclable du Boulevard Pierre-Bertrand:


Plus loin, celle du Boulevard des Gradins dans la côte qui se trouve au milieu du graphique plus haut:


En haut de la côte, nous avons continué sur la piste cyclable du Corridor des cheminots:


Dans le secteur du Boulevard Henri-Bourassa, nous avons pris des rues dans Limoilou pour rejoindre de nouveau le Parc linéaire, mais dans la partie urbaine près du Pont Drouin:


Pour terminer, nous avons conclu avec la bonne vieille côte Sherbrooke ou les escaliers y donnant accès et ce, au choix des amis. De mon côté, j'ai préféré la côte aux escaliers. Dans les deux cas, on est assuré de bien faire monter les pulsations.

Au total, j'ai couru 25.69 km en 3:02:09, soit un pace moyen de 7:05/km.

Pour la prochaine semaine, je vais encore augmenter légèrement mon kilométrage et continuer de bâtir mon endurance.


dimanche 18 juin 2017

Défi Dansereau

Je me cherchais une compétition à faire en juin et j'ai trouvé le Défi Dansereau de Pont-Rouge dimanche le 18 juin.

Le Défi est offert en trois versions: le 5km, le 10 km et le 15 km. J'ai jeté mon dévolu sur la distance du 15 km.

Cette course est tenue sur un magnifique sentier qui part du Centre Plein Air Dansereau à Pont-Rouge:


Ce sentier longue la rivière Jacques-Cartier qui est plus imposante que la rivière St-Charles que je longe à l'entraînement plusieurs fois par semaine:


Le sentier n'est pas technique et ressemble à celui du Parc linéaire de la rivière St-Charles, les escaliers en moins. Par contre, j'ai trouvé qu'il y avait des faux plats et plusieurs petites bosses où il fallait relancer:


Le départ du 15 km était à 9:30 heures. Comme j'étais arrivé trop juste à Baie Saint-Paul lors de ma dernière compétition, je suis parti de la maison à 7:15 heures pour être certain d'arriver sur les lieux de la compétition à l'avance. Vers 8:00 heures, j'ai retiré mon dossard dans le chalet du Centre de Plein Air Dansereau :



Les lieux étaient encore tranquilles. Du haut du chalet, nous avions une belle vue sur l'arche de départ-arrivée et sur l'entrée du sentier:



À l'intérieur, après la remise de mon dossard, j'ai rencontré Steeve Baker, un ami Facebook:


Steeve fait toutes ses compétitions avec un costume de Superman. Cette fois-ci, celui qu'il portait était un peu plus flyé. Il m'a entretenu sur son défi 2017: courir 12 marathons. Il en a déjà couru 6 dont 5 en 5 fins de semaine consécutives. Bravo, surtout qu'il ne court que depuis 2013. Il faut dire qu'il est un bon athlète, ayant déjà détenu le record Guinness de push-up sur un bras. Steeve est très enthousiaste et motive beaucoup de coureurs sur sa page Facebook. En tout cas, moi il me motive même si je suis un super-motivé qui court depuis 38 ans. Bien content d'avoir fait un brin de jasette avec lui.

Ma course

Vers 8:45 heures, je suis parti doucement m'échauffer dans le sentier pour 4 km. Cela m'a permis de faire un peu de repérage. Du même coup, j'ai pu sentir l'humidité écrasante contre laquelle j'aurais à me battre durant la compétition. Le mercure affichait déjà 20 C et, à 9:30 heures, il était de 22 C. Le ressenti était beaucoup plus important avec le facteur humidex.

Le départ a été donné à l'heure. Le parcours est simple, 7.5 km d'un côté et 7.5 km de l'autre avec certaines déviations sur un sentier parallèle:


Il y avait des points d'eau à chaque 2.5 km et j'ai pu boire et m'arroser la tête à chaque fois. Je n'oublie jamais la thermorégulation dans ces conditions.

Je suis parti assez rapidement un peu sur mon pace de demi-marathon. Il y avait de nombreuses années que je n'avais pas faite une course en sentier et je ne savais pas trop comment y aller. Avec la chaleur et l'humidité, j'ai senti que j'étais à la limite et j'ai essayé de tenir le plus longtemps possible. Dans les 5 derniers kilomètres, j'ai du diminuer le rythme car je commençais à manquer de jus. J'ai suivi mes sensations. Par contre, j'ai été capable de bien passer les nombreuses petites bosses qu'il y avait sur ces derniers kilomètres.

