Follow by Email

lundi 30 janvier 2012

Un cocktail de précipitations

L'entraînement de course à pied au Québec en hiver n'est pas de tout repos, non pas pour le froid et la neige, mais pour les nombreux changements de température. En effet, cette dernière est parfois froide et parfois douce, amenant avec elle un cocktail de précipitations. Lorsqu'elle est douce, nous parlons de redoux et le terrain de jeux du coureur sur route ressemble alors à cela:




Imaginez-vous quand ce type de surface gèle le surlendemain et que deux jours plus tard une tempête de neige la recouvre de 20 centimètres de neige. C'est ce que nous avons connu dans la semaine du 22 janvier. En voici le détail:

Mardi 24 janvier


Le mercure affichait 0 C, ce qui est doux pour le mois de janvier. Une pluie verglaçante s'est abattu sur Québec. J'ai donc décidé de reporter ma séance d'intervalles et j'ai mis  mes Yaktax pour aller courir. Je suis allé explorer le quartier et les rues résidentielles étaient impraticables pour quelque sorte d'intensité que ce soit. Je me suis dirigé vers le Parc industriel Armand Viau et la traction était meilleure à cet endroit. J'ai donc décidé de me payer un tempo run de 5km (pace variant entre 5:10 et 5:31), ce qui constitue un entraînement de qualité pour moi. Il est certain que je me suis mouillé les pieds pour la peine, n'ayant pas le choix à certains endroits de passer dans de la «slush» glacée. Cependant, les pieds finissaient toujours par se réchauffer compte tenu du pace plus élevé que je maintenais. Total pour cette séance avec le réchauffement et le retour au calme: 11km.

Mercredi 25 janvier


La température est restée douce ( -1 C ). J'ai fait une sortie en endurance de 10km dans le quartier résidentiel Les Méandres. Les sensations étaient très bonnes.

Jeudi 26 janvier 


Et voilà, le froid était revenu avec -12 C, -20 C facteur vent. J'ai du remettre mon survêtement plus épais et mon passe-montagne. Cependant, cela ne m'a pas empêché de retourner dans le Parc industriel Armand Viau et de  faire cette séance d'intervalles que je devais faire mardi, soit 5 X 1km rapide avec 400 mètres de récupération:



Total de la séance: 12 km

Vendredi 27 janvier 


Une tempête de neige était annoncée pour cette journée. Lorsque je suis sorti vers 5:00 heures AM,  elle ne faisait que commencer. J'ai donc pu sortir pour un entraînement en endurance sans être trop incommodé par les vents. Cependant, il y avait déjà de la neige au sol et les conditions étaient dangereuses compte tenu des nombreuses plaques de glace recouvertes par la neige, le tout gracieuseté de ce redoux de janvier. Donc, de nouveau les Yaktrax pour 10km.

Les conditions se sont empiré graduellement dans l'avant-midi. Vers midi, le gros de la tempête s'abattait sur la région:



Toutes les écoles avaient prévu le coup:



J'ai donc décidé de faire de même et de fermer le bureau pour la journée pour ainsi profiter d'une belle fin de semaine de trois jours :)

Samedi 28 janvier


L'entraînement de cette journée a été précédé d'un bon échauffement cardio-vasculaire:


Vive les joies de l'hiver ! Donc, une heure de cette activité et un autre 10km de course à pied dans des rues enneigées et glacées. Naturellement, toujours en Yaktrax. Un bon prélude à ma longue sortie du dimanche.

Dimanche 29 janvier


C'était la journée de la longue sortie de groupe avec départ au Centre Lucien-Borne. Je suis arrivé, comme depuis le début janvier,  pour 7:15 heures, afin de prendre part au réchauffement. Je n'avais que deux compagnons au Centre Lucien-Borne à cette heure, soit Denis Maheux et Rénald Bouchard. Sur les Plaines d'Abraham, nous avons croisé Gilles Lamontagne et Paul Tessier, qui se réchauffaient eux aussi. Ils ont continué avec nous. Lorsque nous sommes revenu au Centre Lucien-Borne, nous avions déjà 7 kilomètres au compteur.

Pour le départ de 8:15 heures, nous étions douze. C'est à peu près la moyenne du groupe depuis le début de l'hiver, ce qui est excellent. J'ai ajouté 23 autres kilomètres pour un total de 30km. Cependant, les amis ont couru beaucoup plus lentement compte tenu que la neige et la glace rendaient la surface très glissante. Comme je n'avais jamais couru plus d'une douzaine de kilomètres avec mes Yaktrax,  j'ai pensé que c'était la journée idéale pour les tester sur une longue sortie. Eh bien, je les ai portées pendant 3 heures 30 minutes de course et je suis bien satisfait. Cet équipement fonctionne très bien dans cette «cassonade» glissante. Je me suis économisé musculairement et j'ai terminé cette longue assez frais.

