dimanche 15 juillet 2018

Semaine du 8 juillet

Après le Québec Méga Trail, le 30 juin dernier, j'ai continué de travailler fort dans les côtes pendant une semaine de plus en vue du marathon de Magog, version estivale, que je courrai la semaine prochaine, plus précisément le 22 juillet.

La fatigue s'est donc accumulé et je l'ai ressenti lors de ma dernière longue sortie de 30 km le dimanche 8 juillet. Comme il ne faut étirer trop l'élastique au risque qu'il ne casse, il était donc temps, à deux semaines du marathon de Magog, de relâcher un peu l'entraînement. Avec 30 km pour débuter la semaine, j'ai donc planifié ne courir que 40 km du lundi 9 juillet au samedi 14 juillet pour compléter une autre semaine de 70 km mais de façon plus facile.

Voici donc le détail de ma semaine d'entraînement du 8 juillet:

Dimanche 8 juillet: 30.7 km avec le zoo en 3:44:55, soit un pace moyen de 7:19/km.

Lundi 9 juillet: repos de course. Séance de musculation Pectoraux - Épaules - Triceps au World Gym.

Mardi 10 juillet: 19 C avec un peu d'humidité. Sortie sur route en passant par les boisés des Compagnons et Marly. Les jambes étaient très pesantes pour les deux premiers kilomètres. 8 km à un pace moyen de 7:54/km.

Mercredi 11 juillet: 12 C. Les jambes étaient encore fatiguées. J'ai fait une sortie relax sur route. 8 km à un pace moyen de 7:41/km.

Jeudi 12 juillet: 18 C. Sortie sur le Boulevard Versant Nord. En direction est, au lever du jour, j'avais une belle vue sur les montagnes au nord de la région de Québec:


Les sensations étaient meilleures que les deux jours précédents. J'ai couru 8 km à un pace moyen de 7:28/km.

En après-midi, je me suis rendu au World Gym pour une séance de musculation Dos-Biceps-Abdominaux. Durant la prochaine semaine, soit la dernière avant le marathon de Magog, je prendrai un congé de musculation. Après le marathon, il ne me restera qu'une semaine à écouler sur mon abonnement au World Gym de Neufchatel que je fréquente depuis trois années. À la fin juillet, je prendrai un abonnement dans un gym plus près de l'endroit où je demeure maintenant.

Vendredi 13 juillet: 13 C. Départ du Parc Nautique de Cap-Rouge pour une sortie dans le sentier de la plage Jacques-Cartier et le sentier des Grèves. Les escaliers no. 7 et 8 étaient enfin ouverts:




Je me suis rendu en bas du pont Pierre-Laporte avant de revenir sur mes pas:


J'ai fait une sortie de 8 km à un pace moyen plus lent de 8:32/km vu les nombreux escaliers du sentier des Grèves. Mon ami Bruno m'a mis au défi de compter toutes les marches de la plage Jacques-Cartier jusqu'aux ponts et j'ai pris bonne note.

Samedi 14 juillet: 18 C et pluie. Sortie relax sur le Pont de Québec en mémoire du marathon des Deux-Rives:


Ici, vue sur la rive-sud du fleuve:


De l'autre côté du pont, j'ai continué sur la piste cyclable qui longe l'accès au pont de Québec et  où nous passons au dessus de la rivière Chaudière:


Ici, au retour, vue sur la rive-nord du fleuve:


Pour cette sortie, j'ai couru 8 km à un pace moyen de 7:35/km. Je compte recourir sur des portions de l'ancien parcours du marathon des Deux-Rives (ou marathon de Québec SSQ) car il était magnifique. Gestev tente quelque chose avec le nouveau parcours mais je souhaite qu'on revienne un jour à l'ancien.

Zoo du 15 juillet

À une semaine du marathon de Magog, mon programme pour le zoo du 15 juillet n'était que de courir le parcours de l'entraînement principal à 8:15 heures.

Jean-Yves, dans sa trilogie Nouveau parcours du marathon de Québec, nous a amené, cette fois-ci, à courir dans les rues de Sillery et de Sainte-Foy que nous emprunterons dans le dernier tiers du marathon le 14 octobre prochain:


Nous étions dix coureurs au départ du Centre Lucien-Borne. Ce parcours n'avait rien de particulier par rapport à ceux que nous faisons habituellement dans ce secteur, mis à part le fait d'emprunter certaines rues précises du nouveau parcours du marathon de Québec. Jean-Yves n'a pas jugé bon de nous faire faire la longue ligne droite du Boulevard Laurier car elle n'a rien d'intéressant.  Il nous a fait plutôt passer près du Jardin Van Den-Hende et par le campus de l'Université Laval:


La température était très humide et lourde tel qu'il se dégage de la photo ci-haut. Sur la piste d'athlétisme du Peps de l'Unversité Laval, se déroulaient les championnats provinciaux d'athlétisme Benjamins-Cadets-Juvéniles:


Nous avons terminé cette sortie à sept. Mes sensations ont été très bonnes malgré l'humidité qui a détrempé mon tshirt. Les jambes étaient bonnes et j'ai fait quelques accélérations dans les derniers kilomètres afin de vérifier mon état de forme. C'est encourageant pour le marathon de Magog. 

Au total, pour cette longue sortie, j'ai complété 20 km en 2:15:49, soit un pace moyen de 6:47/km.

Marathon de Magog


Jean-Yves et moi partirons de Québec samedi le 21 juillet en avant-midi. Le départ du marathon se donnera à 16:00 heures le lendemain. Nous serons de retour à Québec le lundi 23 juillet. C'est l'été et il faut relaxer un peu.

En ce qui me concerne, comme je connais bien le parcours et que j'ai un temps de référence, j'essayerai de l'abaisser. La difficulté additionnelle viendra probablement de la température car j'ai couru ce marathon à la fin de mois d'octobre dernier dans des conditions climatiques idéales. Je vous reviendrai donc, dans mon prochain billet, avec le récit de mon expérience.




5 commentaires: