Follow by Email

lundi 31 octobre 2011

Une année de retrouvailles

Dimanche le 30 octobre, il y avait un an que je retrouvais mes anciens compagnons d'entrainement des années 80 et 90. Je m'étais entrainé seul depuis 1999 et je dois vous dire que ce retour en entrainement de groupe a été pour moi une revitalisation de tout mon entrainement.

Mes entrainements de groupe ne sont que le dimanche et je les attends toujours avec impatience. Cette semaine n'a pas fait exception. Du mardi 25 octobre au samedi 29 octobre, ce ne fut que des entrainements relax:

- mardi: 6km;
- mercredi: 6 km;
- jeudi: 9km;
- vendredi: 6km;
- samedi: 5 km.

J'ai totalisé 52 km entre le 23 et le 29 octobre, un peu comme à chaque semaine pour tout mon mois d'octobre.

Le dimanche 30 octobre 2011,  nous avions un beau 3 C pour cette sortie dominicale. J'ai pris le départ avec un groupe de plusieurs coureurs composé de Roger Goulet, Gilles Lamontagne, Camilien Boudreau, Alexandre Matte, André Lepire, Renald Bouchard, André Angers, Magalie Bellefeuille, Sylvie Boivin, Gerry McDonald. Il faut souligner que Roger et Gilles étaient de retour après trois marathons en quatre semaines. S'il y en avait eu un autre en fin de semaine à six-sept heures de route, ils l'auraient fait. Cependant, à cette date, les marathons sont maintenant plus au sud.

Roger nous a donc proposé le Boulevard Champlain pour notre sortie compte tenu qu'il n'y avait pas de vent. Il fallait profiter de cette belle journée pour admirer le fleuve St-Laurent:



Nous y sommes descendu par la rue St-Jean et le Vieux-Québec, en passant par le Vieux-Port et nous sommes remonté à la Haute-Ville par la côte Gignac.  Voici, le tracé du parcours:



Comme toujours, l'entrainement fut agréable. Une des cararactéristiques de ce groupe est que les plus rapides attendent les plus lents. Il y a donc plusieurs regroupements durant l'entrainement. L'esprit de corps de ce groupe est très fort.

Fréquences cardiaques

J'ai commencé la semaine dernière à travailler avec le % de la fréquence cardiaque maximale pour faire le compte-rendu de mes entrainements au jour le jour sur le site Dailymile. Je crois que cette donnée réflète beaucoup mieux l'effort rendu que le pace qui peut dépendre d'une foule de facteurs.

J'ai ciblé ma fréquence cardiaque maximale ( FCM ) à 185 bpm ( battements par minute ) suite à quelques efforts maximaux dans des côtes au courant des dernières semaines. La ceinture abdominale qui venait avec ma montre Garmin Forunner 305 et que je porte à chaque entrainement me permet de faire ces vérifications. Le logiciel Garmin Connect me donne la FC moyenne de mon entrainement parce que j'y ai entré la FCM. Par la suite, on n'a qu'à cliquer sur un petit icone à côté de l'indication de la FC moyenne de l'entrainement pour avoir le % de la FCM.

Quant je suis entre 60% et 70%, c'est un entrainement facile. Entre 70% et 80%, l'effet de l'entrainement est meilleur. En haut de 80%, on travaille la qualité.

Mon entrainement de dimanche a été fait en moyenne à 143 FC ou 77 % de la valeur maximale. La côte Samson a certes aidé à faire monter la moyenne car j'ai grimpé ma FC jusqu'à 178. J'ai fait attention pour monter cette côte en contrôlant ma FC.

En haut de la côte, au coin du chemin St-Louis, nous nous sommes regroupé.  Mon ami Roger Goulet, le coureur aux 251 marathons à vie qui fait un marathon comme une longue sortie du dimanche, portait lui aussi sa ceinture de fréquences cardiaques. Il venait de monter la côte Gignac comme moi et nos fréquences cardiaques avaient redescendu. Il m'a demandé le chiffre de mon moniteur. Ça jouait entre 100 et 105 FC. J'ai regardé le sien: entre 75 et 80 ! J'ai compris pourquoi il était si endurant. Il avait à peine fini de monter cette très grosse côte à trois paliers que sa FC commençait à se stabiliser à celle du repos. Et, il  ne faut pas oublier que Roger vient d'entrer dans la catégorie Vétéran IV...

