Follow by Email

dimanche 30 mars 2014

Semaine du 23 mars


Presque deux mois depuis ma reprise dans la semaine du 2 février:



Depuis cette date, je n'ai fait que grimper mon kilométrage en course à pied afin de rattraper le temps perdu:

Semaine du 2 février : 35 km ( le ski de fond du 2 février n'est pas compté );
Semaine du 9 février: 45 km;
Semaine du 16 février: 50 km;
Semaine du 23 février: 55 km;
Semaine du 2 mars: 60 km;
Semaine du 9 mars: 66 km;
Semaine du 16 mars: 72 km;

Le plateau du 70 km a été atteint sans problème surtout depuis que je porte une petite genouillère de compression sur mon genou droit. J'ai jugé bon, dans la semaine du 23 mars, de faire un petit repli stratégique en baissant mon kilométrage à 60 km. Ceci me permettra d'être plus frais pour aller chercher le plateau du 90 km en vue du marathon d'Ottawa.

Suite à ma longue sortie de 25 km avec le zoo le 23 mars, j'ai couru 7 km à chaque jour entre le mardi 25 mars et le samedi 29 mars. Voici le déroulement de la semaine:

Mardi 25 mars: encore froid avec -21 C lors de ma sortie. Les jambes tournaient bien pour un mardi matin ( pace moyen: 7:01/km).

Mercredi 26 mars: on continue de bien s'habiller ( -15 C ). J'ai fait ma sortie de côtes dans Loretteville à un pace moyen de 6:59/km. On annonçait de la neige pour le lendemain.Quel bonheur :(

Jeudi 27 mars: j'ai couru avant la neige. La température était de -14 C, -18 C facteur vent. Les sensations étaient encore bonnes. Pace moyen: 6:41/km, mon meilleur depuis ma reprise. Ça s'en vient tranquillement.

Vendredi 28 mars: enfin, c'était plus doux avec - 6 C. Je suis monté à Loretteville par le Boulevard St-Jacques. C'était un peu slusheux. J'étais fatigué suite à une mauvaise nuit et j'avais les jambes lourdes. Je l'ai vu dans mon pace moyen ( 7:19/km).

Samedi 29 mars: là, c'était vraiment printanier ( +1 C). Je suis sorti sans coupe-vent. Il y avait encore de la slush sur la route vu qu'on a été encore gratifié d'une chute de neige le 28 mars. J'ai fait ma sortie à un pace moyen de 6:54/km.

Donc, je fais un bon bilan de cette semaine du 23 mars. Mes paces moyens s'améliorent même s'il y a encore du chemin à faire. De plus, j'ai maintenu les petits changements alimentaires faits dans la semaine du 16 mars. Je suis encore en perte de poids, ce qui pourra n'être que bénéfique pour les semaines à venir.

Longue sortie du 30 mars 

Encore une tempête de neige pour notre longue sortie ! L'hiver, qui est pourtant terminé depuis plus d'une semaine, continue à cracher son fiel.

Je suis arrivé au Centre Lucien-Borne à 7:30 heures pour mon réchauffement. Plusieurs amis du zoo étaient déjà arrivé et sur la route. Le marathon de Boston est dans trois semaines et le zoo y aura une bonne délégation. Tempête ou pas, les amis tiennent le coup.

Je suis parti seul très lentement en direction est sur une rue St-Jean très glissante. Il y avait de bons vents et une bonne poudrerie. J'y ai croisé, dans l'autre direction,  Gilbert et Rénald qui terminaient leur réchauffement. Ils m'ont accompagné en direction est et nous avons croisé Gilles et Paul qui nous ont dit n'avoir vu personne dans le Vieux-Québec. Nous avons donc continué avec eux en direction ouest jusqu'au Centre Lucien-Borne. Comme il me manquait un peu plus de deux kilomètres pour compléter mon réchauffement de 5 kilomètres, j'ai fait deux boucles rue de Franciscains et Chemin Ste-Foy dont une avec Claude et Gilles et une seul.

Je suis arrivé au Centre Lucien-Borne pour le départ de 8: 15 heures. Il y avait un bon groupe. Nous sommes d'abord allé au Bois de Coulonge. Le chemin était raboteux et couvert d'une neige assez épaisse. Une cabane à sucre est installée dans ce parc et une pancarte nous l'annonce:


C'était loin d'être une journée pour les sucres. Le parc du Bois de Coulonge était impraticable et nous n'y avons fait qu'une boucle.

Nous avons continué dans les rues de Sillery et plus particulièrement sur le parcours à Alex, soit une boucle formée des rues du Bois Joli et de la rue Dickson:


Ces rues étaient quelque peu dégagées et nous y avions une meilleure traction:


Encore une fois, nous avons tous notre voyage de cet hiver 2013-2014 qui devrait être terminé mais nous complétons quand même nos distances:


À un certain endroit, le groupe s'est séparé en deux. Les plus rapides sont passé par le campus de l'Université Laval et les plus lents sont rentré directement au Centre Lucien-Borne. Comme il me manquait un peu plus de deux kilomètres pour ma distance de 25 km, j'ai complété avec deux boucles rue des Franciscains et Chemin Ste-Foy.

Je me suis senti fort pour toute la durée de cette longue sortie. Comme je l'ai couru plus lentement ( pace moyen de 7:19/km) compte tenu des conditions, j'ai dépassé, pour la première fois depuis ma reprise, les 3 heures ( 3:04:42 ).

Sébastien Roulier

Lors de ma participation au marathon de Rimouski en 2011, j'avais été très impressionné par la performance de Sébastien Roulier qui avait terminé deuxième au général en 2:45:26 tout en poussant son enfant dans un baby-jogger. L'année précédente, il avait gagné ce marathon de la même façon en 2:46:37.

Sébastien Roulier se concentre maintenant plus sur les ultra-marathons en montagne bien qu'il participe à chaque année au marathon de Boston. Il a, entre autres, représenté le Canada au Championnat mondial de trail 2013 au Pays de Galles. Si vous désirez en connaître plus sur sa carrière de coureur, c'est ici .

Comme il semblerait que l'hiver ne soit pas terminé, je vous laisse sur un vidéo d'une sortie qu'il a réalisée,  le 7 mars 2014, au mont Washington:


4 commentaires:

  1. toujours très intéressant ton blog mon Frank.....bonne semaine d'entrainements pour toi. G.L.

    RépondreSupprimer
  2. Sortie du zoo manqué pour nous, nous avons couru en montagne dans un chemin non gratté, c'était pénibleeeeeeeeeeeeeeee, Et pour mettre la cerise sur la gâteau nous avons eu de la difficulté à revenir à Québec. La 20 était fermée. On a dû faire un détour vers la Beauce. SB

    RépondreSupprimer
  3. A voir les photos, je me demande si je devais pas rester quelques semaines gouvernementales supplémentaires en Espagne ... jys

    RépondreSupprimer
  4. Bravo pour les kilomètres avalés. C'est vraiment incroyable la météo que nous avons toi et moi, depuis une semaine tous les jours nous avons des températures supérieur a 20 degrés... c'est du jamais vu par ici... Je suis certains que bien vite le soleil vous reviendra.

    RépondreSupprimer