J'ai eu des coureurs autour de moi tout le long de la course et j'ai eu de la compétition, ce qui est agréable surtout sur une course où le peloton ne fait qu'environ 90 coureurs. J'ai terminé la course en 1:29:33 au 40ième rang sur 91.

À l'arrivée, il y avait beaucoup d'animation:


Avec la marquise du Coureur nordique :


D'ailleurs, avant la course, j'ai pu échanger avec Jimmy Gobeil, propriétaire du Coureur Nordique. Toujours aussi sympathique ! Il prenait part au 15 km et il a remporté la course en 57:37. Lorsque je l'ai croisé sur le parcours, il semblait à l'aise et encourageait tous les coureurs qu'il rencontrait. En voilà un autre coureur motivant !

L'organisation était bien rodée pour une troisième édition. Il y avait de nombreux bénévoles. Le petit lunch santé était convenable, contenant, entre autres, un bon yogourt maison. Chaque coureur a même eu droit à une belle médaille:


Seul petit hic, les instructions nous disaient que nous pouvions prendre une douche au Complexe Hugues Lavallée sur la rue du Collège à Pont-Rouge. Après m'être renseigné, il s'agissait de la piscine municipale. Or, l'entrée à laquelle je me suis présenté était fermée. Pour moi, ce n'est qu'un détail car je n'avais que 20 minutes d'auto à faire avant de prendre une douche. Par contre, pour un coureur de l'extérieur de la région de Québec, c'est moins agréable.

Dans l'ensemble, j'ai eu une belle expérience au Défi Dansereau. Je recommande cette belle course en sentier afin de changer de la route pour les coureurs qui n'osent pas s'aventurer dans les trails techniques. Je vais sûrement refaire cette course.

Mes amis de zoo

Durant cette fin de semaine des 17 et 18 juin, trois coureurs du zoo ont pris part à deux autres compétitions.

D'abord, samedi le 17 juin, Rénald Bouchard a couru le Tour du Cap Tourmente à l'épreuve du demi-marathon. Il terminé sa course en 1:55:28.

Dimanche le 18 juin, se tenait le Défi des escaliers à Québec. Dans l'épreuve du 13 km, Gilles Lamontagne a complété sa course en 1:59:34, 3ième dans la catégorie 70 ans et plus. Quant à Paul Tessier, il pris part à la même course qu'il a terminé en 2:05:48.

Donc, bravo à mes amis du zoo ! Vous êtes tous et chacun motivants.

samedi 17 juin 2017

Semaine du 11 juin

Dans la semaine du 11 juin, j'ai diminué mon kilométrage suite à la fin d'un premier cycle d'entraînement.

Je le fais toujours après 3 semaines de progression dans mon kilométrage afin de me reposer et mieux assimiler les cycles d'entraînement à venir. Au surplus, durant mon premier cycle, j'ai changé de programme de musculation avec plus de travail pour les jambes.  Donc, la diminution du kilométrage a aussi permis de digérer ce surplus de travail musculaire.

En ce qui a trait à mon problème à la plante de mon pied gauche, j'ai enduré encore mes orthèses faites par la Clinique Équilibre il y a un peu plus de deux ans. Cependant, j'ai téléphoné à la clinique du podiatre Martin Demers et j'ai pris un rendez-vous pour le 21 juin. Cette fois-ci, je vais insister pour qu'il me fasse de nouvelles orthèses.

Voici donc le déroulement de cette semaine du 11 juin:

Dimanche 11 juin: 25.84 kilomètres avec le zoo à un pace moyen de 7:18/km dans une température assez chaude.

Lundi 12 juin: repos de course et séance de musculation au World Gym.

Mardi 13 juin: 21 C sans compter l'humidité. Sortie dans le Parc linéaire, secteurs Chauveau nord et sud. Le départ a été très lent mais ça s'est replacé par la suite. 6 km à un pace moyen de 8:14/km.

Mercredi 14 juin: Plus frais avec 8 C. Départ du World Gym pour une sortie dans l'Ancienne-Lorette. 6 km à un pace moyen de 7:14/km.

