Follow by Email

lundi 27 juillet 2015

Ajustements

Durant la semaine du 19 juillet, j'ai fait faire un quatrième ajustement aux orthèses que j'utilise depuis le mois de février dernier.

Un point douloureux sous le pied gauche, entre le gros orteil et le suivant, apparaissait toujours lors de mes longues sorties entre le 10ième et le 20ième kilomètre. Le 19 juillet, lors de notre traversée du Parc linéraire de la rivière St-Charles (32 km), cet inconfort m'a incommodé grandement.

J'ai contacté la clinique Équilibre le 20 juillet et j'ai pu avoir un rendez-vous le lendemain avec mon orthésiste à la succursale Quatre-Bourgeois. Lorsque je lui ai expliqué le problème, il ne voyait pas quelle pouvait en être la cause. Lors de la consultation, j'ai remarqué qu'il y avait une très petite bosse sur l'orthèse à l'endroit du point douloureux. Mon orthésiste ne l'avait pas remarquée et il m'a mentionné qu'elle pouvait causer ce point douloureux. Il l'a donc éliminée.

Lors de ma longue sortie du 26 juillet, le point douloureux avait disparu. Enfin ! Il m'incommodait depuis le mois de février dernier. L'angulation de l'orthèse gauche avait été travaillée mais sans succès. Il ne s'agissait que d'un petit détail mais il fallait le découvrir. Comme quoi la patience finit toujours par payer.

Ma semaine du 19 juillet

J'ai couru 90 km dans cette semaine du 19 juillet. Je suis maintenant dans mes grosses semaines de préparation pour le marathon SSQ Lévis-Québec. Voici le détail de mes entraînements:

Dimanche 19 juillet: longue sortie de 32 km avec des amis du zoo. Nous avons traversé en entier le Parc linéaire de la rivière St-Charles.

Lundi 20 juillet: repos.

Mardi 21 juillet: 12 km sur route ( Boulevard l'Ormière et pistes cyclables Lebourgneuf, Robert Bourassa et Chauveau) à un pace moyen de 7:33/km. J'ai éliminé le sentier pour cette sortie car mes muscles payaient encore la note de la sortie du 19 juillet.

Mercredi 22 juillet: intervalles: 6 X 1km au pace 10 km avec 400 mètres de récupération. Les intervalles ont bien passé même si mon réchauffement a été difficile.12 km au total pour la sortie.

Jeudi 23 juillet: j'ai commencé sur route en allant courir dans le quartier les Méandres. Je suis d'abord passé par le Boulevard St-Jacques. Les travaux de rénovation de la piste cyclable sont enfin terminés après une année:



Je suis revenu par le Parc linéaire en y entrant par le secteur de l'Estacade près de l'école secondaire La Camaradière. Donc, moins de sentier afin de reposer mes jambes. Au total pour cette sortie: 12 km à un pace moyen de 8:29/km. J'étais fatigué lors de cette sortie.

Vendredi 24 juillet: 8 km tempo à un pace moyen de 5:46/km et une sortie totale de 12 km. Les jambes étaient plus légères vu la diminution de kilomètres dans le sentier la veille.

Samedi 25 juillet: 10 km à un pace moyen de 7:20/km essentiellement sur route sauf pour un court passage dans un petit sentier que je ne connaissais pas près du stade de soccer sur le Boulevard l'Ormière.

Donc, une grosse semaine de préparation avec du volume et du travail de qualité. La fatigue commence à se faire sentir.

Zoo du 26 juillet

Nous n'étions que six pour la longue sortie du 26 juillet. La journée était pluvieuse.

J'ai d'abord fait mon réchauffement avec Roger Goulet qui avait couru le marathon de Neuville la veille. Moi, je serais incapable de courir le lendemain d'un marathon. J'avais 9 km ( pace moyen 7:21/km ) au compteur avant le début de la seconde partie de l'entraînement.

Pour cette partie, nous nous sommes dirigés vers le Boulevard Champlain. Le Maasdam se trouvait au terminal de croisières:



À la côte Gilmour, deux amis nous ont quitté. Comme Roger l'avait déjà fait dans le Vieux-Québec, j'étais donc accompagné que de Jean-Yves Sanfaçon et Claude Létourneau pour le reste de cette longue:



Claude, à droite, avait aussi couru le marathon de Neuville la veille. Il s'est tapé 21 km le lendemain d'un marathon. La recette de Roger améliorée comme me le faisait remarquer Jean-Yves !

