Follow by Email

dimanche 31 janvier 2016

Semaine du 24 janvier



La semaine du 24 janvier s'est déroulé sans histoire avec des changements au niveau de ma routine de musculation.

Je suis retourné à un programme split où je travaille quelques groupes musculaires par séance plutôt qu'un programme full body où l'ensemble du corps est travaillé à chaque séance. J'ai repris le même pattern d'entraînement que j'avais utilisé entre la fin septembre et la fin novembre 2015. Je l'ai adapté en changeant les exercices pour travailler avec les poulies et les machines plutôt qu'avec les haltères. Il faut bien mettre un peu de variété. De plus, je fais des séries de 15 à 20 répétitions avec des charges plus légères afin de développer l'endurance du muscle plutôt que des séries de 8 à 12 répétitions qui visent l'hypertrophie traditionnelle du muscle. Encore une fois, l'objectif est la variété. Il faut dire que je n'ai pas d'entraîneur personnel et que j'expérimente.

Côté course à pied, j'ai totalisé 55 km en endurance. Je suis près des plus grosses semaines et des longues sorties plus spécifiques pour le marathon.

Voici donc le détail de ma semaine du 24 janvier:

Dimanche 24 janvier: 21.3 km avec le zoo à un pace moyen de 6:43/km. La route n'était pas glisante et nous avons fait le parcours exigeant du Trait-Carré où il y a une longue montée et une longue descente.

Lundi 25 janvier: repos de course et musculation au World Gym.

Mardi 26 janvier: un beau - 6 C. Mes jambes étaient marquées musculairement de la longue sortie pour hommes que nous avions faite le dimanche précédent. Je suis donc parti plus tranquillement. 9 km à un pace moyen de 7:23/km.

Mercredi 27 janvier: 0 C, - 5 C facteur vent. Certaines petites rues étaient passablement glacées. Il fallait être prudent. 9 km à un pace moyen de 7:24/km. En fin de journée, musculation au World Gym.

Jeudi 28 janvier: -12 C, -15 C facteur vent. Mes jambes étaient lourdes compte tenu que ma séance de musculation de la veille les visaient. Il y avait des abrasifs qui avaient été répandus sur la route mais il fallait tout de même rester prudent sur certaines portions de mon parcours.8 km à un pace moyen de 7:27/km.

Vendredi 29 janvier:  -4 C et glissant. J'ai eu une mauvaise nuit de sommeil et j'étais fatigué. J'ai couru 8 km dans le quartier Les Méandres à un pace moyen de 7:39/km. En fin de journée, musculation au World Gym.

Samedi 30 janvier: 50 minutes d'endurance sur une machine elliptique au World Gym. J'en suis rendu au niveau 8. Je progresse sur cette machine que j'aime bien et qui m'a permis de revenir plus rapidement à la course à pied après ma blessure du mois de décembre dernier.

Zoo du 31 janvier

Nous avons eu droit à une belle température douce tournant autour de 0 C pour cette longue sortie dominicale du 31 janvier.

Douze amis étaient au rendez-vous dont Mélanie Roberge que nous n'avions pas vue depuis un certain temps ainsi que Danielle Goulet et Dominique Jobin qui étaient déjà de retour de Miami.

Jean-Yves Sanfaçon, qui fait un très bon travail d'assistant-gardien, nous avait concocté  un parcours qui était en fait celui du Maire Labeaume mais à l'envers et qui comportait une boucle intéressante à l'ouest de la Route de l'Église. Nous pouvions voir le Fleuve St-Laurent et ses glaces mais de haut. Il l'avait dessiné sur Openrunner et je l'avais partagé aux amis la veille.

Comme il avait neigé le samedi, le parcours était légèrement glissant. Voici, quelques amis en petits groupes dans le quartier Montcalm vers le début de la sortie:

 Camilien Boudreau et Mélanie Roberge
 André Angers et Paul Tessier

 Bruno Samson, Danielle Goulet et Jean-Yves Sanfaçon

J'ai totalisé 22 km pour cette longue sortie vu que j'avais fait un léger réchauffement de 2 km avec Claude Létourneau et André Angers. Le pace moyen a été de 6:46/km et les sensations étaient bonnes. Je suis prêt à passer à des longues sorties de 25 km dès la semaine prochaine.


Robert Giguère


J'ai beaucoup d'admiration pour Robert Giguère que je considère comme un des grands coureurs que le Québec ait connu.

Je l'ai côtoyé régulièrement dans les compétitions auxquelles je prenais part dans les années 80 et 90. Je l'ai revu vers la fin des années 2000 sur le traversier Québec-Lévis la journée du marathon des Deux-Rives que je m'apprêtais à courir. Il participait pour la dernière fois au marathon. Nous avions eu pu discuter ensemble durant la traversée vers Lévis.

Robert est une force de la nature. Il a, entre autres, le record du marathon des Deux-Rives pour la catégorie 70 ans et plus, soit 3:18:36, accompli en 1999 alors qu'il était âgé de 70 ans. Il a aujourd'hui 87 ans et il est toujours actif ayant couru le 10 km du Cap-Tourmente en 2015.

Je vous partage, plus bas, une belle émission de la série Mémoires de la Côte-de-Beaupré où il nous raconte son histoire. Bon visionnement !














3 commentaires:

  1. bravo mon AMI pour cette belle semaine d'entrainements que tu viens de compléter et un gros merci pour le beau témoignage de Robert Giguère, très intéressant en effet, bonne semaine qui vient et à dimanche prochain si Paul Veut.....rire.......

    RépondreSupprimer
  2. Compliments François... Encore une belle semaine chargée en bornes. Sans te frotter la manche, je te confie que, entre autre, la lecture de tes billets m'a motivé à m'y remettre sérieusement, régulièrement après une longue période de blessure et de doutes personnels. Ainsi, à partir de la semaine prochaine, j'entame une préparation pour le marathon d'Anvers. Encore bien du Plaisir en perspective !
    J'ai bien aimé le reportage... Cet accent chantant québécois est un régal... Grand respect à ce sportif de grand talent !
    Bonne continuation !

    RépondreSupprimer
  3. Une nouvelle belle semaine Francois, BRAVO :-)

    RépondreSupprimer