Follow by Email

dimanche 30 juillet 2017

Inscription au marathon Lévis-Québec

J'ai été tellement encouragé par ma longue sortie du 23 juillet que je me suis finalement inscrit au marathon Lévis-Québec.

La métatarsalgie au pied gauche m'a fait manquer le marathon d'Ottawa en mai dernier mais cette fois-ci, je serai au départ du marathon le 27 août prochain afin de rester dans la liste des persévérants ayant complété tous les marathons Lévis-Québec depuis le premier en 1998. Il s'agit de la 20ième édition cette année.

Pour la semaine du 23 juillet, j'ai commencé un dernier cycle d'entraînement en courant 85 km. Voici le déroulement de ma semaine:

Dimanche 23 juillet: 30 km avec le zoo en 3:33:43, soit un pace moyen de 7:07/km. J'ai terminé fort. J'ai appuyé régulièrement sur mes orteils du pied gauche, surtout le 2ième et la métarsalgie ne m'a pas ennuyé.

Lundi 24 juillet: congé de course et séance de musculation au World Gym pour les pectoraux, les biceps et les abdominaux.

Mardi 25 juillet: 12 C. J'étais en vacances dans cette semaine du 23 juillet. J'en ai profité pour me rendre à Val-Bélair afin de courir dans le parc du Mont-Bélair:


Il s'agit d'un magnifique sentier d'environ 4.5 km mais assez accidenté:


Voici le début de la longue côte vers la fin du sentier:


Au bout du sentier, je suis revenu sur mes pas et j'ai fait un détour vers l'observatoire:


Il n'est pas très haut mais nous avons quand même une vue intéressante sur les montagnes environnantes:


Au total pour cette sortie, j'ai couru 11 km à un pace moyen de 8:37/km.

C'est cette journée la que je me suis inscrit au marathon Lévis-Québec.

Mercredi 26 juillet: 12 C. Départ du World Gym pour une sortie dans l'Ancienne-Lorette passant entre autres par les rues Turmel et St-Paul. 2 km de réchauffement, 7 km pace marathon dont une côte et 2 km de retour au calme. Les choses sérieuses ont commencé. Au total, 11 km à un pace moyen de 6:57/km.

Par après, j'ai enchaîné avec ma séance de musculation pour les jambes et les mollets.

Jeudi 27 juillet: 16 C et humide. Je n'avais pas d'énergie. Je suis parti dans le sentier du Parc linéaire, secteurs Chauveau nord et sud. Un peu après la rue Arsenault, un arbre s'était effondré et bloquait le sentier:


Je suis retourné sur mes pas et suis sorti du Parc linéaire par la rue Arsenault pour rejoindre le Parc de l'Escarpement et un sentier près de la rue de la Rive Boisée Nord débouchant sur l'autoroute Robert-Bourassa. J'ai terminé sur route dans le quartier Les Méandres et la piste cyclable Chauveau. 11 km à un pace moyen de 8:12/km.

Vendredi 28 juillet: 13 C. Départ du World Gym pour une sortie sur route dans le parc industriel Armand-Viau, le quartier Les Saules, le quartier Les Méandres et la piste cyclable Chauveau. Les jambes étaient raides. 11 km à un pace moyen de 7:33/km.

Par après, j'ai enchaîné avec ma séance de musculation pour le dos, les épaules et les triceps.

Samedi 29 juillet: 13 C. Je n'avais pas encore couru, cette année, dans le secteur du Lac St-Charles du Parc linéaire:


Il s'agit d'une courte portion d'environ 2 km. Je me suis donc rendu au Lac St-Charles d'où je suis parti:


J'ai parcouru le secteur du Lac St-Charles et le secteur des Méandres presque en entier avant de revenir sur mes pas. Au total, 11 km à un pace moyen de 7:50/km.

Avec cette sortie, je peux dire que j'ai couru tous les secteur du Parc linéaire en 2017 même si nous n'avons pas fait, cette année, la traversée complète du Parc linéaire (32 km) comme nous le faisions depuis quelques années.

