Follow by Email

dimanche 6 septembre 2015

Semaine post-marathon

Je m'efforce toujours de faire une semaine très facile dans les jours qui suivent un marathon et je n'ai pas dérogé à cette façon de faire suite au marathon SSQ Lévis-Québec.

Pourtant, j'ai eu beaucoup moins de raideurs musculaires qu'à l'habitude après la course et j'aurais pu recommencer à courir lentement dès le mardi. J'ai préféré m'en tenir à mon plan de match qui comprend trois jours de repos en ligne et reprendre légèrement avec de petites distances.

Voici donc le résumé de cette semaine du 30 août:

Dimanche 30 août: mon marathon SSQ Lévis-Québec décrit ici .

Lundi 31 août: repos de course. Par contre, je suis allé au World Gym. Je me suis réchauffement 10 minutes sur une machine à ramer et ai fait une séance de musculation pour le haut du corps. Donc, repos complet pour les jambes.

Mardi 1er septembre: repos.

Mercredi 2 septembre: repos.

Jeudi 3 septembre: à compter du lundi soir, j'ai peu dormi, ma fille ayant été hospitalisée. Mais, elle est sorti le jeudi soir et tout va mieux pour elle maintenant. Mon horaire habituel ayant été chamboulé, je suis sorti sur l'heure du midi à partir de mon bureau pour un 5 km. Les jambes tournaient bien ( pace moyen 6:41 ) malgré la chaleur et l'état de fatigue.

Vendredi 4 septembre: je suis parti du World Gym pour une petite boucle de 5 km que j'ai faite à un pace moyen de 6:57. Par la suite, j'ai enchaîné avec ma séance de musculation complète, haut et bas du corps.

Samedi 5 septembre: j'ai terminé cette semaine de récupération avec une dernière petite sortie de 5 km. Je l'ai faite dans les sentiers du Parc Chauveau et du Parc linéaire près de chez moi. Je me suis, entre autres, payé une montée d'escaliers à un bon rythme pour tester les jambes. Elles ont bien répondu. Pace moyen pour la sortie: 7:41.

Donc, j'ai couvert 57 km dans cette semaine du 30 août, le marathon étant compris dans ce total. La semaine fut donc très légère.

Je me sens maintenant d'attaque pour préparer le marathon de Lowell que je courrai le 18 octobre prochain. Mes quatre prochaines semaines seront respectivement de 70, 80, 90 et 90 km si tout va bien. Il me restera alors deux semaines de taper avant ce marathon qui est couru sur un parcours rapide et, habituellement, dans des conditions climatiques idéales. L'année dernière, j'y ai fait mon meilleur temps depuis 2006. J'espère récidiver cette année.

Zoo du 6 septembre

J'ai débuté ma préparation pour Lowell avec une longue distance de 20 km en compagnie des animaux du zoo.

Je suis arrivé au Centre Lucien-Borne à 8 heures et j'ai fait 1.2 km de réchauffement. À 8:15 heures, nous nous sommes dirigé vers le Domaine Maizerets pour prendre la piste cyclable menant à la Chute Montmorency. Nous avons tourné à la rue D'Estimauville pour revenir au Domaine Maizerets:



Nous avions alors perdu nos deux lièvres, Camilien Boudreau et François Maillette, qui avaient continué plus loin sur la piste cyclable. Heureusement, ils nous ont rejoint plus loin.. Nous sommes revenu vers le Centre Lucien-Borne par la piste cyclable le long de la rivière St-Charles et la côte de pente douce.

Ma distance à ma montre a été de 20.69 km faite à un pace moyen de 6:49\km. Mes sensations étaient bonnes mais la température était encore chaude. L'été est resté au rendez-vous pour la longue fin de semaine de la Fête du Travail.

Claude Létourneau

Dans mon dernier billet, je ne vous ai pas mentionné que notre ami Claude Létourneau avait complété son 150ième marathon à vie lors du marathon SSQ Lévis-Québec:


Claude étant discret,  je m'en suis aperçu lors d'une recherche d'actualités sur le marathon Lévis-Québec en tombant sur un reportage de Radio-Canada. Pour ceux qui veulent voir ce reportage, il est ici .

Claude est tout un coureur. Il est dans ses dernières années à courir dans la catégorie Vétéran III (60-69 ans) et il tourne régulièrement ses marathons entre 3 heures 40 et 3 heures 50, se permettant même d'en courir entre 3 heures 35 et 3 heures 40. Une de ses grandes qualités est qu'il est aussi capable de courir lentement. Il accompagne souvent la tortue que je suis sur de grandes portions lors des sorties du zoo. Cependant, lorsque le coup de départ d'une compétition est donné, il est partiiiiii. J'aurai encore le plaisir de voyager avec lui à l'occasion du marathon de Lowell.

François Maillette

Je termine ce billet en vous parlant aussi d'un autre coureur du zoo, François Maillette, qui est un de nos lièvres maison, ce qui signifie qu'il est toujours en avant. François prendra part, dimanche prochain, au marathon du Médoc en France:


Il remplacera les points d'eau par des points de vin. Il s'agit de sa deuxième participation à ce marathon festif. Il complétera ce voyage par de belles randonnées en France et en Italie. François, un bon  voyage à toi et à ta conjointe !

3 commentaires:

  1. merci d'avoir partager l'entrevue de notre ami Claude que je n'avais pas vu et bonne continuité de préparation pour ton marathon de Lowell. ton ami......Gilles

    RépondreSupprimer
  2. Content de lire qu'il n'y a rien de grave avec ta fille et surtout de voir que tu es déjà d'attaque pour la suite... Tu es incroyable.

    RépondreSupprimer