Follow by Email

dimanche 25 septembre 2016

Semaine du 18 septembre

Dans un programme de course à pied, il faut s'avoir s'adapter selon les situations qui se présentent.

C'est ce que j'ai expérimenté dans la semaine du 18 septembre. J'avais prévu que cette semaine serait ma plus grosse semaine de kilométrage (90 km) avant le Baystate marathon du 16 octobre prochain. Cependant, un curieux mal de dos m'a affecté et j'ai du réviser mes plans. Voici donc comment s'est déroulé cette semaine du 18 septembre:

Dimanche 18 septembre: 30 km avec le zoo à un pace moyen de 6:47/km. Nous avons de nouveau couru sous un température estivale et humide.

Lundi 19 septembre: repos de course. Séance de musculation au World Gym pour les pectoraux, les biceps et les abdominaux.

Mardi 20 septembre: 11 C, un peu de bruine et venteux. Départ du World Gym pour une très belle sortie passant par le Parc industriel Armand Viau, les boulevards Père-Lelièvre et Neuvialle, le quartier Les Saules et quelques rues près du World Gym. Je suis parti tranquillement et les jambes se sont assouplies tout au long de la sortie. 12 km à un pace moyen de 7:28/km.

Immédiatement après cette sortie, j'ai enchaîné avec ma séance de musculation pour les jambes et les mollets.

Mercredi 21 septembre:12 C, température parfaite. Séance d'intervalles sur ma boucle no.1: 6 X 1 km avec 400 mètres de récupération. Les paces des kilomètres rapides ont été bons pour moi: 5:33, 5:26, 5:21, 5:19, 5:13 et 5:17. Très bonnes sensations. Un entraînement qui met en confiance. Au total: 12 km à un pace moyen de 6:39/km.

Jeudi 22 septembre: 9 C. Départ du World Gym. Sortie dans l'Ancienne-Lorette en passant par les rues Turmel, St-Paul et Armand Viau. 12 km à un pace moyen de 7:21/km.

J'ai enchaîné avec ma séance de musculation pour le dos, les épaules et les triceps.

Vendredi 23 septembre: 11 C. Raideur dans le bas du dos du côté gauche en partant. J'ignore pourquoi. Peut-être un signal de mes lombaires qui ont été trop sollicités la veille par la course à pied et la musculation. Je suis donc parti tranquillement et ça s'est réchauffé dans les trois premiers kilomètres. Je suis monté à Montchatel par la rue de la Vollière et le Boulevard de Cimes. Retour par Loretteville. 12 km à un pace moyen de 7:44/km.

Après l'entraînement, j'ai eu le bas du dos raide toute la journée. Je suis passé à la pharmacie pour m'acheter de l'acétaminophène douleurs arthritiques afin d'obtenir un peu de soulagement.

Samedi 24 septembre: la nuit a été difficile, j'ai eu beaucoup de difficulté à me tourner dans mon lit parce que le bas du dos était très douloureux. Au lever, les mouvements étaient difficiles et j'avais même de la difficulté à m'habiller. Il me restait une dernière sortie de 12 km pour compléter ma semaine de 90 km mais je l'ai laissé tomber. Ce fût donc une journée de repos. Durant la journée, j'ai appliqué de la chaleur et la douleur a diminué.

J'ai, par conséquent, cumulé 78 km pour cette semaine du 18 septembre. L'objectif n'a pas été atteint. Cependant, je me considère déjà prêt pour le Baystate marathon. Il ne restera qu'à affiner le tout avec un bon taper.

Dimanche le 25 septembre 

Au lever, mon dos était encore raide du côté gauche mais moins que la veille. J'ai préféré ne pas prendre de chance et je ne me suis pas présenté au Centre Lucien-Borne pour la longue sortie dominicale avec le zoo.

J'ai plutôt opté pour une séance d'elliptique de 45 minutes au World Gym. J'ai donc profité d'un bon entraînement cardio en endurance mais sans aucun impact. Au surplus, le bas du dos s'est vascularisé, ce qui est sensé permettre une guérison plus rapide.

Marathon de Montréal

Le dimanche 18 septembre, se déroulait le Marathon de Montréal Rock "n" Roll:


Cette année, l'organisation remettait aux participants un beau coupe-vent:


Deux membres du zoo y prenaient part, soit Danielle Goulet et Dominique Jobin. Danielle et Dominique est un de nos couples de coureurs dans le zoo. Danielle a terminé son marathon en 4:11:01 et Dominique en 3:22:39. Bravo à mes deux amis ! J'ai bien hâte de vous revoir cet automne avec votre beau coupe-vent.



dimanche 18 septembre 2016

Semaine du 11 septembre

Comme prévu, le volume a augmenté substantiellement dans la dernière semaine pour ma préparation en vue du Baystate marathon que je courrai le 16 octobre prochain afin de clore ma saison de marathons de l'année 2016.

Depuis le marathon SSQ Québec-Lévis le 28 août dernier, l'année scolaire de ma fille a repris et j'ai recommencé à sortir plus tôt. Comme la durée des journées a raccourci, je fais maintenant toutes mes sorties de semaine à la noirceur. N'aimant pas particulièrement courir en forêt avec une frontale, mes entraînements de course à pied se font donc essentiellement sur route durant la semaine. Naturellement, le pace moyen est plus rapide. Je me mets donc mentalement en mode Baystate marathon.

Pour ce qui est du volume, ce fût 80 km durant la semaine du 11 septembre. Les sensations ont été très bonnes et tout baigne dans l'huile. Voici donc le déroulement de cette semaine du 11 septembre:

Dimanche 11 septembre: 30 km avec le zoo à un pace moyen de 6:53/km. Nous n'étions que quatre pour cette longue sortie vu que d'autres membres du zoo participaient à des compétitions. Pour une portion du parcours, nous étions cinq, ayant rencontré notre ami André Angers.

Lundi 12 septembre: congé de course. Séance de musculation matinale au World Gym pour les pectoraux, les biceps et les abdominaux.

Mardi 13 septembre: 13 C. Départ du World Gym. Sortie dans le parc industriel Armand Viau et le quartier Les Saules. 10 km à un pace moyen de 7:28/km.

Immédiatement après cette sortie, je suis entré au World Gym pour ma séance de musculation jambes et mollets.

Mercredi 14 septembre: 17 C, très couvert et un peu de pluie dans mon dernier kilomètre. C'était ma journée d'intervalles: 7 X 800 mètres avec 300 mètres de récupération. Mes 800 mètres ont été plus rapides que mon pace demi-marathon. Ça roulait bien avec de bonnes sensations. Au total, 11 km à un pace moyen de 6:31/km.

Jeudi 15 septembre: plus frais avec 7 C. Je suis sorti en vêtements longs mais minces. J'ai fait une grande boucle passant par Loretteville. Je suis monté le long de l'autoroute Robert-Bourassa. La pente est moins raide mais plus longue. 10 km à un pace moyen de 7:25/km.

Vendredi 16 septembre: encore plus frais avec 6 C. J'étais encore habillé en long mais cette fois-ci avec des vêtements plus épais (polartech en haut et collant plus épais en bas). J'ai aussi sorti mes gants. J'ai pris la direction de l'Ancienne-Lorette pour une sortie de 10 km. Pace moyen: 7:22/km.

En fin de journée, je me suis rendu au World Gym pour ma dernière séance de musculation de la semaine (dos, épaules et triceps).

Samedi 17 septembre: 9 C. Je n'avais pas fait une sortie complète en sentier depuis le 20 août dernier. Je me suis donc rendu en auto jusqu'au coin des Boulevards Neuvialle et Père-Lelièvre d'où j'ai commencé mon entraînement. Je suis entré immédiatement dans le Parc Les Saules et sur le sentier du Parc linéaire de la rivìere St-Charles. J'ai couru 9 km à un pace moyen de 7:23 dans les secteurs Les Saules et Duberger. Je me suis rendu jusqu'à cette passerelle:



et je suis revenu sur mes pas. Encore une fois, de bonnes sensations.

Sous l'autoroute Robert-Bourassa, un message politique était inscrit sur un des piliers:


C'est vrai que pour nous, les coureurs, la rue nous appartient...

Zoo du 18 septembre

Un autre 30 km était au programme pour ma longue sortie du dimanche 18 septembre. Durant la semaine, j'avais hésité entre une longue sortie et une compétition pour cette journée du 18 septembre. Comme il n'y avait aucune compétition qui m'intéressait, j'ai opté pour une longue sortie de 30 km, surtout parce que je compte courir 90 km dans la semaine du 18 septembre et partir la semaine du bonn pied.

À 7:15 heures, j'ai cherché un stationnement dans la rue des Franciscains près du Centre Lucien-Borne. Mon ami Rénald Bouchard  se réchauffait déjà et je me suis joint à lui. Peu après, nous avons vu notre ami Bruno Samson arriver en joggant. Il était parti de chez lui à Ste-Foy compte tenu qu'il désirait finir plus tôt afin d'aller voir la partie de football du Rouge et Or de l'Université Laval.

Nous étions donc trois pour le réchauffement officiel de 7:15 heures. Le mercure affichait déjà 19 C et c'était très humide. En moins de 5 km, mon tshirt était déjà détrempé. Comme à l'habitude, nous avons fait notre boucle passant par les Plaines d'Abraham et le Vieux-Québec. Au Carré d'Youville, un écran de cinéma était installé pour le Festival de cinéma de la Ville de Québec :


C'est toujours l'été et il y a encore toutes sortes d'activités à Québec.

À 8:15 heures, de retour au Centre Lucien-Borne, deux autres membres du zoo se sont joints à nous, soit Danielle Goulet et Camilien Boudreau. Nous sommes donc parti à 5 pour l'entraînement officiel.

Compte tenu que Bruno désirait retourner à Sainte-Foy, soit son point de départ, nous avons opté pour le parcours du Maire Labeaume. Nous voici dans la rue du Maire après avoir fait nos petites rues à Sillery, communément appelées crossage, la rue Sheppard et les suivantes:


On y voit entre autres de face mon ami Camilien, le lièvre du zoo, en train de faire un retour pour venir me chercher à l'arrière. Camilien est un coureur rapide qui n'oublie jamais les plus lents à l'arrière. D'ailleurs, c'est une des marque de commerce du zoo, aller chercher les plus lents, faire des regroupements, rester ensemble et avoir du plaisir.

Après avoir monté la côte de la route de l'Église, Bruno nous a quitté et nous nous sommes dirigé vers le campus de l'Université Laval. Un corps de tambours pratiquait devant l'école de musique:


Un peu plus loin, il y avait le tailgate en vue de la partie de football du Rouge et Or dans l'après-midi:


Un vrai village est installé sur les stationnements près du stade de football et il y a toujours de bonnes odeurs de BBQ. C'est une véritable fête à chaque partie.

Nous sommes rentré au Centre Lucien-Borne par le chemin Sainte-Foy. J'ai couru 30 km à un pace moyen de 6:47/km, soit 6 secondes au kilomètre plus rapides que la semaine précédente. Entre le 20 et le 25ième kilomètre, j'ai eu des sensations de lourdeur dans les jambes, sûrement causées par ce temps très humide. Cependant, les jambes se sont replacées dans les 5 derniers kilomètres et j'ai pu terminer la sortie en force.

Caribou Maine Marathon

Un nouveau marathon était tenu dans le Maine dimanche le 18 septembre, soit le Caribou Maine Marathon . Trois coureurs du zoo y prenaient part, soit Roger Goulet et Gilles Lamontagne que nous voyons ici près de la ligne d'arrivée la veille du marathon:


et Jean-Yves Sanfaçon:


Maintenant la photo après:


Les gars semblent très heureux de leur marathon. Jean-Yves a partagé sur Dailymile qu'il a terminé son marathon en 4:07:05, 2ième de la catégorie 50-59 ans et 21/81 overall. Quant à Roger, son chrono a été de 5:05:05 et 2ième de la catégorie 70-79 ans. Enfin, Gilles a complété en 5 heures 16, 3ième de la catégorie 70-79 ans et 66ième overall.

Marathon de Montréal

Dimanche prochain,soit le 25 septembre, sera tenu le Marathon de Montréal . Danielle Goulet, qui est venu s'entraîner avec nous dans le zoo le 18 septembre, y prendra part:


ainsi que son conjoint Dominique Jobin, autre membre du zoo, qui était absent pour cause de travail lors du zoo du 18 septembre. On leur souhaite une bonne course.

Une marmotte

En cette fin d'été 2016, une marmotte a décidé d'établir son quartier général dans notre cour, sous notre cabanon. Voici l'intruse:


Ma fille Catherine l'a baptisé du nom de grosse toutoune. Elle est au paradis avec un garde-manger à proximité, se nourrissant des pommes qui tombent de notre pommier.

Donc, avec un chat, un chien et une marmotte, nous avons un début de ménagerie.


dimanche 11 septembre 2016

Semaine du 4 septembre

Après seulement une semaine de récupération suite au Marathon SSQ Lévis-Québec, j'ai repris, dans la semaine du 4 septembre, une dernière phase de préparation pour mon dernier marathon de l'année 2016, soit le Baystate marathon de Lowell.

Durant cette semaine du 4 septembre, j'ai couru 70 km avec, de façon générale, de bonnes sensations. Je surfe donc sur un bon de niveau de forme atteint pour le Marathon SSQ Lévis-Québec. Au surplus, la température est un peu plus fraîche, ce qui rend les sorties plus agréables.

Voici donc le déroulement de cette semaine du 4 septembre:

Dimanche 4 septembre: 21 km avec le zoo à un pace moyen de 6:33/km. J'étais quand même surpris d'avoir tenu ce pace une semaine après mon marathon. Les jambes sont fortes et j'ai constaté que le marathon n'a pas laissé de traces.

Lundi 5 septembre: repos de course et séance de musculation au World Gym pour les pectoraux, les biceps et les abdominaux. Pour ce dernier groupe musculaire, j'ai deux exercices de gainage très efficaces, soit la planche ventrale et la planche latérale.

Mardi 6 septembre: ma fille est maintenant au CEGEP. Comme elle n'a pas de cours  certains matins, j'aurai donc un peu plus de temps ces journées là.  Il arrivera fréquemment que je partirai du World Gym pour enchaîner ma course et ma musculation.

C'est ce que j'ai fait le mardi 6 septembre. D'abord, une sortie de 11 km où je me suis rendu jusqu'au Boulevard Père Lelièvre avec un retour par le quartier Les Saules. J'ai du faire un arrêt d'urgence au Tim Horton. J'avais planifié 10 km mais j'ai pris un parcours un peu trop long. Pace moyen: 7:23/km.

Par la suite, j'ai enchaîné avec une séance de musculation pour les jambes et les mollets.

Mercredi 7 septembre:13 C. Intervalles: 5 X 1 km au pace demi-marathon avec 400 mètres de récupération sur une boucle près de la maison. J'ai du l'allonger jusqu'au Boulevard l'Ormière parce qu'il y avait des travaux sur la rue St-Maurice. Au total, 10 km à un pace moyen de 6:47/km.

Jeudi 8 septembre:  21 C à 5:30 heures AM. C'était chaud et humide. Par contre, la deuxième partie de l'entraînement s'est faite sous une pluie rafraîchissante. Sortie sur route dans Mont-Chatel et Loretteville par les bonnes côtes des rues Bernard et Jordi Bonet. 10 km à un pace moyen de 7:18/km. Bonne sensations.

Vendredi 9 septembre: c'était la journée du Grand Prix cycliste. J'avais pris congé car j'y assiste à chaque année depuis la première édition il y a 7 ans.

Je me suis d'abord rendu au World Gym vers 5 heures et j'ai couru 10 km dans l'Ancienne-Lorette par les rues Turmel et Notre-Dame.  La température était de 14 C et il y avait un peu de pluie. Pace moyen: 7:29/km.

Par la suite, j'ai enchaîné avec ma séance de musculation pour le dos, les épaules et les triceps.

Après ma douche et mon déjeuner, j'étais sur le site de départ et d'arrivée du Grand prix cycliste vers 9:45 heures pour une visite rapide du village des exposants. À 10:00 heures, c'était la présentation des équipes:


À 11:00 heures, le départ était donné. Je suis allé m'installer dans les estrades où j'ai pu voir passer à 16 reprises les coureurs échappés:


et le peleton:


et où je pouvais suivre la course sur le reste du parcours de 12,6 km grâce à un écran suspendu:


Toute la journée, j'ai eu la compagnie d'un Breton venant de la ville de Bresse et âgé de 79 ans. Il venait encourager le coureur Olivier Le Gac de l'équipe FDJ ( La Française des Jeux ) qu'il connait bien et qui vient de sa région:


Après 201,6 km, c'est le champion du monde Peter Sagan de l'équipe Tinkoff qui a remporté l'épreuve au sprint en 5:07:13. Je me suis déplacé vers la podium pour assister en direct à son entrevue d'après course retransmise sur les écrans:


À chaque année, je passe une belle journée au Grand Prix cycliste.

Samedi 10 septembre: 14 C. Sortie sur route: Boulevard l'Ormière avec un détour par le petit sentier du stade de soccer, quartier les Saules et piste cyclable du Boulevard St-Jacques. 9 km à un pace moyen de 7:23/km. Les jambes étaient lourdes.

Cette première semaine de mon dernier cycle d'entraînement pour le marathon s'est donc bien déroulée. On augmentera le kilométrage la semaine prochaine.

Zoo du 11 septembre

Entre 4:30 heures et 5:00 heures AM en ce dimanche 11 septembre, de gros orages claquaient dans le ciel et il pleuvait abondamment.

Météomédia annonçait une accalmie de la pluie à partir de 8:00 heures. C'est avec cet espoir que je suis parti vers le Centre Lucien-Borne autour 6:45 heures. J'avais mis une longue sortie de 30 km au programme et je devais faire le réchauffement de 7:15 heures.

La pluie tombait encore passablement lorsque j'ai commencé à m'échauffer sur la rue des Franciscains peu après 7:00 heures. Bruno Samson s'est joint à moi peu après que j'aie touché le fameux mur au bout de cette rue et nous sommes allé le retoucher.

À 7:15 heures, Rénald Bouchard nous attendait dans le stationnement bien à l'abri de la pluie dans son véhicule. Nous sommes donc parti à trois pour le réchauffement officiel.

Après le parcours habituel sur les Plaines d'Abraham et dans le Vieux-Québec, Jean-Yves Sanfaçon s'est joint à notre trio pour la partie officielle de l'entraînement à 8:15 heures. La pluie ayant cessé, nous sommes descendu vers le Vieux-Port afin d'aller courir le long du fleuve et du Boulevard Champlain.

Au Vieux-Port, un peu avant la fin du terminal de croisières, nous avons rencontré André Angers qui s'entraînait seul après être parti en bas de la côte Gilmour. Il s'est joint à nous peu avant que nous passions près de ce magnifique bateau de croisière:


Nous nous sommes rendu jusqu'au bas de la côte Gignac. André nous alors quitté pour retourner à son véhicule.Il est le deuxième à droite sur cette photo, les autres, de droite à gauche, étant Rénald, Bruno et Jean-Yves:



J'ai monté la côte Gignac avec Rénald que j'ai trouvé très solide. Bruno et Jean-Yves montaient ensemble à l'avant. Sur le chemin Saint-Louis, au haut de la côte, nous avons continué vers le campus de l'Université qui était en ligne directe.

C'était la journée du 10 km de l'Université Laval. Nous avons emprunté une partie du parcours pour nous rendre vers le stade:


où se trouvait l'aire de départ:



Nous étions à 20 minutes du départ donc nous n'y avons pas assisté. Par contre, j'ai rencontré Jean Bouchard, le coureur aveugle que j'ai guidé dans les années 80 et 90. Il était accompagné de son guide Guillaume et les deux s'apprêtaient à courir le 10 km. Ici, une photo des deux, à l'occasion d'une autre compétition cette année:


Jean aura 80 ans au mois de novembre. Quelle force de la nature ! Il prend toujours son entraînement très au sérieux au PEPS de l'Université Laval.

Par après, nous sommes rentré au Centre Lucien-Borne par des petites rues et pistes cyclables entre le chemin Sainte-Foy et le boulevard René-Lévesques. J'ai rempli mon contrat de courir 30 km. Le pace moyen a été de 6:53/km avec de bonnes sensations. Les jambes étaient un peu dures dans les trois derniers kilomètres mais j'étais capable de pousser.

Le zoo en compétition

En cette journée du dimanche 11 septembre, certains membres du zoo participaient à des compétitions.

Tout d'abord Roger Goulet et Gilles Lamontagne étaient à Thetford-Mines, Roger pour le demi-marathon et Gilles pour le 10 km. Les résultats officiels n'étaient pas sortis à l'heure de la publication de ce billet. Cependant, Roger avait déjà partagé avoir couru le demi-marathon en 2:11:58.