Nous avons remonté vers la Haute-Ville par la côte du Verger dont l'entrée est près du Boulevard Champlain:


La deuxième partie de cette côte est un mur. J'y ai travaillé fort. Le retour au Centre Lucien-Borne s'est donc fait plus tranquillement car j'étais fatigué.

Ma sortie totale a donc été de 30 km, la deuxième partie de 21 km ayant été couru à un pace moyen de 7:12/km.

Dans les prochaines semaines, je vais remplacer mon tempo du vendredi par du continu lent afin d'essayer d'arriver plus frais pour mes longues du dimanche.

Marathon de Neuville

Samedi le 25 juillet, se tenait le marathon de Neuville
L'événement est tenu sur une boucle de 7 km que l'on peut faire le nombre de fois que l'on veut selon la distance choisie ( 7 km, 14 km, 21 km, 28 km, 35 km ou marathon ). Cette boucle est loin d'être facile:


Cinq amis du zoo ont complété le marathon, soit:

- Dominique Jobin: 3:27:14
- Claude Létourneau: 3:50:12
- Danielle Goulet: 4:12:14
- Roger Goulet: 4:37:44
- Rénald Bouchard: 4:40:31

Chose certaine, avec un tel parcours, ils vont être prêts pour la marathon SSQ Lévis-Québec. Félicitations !


dimanche 19 juillet 2015

Semaine du 12 juillet

Une autre semaine bien remplie en ce bel été. La route vers le marathon Lévis-Québec se poursuit avec des bons entraînements et des moins bons.

Voici donc le portrait de cette semaine du 12 juillet:

Dimanche 12 juillet: 30 km avec le zoo à un pace moyen de 7:04/km;

Lundi 13 juillet: repos;

Mardi 14 juillet:très humide. 11 km à un pace moyen de 8:43/km dans le Parc linéaire, secteurs Chauveau nord et sud. C'était aussi la première journée d'expérimentation d'un nouveau laçage de mes espadrilles. J'ai remarqué, dimanche le 12 juillet, que mon ami Claude Létourneau se servait du dernier oeillet en passant le laçet par l'extérieur. Le pied ne bouge plus et c'est plus confortable. Je verrai si le confort se maintiendra sur mes longes sorties. Quand je cours mes longues, j'ai mal sous le pied gauche dans la région du métartase.

Mercredi 15 juillet: intervalles: 7 X 800 mètres pace 10km avec 300 mètres de récupération. 12 km pour la sortie. Voici ma courbe d'allure pour cette séance d'intervalles:



Jeudi 16 juillet: plus frais 8 C. J'étais fatigué. 11 km à un pace moyen de 8:39/km dans le Parc linéaire, secteurs Chauveau nord, Kabir-Kouba et Château d'eau. Voici le beau point de vue que j'ai eu sur la rivière St-Charles au lever du jour:


La société du Parc linéaire avait refait une portion du sentier dans le secteur Château d'eau:


On peut les remercier d'entretenir ce magnifique sentier.

Vendredi 17 juillet: un tempo run de 7 km à un pace moyen de 5:48/km et un total de 11 km pour ma sortie. Ma nouvelle technique de laçage fonctionne avec toutes mes espadrilles.

Samedi 18 juillet: à la veille de la longue sortie, j'ai décidé d'aller courir sur la piste cyclable du Corridor des Cheminots. Je me suis rendu en automobile à l'aréna de Loretteville et j'ai pris la piste cyclable en direction de Val-Bélair. Une sortie de 10 km à un pace moyen de 7:15/km. Il y avait fort longtemps que j'avais couru sur cette piste. Elle est très boisée dans ce secteur:


Aussi, elle longe le golf de Loretteville sur une certaine portion:


Donc, j'ai totalisé 85 km pour cette semaine du 12 juillet. La progression se continue de façon régulière en route pour un autre pic de kilométrage.

Longue sortie du 19 juillet

C'était notre sortie annuelle dans le Parc linéaire de la rivière St-Charles. À cette occasion, nous courons le sentier entier du Parc linéraire, soit du Lac St-Charles au Palais de justice. 32 km de bonheur !

Je suis passé chercher deux coureurs. Nous avions rendez-vous avec trois autres face au Palais de justice.