Par la suite, j'ai enchaîné avec ma séance de musculation pour les cuisses, les fessiers et les mollets. J'ai diminué le nombre de séries compte tenu de ma compétition à venir dimanche le 18 juin.

Jeudi 15 juin: Toujours frais avec 7 C. Sortie dans le Parc linéaire, secteurs Chauveau nord et Kabir-Kouba jusqu'à l'entrée du parc Jean-Roger Durand. Avant de descendre dans la petite vallée de la chute Kabir-Kouba, je suis passé près du théâtre en plein air huron-wendat où les travaux sont presque terminés en vue du festival de la fin juin:



J'ai  terminé ma sortie avec un dernier kilomètre plus rapide. Au total, j'ai couru 6.14 km à un pace moyen de 8:58/km compte tenu que j'ai été surtout dans les secteurs d'escaliers.

Vendredi 16 juin: 12 C et pluie. Départ du World Gym pour une sortie dans les quartiers résidentiels à proximité. 6 km à un pace moyen de 6:59/km.

Par la suite, j'ai enchaîné avec ma séance de musculation.

Samedi 17 juin: 15 C et nuageux. Départ coin Boulevard St-Jacques et rue Arseneault pour une sortie dans le Parc de l'Escarpement et sur le sentier du Ruisseau droit. 6 km à un pace moyen de 7:17/km.

Donc, une semaine de 55 km composées de petites sorties hormis la longue du dimanche 11 juin.

Comme je vous l'ai mentionné dans mon dernier billet, je prendrai part, demain, à la course de 15 km du Défi Dansereau à Pont-Rouge:


Comme on le voit sur la photo ci-haut, il s'agit d'une course sur un sentier en poussière de pierres. Il s'agit de la troisième édition de cette course. Comme je n'y ai jamais participé, ce sera une découverte pour moi. Dans mon prochain billet, je reviendrai sur mon expérience à cette course.

dimanche 11 juin 2017

Semaine du 4 juin

Dans cette semaine du 4 juin, j'ai continué à augmenter légèrement mon kilométrage et suis arrivé à la fin d'un premier cycle d'entraînement en vue du marathon Lévis-Québec à la fin août.

Je ne suis pas encore inscrit au marathon. J'espère pouvoir le compléter malgré l'inconfort à la plante de mon pied gauche que j'ai présentement et que j'essaye de contrôler. Je tiens vraiment à faire ce marathon. J'ai couru tous les marathons à Québec depuis le premier en 1998 et j'aimerais bien garder ma séquence intacte.

Donc, dans cette semaine du 4 juin, j'ai couru 70 km et fait trois séances de musculation. Voici le déroulement de mon entraînement:

Dimanche 4 juin: 22 km avec le zoo à un pace moyen de 6:40/km. J'ai terminé cette longue sortie un peu fatigué car je suis parti trop rapidement. J'ai du diminuer le rythme pour la peine dans les 5 derniers kilomètres.

Lundi 5 juin: congé de course et séance de musculation au World Gym.

Mardi 6 juin: 11 C. Sortie dans le Parc linéaire, secteurs Chauveau nord et sud jusqu'à la passerelle Les Saules:




Les jambes étaient lourdes, résultat de ma longue sortie du 4 juin. 10 km à un pace moyen de 8:48/km.

Mercredi 7 juin: 7 C. Départ de la maison pour une sortie à l'Ancienne-Lorette. J'ai eu d'assez bonnes sensations. 10 km à un pace moyen de 7:10/km.

Je n'ai pas eu le temps d'aller au World Gym cette journée là.

Jeudi 8 juin:  12 C. Départ du World Gym. Sortie passant par les Pistes cyclables Chauveau et St-Jacques, le quartier Les Saules et le Parc industriel Armand Viau. 10 km à un pace moyen de 7:10/km.

Par la suite, j'ai fait ma séance de musculation au World Gym.

Vendredi 9 juin: 16 C. J'avais moins de temps pour aller courir dans le sentier, donc je suis allé sur route et j'ai fait une sortie dans Wendake et Loretteville en montant le long de l'autoroute Robert-Bourassa. Les sensations ont été assez bonnes malgré les courbatures faisant suite à la musculation faite la veille. 9 km à un pace moyen de 7:30/km.