Camilien Boudreau

Je vous ai parlé, dans mon dernier billet, du marathon de Moncton au Nouveau-Brunswick, auquel ont pris part Roger Goulet, Gilles Lamontagne et Camilien Boudreau.

Camilien en était à son sixième marathon cette année et il a terminé Moncton au sixième rang en 3 heures 01. Le voici franchissant la ligne d'arrivée: 




Tous ses marathons, cette année, ont été faits en bas de 3 heures 10, dont un en 2 heures 56. Ex athlète paralympique dans les années 80 et 90 ( dans la catégorie déficience visuelle légère ), Camilien a tout un potentiel et a réalisé plusieurs marathons dans les 2 heures 48 et 2 heures 50 dans sa carrière. Je le connais depuis 1986 à l'époque où j'ai guidé Jean Bouchard aux championnats canadiens pour handicapés visuels.

Luc Lévesque

Luc est un coureur de Gatineau. Je le connais par internet depuis le début de l'année 2011. Il tient un excellent blog intitulé Training for Boston. Luc tente de se qualifier pour le marathon de Boston dans sa catégorie ( 40-45 ans ). Il est un vrai passionné de la course à pied et son blog réflète sa grande passion. Ses bilets sur son blog sont toujours intéressants et très bien rédigés

Comme il tient son blog sur Wordpress, il est facile de s'y abonner après la section commentaires en bas de chaque billet. Vous pouvez ainsi recevoir dans votre boîte de courriel chaque nouveau billet et suivre ainsi son expérience en route vers sa qualification au prestigieux marathon de Boston.

Je suis Luc depuis près d'un an et laissez-moi vous dire qu'il est, pour moi, une grande source de motivation. N'hésitez pas à aller voir son blog, à vous y abonner et à interagir avec lui dans la section commentaires. Son prochain objectif est le marathon de Philadelphie à la fin de mois de novembre.

Prochain objectif

J'ai décidé que je ferai un marathon au printemps, soit Sugarloaf dans le Maine à la mi-mai ou Ottawa à la fin mai. Je prendrai ma décision finale en janvier prochain. D'ici là, je vais essayer de travailler la VMA (vitesse maxiamle aérobie) avec des intervalles courts en novembre et décembre. Je commence ces entrainements dès cette semaine.




4 commentaires:

  1. Une belle brochette de "CADORS" qui partagent au mieux leur expérience, c'est génial çà!
    Bon début de préparation pour ce prochain Marathon!

    RépondreSupprimer
  2. Tu me prends par surprise. Merci de cette marque de reconnaissance. Bien content de te connaître et j'ai bien hâte de te rencontrer. De plus, si tu optes pour Ottawa, je te paye un café. Je ne pense pas que ce café va influencer ta décision, mais je fais une tentative. Enfin, je tente de convaincre mon épouse d'aller à Québec au mois de mars. J'ai encore du chemin à faire, mais c'est une possibilité. Et bon anniversaire de retour avec ton groupe.

    RépondreSupprimer
  3. Wow, j'Aime ton blog François, car j'en apprend souvent des bonnes sur des coureurs que je connais. M. Jea Bouchard était au championnat canadien, wow!

    RépondreSupprimer
  4. Voila un nouvel objectif pour l'année prochaine.
    J'aime aussi suivre Luc, il me surprend toujours et j'apprends beaucoup de chose grâce a lui, même si je ne ferais surement jamais un marathon!
    Quant aux FC, je constate qu'il existe de grosses différences d'un individu à l'autre. Je suis plutôt de ceux qui montent vite dans les tours, mais j'arrive quand même à courir, c'est l'essentiel pour moi...Je serais toutefois plus à l'aise avec une FC plus basse...

    RépondreSupprimer