D'autre part, Danielle Goulet, Dominique Jobin et Camilien Boudreau participaient au demi-marathon de la côte de Beaupré. Danielle a terminé en 1:57:30, Dominique en 1:37:20 et Camilien en 1:27:38.

Un gros bravo aux amis du zoo !

dimanche 4 septembre 2016

Semaine post-marathon

Après chaque marathon, j'ai habituellement une semaine de récupération et c'est ce que j'ai fait dans la semaine du 28 août  suite au marathon SSQ Lévis-Québec.

Je dois par contre dire que je me suis forcé à respecter cette semaine de récupération car mes jambes étaient prêtes à reprendre le jogging dès le mardi 30 août. J'ignore pourquoi ma récupération a été aussi rapide. Peut-être que mes jambes sont plus fortes compte tenu de la musculation que je fais depuis plus d'un an au World Gym. Quoiqu'il en soit, j'étais agréablement surpris de l'état de mes jambes, surtout qu'il me reste un dernier marathon à préparer en 2016.

Voici donc le détail de cette semaine du 28 août:

Dimanche 28 août: marathon SSQ Lévis-Québec en 4:19:38 décrit ici .

Lundi 29 août: repos de course et de musculation. Mon talon droit était raide au lever, donc je n'ai rien fait. Je me suis reposé à la maison.

Mardi 30 août: repos de course mais une séance de musculation au World Gym pour les pectoraux, les biceps et les abdominaux. J'ai vascularisé légèrement mes jambes avec dix minutes de réchauffement sur une machine elliptique comme je le fais toujours avant chaque séance de musculation.

Mercredi 31 août: repos de course et de musculation.

Jeudi 1er septembre: reprise de la course. 14 C, je suis parti du World Gym pour 6 km relax dans l'Ancienne-Lorette à un pace moyen de 7:27/km. Les sensations étaient bonnes.

Par la suite, je suis entré au World Gym pour ma deuxième et dernière séance de musculation de la semaine (dos, épaules et triceps).

Vendredi 2 septembre: 13 C. Autre sortie sur route de 6 km. Cette fois-ci, j'ai fait un parcours passant par Loretteville et par la bonne côte de la rue Racine. Pace moyen: 7:31/km.

Samedi 3 septembre: dernière sortie de la semaine. C'était plus frisquet avec 9 C et je suis sorti avec un gilet èa manches longues. Je me suis rendu au Parc Chauveau pour y prendre le sentier. Compte tenu des travaux importants d'élargissement de l'Avenue Chauveau et de réfection de la piste cyclable, on invite les piétons à emprunter ce sentier pour se rendre à l'Aréna Michel-Labadie, à la Polyalente de Neufchatel ou au Centre de formation professionnelle:



Dans le Parc Chauveau, j'ai eu l'idée d'aller courir dans des single track question de m'amuser un peu et de varier l'entraînement:


Au total, ma sortie a été de 6 km à un pace moyen de 7:21/km avec de bonnes sensations, terminant même avec un dernier kilomètre sur route à 6:19 sans penser à accélérer.

J'ai donc couru 60 km durant cette semaine de reprise en tenant compte de mon marathon. Je me sens bien et d'attaque. Je peux donc enchaîner avec un dernier cycle de kilométrage en vue du Baystate marathon de Lowell que je courrai le 16 octobre prochain.

Zoo du 4 septembre

Nous n'étions que huit coureurs dimanche le 4 septembre pour la longue sortie hebdomadaire du zoo.

En ce qui me concerne, je m'étais fixé une distance de 20 km, soit le minimum des longues sorties du zoo. Je ne fais jamais plus une semaine après un marathon.

Départ: 8:15 heures du Centre Lucien-Borne. Nous sommes d'abord passé par les Plaines d'Abraham pour nous diriger vers le Chemin Saint-Louis:


C'était plutôt confortable au début avec un mercure de 15 C. Nous nous sommes rendu jusqu'au Boulevard Pie-XII que nous avons monté jusqu'au Boulevard Neilson sur lequel nous avons tourné en direction est. Il rejoint le Boulevard Hochelaga et nous avons continué sur cette dernière artère. Le mercure avait monté et nous avions le vent dans le dos. Donc, il commençait à faire plus chaud. Ici, mes amis Roger Goulet et Rénald Leclerc en montant après un viaduc sur le Boulevard Hochelaga:


Près de Place Laurier, un nouveau manège militaire est en construction le long de ce Boulevard Hochelaga:


J'ai bien hâte de voir le résultat final. Nous avons débouché sur le Campus de l'Université Laval. Nous nous sommes alors retrouvés en pleine initiation pour les étudiants de première année universitaire:


De retour au Centre Lucien-Borne, j'avais 21 km sur ma Garmin et l'objectif minimum était donc atteint. Le pace moyen a été de 6:33/km, ce qui est un bon pace de longue sortie pour moi. Les sensations étaient bonnes et j'en ai profité.

