Follow by Email

dimanche 29 juillet 2018

Semaine post-marathon de Magog

J'ai très bien récupéré du marathon de Magog, version estivale, que j'ai couru dimanche le 22 juillet dernier.

Il s'agissait de mon quatrième marathon de l'année 2018. On pourrait penser que la fatigue accumulée aurait ralenti la récupération. En fait, c'est plutôt le contraire. J'ai l'impression de continuer à bâtir mon endurance de marathon en marathon, la récupération devenant plus facile de fois en fois.

Cependant, j'ai besoin d'une petite pause mentale en ce qui a trait à la préparation marathon. Le fait que mon prochain marathon soit prévu seulement en octobre prochain  (Marathon de Québec) m'aidera dans ce sens. Aussi, afin de varier les plaisirs, j'essayerai de participer à d'autres courses, soit trail ou route.

Voici maintenant le détail de ma semaine du 22 juillet:

Dimanche 22 juillet: marathon de Magog, version estivale, en 5:12:46, soit un pace moyen de 7:24/km. En tenant compte des 6 arrêts pour ajuster le laçage de mon espadrille gauche, j'ai fait un chrono à peine plus lent qu'en octobre dernier. Je suis donc satisfait de ma performance vu que nous avions à courir dans la chaleur et l'humidité contrairement à l'automne dernier.

Lundi 23 juillet: quelques étirements au lever et retour à Québec.

Mardi 24 juillet: 30 minutes de vélo stationnaire au World Gym (11.8 km, soit une vitesse de 23.8 km/heure).

Par la suite, séance de musculation Pectoraux - Épaules - Triceps.

Mercredi 25 juillet: 30 minutes de vélo stationnaire à la maison (12.5 km, soit une vitesse de 25 km/heure).

Jeudi 26 juillet: 21 C, pluvieux et très humide. Reprise de la course à pied. J'ai fait une sortie relax dans le Parc linéaire, secteurs Les Saules et Duberger, avec départ du Boulevard Hamel. 7 km à un pace moyen 8:23/km.

Lors de cette sortie, j'ai cassé ma nouvelle paire d'espadrilles de trail Salomon Sense Ride. Je suis très satisfait. J'aime bien le fitting de ces espadrillesElles ont 8 mm de drop, ce qui n'est pas une grande différence avec les Asics Cumulus (10 mm) et sont de 11 grammes plus légères. Elles sont aussi plus souples que les Asics Fuji Trabuco avec lesquelles j'ai courues le Québec Méga Trail et elles ont plus de crampons. J'ai bien hâte de les tester sur des sentiers techniques.

Vendredi 27 juillet: 18 C. Sortie dans le secteur de l’aéroport à l’Ancienne-Lorette. Comme je me rendais au World Gym, je suis passé par la route de l'aéroport et je me suis stationné sur la rue du Bosquet à l'Ancienne-Lorette afin d'aller faire une boucle passant près de l'aérogare. 7 km à un pace moyen de 7:32/km.

Par la suite, je me suis rendu au World Gym pour une séance Dos - Biceps - Abdominaux. Il s'agissait de ma dernière séance au World Gym. Je commencerai dans un nouveau gym la semaine prochaine. Je vous en parlerai dans mon prochain billet.

Samedi 28 juillet: 17 C. Départ du Parc des Chutes de la Chaudière pour une sortie jusqu'à Saint-Rédempteur aller-retour. Je n'étais pas allé aux Chutes de la Chaudière depuis plusieurs années. J'ai pris la piste cyclable où je suis d'abord passé par une belle passerelle de bois de couleur verte:


Cette passerelle menait au pont suspendu au dessus de la rivière Chaudière:


sur laquelle j'ai eu une belle vue sur les chutes:


Il y avait quelques bosses sur les deux premiers kilomètres de cette piste cyclable dont celle-la:


Par la suite, j'ai débouché sur la piste cyclable menant à Saint-Rédempteur où j'ai passé devant la jolie petite église datant de 1938 avant de revenir, un peu plus loin, sur mes pas:


Au total, j'ai couru 7.14 km à un pace moyen de 7:30/km avec de bonnes sensations. Je trouve que c'est très rafraîchissant psychologiquement de courir sur de nouveaux parcours en mode découverte.

