Follow by Email

dimanche 20 septembre 2015

Demi-marathon MEC de Stoneham

Je désirais faire une course de préparation en vue du Baystate marathon auquel je suis inscrit et j'avais coché le deuxième et dernier demi-marathon de la série des Courses MEC.

MEC pour Mountain Equipment Co-op, soit une coopérative canadienne d'équipements de sport. Je suis membre de cette coopérative depuis plusieurs années et c'est dans la boutique de Québec que j'achète mes vêtements de course. MEC organise aussi des entraînements de course à pied ainsi que des compétitions dont le demi-marathon de Stoneham auquel j'ai pris part dimanche le 20 septembre. J'avais participé au premier demi-marathon de la série des courses MEC à Saint-Raymond en juin dernier et j'avais apprécié le faible coût d'inscription (23 $ avec les frais internet) ainsi que la bonne organisation de la course.

Je me suis donc inscrit par internet à la date limite (16 septembre). Mon ami Jean-Yves Sanfaçon aussi. Cependant, il était possible de s'inscrire sur place car la capacité de 350 coureurs n'a pas été atteinte.

Donc, le 20 septembre, je suis allé chercher mon ami Jean-Yves et nous nous sommes dirigé vers Stoneham à 25 km au nord de Québec après avoir salué Roger Goulet (le gardien du zoo) qui s'apprêtait à faire le réchauffement de la longue sortie dominicale. Stoneham est une petite municipalité bâtie autour d'un centre de ski. Il y a donc de la côte à cet endroit.

Nous sommes arrivés à Stoneham 70 minutes avant le départ du demi-marathon fixé à 8:40 heures.  Nous avons amplement eu le temps d'aller chercher notre dossard, de reconnaître les lieux et de faire un petit réchauffement d'un peu plus de 2 km.  J'avais le numéro 24318:



Il n'y avait que 63 participants, dont 24 femmes et 39 hommes. C'est un peu malheureux. Ce circuit de course gagnerait à être mieux connu car, je le répète, l'organisation est très bonne. On pense d'abord aux coureurs en leur permettant de prendre part à des compétitions à faible coût et on leur donne de bons services.

Dix minutes avant le départ, nous avons rejoint la ligne de départ qui se trouvait au même endroit que l'arche d'arrivée. Une entraîneuse de workout nous a aidé à continuer de se réchauffer avec quelques exercices.

À 8:40 heures, le départ a été donné. La température était idéale: un peu de nuages, un vent de 18 km/hre, et 12 C.  Je suis parti assez rapidement pour moi, soit 5:07\km pour une centaine de mètres mais j'ai pris mon rythme cardio-vasculaire de demi-marathon très rapidement car une bonne côte nous attendait dans le premier kilomètre:

On voit d'ailleurs sur mon graphique Garmin que cette même côte se répète dans le milieu. Le parcours était tout simplement composé d'une boucle de 10.55 km faite deux fois.

Donc, après avoir gravi cette côte,  on devait négocier une bonne descente. Par la suite, le parcours était très roulant. Comme la bonne côte et la bonne descente se trouvaient dans les deux premiers kilomètres, il y avait donc 4 kilomètres non roulants. Il fallait donc courir ce demi-marathon aux sensations. Comme toutes mes courses cette année, je n'ai regardé que deux données sur ma Garmin, soit les kilomètres et le pace moyen au kilomètre. Je n'ai jamais regardé le chronomètre.

L'objectif était de faire sous les deux heures, soit un pace moyen de 5:41/km. Je n'avais qu'à maintenir un pace moyen sous cette barre pour passer sous les deux heures. J'ai eu des bonnes sensations tout le long de la course. J'ai pris deux gels, un au 8ième km et un autre au 16ième km ainsi qu'un peu de gatorade et\ou d'eau à chaque poste de ravitaillement.

J'ai terminé avec un pace moyen de 5:37/km. Donc, j'étais certain d'avoir fait sous le deux heures. Cependant, ma Garmin indiquait 2:00:58 !!! Mon chrono officiel: 2:01:03. Pourquoi ? Eh bien, ma montre indiquait aussi 21.53 km, soit 400 mètres de plus. J'ignore comment le parcours a été mesuré mais il était bien marqué avec des cônes à chaque 50 mètres. Je ne remets pas en question le mesurage. Il fallait courir toujours à l'intérieur des cônes selon les bénévoles. Je n'ai peut-être pas toujours suivi la ligne de mesurage. Je me méfierai la prochaine fois et je regarderai de temps à autre le chrono. Par contre, je ne pense pas que j'aurais réussi à retrancher ces  secondes. J'ai couru solide jusqu'à la fin.

Quoiqu'il en soit, je suis tout de même satisfait de ma course. Le parcours était exigeant. Jean-Yves qui, comme à l'habitude, a fini avant moi a pris quelques photos de mon arrivée, ce qui est très gentil de sa part:








Quant à Jean-Yves, il a complété sa course en 1:45:24:


Il a fait mieux qu'au demi-marathon de St-Raymond et qu'au demi-marathon Marcel-Jobin. Il s'est classé 3ième chez les hommes 50-59 ans. Cependant, il n'y a pas de médailles pour les catégories mais uniquement pour les trois (3) premiers au général autant chez les hommes que chez les femmes. Je trouve que c'est correct si cela permet de garder l'inscription à ce coût.

Le goûter se trouvait dans la petite salle du centre municipal qui avait servi à la remise de dossard. Il y avait des jus, des pommes et des bananes. Il ne restait plus de barres de tendres. Encore une fois, rien de grave pour la même raison que pour les médailles.

Le site internet de la course annonçait des douches. Nous ne les avons jamais trouvées, comme lors du demi-marathon de St-Raymond. Cependant, nous n'avions pas un grand voyage pour retourner à la maison.

De façon générale, j'ai apprécié cette course comme celle de St-Raymond et suis prêt à y retourner si elle est tenue dans les prochaines années. Nous sommes entourés par la nature de Stoneham et ceci est un must pour moi en ce qui a trait à une course sur route. Enfin, je peux dire que j'ai fait un bon test pour le Baystate marathon sur un parcours difficile et que la forme était au rendez-vous.


8 commentaires:

  1. Excellent récit de ta course mon Frank......bravo pour ta performance et bonne continuité d'entrainements en vue de ton marathon. Gilles

    RépondreSupprimer
  2. Bravo vous deux, gardes toi un peu de jus pour un certain BBQ pour dimanche prochain, AH,AH, AH (RG)

    RépondreSupprimer
  3. Belle course sous un beau soleil ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Selon 3 autres montres que l'on avait, le parcours etait effectivement de 21,5

    RépondreSupprimer
  5. Voilà encore une belle course mais 63 partants c'est vraiment peu... Bravo à toi et bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  6. Bravo François. Toujours un plaisir de lire tes comptes-rendus. Agréable dépaysement et joie de découvrir comment notre sport favori est pratiqué de l'autre côté de la planète.

    RépondreSupprimer