À venir

Comme je l'ai mentionné plus haut, je veux compléter un dernier cycle de progression kilométrique en vue du Baystate marathon. J'irai graduellement chercher un kilométrage hebdomadaire de 80-90 km avant un taper de deux semaines qui commencera dans la semaine du 2 octobre. Comme les températures commencent à être plus fraîches le matin, ça devrait être agréable pour faire un peu de volume.

dimanche 28 août 2016

Marathon SSQ Lévis-Québec 2016

Dimanche le 28 août, 4:00 heures AM, je me lève. Les navettes du marathon SSQ Lévis-Québec nous transportant au Centre des congrès à Lévis pour le départ partaient entre 5:00 heures et 5:45 heures, le départ du marathon se faisant à 7:30 heures.

J'avais préparé mon matériel la veille. J'ai donc eu le temps de déjeuner avant de partir pour le centre-ville de Québec.

Je connais ce marathon par coeur, ayant fait toutes les éditions depuis 1998. C'était la 19ième édition cette année. J'ai trouvé rapidement un stationnement dans une rue près du Palais de justice et je suis parti lentement à la marche rejoindre le départ des navettes.

J'ai aperçu mon ami Jean-Yves Sanfaçon et je me suis joint à lui. Nous étions prêt des navettes lorsque je l'ai vu retourner sur ses pas. J'ignorais pourquoi et je suis monté dans un autobus. Lorsqu'il est revenu près de l'autobus, j'ai compris qu'il était retourné chercher sa casquette un peu plus loin. Malheureusement, l'autobus était plein et il a du prendre la suivante. J'ai donc fait le voyage vers Lévis en silence comme un grand garçon.

Je suis arrivé sur le stationnement du  Centre des Congrès entre 6:00 heures et 6:15 heures, peu après la levée du jour. Quelques amis du zoo y étaient déjà. Nous nous sommes assis sur une chaîne de trottoir et nous avons jasé un peu, question de relaxer avant le départ.

J'ai aussi pu rencontrer certains amis Facebook qui couraient le marathon avant de mettre mon singlet, d'accrocher mon dossard, d'installer ma ceinture pour les gels et de laisser mon sac au dépôt des camions Purolator. Un dernier passage aux toilettes et il était temps d'ouvrir ma Garmin avant de rejoindre la zone de départ.

Je m'étais entendu avec Rénald Bouchard du zoo pour courir ensemble le plus longtemps possible. J'ai donc attendu avec lui le signal du départ.

Dès le départ, les sensations étaient bonnes et j'ai essayé de prendre mon pace marathon, autour de 6:00/km, le plus rapidement possible. Par contre, il y a une légère montée dans les deux premiers kilomètres, de telle sorte que je les ai plutôt courus à 6:12 et 6:13. Les conditions climatiques étaient bonnes pour le mois d'août, soit 17 C avec un ciel nuageux et un léger vent de face dans les premiers kilomètres.

Il fallait, par contre, se méfier de l'humidité qui est toujours présente sur ce marathon. J'ai donc commencé à appliquer ma stratégie d'hydratation et de  thermorégulation dès le deuxième poste d'eau en buvant deux petits verres de Gatorade et en me jetant un verre d'eau sur la tête. C'était parfait, les sensations étaient bonnes et j'ai enfilé plusieurs kilomètres facilement sous les 6:00/km entre le 3ième et le 11ième kilomètre. Je ne faisais que suivre mes sensations et j'y allais au feeling sans forcer.

Mon ami Rénald était toujours avec moi. J'ai continué sur la même lancée de facilité mais avec quelques kilomètres un peu au dessus de 6:00/km et ce,  jusqu'au demi-marathon que j'ai franchi en 2:06:35 soit un pace moyen de 5:59/km.

Peu après le 22ième kilomètre, je me suis retourné et Rénald n'était plus là. Il a diminué légèrement le pace. Il fallait maintenant attaquer la côte Garneau au 23ième kilomètre.J'ai raccourci ma foulée et je l'ai monté sans trop forcer. Le 24ième kilomètre a été franchi en 6:29, ce qui était normal vu cette côte qui est quand même casse pattes.

Un peu plus loin, j'ai dépassé un ami Facebook qui court toujours avec un tshirt de Superman. Je ne lui avait jamais parlé et je l'ai salué en me présentant. Bien sympathique ! Il avait annoncé sur Facebook qu'il ferait le marathon en entraînement et il a tenu parole parce qu'il est bien plus rapide que moi. D'ailleurs, il m'a repris sur le Boulevard Champlain.

J'ai bien couru le long faux plat montant menant au Pont de Québec, toujours aux sensations. Naturellement, mon allure a diminué légèrement mais je me sentais toujours fort.

Sur le Boulevard Champlain, nous avons retrouvé un vent de face et je n'ai pas pu maintenir mon allure marathon de 6:00/km. Je me suis promené entre 6:21 et 6:37/km. Cependant, je dépassais plusieurs coureurs.

À 3km de la fin, j'ai vu Jean-Yves au loin. Comme au demi-marathon Marcel-Jobin, j'ai été surpris. Je l'ai rejoint et même dépassé un peu. Cela a du le fouetter car il a accéléré pour finir. J'ai du m'accrocher et nous avons terminé en 4 heures 19, lui en 4:19:03 parce qu'il était plus loin dans le peloton au départ et moi en 4:19:38:



Nous sommes allé aux toilettes et aux camions Purolator chercher nos sacs afin d'enfiler un gilet sec. Par la suite, nous sommes retourné à la fin du corridor d'arrivée afin de voir arriver nos amis Roger Goulet et Gilles Lamontagne:



Je devais avoir faim car j'ai englouti toute la nourriture qu'ils nous remettaient dans le corridor d'arrivée.

