Follow by Email

dimanche 20 juillet 2014

Semaine du 13 juillet

Dans la semaine qui vient de se terminer, j'ai continué ma progression kilométrique en vue du marathon des Deux-Rives tout en essayant de récupérer du demi-marathon de Yamachiche.

Rien de bien évident, surtout que je n'avais couru que 10 km dimanche le 13 juillet au lendemain du demi-marathon. J'ai donc décidé de ne pas prendre mon congé habituel de course lundi et de courir 6 jours au lieu de 5. Voici, quelques notes sur les entraînements qui ont suivi celui du 13 juillet:

Lundi 14 juillet: 19 C. Les jambes étaient encore pesantes suite au demi-marathon. J'ai fait une sortie relax. 13 km à un pace moyen de 7:19/km.

Mardi 15 juillet: C'est la sortie que j'ai fait à Montréal et que je vous ai décrite ici . 17 km à un pace moyen de 7:30/km.

Mercredi 16 juillet: 19 C, temps gris et humide. Après trois sorties relax suivant le demi-marathon de Yamachiche, mes jambes étaient prêtes pour des intervalles. Sur ma boucle no. 1, 5 X 1 km avec 400 mètres de récupération. Les paces: 5:28, 5:14, 5:07, 5:10 et 5:10. Tout en contrôle avec de bonnes sensations. Un total de 12 km pour cet entraînement.

Jeudi 17 juillet: 19 C. Sortie dans le Parc linéaire, secteur Chauveau sud. La passerelle le long du Boulevard St-Jacques, à moins d'un kilomètre de la maison, est réouverte:


Nous n'avons donc plus à contourner par le Boulevard St-Jacques. En ce qui a trait à mon entraînement, j'ai fait 12 km à un pace moyen de 7:54/km. Même si ce fut lent, j'ai fait un bon travail musculaire au niveau des jambes au lendemain de ma séance d'intervalles.

Vendredi 18 juillet: 14 C. Température confortable avec un beau soleil. Sortie sur route par les pistes cyclables des Boulevards Chauveau, Robert-Bourassa et Lebourgneuf avec retour par le quartier Les Méandres. De bonnes sensations. 12 km à un pace moyen de 6:54/km.

Samedi 19 juillet: 15 C.  12 km à un pace moyen de 7:24/km. De retour dans le sentier du Parc linéaire, cette fois dans les secteurs Chauveau Nord, Kabir-Kouba et Château d'eau. Dans ce dernier secteur, j'ai rencontré Luc qui s'était joint à nous en juillet 2012 pour la traversée complète du Parc linéaire, du Lac St-Charles au Palais de justice ( 32 km ). Comme nous refaisons cette sortie dimanche le 20 juillet, je l'ai invité pour le lendemain.

Fait intéressant, l'entrée du Parc linéaire près du Boulevard Johnny-Parent est aussi réouverte:



Comme si on avait préparé le terrain pour notre sortie du 20 juillet.

Donc, j'ai totalisé 88 km du dimanche 13 juillet au samedi 19 juillet. Je suis satisfait de ma gestion d'entraînement. J'ai replacé mes jambes du demi-marathon de Yamachiche avec des sorties relax mais assez longues pendant trois jour avant de pouvoir refaire de l'intensité. Au surplus, j'ai continué à bâtir mon endurance pour le marathon des Deux-Rives.

Dimanche 20 juillet: traversée du Parc linéaire

C'est maintenant la tradition ! Pour la troisième année consécutive, nous avons fait le sentier du Parc linéaire de la rivière St-Charles au complet,  soit du Lac St-Charles au Palais de justice:


Le point et l'heure de rendez-vous étaient devant le Palais de justice à 7:15 heures. Se sont présentés, Danielle, Dominique, Denis, Jean-Yves et moi-même. Nous avions quatre véhicules, donc, nous en avons laissé deux devant le Palais de justice et nous en avons pris deux pour se rendre au Lac St-Charles. Quinze minutes plus tard, nous étions rendus à notre point de départ et nous avons commencé la sortie vers 7:45 heures près du nouveau chalet au commencement du Parc linéaire:


Le ciel était couvert. La température a varié entre 19 C et 24 C pour la durée de notre sortie. L'humidité était bien présente mais c'était moins chaud que l'année dernière.

Le premier secteur du Parc linéaire est celui des Méandres:


C'est le plus facile. Il est entièrement plat. C'est dans ce secteur qu'il y a le plus de conifères.

Vient ensuite le secteur du Château d'eau. Il est plus technique avec plusieurs sections de pavés:


Je l'ai mieux négocié que par les années passées. Mes nouvelles semelles sont beaucoup plus légères que les orthèses que je portais et je sens mieux le sol. J'ai donc couru plus en confiance sur ces pavés.

C'est dans ce secteur que l'on retrouve une belle mare aux canards:


La rivière est encore tranquille à cette hauteur et ce, jusqu'au Château d'eau. Suit le secteur de la Chute Kabir-Kouba. Nous devons descendre une grande série de marches pour nous retrouver dans une petite vallée et remonter par un grand escalier:

-



Un excellent travail musculaire. Le secteur suivant est Chauveau Nord. Il y a encore des escaliers. Le parcours n'est plus plat comportant plusieurs petites bosses. Contrairement à l'année dernière, j'ai moins forcé dans ce secteur et dans le suivant (Chauveau Sud), ce qui m'a laissé beaucoup plus d'énergie pour finir en force. 

Dans le secteur Chauveau Nord, il y a, entre autres, une très belle passerelle qui surplombe la rivière St-Charles:


Nous nous sommes arrêtés au Chalet du Parc Chauveau, soit à l'entrée du secteur Chauveau Sud, pour remplir les bidons:


Le secteur suivant est celui de l'Estacade:


Il est plus court que les précédents. On y retrouve beaucoup de fougères. Nous y passons sous l'autoroute de la Capitale et nous débouchons sur la piste cyclable du Boulevard St-Jacques pour quelques centaines de mètres avant d'arriver au secteur Les Saules. Le gros travail était alors terminé. Nous avons fait un arrêt à la Maison O'Neil pour les toilettes et l'eau:



Nous avions alors une vingtaine de kilomètres de parcourus et il faisait plus chaud. A suivi le secteur Duberger:


qui nous amène au long trottoir de bois le long du Boulevard Hamel:


Le sentier devient plus urbain par la suite le long de la rivière St-Charles. Il est en cendrée jusqu'au Palais de justice:


Comme j'avais très bien géré mon rythme, je me suis permis de faire les deux derniers kilomètres à mon pace marathon. avec de bonnes sensations. C'est toujours gratifiant de pouvoir terminer fort et c'est excellent pour la confiance. 

Voilà donc mes coéquipiers  devant les véhicules au Palais de justice après cette sortie de 32 km:


Prochaine semaine

Je continuerai ma montée en charge pour le marathon des Deux-Rives avec une semaine de 96 km. Je commence à être dans le dur mais il faut faire de bonnes semaines pour avoir l'endurance nécessaire et essayer finir fort sur le marathon. 

1 commentaire:

  1. Et bien c'est un beau reportage, j'adore voir tes photos, il va vraiment falloir que je vienne visiter ton pays. Bonne continuation à toi Francois et un bon dimanche.

    RépondreSupprimer