Dominique Jobin avait un pick-up. Nous y entrions les six et il nous a conduits au Lac St-Charles. Nous avons laissé deux véhicules sur la rue Prince-Édouard près du Palais de justice.

Voici donc mes amis pour cette sortie ( photo prise devant le Lac St-Charles):


De gauche à droite: Jean-Yves Sanfaçon, François Maillette, Danielle Goulet, Camilien Boudreau et Dominique Jobin

Il va sans dire que j'étais la tortue de ce groupe. Cependant, avec la recette du zoo, les plus rapides font des retours en arrière et des regroupements, de telle sortie qu'on peut courir à notre rythme et voir nos amis souvent.

Les dix premiers kilomètres sont faciles. On traverse les secteurs du Lac, des Méandres et du Château d'eau. Nous voici, ici, dans ce dernier secteur:


Dans le deuxième tiers, la pluie s'est invitée pour les secteurs Kabir-Kouba, Chauveau nord et Chauveau sud. C'est le secteur difficile avec les escaliers et les côtes. J'ai travaillé fort dans les montées et les escaliers, un peu trop je crois. J'ai payé pour le dernier tiers (secteurs Les Saules, Duberger et du Centre-Ville) car j'ai du ralentir considérablement. Au surplus, la douleur au métartase du pied gauche s'est faite sentir et ce n'était pas très agréable. Je vais revoir mon orthésiste pour autre ajustement à mes orthèses.

J"ai terminé la sortie avec 32.27 km en 4:10:26, soit un pace moyen de 7:46/km.:


                                           
Malgré les difficultés éprouvées, c'est quand même plus rapide que mes sorties de semaine dans le Parc linéaire. Elles sont toujours en haut de 8 minutes au km. Cela explique peut-être pourquoi je n'avais plus de jambes dans le troisième tiers. Il y a toujours l'effet zoo et je me suis fait tirer malgré tout.

Voici le dénivelé du parcours:



On parle toujours de le faire dans l'autre sens mais on ne le fait jamais. On en bave déjà assez dans le sens que l'on fait.

Somme toute, c'est toujours une magnifique sortie et je suis toujours heureux de la faire à chaque année.

dimanche 12 juillet 2015

Semaine du 5 juillet

Le 5 juillet, j'ai vieilli d'une année. 56 ans bien sonnés mais toujours la même drive qu'à mon premier marathon cour en 1981 à l'âge de 22 ans. La même drive mais plus lente.

En cette semaine du 5 juillet, ou la première de ma 57ième année, j'ai continué de m'appliquer dans mon entraînement avec, en vue, le marathon Lévis-Québec. J'en étais au début d'un deuxième cycle de préparation. J'ai remonté mon kilométrage à 80 km. Voici le déroulement de ma semaine:

Dimanche 5 juillet: 30 km avec le zoo à un pace moyen de 7:07/km. Je venais de courir un 10 km en compétition à Lévis le 3 juillet.

Lundi 6 juillet: repos.

Mardi 7 juillet: 10 km à un pace moyen de 8:30/km dans le Parc linéaire, secteurs Chauveau nord et sud. J'ai profité d'un beau lever de soleil:



Mercredi 8 juillet: intervalles: 5 X 1km rapide avec 400 mètres de récupération. Le pace 10 km est bien entré même si mes jambes, durant mon réchauffement, ne me semblaient pas prêtes pour ce pace. Donc, 5:11, 5:09, 5:06, 5:06 et 5:05. Quand je fais ces paces à 5:00 heures AM, c'est que la forme commence à être bonne. Total de la sortie: 11 km.

Jeudi 9 juillet: 10 km à un pace moyen de 8:27/km dans le Parc linéaire, secteurs Chauveau nord, Kabir-Kouba et Château d'eau. La température était de 11 C et j'avais un peu froid. Je dois commencer à être habitué à la chaleur.

Avant d'arriver au Château d'eau, il y a une petite plage mais la baignade y est interdite:


Il faut espérer, qu'un jour, il sera possible de le faire car le secteur est très beau.

Vendredi 10 juillet: c'était jour de tempo run. Dans ma sortie de 10km, j'ai couru 6 km à un pace moyen de 5:47/km. C'est 10 secondes au km plus rapide que mon dernier tempo le 26 juin. Il faut croire que mon 10 km compétition à Lévis m'a fait du bien.