Quelques photos ont été prises des amis qui étaient encore présents:




Nous étions neuf coureurs du zoo sur le marathon. Voici les chronos de mes amis par ordre d'arrivée:

- Camilien Boudreau: 3:01:22
- Dominique Jobin: 3:27:14
- Bruno Samson: 4:07:03
- Danielle Goulet: 4:07:48
- Jean-Yves Sanfaçon: 4:19:03
- Rénald Bouchard: 4:25:15
- Roger Goulet: 4:46:15
- Gilles Lamontagne: 5:15:24

Deux autres amis du zoo participaient à d'autres épreuves, soit André Angers sur le demi-marathon ( 2:14:20) et Claude Létourneau sur le 10 km (55:42).

Conclusion

Il s'agissait de mon troisième marathon cette année et c'est mon meilleur chrono après le marathon des Érables (4:21:00) et le marathon d'Ottawa (4:25:42). Il est vrai que les conditions climatiques étaient relativement bonnes mais loin des conditions idéales pour un marathon.

De plus, c'est mon meilleur chrono au marathon Lévis-Québec depuis 2006 où j'avais fait 4:04:23. Je suis donc plus que satisfait.

J'ai l'impression que l'entraînement en musculation commence à payer. Je me suis senti fort sur tout le marathon cette année. Ma stratégie de thermorégulation est aussi un must depuis une couple d'années.

Il restera à vérifier le tout sur mon dernier marathon de l'année 2016, soit le Baystate marathon, à Lowell le 16 octobre prochain. Il est couru sur un parcours rapide et dans des conditions habituellement idéales pour le marathon.


samedi 27 août 2016

Dernière semaine avant le marathon Lévis-Québec

La dernière ligne droite avant le marathon SSQ Lévis-Québec 2016 est maintenant franchie.

Comme toujours, ce fut une semaine très légère afin de compléter un taper de deux semaines. J'ai totalisé uniquement 40 km afin de me sentir le plus frais possible pour mon troisième marathon de l'année.

Voici donc le résumé de cette semaine du 21 août:

Dimanche 21 août: une longue sortie de 15 km avec le zoo si on peut appeler ça une longue sortie. Par contre, il y avait un BBQ de 5 X 1 km rapide pour bien faire tourner les jambes. J'ai fait ces km rapides au pace demi-marathon, soit autour de 5:30/km. Mon pace moyen pour cette sortie a été de 6:33/km.

Lundi 22 août: congé de course. Séance de musculation au World Gym pour les pectoraux, les biceps et les abdominaux.

Mardi 23 août: un peu frais avec 11 C. J'aurais du mettre un gilet à manches longues. Sortie de 5 km sur route avec une boucle dans le Parc Chauveau. Sur le Boulevard Chauveau, des travaux importants sont en cours visant à élargir la route et à déplacer la piste cyclable qui sera prolongée jusqu'au Boulevard de l'Ormière:



Pace moyen pour cette sortie: 7:22/km. Les jambes étaient légères, résultat de mon taper.

Mercredi 24 août: 18 C. Sortie de 5 km sur une boucle près de la maison: 1 km de réchauffement, 3 km à 5:58/km autour du pace marathon et 1 km de retour au calme. Pace moyen pour la sortie: 6:44/km.

Jeudi 25 août: 19 C. Départ du World Gym pour une petite sortie sur route: 5 km à un pace moyen de 7:16/km. J'ai enchaîné avec une dernière séance de musculation pour la semaine ( dos, épaules et triceps ). J'ai laissé tomber les jambes et les mollets pour les garder frais.

J'ai commencé, ce jeudi 25 août, ma surcharge glucidique.

Vendredi 26 août: 22 C et très humide à 6:00 heures AM. Les jambes étaient pesantes en partant. Sortie sur des rues près de la maison, dont certaines montaient légèrement. 5 km à un pace moyen de 7:34/km.

Samedi 27 août: 16 C. Dernière sortie avant le marathon. Sur route et une partie dans le Parc Chauveau. 5 km à un pace moyen de 7:39/km.

Salon du coureur

Le salon du coureur du marathon SSQ Québec-Lévis ouvrait vendredi le 26 août à 12:00 heures au Centre des congrès. Comme à chaque année, j'y suis allé pour chercher mon dossard et le t-shirt en après-midi. Ma fille Catherine m'y accompagnait.

Après avoir récupéré mon dossard et fait vérifier ma puce électronique, j'ai rencontré certains amis du zoo:

Au centre André Angers qui prendra part au demi-marathon et à droite Yvon Gagnon qui travaillait comme bénévole et qui prendra part au 10 km de Rimouski le 2 octobre

Ici, Rénald Bouchard qui travaillait comme bénévole à la table des t-shirts et qui courra le marathon avec moi demain

Par la suite, j'ai acheté mes gels et j'ai fait rapidement le tour du salon avec Catherine:


Je suis donc prêt pour demain afin de compléter cette 19ième édition du marathon Lévis-Québec. Je tiens à rester dans la liste des 21 coureurs qui ont complété toutes les éditions su 42.2 km et qui apparaît dans le guide du coureur:


UTMB

J'ai suivi en direct, samedi le 27 août, l'arrivée en direct des premiers coureurs de l'Ultra-Trail du Mont-Blanc (UTMB), soit une course dans les Alpes de 170 km:



Je vous laisse avec l'arrivée du champion, le français Ludovic Pommeret:






dimanche 21 août 2016

Semaine du 14 août

Après le demi-marathon Marcel Jobin que j'ai couru le 14 août, j'en étais déjà dans le début de mon taper pour le marathon SSQ Québec-Lévis auquel je prendrai part le 28 août prochain.

