Follow by Email

samedi 3 décembre 2011

La neige est de retour

Cette dernière semaine de novembre a marqué le retour de la neige. L'entrainement à l'extérieur sera plus difficile mais il sera toujours possible de faire de bons entraînements en qualité.



J'ai commencé un deuxième cycle de 4 semaines où je vais augmenter graduellement l'intensité et le kilométrage jusqu'à 70 km par semaine. J'ai repris où j'en étais il y a deux semaines avant ma petite semaine, question de consolider le plateau que j'avais atteint.

Mes entraînements ont donc été les suivants:

Mardi le 29 novembre: un fartlek de 33 minutes pour une distance totale de 10km avec le réchauffement et le retour au calme. Les conditions étaient bonnes avec -1 C et une bonne chaussée. Un entrainement de qualité.

Mercredi le 30 novembre: une récupération de 6km sous la pluie et un vent de 40 km/heure. Des conditions climatiques exécrables.

Jeudi le 1er décembre: je suis retourné à l'intensité pour un entrainement d'intervalles. Après un réchauffement de 3km, j'ai fait 9 X 400 mètres avec 200 mètres de récupération. Un total de 11 km pour cette journée avec le retour au calme. Voilà les paces maintenus pour mes 400 mètres:


Donc, du beau travail encore une fois et une belle façon de commencer le mois de décembre.

Vendredi le 2 décembre: une entrainement relax de 6 km. J'ai fait cet entrainement sous une petite neige qui tombait. La neige continuera de tomber dans la journée.

Samedi le 3 décembre: la température était plus froide ( -6 C, -11 C avec le vent ). La neige recouvrait maintenant le sol. C'est l'hiver ma chérie. J'en profite pour faire un autre petit entrainement mollo ( 5km ) en me promenant un peu dans le sentier du Parc Chauveau afin de voir les arbres décorés de neige.

Ma semaine du 27 novembre au 3 décembre a donc totalisé 60 km. Trois séances de qualité ( dimanche, mardi et jeudi ) entrecoupées de trois séances de récupération ( mercredi, vendredi et samedi ) .Une autre bonne semaine d'entrainement. Et au bureau, j'ai eu une semaine éreintante. Ouff !

Ma longue sortie de groupe du 4 décembre


Vraiment, un très beau groupe au Centre Lucien Borne, en ce dimanche 4 décembre. Nous étions quatorze à prendre le départ. De plus, une belle surprise m'attendait lorsque je suis arrivé un peu juste pour le départ officiel de la longue sortie à 8 heures 15 ( parce qu'il y a, à 7:15 heures,  le «réchauffement» d'environ  6 km pour ceux qui veulent faire plus long ). En effet, deux coureurs, avec qui je me suis entraîné dans le club La Foulée dans les années 80 et 90, étaient présents, soit Gilbert Robitaille et Jacques Burté. Ça faisait plaisir de les revoir et de pouvoir échanger un peu avec eux durant cet entrainement. Gilbert va revenir s'entrainer avec nous cet hiver pour préparer le demi-marathon de Québec tenu au début mai et Jacques, peut-être.

Comme la semaine dernière, j'ai fait 22 km en ne me gênant pas de maintenir un pace plus rapide que celui que j'ai tenu au marathon de Rimouski. D'ailleurs, depuis un certain temps, je sens que c'est plus facile le dimanche, signe que l'intensité que je fais durant la semaine commence à payer. J'ai fait plusieurs portions de la sortie à 5:30/km et moins. À certains moments, j'atteignais 5:00-5:10/km mais là, ça commençait à être plus dur parce que c'est presque le pace que j'ai tenu au 10km de l'Université Laval cette année.

Enfin, j'ai encore oublié de repartir ma Garmin à une occasion de telle sorte que j'ai perdu un peu plus de 2km d'enregistrement. Je me suis donc fié aux données de la Garmin de Bruno Samson que j'ai pas mal suivi durant l'entrainement. Un beau 22 km bien soutenu. Pour la Garmin, j'ai réglé le problème:



Elle est maintenant programmé sur Auto Pause. Il ne me reste qu'à m'habituer à ne plus y toucher quand je vais m'arrêter durant un entrainement :)



Kilian Jornet


J'ai découvert cette année, grâce à mon ami blogueur Philippe Thuret, les grandes courses de trail européennes. Ce monde était inconnu pour moi. Je peux vous dire que ce fût une révélation de découvrir ces épreuves , par exemple, l'Ultra-marathon du Mont-Blanc ( UTMB ) http://www.ultratrailmb.com/  ou La diagonale des Fous http://www.grandraid-reunion.com/.

Le meilleur coureur au monde sur ce type d'épreuves est un jeune espagnol du nom de Kilian Jornet:



Il n'est pas connu au Québec. Donc, je tiens à le présenter à mes amis québécois par ce vidéo qui raconte son parcours: http://player.canalplus.fr/#/542193

Il est tout simplement extraordinaire.Il vit pour courir. Il a d'ailleurs écrit un livre intitulé Courir ou mourir:



Sur ce, je vous souhaite à tous une bonne semaine. De course à pied, on s'entend. :)

3 commentaires:

  1. Tu vas travailler ta motivation et ton courage avec des semaines comme çà et ce n'est que le début!

    Vous ne connaissiez pas Kilian JORNET chez vous, pourtant c'est le meilleur traileur de la planète à tel point que même mes Ricains le venèrent!

    P.S : un petit échange de lien?

    RépondreSupprimer
  2. Pas facile s'entraîner l'hiver dans ces conditions. Dire que nous en avons encore pour quelques mois. Je ne connaissais pas Jornet. Merci de l'introduction.

    RépondreSupprimer
  3. Belle semaine!
    Alors l'hiver est arrivé chez vous!
    Pour nous le froid arrive doucement..
    Surprenant de ne pas connaitre Kilian.Et pourtant On en parle souvent dans nos blogs!

    RépondreSupprimer