Zoo du 30 juillet

Ma troisième longue sortie de 30 km était au programme pour le zoo du dimanche 30 juillet. La veille, j'avais téléchargé une application sur ma Garmin Forerunner 230 afin d'avoir un quatrième champ de données sur le même écran, ce quatrième champ étant l'allure moyenne avec laquelle j'aime travailler. J'ai donc maintenant sur le même écran la distance, le chrono, l'allure moyenne et l'allure.

Jean-Yves nous avait ressorti un parcours que nous avions fait avant le marathon de Boston cette année et spécifique à cette course, soit le parcours Versant-Nord. Comme le profil du marathon Lévis-Québec ressemble à celui de Boston, il fallait donc aller s'entraîner sur ce parcours. En voici le profil:


Comme le parcours comptait presque 23 km, je suis arrivé au Centre Lucien-Borne pour faire un réchauffement entre 7 et 8 km. J'avais 5 compagnons pour ce réchauffement que nous avons fait sur le parcours habituel. Cette fois-ci, j'ai continué dans le Vieux-Québec sur la rue Saint-Louis au lieu de revenir au Centre Lucien-Borne à la sortie des Plaines d'Abraham.

Sur la rue Saint-Louis, le gouvernement fédéral a installé des pancartes d'information sur les fortifications du Vieux-Québec afin de les mettre en valeur:


À la sortie des Plaines, on est même en train de refaire les murs:


J'ai terminé ce réchauffement à un pace moyen confortable de 7:30/km. L'idée était encore de faire la majeure partie de la longue sortie à un pace facile et de pousser les 5 derniers kilomètres.

À 8:15 heures, nous étions 10 dont notre ami Claude Létourneau que je n'avais pas vu depuis un certain temps. Claude fera aussi le marathon Lévis-Québec.

Nous avons pris la direction du Versant-Nord en passant, entre autres, par la rue Garnier parallèle au Boulevard de l'Entente afin de faire changement:



Sur le Boulevard du Versant-Nord, nous avons continué vers l'ouest au lieu de monter la côte de la rue de Brabant. Ceci allonge la distance et nous avons eu aussi droit à une longue côte à même le Boulevard du Versant-Nord:


Arrivés au Chemin des Quatre-Bourgeois, nous avions le vent dans le dos et le pace a augmenté. À 24.5 km, j'ai décidé de faire mes 5 km au pace marathon et je les ai courus en 6:15, 6:12, 6:03, 6:14 et 6:01. J'ai travaillé fort et je dois continuer si je veux courir le marathon à ce pace. Par contre, si je cours le marathon à un pace un peu plus lent, ce ne sera pas dramatique compte tenu des blessures que j'ai eues cette année. L'important sera de terminer le marathon en bon état et d'avoir du plaisir.

J'ai terminé ma longue sortie avec 30.77/km en 3:36:32 à un pace moyen de 7:02/km, donc avec un bon split négatif après mon réchauffement fait à 7:30/km. Ça, c'est du travail comme j'aime le faire. Je suis bien content de cette troisième longue sortie de 30 km et je vois la progression.

De plus, la pression que je continue de mettre sur le deuxième orteil de mon pied gauche est très efficace dans le contrôle de la métatarsalgie. Je ne l'ai pas senti encore cette semaine. J'ai fait ces mouvements à chaque jour durant la semaine, autant à l'entraînement qu'à d'autres moments. Mes orteils commencent à être plus souples.

À venir

Il me reste une grosse semaine d'entraînement à faire avant mon taper. Je la ferai la semaine prochaine et elle  sera de 90 km. Par la suite, je baisserai  mon kilométrage de 20 % à chaque semaine pour les trois semaines précédant le marathon afin d'arriver au jour X bien reposé.

4 commentaires:

  1. Whaouh tu n'arrêtes jamais!
    Mais où trouve tu la force d'enchaîner comme ça tous les jours?
    Content de voir que ta blessure n'est plus qu'un mauvais souvenir
    Thepinkrunner

    RépondreSupprimer
  2. bravo mon ami pour cette belle semaine d'entrainements et bien content d'apprendre que tu puisses continuer ta séquence au Marathon des deux-rives......

    RépondreSupprimer
  3. Bravo pour ta persévérance et bon marathon !

    RépondreSupprimer
  4. Super content pour toi pour ton inscription. Belle semaine d'entrainement, Bravo à toi.

    RépondreSupprimer