Pour la semaine du 22 juillet, avec la distance du marathon de Magog, j'ai couru 63 km, fait 24.3 km de vélo ainsi que deux séances de musculation. Je suis donc très satisfait de cette semaine post-marathon.

Enfin, j'ai contacté la Clinique Podiatre Plus pour revoir Martin Demers. Mes orthèses devront être ajustées de nouveau vu le problème vécu à Magog. C'est à suivre...

Zoo du 29 juillet

Ce dimanche 29 juillet, j'avais à l'horaire un brunch réunissant beaucoup de membres du côté de ma famille maternelle. Je devais être à la Grande Ferme de Cap Tourmente pour 10:30.

J'avais au programme une sortie de 20 k,. Je suis donc arrivé sur le stationnement du Centre Lucien-Borne autour de 6:20 heures avec l'idée de faire un long réchauffement autour de 15 km et de compléter avec le groupe à 8:15 heures. J'aurais ainsi le temps de me doucher et de partir pour Cap Tourmente afin d'arriver à l'heure là-bas.

Je croyais devoir faire ce réchauffement seul mais Claude Létourneau est arrivé un peu après moi. Claude participera à un marathon à Rockland Lake dans la région de New-York le 23 août prochain. Comme il voulait faire une très longue sortie de 35 km, lui aussi comptait faire un long réchauffement. Nous somme donc parti ensemble.

Après quelques kilomètres dans le quartier Montcalm, nous somme retourné au Centre Lucien-Borne pour 7:15 heures afin de voir si d'autres amis faisaient un réchauffement. André Lepire et Bruno Samson sont joints à nous. Un peu plus loin, ce fût Rénald Bouchard et Camilien Boudreau. Une belle équipe pour le réchauffement en cette fin juillet !

Nous sommes passé par les Plaines d'Abraham comme à l'habitude:


Et par le Vieux-Québec. Au Carré d'Youville, une scène était montée pour le Festival des journées d'Afrique danses et rythmes du monde de Québec se déroulant du 26 au 29 juillet:


À 8:15 heures et tel que prévu, j'avais déjà complété presque 15 kilomètres.

Nous étions douze à prendre part à l'entraînement officiel qui consistait en une sortie de 21 km sur la promenade Samuel-de-Champlain par une descente de la côte Ross et une montée de la piste cyclable située près de la côte Gilmour:


Avec le groupe,  je ne suis allé que sur les Plaines et je suis rentré au Centre Lucien-Borne avec André Lepire. Il me restait un peu moins que deux kilomètres que j'ai complétés seul.

J'ai terminé cette sortie de 20 km en 2:25:02 à un pace moyen de 7:15/km, soit un pace confortable une semaine après le marathon de Magog. Même si la température n'était pas tellement élevée ( entre 17 C et 20 C ), il y avait quand même 100 % d'humidité.

La semaine prochaine, nous attaquerons déjà le mois d'août qui sera un mois de transition avant un mois de septembre plus élevé en kilométrage en vue de mes deux derniers  marathons de l'année 2018, soit Québec le 14 octobre  et Philadelphie le 18 novembre.













4 commentaires:

  1. C'est rendu que l'assistant gardien est le premier déserteur 😲, de mal et pis ... ☹

    Pour ta punition, tu devrais aller accompagner Claude à Rockland Lake🏃‍♂️, en plus ça te rappellera de bons souvenirs ... 😁 par contre, tu es peut-être mieux d'amener ta salière ... on sait jamais ... 😂

    RépondreSupprimer
  2. Encore une belle semaine d'entrainement BRAVO

    RépondreSupprimer
  3. Bravo mon amis, c'est dingue comme tu avales les kilomètres... Beau parcours vers les chutes d'eau. Bonne continuation.

    RépondreSupprimer