En fin de journée, j'ai fait ma séance de musculation avec ma fille Catherine. Nous avons complété les exercices de mon programme ensemble. C'est la première fois que je faisais un entraînement de musculation avec quelqu'un d'autre. C'est très motivant. Catherine a commencé la musculation depuis à peine trois mois et déjà, elle a fait beaucoup de progrès.

Samedi 10 juin: 12 C. Départ Coin Neuvialle et Père Lelièvre pour une sortie dans le Parc linéaire, secteur Les Saules, pour la première fois cette année. Ce secteur est particulier et vraiment très beau avec ses passerelles:


qui traversent une rivière St-Charles bien calme:


Calme a aussi été mon entraînement avec une distance de 9 km à un pace moyen de 7:44/km. Il semblerait que j'ai manqué mon ami Jean-Yves qui s'est aussi entraîné dans ce secteur mais un peu plus tard en avant-midi.

Zoo du 11 juin

Pour cette longue sortie du 11 juin, l'objectif était de 25 km afin de vérifier si la modification que j'avais faite sur mon orthèse gauche la semaine précédente était concluante sur plus de 22 km. C'est toujours à partir de 25 km que l'inconfort près du 2ième métatarse du pied gauche apparaît.

Je suis arrivé pour 7 heures 15 et me suis joint à Rénald et Roger pour un réchauffement. La journée était chaude et le mercure affichait déjà 22 C.

Sur la Grande-Allée, nous avons vu les premiers cônes oranges qui avaient été installés pour le Défi Entreprise :


Il s'agissait du point d'eau du 8ième kilomètre de la course de 10 km. Après un passage sur les Plaines d'Abraham, nous sommes retourné sur la Grande Allée pour voir les premières courses:



Plus ou moins 6 000 personnes participaient à cet événement dans lequel différentes entreprises présentaient des équipes de coureurs. L'objectif est de faire bouger les gens en entreprise.

Chose certaine, l'objectif est atteint. Le village de la course devant l'Assemblée Nationale était impressionnant:


Mon ami Gilles Lamontagne (que nous avions croisé sur les Plaines) et moi avons eu de la difficulté à nous frayer un chemin à travers tous les coureurs qui se rendaient à leur course. Chapeau à Daniel Riou et son équipe qui ont fait du Défi Entreprise un must dans le monde de la course à pied au Québec ! Avec des événements à Québec, Trois-Rivières, Montréal et Gatineau, le mouvement est maintenant bien implanté dans la province.

Après mon réchauffement d'un peu plus de 6 km, j'ai débuté la partie principale de l'entraînement avec 10 amis du zoo, dont une nouvelle et un nouveau, soit Dominique et Mario.

Jean-Yves nous a amené sur le Parcours du Boulevard Champlain en passant par le Vieux-Port:



À côté du bateau de croisière, je remarquais pour la première fois la nouvelle Place des canotiers face au Musée de la civilisation:



Sur la piste cyclable du Boulevard Champlain, le vent soufflait fort et j'ai adapté mon pace en conséquence. De plus, plusieurs abreuvoirs étaient hors fonction. Nous avons pu remplir nos gourdes uniquement avant la côte Gignac qui était notre cadeau du jour.

De retour à la Haute-Ville, nous avons rejoint la Grande-Allée où le 10 km du Défi Entreprise se déroulait. Certains de mes amis se sont même joints à la course:


J'ai terminé la journée avec 25.84 km en 3:08:25, soit un pace moyen de 7:18/km. Je m'étais bien promis de prendre un pace plus confortable que la semaine précédente. De ce côté, ce fut mission accomplie, surtout avec la chaleur.  Par contre, pour la confort à la plante de mon pied gauche, ce ne fut pas réussi. Vers la fin de la sortie, l'inconfort est revenu. La modification à mon orthèse gauche n'est donc pas concluante. Il est maintenant assuré que je vais revoir le podiatre Martin Demers pour de nouvelles orthèses.

Prochaine semaine

Je vais redescendre mon kilométrage dans la prochaine semaine afin de me reposer un peu. De plus, je vais diminuer mon travail musculaire pour les jambes compte tenu que je suis inscrit à une course de 15 km ( Défi Dansereau à Pont-Rouge ) dimanche le 18 juin prochain.

dimanche 4 juin 2017

Semaine du 28 mai

Durant cette dernière semaine de mai, j'ai encore fait des ajustements dans mon entraînement et dans mon matériel.