Samedi 11 juillet: j'ai terminé la semaine en allant faire une sortie mollo dans le Parc de l'escarpement. Je me suis déplacé en voiture à l'extrémité ouest de ce parc, au coin du Boulevard St-Jacques et rue Arseneault:


C'était la première fois de l'année 2015 que j'allais courir dans ces sentiers. Ils sont en direction ouest-est. Il y a de la forêt:


et du terrain découvert:


J'ai totalisé 9 km à un pace moyen de 7:52/km.

Je suis satisfait de ce début de cycle. L'entraînement commence à payer. Naturellement, c'est à ce moment là qu'il faut faire attention. Je dois donc essayer de surfer sur ce bon état de forme.

Zoo du 12 juillet

Je suis arrivé près du Centre-Lucien Borne un peu avant 7 heures pour faire un pré-réchauffement. Nous étions six coureurs pour le réchauffement de 7:15 heures. Sur les Plaines, le Festival d'été de Québec (FEQ) se réveillait:




Au Carré d'Youville, la scène était prête à accueillir les premiers artistes de la journée:


On sentait que la chaleur et l'humidité rendraient cette sortie difficile. J'étais déjà en mode tempo lent et hydratation  +++.

À 8:15 heures, j'avais déjà 10 km. Il m'en restait 20. Nous étions sept pour la seconde partie. Roger étant en vacances pour deux semaines, j'ai proposé aux amis le parcours Corridor des Cheminots . C'est une très belle piste cyclable qui a été construite sur ancienne voie ferrée. Nous sommes allé la rejoindre par la 3ième avenue ouest après avoir couru le long de la rivière St-Charles et avoir traversé le Parc Cartier-Brébeuf .

Sur la 3ième avenue ouest, un groupe de jeunes coureurs de Cours ta réussite nous a dépassé. Comme j'étais en queue de peloton du zoo, j'avais l'impression de participer à une course:


La piste cyclable n'était pas loin de cet endroit. Elle est vraiment très belle entre la 3ième avenue ouest et le Boulevard Henri-Bourassa:


Nous l'avons suivie jusqu'au Vieux-Port et avons rejoint, comme la semaine précédente, la côte Lamontagne que nous avons grimpée. Nous avons terminé par le faux plat montant de la rue St-Louis, les côtes des Plaines et un tour de la piste du Musée.

J'ai complété ma sortie de  30 km à un pace moyen de 7:04/km. C'est une de plus en banque même si la chaleur ne nous a pas aidé.


dimanche 5 juillet 2015

Semaine du 28 juin

La semaine du 28 juin, en a été une de repli à la fin d'un premier cycle d'entraînement en vue du marathon Lévis-Québec.

J'ai diminué mon kilométrage à 60 km. Cependant, j'avais planifié ma première compétition de 10 km de l'année 2015 le vendredi 3 juillet. Ma semaine a donc tourné autour de cette compétition. Diminution du kilométrage et un peu d'affûtage afin d'arriver frais à ma compétition. Voici, donc le portrait de cette semaine du 28 juin:

Dimanche 28 juin: 25 km avec le zoo à un pace moyen de 7:09/km.

Lundi 29 juin: repos.

Mardi 30 juin: 6 km à un pace moyen de 7:39/km. Moitié route, moitié sentier sur une boucle facile dans le Parc Chauveau. Le repos actif était commencé en vue du 10 km de Lévis.

Mercredi 1er juillet: séance d'affutage pour ma compétition.: 7 km à un pace moyen de 6:30/km dans laquelle j'ai inclus 10 X 200 mètres plus rapides que mon pace 10 km ( entre 4:34/km et 4:54/km) avec 100 mètres de récupération entre chaque accélération. L'entraînement a été fait sous la pluie en ce jour de la Fête nationale du Canada.

Jeudi 2 juillet: 5 km à un pace moyen de 7:41/km. C'était gris et venteux. L'entraînement a été fait sur route et sur 1.5 km de sentier facile.

Vendredi 3 juillet: 10 km de la Course du Grand Lévis couru en 50:44, soit à un pace moyen de 5:05/km. Mon reportage complet de cette compétition est ici . Avec mon réchauffement de 2 km, ce fut une journée de 12 km.

