Follow by Email

dimanche 6 avril 2014

Semaine du 30 mars

Après un mois de mars difficile côté température ( neige et froid ), il semble que le printemps veuille maintenant s'installer.

La semaine du 30 mars a été marquée par des températures plus douces qui permettent maintenant la fonte de la neige. Cependant, les bancs de neige sont vraiment hauts et jai l'impression qu'il sera difficile de voir la neige disparaître complètement au courant du mois d'avril. Mère Nature devra y mettre les bouchées doubles:

Oups ! Excusez cette image mais j'avais hâte que le printemps se pointe. Dans la semaine du 30 mars, je suis revenu au plateau de 72 km après une semaine de légère baisse kilométrique. Voici le portrait de cette dernière semaine après ma longue sortie de 25 km du dimanche 30 mars:

Mardi 1er avril: le mois d'avril a débuté avec un beau - 8 C à 5:00 heures AM. Jai fait une sortie dans le secteur Les Saules et le Parc industriel Armand Viau. Je voulais faire 10km  mais j'ai mal évalué mon parcours de telle sorte que j'ai fait 11km. Pace moyen: 7:04/km. J'avais peu dormi. Un début d'assèchement de mes voies respiratoires m'a dérangé durant la nuit. Cela annonçait un début de rhume.

Mercredi 2 avril: une autre mauvaise nuit avec les voies respiratoires obstruées et de l'écoulement nasal. Un mauvais rhume en quelque sorte. Au surplus, dans la soirée du 1er avril, nous avons appris une mauvaise nouvelle en ce qui a trait au Chili, pays de ma conjointe Cecilia. Un séisme de plus de 8 à l'échelle Richter venait de frapper la région d'Iquique dans le nord du Chili. Ma belle famille vit loin de cette région mais il y avait une alerte au tsunami pour toute la côte du Pacifique. Cette alerte a finalement été levée.

Je suis sorti courir fatigué et enrhumé. Par contre, j'ai laissé tomber mon parcours de côtes et j'ai fait une sortie relax: 9 km à un pace moyen de 7:24/km. La température ( -2 C ) était plus douce que la veille mais le vent nous faisait ressentir un - 7 C.

Jeudi 3 avril: avec le peu de sommeil que j'avais depuis deux jours, je suis tombé comme une balle  le mercredi soir. Cependant, j'ai commencé à faire de la fièvre. J'ai entendu Cecilia me dire qu'un deuxième séisme avait frappé la région d'Iquique ( 7,6 à l'échelle Richter ). Mon corps était très chaud et je me suis mis à suer énormément ce qui ne m'arrive jamais quand j'ai un virus. J'ai pensé annuler ma sortie mais quand je me suis réveillé vers 4 heures, la fièvre était tombé et je me sentais mieux. Pour moi, c'était suffisant pour sortir.

La température était de 0 C, - 6 C facteur vent. Je me suis mouillé les pieds comme il faut en partant, ce qui n'est pas très winner quand tu as un rhume. Je suis allé les réchauffer comme il faut sur un parcours de côtes à Loretteville. Distance: 9km. Pace moyen: 7:21/km.

Vendredi 4 avril: j'ai fait une autre bonne sudation pendant la nuit. Au lever, mon rhume était presque disparu. Très curieux tout ça ! J'ai fait une sortie dans les petites rues près de chez moi. Elles étaient presque toutes sur l'asphalte. 9km à un pace moyen de 7:14/km.

Samedi 5 avril: une neige fondante tombait lorsque je suis sorti vers 7:00 heures. C'était le festival de la slush et des pieds mouillés. Une sortie de 9km à un pace moyen de 7:09/km. Les sensations étaient bonnes hormis mes pieds mouillés et gelés.

Donc, d'une part, il a été plaisant d'avoir des températures plus douces durant cette semaine du 30 mars. Il était temps que les froids finissent. D'autre part, j'ai affronté un bon rhume et j'ai maintenu quant même mon plan de match. Je me suis demandé pourquoi je m'étais débarrassé de ce rhume si rapidement et de cette façon par la sudation. En fait, Cecilia m'avait fait essayer des capsules d'échinacée:


C'est justement cette marque j'ai essayé. Je semble peut-être granola avec ce billet. Mais laissez-moi vous dire que ce produit naturel est tout simplement fantastique pour se débarrasser rapidement d'un rhume et des infections respiratoires supérieures. Dorénavant, c'est ce que je prendrai au lieu des traditionnels comprimés d'acétaminophènes. C'est naturel et c'est le corps réagit très rapidement pour expulser le virus, ce qui permet de maintenir notre entraînement.