Marathon intérieur de Montréal


Un des évènements qui a retenu mon attention en fin de semaine est le marathon intérieur de Montréal:


Pour ceux qui sont excédés par les conditions difficiles du Québec pour courir à l'extérieur, voilà en quoi, il consiste ( extrait tiré du site internet de ce marathon ):

Le marathon consiste à compléter 274 tours (oui, 274 tours de bonheur) d'une piste recouverte d'une surface synthétique de type mundo indoorflex (chaque tours étant de 154 mètres). Le temps limite pour compléter l'épreuve est de 6 heures.  

Ce type d'épreuves commence à apparaître graduellement en Amérique du Nord depuis quelques années. C'était le premier du genre dans la province de Québec. Le marathon a été tenu sur deux jours soit samedi le 28 janvier et dimanche le 29. Voici un petit vidéo de l'épreuve du 29 janvier:




Quelques uns de me amis Dailymile y ont pris part:

Le 29 janvier:


Pierre Lequient M3:35:08.59

 Pierre a terminé premier cette journée-là. On le voit en singlet gris vers la fin du vidéo.


Luc Levesque M3:39:37.00

Luc, de son côté, a terminé troisième. Il porte le singlet jaune «Marathon maniac».


Alexandre Emond M3:51:00.56

Alexandre a bouclé les deux marathons, soit celui du samedi et celui du dimanche. La veille, il a fait 3:47:32. Un très beau dosage sur deux jours. Alexandre a des talents indéniables d'ultra-marathonien. On le voit durant le vidéo le torse à l'air.Sûrement plus confortable dans la chaleur du gymnase.

Le 28 janvier


Gaetan Jr Joyal M4:02:52.75

Gaétan a beaucoup couru à l'intérieur cet hiver. Il était déçu de son chrono mais il n'y a aucune déception à y avoir. Au contraire, peu de coureurs ont la force mentale de compléter un marathon en tournant 274 fois sur une piste de 154 mètres.


Marathon de Miami


Des petites nouvelles de mon ami Roger Goulet qui profite la chaleur de la Floride. Quoi de mieux qu'un petit marathon pour commencer ses vacances:



Roger a donc pris part au Marathon de Miami et a complété son 242 ième marathon à vie, en 4:52:51. Un autre qui n'était pas sa satisfait de son chrono. C'est souvent le lot des marathoniens, moi le premier. Cependant, Roger nous a écrit ce qui suit dans un courriel suite à son marathon:

«Le marathon s'est déroulé sous un temps nuageux et pluvieux avec un taux d'humidité assez élevé.
La température variant de 23 à 27 dégrés.»


Quand, on s'entraîne dans des températures de -23 à -27 C et qu'on arrive à Miami deux jours avant le marathon, c'est tout à fait normal que le chrono soit plus lent. De toute façon, je ne suis pas inquiet pour Roger avec le chrono qu'il a réussi à Rimouski ( 4:09:18). Pour lui, le marathon de Miami en sera un de plus dans sa collection et lui servira de préparation pour son année 2012 où, si sa moyenne annuelle se maintient, il devrait compléter une dizaine de marathons. Il devrait faire celui de Fort Lauderdale en février avant celui de Boston, en avril, et après Sugarloaf, Ottawa, Charlo, etc.... 


Chose certaine, à Miami, Roger a pu profiter d'une ambiance très «latino» au départ:


Prochaine semaine

Pour moi, une autre semaine au-dessus de 80km. Et s'il fait froid,  je vais penser à Miami :)

7 commentaires:

  1. Félicitation Francois pour ce beau résumé de la semaine et bonne chance dans tes entrainements de cette semaine en espérant que la température sera meilleure. ton ami Gilles

    RépondreSupprimer
  2. Une très belle semaine François malgré les aléas de dame Nature, tellement pas évident! Ton billet est chargé de plein de belles choses!!! Bravo!!

    RépondreSupprimer
  3. Tu m'as devancé dans la recherche des vidéos, BRAVO!

    Là quand même, avec ces températures, je me demande si je me régalerais toujours avec vous ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Mais quelles conditions de dingues vous avez!!! Dire qu'avec les mercure qui flirte avec le 0°C (oui ZERO, ZE-RO) mes collègues ou amis me prennent pour un extra-terrester de continuer à courir... Alors quand je vois ça chez vous!!!!

    Sinon la bande son du marathon indoor "seek & destroy" de Metallica, j'adhère trop! Mais que ça doit être dur de se taper 42 bornes sur un parcours de ce type... Ca aussi je crois que j'aurais du mal...

    Bravo à toi pour garder le cap malgré les conditions!

    RépondreSupprimer
  5. Des conditions difficile pour courir, mais c'est aussi difficile le faire à l'intérieur. Merci pour mon temps et le vidéo.

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour tout les détails de cette semaine. ça doit être bien difficile de s'entrainer avec ces variations. Les yak c'est excellent sur la glace.
    Et quel contraste pour ton ami!

    RépondreSupprimer
  7. J'aime beaucoup tes résumés : ils me font penser qu'il n'y a aucune bonne raison de ne pas courir ! Bravo !

    RépondreSupprimer