Samedi 4 juillet: une petite sortie sur route de 5 km à un pace très confortable de 7:44/km afin d'essayer de me replacer les jambes suite à la compétition de la veille. Elles ne semblaient pas trop marquées.

Zoo du 5 juillet

J'avais planifié mon premier 30 km en vue du marathon Lévis-Québec. J'espérais que mes jambes réagiraient bien suite à ma compétition.

Je suis arrivé au Centre Lucien-Borne vers 7:00 heures et j'ai fait un pré-réchauffement d'un peu plus d'un kilomètre avant de me joindre aux quatre amis qui étaient présents à 7:15 heures. Comme à l'habitude, nous sommes passé par les Plaines d'Abraham qui se préparent à accueillir le  Festival d'été de Québec qui se déroulera du 9 au 19 juillet:



C'était chaud et humide et j'ai commencé immédiatement à bien m'hydrater. De retour au Centre Lucien-Borne, j'avais déjà plus de 8 km au compteur.

Nous étions onze pour la partie principale de l'entraînement à 8:15 heures. Le parcours annoncé par Roger passait par les Plaines et les rue habituelles de Sillery. Nous avons descendu la côte Gignac vers le Boulevard Champlain, ce qui nous donnait cette belle vue sur le Fleuve St-Laurent:


En bas de la côte, c'était très estival le long du fleuve:



Contrairement au chemin habituel, nous avons couru sur la piste cyclable du Boulevard Champlain en direction est vers le Vieux-Québec.

Passé la côte Gilmour, la falaise avait cet aspect:


On y aménage un sentier pédestre qui sera inauguré à l'automne. Le zoo va sûrement aller s'y promener.

Nous avons continué jusqu'à la côte de la Montagne que nous avons grimpé pour rejoindre le Château Frontenac, pour continuer sur la rue St-Louis et la Grande Allée. Cette dernière rue est, elle aussi, prête pour le Festival d'été de Québec:


Au Centre Lucien-Borne, il me restait 1.5 km pour compléter ma distance de 30 km et je l'ai fait avec Danielle Goulet et Claude Létourneau. En passant, ce dernier a fait une sortie de 40 km. Très solide, avec cette humidité ! Au surplus, il était facile. Tout un coureur, mon ami Claude !

Mon pace moyen a été de 7:07/km, un peu plus rapide de 2 secondes au km que la semaine précédente. Finalement, j'avais les jambes lourdes suite à ma compétition du 3 juillet. De plus, je testais sur longue distance les semelles que j'avais achetées dernièrement à la pharmacie. Elles n'étaient pas confortables. Je vais continuer avec mes orthèses pour lesquelles je devrai revoir mon orthésiste afin de procéder à d'autres ajustements.

Marathon de Sept-Iles

Je reviens sur le marathon Mamu de Sept-Iles. Lors de mon billet du 28 juin, les résultats n'étaient pas disponibles. Voici donc les résultats du zoo:

- Camilien Boudreau: 3 heures 11. Il a terminé 3ième et a perdu son titre. Il avait remporté les quatre éditions précédentes.
- Dominique Jobin: 3 heures 18.
- Rénald Bouchard: 4 heures 49.
- Roger Goulet: 5 heures 30.
- Danielle Goulet: 53 minutes au 10 km.

Roger et Rénald m'ont indiqué qu'il faisait très chaud et  que le parcours était bien mesuré cette année contrairement à l'année passée.

Atacama crossing

Bruno Samson m'a partagé des informations intéressantes sur deux coureurs de la région de Québec, les frères Bégin, qui ont traversé le désert de l'Atacama en 2014 dans une épreuve de 250 km en 7 jours soit l'équivalent de six marathons. L'Atacama est un désert au Chili, réputé comme étant un des plus secs au monde. Le reportage de Radio-Canada est ici . Ils ont aussi une page Facebook .

Jean-François Bégin, un des deux frères, a un nouveau défi, soit pour les deux prochaines années de participer à cinq courses extraordinaires à travers les déserts de la planète et ce, en autonomie. Sa page sur le site de la Fondation de l'Hôtel-Dieu est ici . Ce défi est à couper le souffle.


samedi 4 juillet 2015

10 km de Lévis

Le 3 juillet, j'ai couru mon premier 10km compétition de l'année 2015 à la Course du Grand Lévis:



J'avais pris part à cette compétition à deux reprises dans les dernières années, soit en 2012 et 2013. La particularité de cette course est qu'elle se court en soirée, soit à 19:15 heures. En tant que coureur matinal, j'ai du donc changer ma routine, ce qui fait du bien à l'occasion.