Le plan était de retrancher 20 km à ma semaine du 7 août et je l'ai suivi à la lettre. J'ai donc parcouru une distance de 60 km dans cette semaine du 14 août. Je n'ai eu aucune courbature suite à mon demi-marathon, ce qui est bon signe car j'ai quand même poussé durant cette compétition. Je suis donc en confiance pour mon marathon à venir.

Voici, donc le détail de ma semaine du 14 août:

Dimanche 14 août: demi-marathon Marcel Jobin que j'ai parcouru en 1:57:18 à un pace moyen de 5:33/km. Mon billet sur cette compétition est ici . Avec mon réchauffement d'avant course de 2 km, ce fut une journée de 23 km.

Lundi 15 août: congé de course et séance de musculation au World Gym pour les pectoraux, les biceps et les abdominaux.

Mardi 16 août: 17 C et humidité. Sortie dans le Parc linéaire, secteur Chauveau sud. J'ai trouvé que mes sensations étaient bonnes 48 heures après le demi-marathon Marcel-Jobin. 8 km à un pace moyen de 8:25/km.

Mercredi 17 août: 17 C. Intervalles sur une boucle près de la maison: 2 X 2km au pace marathon ( 6:00/km et 5:56/km ). Entraînement facile mais faisant tourner les jambes au pace que j'essayerai de tenir le 28 août. Au total, 8 km à un pace moyen de 6:45/km.

Entraînement de musculation pour les jambes et les mollets en fin de journée.

Jeudi 18 août: 17 C et humide. Parc linéaire, secteurs Chauveau nord, Kabir-Kouba et Parc Jean-Roger Durand. 7 km à un pace moyen de 8:44/km.

Vendredi 19 août: 12 C. Sortie sur route où j'ai emprunté des rues près de chez moi. 7 km à un pace moyen de 7:29/km.

En fin de journée, séance de musculation au World Gym pour le dos, les épaules et les triceps.

Samedi 20 août: 14 C. Je me suis rendu en auto à l'entrée du Parc linéaire sur le Boulevard de la Colline, soit au début du secteur des Méandres. J'y ai couru 7 km à un pace moyen de 7:53/km. On avait ajouté du sable sur certains secteurs du sentier:


Le sable était bien tapé et le sentier était bien confortable. Encore un gros bravo à la société du parc linéaire de la rivière St-Charles qui entretient très bien ces magnifiques sentiers !


Zoo du 21 août

À une semaine du marathon SSQ Lévis-Québec, c'était le traditionnel BBQ du zoo qui nous attendait en ce dimanche 21 août.

BBQ parce que nous faisons chauffer la grille avec 5 X 1 km rapide, 1 km lent. À cette occasion, nous avons eu de la belle visite, notre ami Gervais Guillot se joignant à nous pour notre dégustation:

Il est ici à droite en compagnie de Paul Tessier arborant un beau singlet qu'il a eu lors d'un demi-marathon qu'il a couru en Australie

Gervais est toujours aussi rapide et il a été aux avant-postes durant les accélérations. Comme depuis un certain temps, nous avons tenu notre BBQ au Bois de Coulonges où il y a une belle boucle d'un kilomètre se terminant par une petite bosse.La récupération se fait sur 650 mètres plutôt qu'un kilomètre. Nous avons pu bénéficier de l'ombre des arbres, ce qui a été apprécié par une température de 21 C accompagnée d'un fort taux d'humidité:





De mon côté, les bonnes sensations ont encore été au rendez-vous et j'ai roulé mes kilomètres rapides autour de mon pace demi-marathon ( 5:42, 5:34, 5:36, 5:31 et 5:29 ). Ma sortie n'a été que de 15 km (pace moyen de 6:33/km). C'était bien suffisant à une semaine du marathon. Au surplus, j'étais complètement détrempé avec cette forte humidité.

Voici les membres du zoo qui pendront part au marathon le 28 août:

De gauche à droite, Rénald Bouchard, Roger Goulet, Dominique Jobin, Bruno Samson, Danielle Goulet, moi-même et Gilles Lamontagne ( étaient absents Camilien Boudreau et Jean-Yves Sanfaçon)

Mo Farah

Les jeux olympiques de Rio se terminent aujourd'hui. Il y a certes les trois médailles d'or de Usain Bolt et les trois médailles d'André Degrasse ( une d'argent et deux de bronze ) qui ont retenu l'attention au sprint. En demi-fond, il y a les deux médailles d'or de Mo Farah sur 10 000 mètres et 5 000 mètres:


Il a répété la prodigieuse performance de Lasse Virén qui avait fait la même chose aux jeux olympiques de Munich en 1972 et à ceux de Montréal en 1976, C'est un des grands faits de ces jeux de Rio et de l'athlétisme moderne.