Premièrement, en ce qui a trait à l'entraînement, j'ai commencé un nouveau programme de musculation. En fait, il s'agit d'un programme split body  que j'avais trouvé sur le site Musculaction à l'automne 2015. Le lundi, je travaille les pectoraux, les biceps et les abdominaux, le mercredi, les cuisses, fessiers et mollets et le vendredi, le dos, les épaules et les triceps. Chaque séance est plus longue que pour mon petit programme full body que je faisais depuis l'automne dernier. Cependant, j'ai maintenant plus de temps le matin. Ma fille a terminé son année au CEGEP et je n'ai plus à être à Limoilou à 8:00 heures AM. Quand je n'ai de Cour le matin, j'enchaîne ma sortie de course et ma séance de musculation et je rentre un peu plus tard au bureau.

Comme il y avait longtemps que je n'avais pas fait certains exercices, je dois dire que j'ai eu des courbatures une bonne partie de la semaine, ces courbatures se situant surtout dans la région des triceps. Ce sont les exercices du lundi qui m'ont causé ces courbatures. J'en ai eu aussi dans les jambes le jeudi suite à la séance cuisses-fessiers-mollets mercredi. J'ai du adapter ma course avec des paces relax.

Deuxièmement, côté matériel, ma longue sortie du 28 mai avec Rénald Bouchard m'a convaincu que les talonnettes ne fonctionnaient pas pour moi. Lundi le 29 mai, j'avais beaucoup plus d'inflammation à la plante de mon pied gauche et mon talon droit a commencé à enfler trop à mon goût. Donc après un essai de deux semaines avec les talonnettes, dont une longue sortie de 22 km,  j'ai remis mes orthèses dans toutes mes espadrilles à partir du mardi 30 mai. À la fin de la semaine, mon talon droit avait désenflé. Par contre, l'inflammation à la plante de mon pied gauche près du 2ième métatarse, qui ressemble à une métatarsalgie,  n'est pas réglée. J'ai continué de faire les exercices recommandés par le podiatre Martin Demers. J'avais aussi oublié qu'il m'avait conseillé de masser cette région. J'ai donc commencé ces massages que je peux faire avec une balle, un rouleau de massage et/ou mes doigts.

Étant toujours à la recherche de solutions, en faisant une recherche sur la métatarsalgie, samedi le 3 juin, je suis tombé sur un vidéo de Blaise Dubois de la Clinique du coureur que l'on retrouve ici et qui montre comment on peut modifier la chaussure de course pour soigner les différentes pathologies du pied. Je vous en reparle un peu plus bas.

Dans la semaine du 28 mai, j'ai poursuivi ma progression kilométrique en courant 66 km. Voici le déroulement de cette semaine:

Dimanche 28 mai: longue sortie de 22 km avec Rénald Bouchard à un pace moyen de 6:59/km.

Lundi 29 mai: repos de course et séance de musculation au World Gym.

Mardi 30 mai:11 C et pluie. Sortie dans le Parc linéaire, secteurs Chauveau nord et sud, pour 9 km à un pace moyen de 8:30/km. Je suis allé jusqu'au secteur de la rue Arseneault qui est précédé par ce bel escaliers à paliers:


Mercredi 31 mai: 13 C. Départ du World Gym pour une sortie dans l'Ancienne-Lorette. Deux rues étaient bloquées par des travaux et j'ai du faire des détours qui m'ont fait connaître des rues de l'Ancienne-Lorette que je ne connaissais pas. Aussi, je testais des bas ultra-minces avec mes Mizuno. Pour les prochaines semaines, je vais utiliser ces bas avec mes Mizuno et mes Asics FuzexX car je trouve ces espadrilles trop justes. J'ai encore fait une sortie de 9 km, cette fois-ci à un pace moyen de 7:10/km.

Par la suite, j'ai enchaîné avec ma séance de musculation.

Jeudi 1er juin: 11 C et nuageux. Sortie dans le Parc linéaire, secteurs Chauveau nord, Kabir-Kouba et Château d'eau jusqu'aux Canots Légaré:


 Les jambes étaient courbaturées de la séance de musculation de la veille et j'y suis allé mollo. 9 km à un pace moyen de 8:46/km.