J'ai quitté le bureau vers 14:00 heures pour revenir à la maison afin de prendre une collation et me reposer un peu avant de prendre la route de Lévis. En 2012 et 2013, j'avais attendu longtemps dans le trafic pour traverser le pont Pierre-Laporte, Lévis se trouvant sur la rive-sud du fleuve St-Laurent. Je suis donc parti vers 16:45 afin de me laisser une heure pour me rendre au site de la course et avoir un peu plus d'une heure avant le départ. À ma grande surprise, la circulation était fluide et je suis arrivé vers 17:20. Plusieurs personnes, dont les travailleurs de la construction, avaient reporté le congé de la Fête du Canada (1er juillet) au 3 juillet, ce qui a expliqué la moins grande circulation automobile.

Le site de la course est situé dans un grand parc le long du fleuve St-Laurent. Les quelques exposants y avaient planté leur marquise:


Les automobiles étaient stationnées dans le parc même, juste à côté du site. Je tiens à souligner l'excellent travail des bénévoles qui guident les coureurs afin de stationner les véhicules dans un ordre impeccable qui permet à ceux qui veulent partir plus tôt de le faire.Il y avait trois courses au programme, soit le 2 km à 18:00 heures, le 5 km à 18:30 heures et le 10 km à 19:15 heures. La plus grosse participation était dans le 10 km, soit 409 coureurs contre 343 dans le 5 km.

Après avoir récupéré rapidement mon dossard, je suis allé visualier les lignes de départ et d'arrivée. Le calme avant la tempête:


Deux coureurs du zoo prenaient part au 10km, soit Roger Goulet et Gilles Lamontagne. Nous avons un peu échangé avant la course. J'ai eu aussi la belle surprise de rencontre Jean Bouchard, le coureur handicapé visuel que j'ai guidé dans les années 80 et 90:


Jean était accompagné de son guide Guillaume au centre et de Laurent Bouchard à gauche qui le guide aussi à l'entraînement. Nous sommes toujours heureux de nous croiser car nous avons partagé de super belles courses et de beaux voyages ensemble:


Jean prenait aussi part au 10km. Dire qu'il va avoir 79 ans au mois de novembre. Il s'entraîne encore régulièrement au PEPS de l'Université Laval ( course à pied, vélo stationnaire et natation ). Quel exemple !

J'ai aussi croisé Michel Rousseau un ancien coureur du club La Foulée que j'ai connu à l'époque ou j'étais membre de ce club . Michel revient à la course et participait au 5 km:

C'est celui qui lève le bras au centre.

Une fois le départ du 5 km donné, j'ai fait un petit réchauffement de 2 km avec quelques accélérations de 100 mètres au pace 10 km afin de me mettre dans le bain. Même si la température était chaude avec 22 C, je voulais voir comment les jambes se comportaient en cette fin de journée. Les sensations étaient assez bonnes.

J'ai ajusté ma Garmin pour avoir le pace moyen au lieu du pace de chaque km et je me suis placé dans le corridor de départ. Comme je voulais partir assez rapidement, je ne me suis pas mis trop à l'arrière. Après le coup de départ, j'ai actionné ma Garmin uniquement sur la ligne de départ. Cependant, il n'y avait pas de tapis pour capter le signal de la puce au départ mais uniquement à l'arrivée. Il y aura donc 10 secondes de différence entre le gun time et le temps réel.

Donc, comme prévu, je suis parti assez rapidement (4:38/km) pour bien me dégager mais je suis revenu assez rapidement à mon pace 10km (5:00/km). Même si ce n'était pas aussi chaud qu'en 2012, c'était loin d'être la température idéale avec 22 C.  Par contre, c'est difficile de s'attendre à d'autres choses en juillet.

La course se fait sur une piste cyclable plane, donc c'est une parcours rapide. Il s'agit de deux boucles de 5 km et nous avons à contourner des cônes oranges à quatre reprises pour revenir sur nos pas.

