Follow by Email

dimanche 24 juillet 2016

Semaine du 17 juillet

Beaucoup de sentiers en cette semaine du 17 juillet ! C'est l'été, il fait clair tôt le matin et il faut continuer d'en profiter pour quelques semaines.

Côté kilométrage, j'ai complété une semaine de 90 km. J'en suis maintenant dans des semaines de gros volume en ce qui me concerne. C'est le coeur de ma préparation pour le marathon SSQ Québec-Lévis. Les jambes sont lourdes mais c'est normal.

La semaine a commencé par la traversée du Parc linéaire de la rivière St-Charles. Voici comment elle s'est déroulé:

Dimanche 17 juillet: 32 km à pace moyen de 7:23/km lors de la traversée du Parc linéaire de la rivière St-Charles,  du Lac St-Charles au Palais de justice de Québec. Nous étions 5 coureurs du zoo lors cette longue sortie.

Lundi 18 juillet: congé de course mais séance de musculation au World Gym pour le dos, les biceps et les triceps.

Mardi 19 juillet: 11 C. C'était beaucoup plus frais que le dimanche 17 juillet. Comme je suis habitué à la chaleur, je gelais même un peu. J'ai fait une sortie du 12 km à un pace moyen de 8:47/km dans le Parc linéaire, secteurs Chauveau sud et de l'Estacade. Les travaux sont maintenant complétés avant le grand escalier menant à la rue Arseneault, à l'endroit où il y avait un petit détour les jours précédents:


On a installé une petite passerelle. Un peu plus loin, dans une des descentes près de la rue Arsenault, une clôture a été construite:


J'étais encore fatiguée de la longue sortie du 17 juillet. Par contre, mon pace a été plus soutenu dans les trois derniers kilomètres.

Mercredi 20 juillet: 11 C. J'ai fait une bonne séance d'intervalles sur ma boucle no. 1: 6 X 1km avec 400 mètres de récupération. Les jambes étaient complètement vidées dans la sixième répétition. Au total pour la sortie: 12 km à un pace moyen de 6:45/km.

En fin de journée, je suis allé au World Gym pour ma séance de musculation jambes-mollets.

Jeudi 21 juillet: c'était ma première journée de vacances. J'en ai profité pour aller découvrir un sentier que je ne connaissais pas à Val-Bélair, soit celui du Parc naturel du Mont Bélair .

Je me suis stationné au Parc de la découverte qui est un parc de la Ville de Québec. Le sentier a 4 km et il est très vallonné. Il y a une grande montée vers la fin du sentier:


C'est vraiment très beau. Au bout, on arrive dans un stationnement où il y a une affiche en métal du Parc naturel du Mont Bélair:


La température était de 14 C avec de l'humidité et j'ai couru 12 km à un pace moyen de 8:29/km.

Vendredi 22 juillet: 22 C et très humide. Je suis parti du World Gym car je voulais enchaîner avec ma séance de musculation après ma sortie de course. J'ai fait un parcours de 11 km dans l'Ancienne-Lorette. Pace moyen: 7:28/km.

Immédiatement après: musculation pour les pectoraux, les épaules et les abdominaux.

Samedi 23 juillet: 19 C et très humide. J'ai terminé cette semaine de 90 km avec une sortie de 11 km à un pace moyen de 7:38/km dans le Parc linéaire, secteur Les Méandres. Je m'étais stationné à l'entrée du Boulevard de la Colline. Les sensations étaient bonnes avec la deuxième partie de la sortie plus rapide.  J'y ai rencontré Lorraine Lamontagne et son amie qui faisaient leur randonnée annuelle dans le Parc linéaire.


Zoo du 24 juillet

Ma dernière sortie dans le zoo remontait au 26 juin. Le 3 juillet, j'ai couru 30 km seul, le 10 juillet, c'était le demi-marathon MEC de Saint-Raymond et le 17 juillet, la traversée complète du Parc linéaire.

J'avais 30 km au programme et je suis arrivé entre 7:00 heures et 7:15 heures pour le réchauffement. Nous étions six pour cette première partie et nous avons couru la boucle habituelle passant par les Plaines d'Abraham et le Vieux-Québec. Dans le faux plat montant sur la rue Saint-Jean en revenant, j'étais en arrière avec Rénald Bouchard. Il me semblait que le pace était assez soutenu. Il faut dire que l'on commençait déjà à sentir l'humidité que nous avons depuis quelque temps.

J'avais entre 8 et 9 km après cette première boucle. À 8:15 heures, pour la partie principale de l'entraînement, nous étions maintenant 10 coureurs. Nous nous sommes dirigé vers le Vieux-Port et la piste cyclable du Boulevard Champlain.

Je suis resté longtemps à l'arrière avec mon ami Gilles Lamontagne à un pace plus confortable. Le fleuve était vraiment très beau en cette journée ensoleillée:


Gilles nous a quitté entre la côte Gilmour et la côte de l'Église. Il devait retourner chez lui et ne voulait pas courir plus de 27-28 kilomètres.

Nous avons continué sur la piste cyclable, le long du Boulevard Champlain qui est emprunté dans les douze derniers kilomètres du marathon SSQ Lévis-Québec:


jusqu'à la côte du Verger que nous avons grimpée:


Cette côte est la plus difficile de ce secteur. Elle comporte deux murs qui font grimper les pulsations très hautes. De quoi réveiller le cardio !

Par la suite, nous sommes revenu au Centre Lucien-Borne par les rues habituelles à l'exception de l'avenue Rousseau dans Sillery que je ne connaissais pas. L'idée était d'éviter un feu de circulation.

À un kilomètre de l'arrivée, nous avons fait un arrêt à la toilette du Parc des Braves surtout pour remplir nos bidons à l'abreuvoir extérieure. Nous sommes descendu dans le Parc question de calculer la distance de la boucle qui fait le tour du Parc en vue d'un futur BBQ. Elle n'avait que 500 mètres et il m'a semblé qu'elle était trop courte pour notre gardien.

Au Centre Lucien-Borne, il me manquait 800 mètres pour compléter mon 30 km et je les ai courus sur la rue des Franciscains. Mon 30 km a été couru à un pace moyen de 6:58/km. Le pace a été plus soutenu dans le troisième tiers de l'entraînement et c'est ce que je voulais.

Charles Philibert-Thiboutot

Charles Philibert-Thiboutot, produit du club d'athlétisme de l'Université Laval, faite encore honneur à la région de Québec.

Il a gagné récemment l'épreuve de 1500 mètres au championnat canadien d'athlétisme. Il a confirmé sa participation au Jeux olympiques  de Rio.

Récemment, il a participé à la rencontre de Monaco de la Diamond League et a pris part à l'épreuve de 1500 mètres avec les meilleurs spécialistes au monde sur cette distance. L'année dernière, à cette même rencontre, il avait enregistré son meilleur chrono à vie (3:34:23). Cette année, il a arrêté le chrono à 3:34:24. Je vous laisse avec le vidéo de sa course. Bravo Charles !


2 commentaires:

  1. Belle semaine d'entrainement Francois Bravo
    continu ton beau travaille

    RépondreSupprimer
  2. Bravo à toi Francois et comme j'ai pu le comprendre bonne vacance :-)

    RépondreSupprimer