Vendredi 2 juin: 7 C. Départ du World Gym pour une sortie dans le Parc industriel Armand-Viau, le quartier Les Saules et les pistes cyclables St-Jacques et Chauveau. Rythme confortable. 9 km à un pace moyen de 7:16/km.

Par la suite, j'ai enchaîné avec ma séance de musculation.

Samedi 3 juin: 8 C. Je suis parti de la maison et me suis dirigé sur la piste cyclable du Boulevard Chauveau:


Ils ont refait cette piste l'année dernière avec les travaux d'élargissement du Boulevard Chauveau. Il y a maintenant une passerelle qui enjambe la rivière St-Charles:


Elle a été ouverte cette semaine. On a vraiment fait un beau travail avec cette structure mixte de métal et de bois. Avec l'ancienne piste cyclable, il fallait emprunter le trottoir longeant le Boulevard Chauveau. C'est maintenant beaucoup plus sécuritaire pour les vélo, les coureurs et les marcheurs.

Au bout de la passerelle, j'ai traversé le Boulevard Chauveau pour continuer ma sortie dans les sentiers du Parc Chauveau. Il y a de beaux single tracks:



et de beaux secteurs à traverser:


L'hiver, les pistes de ski de fond passent dans ces sentiers. Ils ne font pas partie du Parc linéaire de la rivière St-Charles mais ils rejoignent le Parc linéaire à différents endroits.

Pour cette dernière sortie de la semaine, j'ai complété 8 km à un pace moyen 8:08/km.

Zoo du 4 juin

Jean-Yves avait prévu un parcours vers Beauport afin d'aller saluer deux amis du zoo qui participaient au 10 km de la Descente Royale.

À la maison, avant de me rendre au Centre Lucien-Borne, j'ai fait la modification suivante sur mon orthèse gauche suite au visionnement du vidéo de Blaise Dubois la veille:


L'idée est de libérer la région de la semelle où se fait le mauvais appui au niveau du 2ième métatarse et qui me cause la métatarsalgie. L'idée n'est pas mauvaise et l'expertise de Blaise Dubois est quand même reconnue. Je n'ai eu aucune difficulté à repérer la région de l'orthèse où faire le trou car on voyait clairement un enfoncement prononcé à cet endroit. Je n'avais qu'à prendre un exacto et faire le petit travail. Au point où j'en suis, je n'ai plus rien à perdre.

Au Centre Lucien-Borne, nous étions 8 à 8:15 heures. Certains amis qui avaient couru le marathon d'Ottawa la semaine précédente avaient pris congé et deux autres couraient la Descente Royale.

Le parcours de Jean-Yves faisaient 22 km. Nous nous sommes rendu au Domaine Maizerets et avons emprunté la piste cyclable qui va jusqu'au Chutes Montmorency. À un certain endroit, nous avons quitté la piste cyclable pour prendre le Boulevard des Chutes et rejoindre le derrière de la ligne d'arrivée de la Descente Royale:



La course avait débuté à 8:00 heures et presque tous les coureurs avaient terminé:


Nous avons cherché nos deux amis pour les saluer mais nous n'avons trouvé que Gilles Lamontagne:


Mon ami Gilles qui est toujours souriant et qui est tout un exemple de persévérance comme Vétéran IV avait complété son 10 km en 61.24. Quant à Rénald Bouchard que nous n'avons pas vu, il a terminé 1er dans la même catégorie en 47.48. Tout un chrono !

Après quelsques minutes d'arrêt, nous avons continué vers l'est par l'Avenue de la Falaise jusqu'à la rue Latouche. Nous avons descendu la bonne côte de la rue Francheville pour aller rejoindre de nouveau la piste cyclable et revenir au Centre Lucien-Borne.

Jusqu'au 17ième km, j'ai maintenu un pace moyen de 6:27/km. C'était un trop rapide et le petit groupe avec qui je me trouvais accélérait. De mon côté, j'ai plutôt relâché le rythme à ce moment là pour finir ma distance de 22 km avec un pace moyen de 6:40/km.

J'ai trouvé que mon orthèse gauche modifiée était beaucoup plus confortable. Je n'ai pas senti le point de pression au niveau du 2ième métatarse. Le trou semble libérer ce point de pression.  J'ai vraiment hâte de voir le résultat quand je vais augmenter mes distances mais c'est encourageant. J'ai une période difficile comme coureur depuis septembre 2016 mais toutes les petites victoires sont importantes.