Pour les premiers 4 km, j'étais dans les temps pour espérer faire en bas de 50 minutes (5:02, 4:57, 5:01, 5:01). Le 5ième km a été passé en 5:06. Pour les 2 autres km, j'avais le vent de face et j'ai commencé à ralentir (5:13, 5:09). Du 7ième au 9 ième, c'était vent de dos:


Merci à Lorraine Lamontagne pour la photo

mais pas beaucoup mieux au niveau des paces ( 5:09, 5:15 ). Cependant, je voyais que mon pace moyen était de 5:06 et qu'il y avait une possibilité de faire en bas de 51 minutes. J'ai donc donné un coup, vent de face, dans le dernier km avec 4:51 pour terminer la course en 50:44 à ma Garmin ( 50:54 gun time ).

J'ai terminé 177ième sur 409 et 19ième sur 33 dans ma catégorie (50-59 ans). À l'arrivée, on nous a remis une bouteille d'eau, un petit sac d'aliments et une belle médaille:


Je suis resté sur les lieux, le long de la ligne d'arrivée, pour encourager mes amis Roger Goulet, Gilles Lamontagne et Jean Bouchard qui ont terminé respectivement en 59:18, 1:06:18 et 1:08:14. Je suis toujours impressionné de voir ces amis de plus de 70 ans continuer à courir et à faire des compétitions. J'espère que je pourrai le faire à cet âge.

Bref, je suis bien heureux de ma troisième participation à cette course. L'organisation est toujours impeccable par le Club de course de Lévis.

dimanche 28 juin 2015

Semaine du 21 juin

Cinq semaines depuis le marathon d'Ottawa et j'ai déjà un premier cycle d'entraînement complété en vue du marathon SSQ Lévis-Québec que je courrai le  30 août.

La forme est bonne et j'ai atteint le plateau des 80 km dans la semaine du 21 juin qui s'est déroulé comme suit:

Dimanche 21 juin: 25 km avec le zoo à un pace moyen de 6:47/km.

Lundi 22 juin: repos.

Mardi 23 juin: c'était humide. J'ai commencé avec un peu plus de 4 km sur route. J'ai emprunté la rue Fontenelle au bout de laquelle se trouve la passerelle Les Saules qui donne accès au Parc linéaire. J'ai capté un beau lever de soleil sur la rue Fontenelle entre les arbres:



 Je suis entré dans le Parc linéaire par la passerelle Les Saules et j'ai continué vers le nord sur le sentier jusqu'au Boulevard Johnny-Parent avant de rentrer à la maison. 11 km à un pace moyen de 7:49/km.

Mercredi 24 juin: très belle  journée pour la Saint-Jean Baptiste avec un vent de 20 km/h. C'était ma séance d'intervalles: 6 X 800 mètres au pace 10 km avec 300 mètres récupération. Les sensations étaient meilleures que le mercredi précédent qui suivait le demi-marathon de St-Raymond. J'ai ajouté un km de plus à mon retour au calme pour totaliser 12 km.

Jeudi 25 juin: 8 C. Sortie dans le Parc linéaire, secteurs Chauveau nord, Kabir-Kouba et Château d'eau. Le départ a été un peu difficile mais les sensations se sont amélioré par la suite. 11 km à un pace moyen de 8:20/km vu les nombreuses marches à monter dans les deux premiers secteurs.

Vendredi 26 juin: 9 C. Encore une belle température pour courir ! Deuxième séance de qualité de la semaine: 2 km de réchauffement, 6 km tempo autour de mon pace marathon (5:57/km) et 3 km de retour au calme. 11 km au total.

Samedi 27 juin: en vue de la traversée complète du Parc linéaire que nous ferons le 19 juillet prochain, j'ai fait ma dernière sortie de la semaine dans le Parc linéaire mais en partant du Lac St-Charles. Le voici ici pris de la passerelle au-dessus du barrage:



J'ai couru dans les secteurs du Lac et des Méandres:



Je me suis remis en tête les entrées du Parc linéaire sur les rues Delage, Jacques-Bédard et Boulevard du Lac. Le sentier dans ces secteurs est magnifique. On se sent encore plus dans la nature. Total de la sortie: 10 km à un pace moyen de 7:41/km.

Généralement, les sensations ont été meilleures durant cette semaine du 21 juin. J'ai récupéré du demi-marathon de St-Raymond. Je sens aussi que ce demi-marathon a boosté mon entraînement.