Longue sortie du dimanche 6 avril

Je me sentais bien le matin du 6 avril. J'avais relativement bien dormi. La température autour du point de congélation et les rues sur l'asphalte m'ont donné le goût de voir si mon programme de reprise a porté fruit. En effet, je ne savais pas trop si ce programme m'a permis de reprendre mon niveau de 2013, mes paces moyens autour de 7:00/km étant lents par rapport à ce que je faisais l'année dernière avant ma blessure au genou.

Je me suis donc habillé plus légèrement en mettant, sous mon coupe-vent, un polartech plus mince par rapport à ceux que je porte habituellement et portant uniquement un collant sur les jambes. J'aurais donc plus de liberté de mouvement. Par contre, je craignais geler compte tenu qu'il y avait quand même un bon vent de l'ouest.

Je suis arrivé au Centre Lucien-Borne pour 7:30 heures et il y avait Claude. Nous avons fait un réchauffement de 5 km ensemble. Nous avons rencontré Gilbert et Rénald sur la rue St-Jean. Eux, terminaient leur réchauffement.

J'ai été immédiatement très surpris de voir comment mon pace était plus rapide et que j'avais des sensations de facilité.

À 8:15 heures, nous étions 19 au Centre Lucien-Borne, ce qui est un très bon groupe pour le zoo. D'une part, trois amis, soit André Lepire, Denis Maheux et Jean-Yves Sanfaçon,  faisaient un retour dans le groupe après des absences de quelques mois pour André et Denis et de trois semaines pour Jean-Yves. D'autre part, nous sommes à deux semaines du marathon de Boston, ce qui crée de l'effervescence dans le zoo.

Roger nous a proposé la parcours classique Versant Nord dont le profil ressemble un peu à celui de Boston. Il a raison à la vue du tracé d'altitude que ma Garmin a donné pour cet entraînement:


Naturellement, il faut regarder, sur cette image, le profil entre le 5ième et le 25ième kilomètre car les 5 premiers kilomètres ont été courus près de Centre Lucien-Borne lors de mon réchauffement.C'est ce qu'on appelle faire du travail spécifique pour Boston. Même pour ceux qui ne vont pas à Boston, ce type de parcours permet de faire un bon entraînement.

Mes bonnes sensations du réchauffement ont continué pour toute la sortie. J'ai maintenu un pace moyen de 6:15/km, soit près de mon pace marathon. Mon meilleur pace moyen lors d'une longue sortie du dimanche depuis ma reprise en février dernier n'avait été que de 6:49\km. Il faut donc croire que ma patience avec du travail d'endurance fondamentale à pace lent a payé. Ceci me met très en confiance pour ma grosse phase d'entraînement avant le marathon d'Ottawa.

Je me suis aussi amusé, durant cette longue sortie, à faire un petit vidéo grâce à l'application YouTube Capture que j'avais téléchargé sur mon iphone. C'est pas trop compliqué et ça permet un assemblage automatique des prises que l'on fait. Soyez indulgent, c'est mon premier:




Marathon de Paris

La saison des marathons est officiellement commencée avec le marathon de Paris qui avait lieu dimanche le 6 avril.

Cette année, ce marathon comptait la présence du meilleur coureur de tous les temps, l'éthiopien Kenenisa Bekele . Il est l'actuel recordman du monde sur 5000 mètres ( 12:37 ) et sur 10000 mètres ( 26:17 ). Son palmarès est incomparable ( 11 fois champions du monde de cross-country, 4 médailles olympiques dont 3 d'or et 6 médailles au championnats du monde d'athlétisme dont 5 d'or.

Bekele faisait son entrée sur marathon à Paris. Il l'a gagné en 2:05:02, établissant  du même coup un record du parcours par quelques secondes. Et le marathon de Paris n'est pas réputé pour être un parcours facile. Ça promet pour les prochaines années. En voilà un qui pourrait mettre à mal le record du monde sur marathon établi en 2013 par le kenyen Wilson Kipsang !  À suivre...


5 commentaires:

  1. Je viens de voir ta video du Zoo!
    Que de neige encore par chez vous! C'est impressionnant!
    Voila encore une belle sortie en groupe.

    RépondreSupprimer
  2. Va falloir que tu viennes le faire un jour celui là à PARIS!
    On vous inviteras avec plaisir ;-)

    RépondreSupprimer
  3. ça faisait longtemps que je n'étais pas passé par ici ;)
    Tu est toujours aussi bon qu'un métronome pour enchaîner les kilomètres.
    Pourvu que ça dure !

    RépondreSupprimer
  4. Cool cette vidéo. il va falloir que je me renseigne pour voir si je ne peux pas trouver ton produit echinacée ici en Belgique.

    RépondreSupprimer
  5. Bonne remise en forme après ce rhume et je vois que Elvis n'a pas quitté le building :) Ottawa s'en vient et j'ai bien hâte de vous revoir. A+

    RépondreSupprimer