Zoo du 28 juin

En l'absence du gardien du zoo parti courir un marathon à Sept-Iles, Jean-Yves a pris l'initiative de nous concocter sur Open Runner un parcours Spécial Beauport pour cette longue sortie du 28 juin:



Après un réchauffement de cinq kilomètres que j'ai fait en partie avec Claude Létourneau dans le Vieux-Québec, nous étions cinq à prendre le départ de cette sortie à 8:15 heures au Centre Lucien-Borne.

Le début de ce parcours est un classique: rue St-Jean, côte de la Montagne en descente, Vieux-Port, piste cyclable menant au Domaine Maizerets et suite de la piste cyclable jusqu'au Boulevard des Chutes. La nouveauté était par la suite. Au lieu de monter le Boulevard des Chutes, nous avons continué pour rejoindre un beau petit sentier le long de la rivière Beauport:


Ce sentier a moins d'un kilomètre et nous avons débouché dans une rue résidentielle. Par la suite, nous sommes entré dans la forêt de nouveau et nous étions maintenant sur une piste cyclable:



Encore une petite section de moins d'un kilomètre, cette fois-ci avec quelques bosses et escaliers. Cependant, ça valait le détour:



Nous sommes ressortis sur la rue des Casacades qui porte bien son nom à voir la photo ci-haut. Je ne connaissais pas ce petit sentier et j'étais bien content d'être passé par là.

Nous avons repris la route par des rues de Beauport, dont une qui m'a fait penser que Jean-Yves n'avait pas oublié notre gardien:


Pour le reste, avenue Royale, 18ième rue, 3ième avenue à Limoilou, rue St-Joseph, du Parvis, Ste-Hélène, la côte Badélard, la rue Lavigueur et la rue Félix-Gabriel-Marchand que est une autre côte jusqu'à la rue St-Jean. Du Jean-Yves tout craché !

J'ai donc totalisé 25 km pour cette longue à un pace moyen de 7:09/km. La temps était humide et j'avais les jambes un peu lourdes. J'ai donc gardé le pace relax avec André Angers à l'arrière. Par contre, j'avais du jus pour grimper les deux dernières côtes et je les ai poussées. Il s'agissait de ma dernière longue de 25 km avant le marathon de Québec et je passerai à 30 km la semaine prochaine.

Marathon Mamu à Sept-Iles

Quatres membres du zoo y prenaient part le dimanche 28 juin, soit Roger Goulet, Dominique Jobin, Camilien Boudreau et Rénald Bouchard. Danielle Goulet, qui revient d'une blessure, participait au 10 km.

À cette heure, les résultats ne sont pas disponibles. J'y reviendrai dans un prochain billet.

Retour sur le marathon d'Ottawa

Bruno Samson m'a partagé une belle photo de lui-même et d'un autre membre du zoo, François Maillette, photo prise par la conjointe de François après que les deux amis aient franchi la ligne d'arrivée du marathon d'Ottawa:

À gauche François et Bruno à droite

On ne dirait pas qu'ils viennent de courir 42.2 km en 3:29:55 pour Bruno et 3:32:52 pour François. Comme me disait Bruno, nous n'avions pas le même visage dans les derniers kilomètres du marathon. Bruno et François sont qualifiés pour Boston et on devrait les retrouver dans la Mecque de la course à pied en avril 2016.

En parlant d'Ottawa, mon inscription est déjà faite pour le marathon 2016. L'organisation de la Fin de semaine des courses Ottawa offrait la possibilité aux participants de l'édition 2015 de s'inscrire à celle de 2016 à un coût moindre que celui qui sera annoncé en septembre prochain. Nous avions jusqu'au 23 juin pour le faire. C'est une économie d'au moins une trentaine de dollars et j'en ai profité.

À venir

La prochaine semaine sera plus légère côté kilométrage. Je me suis inscrit à mon premier 10 km de l'année 2016. Je courrai donc le 10 km de la Course du Grand Lévis vendredi le 3 juillet:



J'ai pris part à cette course à deux reprises, soit en 2012 et 2013. Elle a la particularité d'être tenue en soirée avec un départ à 19:15 heures. Cela me changera de ma routine. Dans la prochaine semaine, j'adapterai donc mon entraînement pour arriver le plus frais possible à cette course. En espérant que la température ne sera pas caniculaire comme c'est souvent le cas...