Follow by Email

dimanche 9 juillet 2017

De nouvelles orthèses

Enfin, je les ai mes nouvelles orthèses ! J'en avais vraiment besoin car j'étais à la limite avec les vieilles qui m'ont causé une métatarsalgie au pied gauche.

Lundi le 3 juillet, j'ai rencontré le podiatre Martin Demers de la Clinique podiatre plus qui me les a remises. À la clinique, je les ai essayées dans les trois paires d'espadrilles que j'utilise présentement et j'ai trouvé que le confort était remarquable. C'est le jour et la nuit lorsque je compare les sensations que j'avais avec les vieilles.

Les voici, vue prise de côté:


Elles sont quand même légères.  Le changement le plus important est que l'orthèse proprement dite est faite de plastique:



Cependant, détrompez-vous ! Il n'y a aucune rigidité dans ces orthèses. Le plastique est souple. Lorsque le pied atterrit sol, le plastique de l'orthèse s'écrase légèrement au niveau de l'arche. Tout en fournissant la correction, ce plastique de l'orthèse permet un mouvement plus naturel du pied. Martin Demers avait remarqué que mes vieilles orthèses étaient trop rigides ne permettant pas ce mouvement. Mon pied gauche compensait avec ce vilain point de pression au niveau du 2ième métartase, d'où la métatarsalgie et l'inflammation.

Matin Demers a opté pour une orthèse pleine et non seulement l'orthèse de plastique comme certaines personnes portent. Le matériel sur le dessus est fait d'EVA et l'empreinte de mes orteils s'est formée immédiatement lors la première sortie:


Ce matériel est très confortable. J'imagine que le but est que la métatarsalgie disparaisse graduellement. Je la ressens encore mais déjà, après quelques jours à courir avec ces orthèses, je vois que la métatarsalgie tend à s'atténuer. On verra bien.

Sur la première photo, on voit qu'il y a un autre matériel de couleur bleu sous l'EVA. Ce matériel est très absorbant et ne se déformera pas selon Martin Demers. 

Dans l'ensemble, j'ai l'impression de courir dans des pantoufles tellement que le confort est grand. Dans la semaine du 2 juillet, j'avais planifié courir 80 km et l'objectif a été atteint avec un demi-marathon samedi le 8 juillet. 

Maintenant, voici le détail de ma semaine du 2 juillet:

Dimanche 2 juillet: 25 km avec le zoo en 3:03:09, soit à un pace moyen de 7:11/km.

Lundi 3 juillet: repos de course et séance de musculation au World Gym pour les pectoraux, les biceps et les abdominaux. En début, d'après-midi, visite à la Clinique Podiatre plus.

Mardi 4 juillet: 15 C. Pour ma première semaine avec mes nouvelles orthèses, j'ai décidé de ne courir que sur route afin de bien les ressentir. Cette journée la, j'ai couru 8 km dans les quartiers résidentiels près de la maison à un pace confortable de 7:35/km.

Mercredi 5 juillet ( jour de mon 58ième anniversaire ): 13 C. Départ du World Gym pour une sortie dans l'Ancienne-Lorette. 8 km à un pace moyen de 7:16/km.

Par après, j'ai enchaîné avec ma séance de musculation pour les jambes mais avec moins de répétitions vu que j'avais un demi-marathon à courir samedi le 8 juillet.

Jeudi 6 juillet: 13 C. Départ de la maison pour une sortie sur route et piste cyclable dans le quartier Les Méandres. 8 km à un pace moyen de 7:23/km.

Vendredi 7 juillet: 20 C et couvert. Départ du World Gym pour une sortie dans le parc industriel Armand Viau et le quartier Les Saules. J'ai eu quelques gouttes durant la sortie et je pensais rentrer au sec au World Gym. Malheureusement, une bonne averse  est tombée dans le dernier kilomètre. J'ai couru 8 km à un pace moyen de 7:02/km. 

Heureusement que j'avais prévu des vêtements de rechange car j'ai fait, par après, ma séance de musculation pour le dos, les épaules et les triceps.

Samedi 8 juillet: Demi-marathon MEC à Saint Raymond

C'est la troisième année consécutive que je prends part à ce demi-marathon avec mon ami Jean-Yves.

Je vous réfère à mon billet du 15 juin 2015 (où je l'avais couru en 1:58:45) et à celui du 10 juillet 2016 (où je l'avais couru en 2:04:20) pour plus de détails sur la course elle-même et l'organisation. J'aime beaucoup cette course. Le parcours est dans la nature et l'inscription n'est que de 23 $. On nous remet notre dossard seulement. La course est bien organisée avec des fruits et des barres tendres à l'arrivée. Le seul reproche que je peux faire est que les verres d'eau sont trop petits aux postes de ravitaillement. 

Le départ du demi-marathon était à 8:00 heures et nous sommes arrivé à Saint-Raymond un peu avant 7:15 heures pour récupérer notre dossard avant 7:30 heures.

Nous avons eu le temps de faire un réchauffement de 2 km avec quelques accélérations d'environ 100 mètres au pace demi-marathon. Mes sensations étaient bonnes.

Je suis donc parti autour de 5:30/km afin de terminer sous les deux heures. Le parcours n'est pas facile avec ces montées dans les premiers 5 km:


J'ai couru les 3 premiers kilomètres en 5:28, 5:34 et 5:38. Dans les  montées des deux kilomètres suivants, ce fut 6:16 et 5:47, de telle sorte que mon pace moyen n'était que 5:47/km au 5ième km, ce qui est insuffisant pour terminer sous les deux heures. 

Je pensais bien reprendre mon rythme après le 5ième km mais je ne fus pas capable. Le taux d'humidité était très élevé et j'avais peu d'eau aux postes de ravitaillement pour la raison mentionnée ci-haut. J'ai quand même maintenu longtemps un rythme entre 5:40 et 5:50 jusqu'au 18ième km où j'ai ralenti ( 6:18, 6:18 et 6:05 ). 

J'ai franchi la ligne en 2:03:13, soit un pace moyen de 5:52:


(Merci à Jean-Yves pour les photos)

J'ai terminé 77/135 au classement général et 7/16 dans la catégorie 50-59 ans. J'étais un peu déçu de ne pas avoir couru sous les deux heures. Cependant, je me console en voyant que mon chrono est meilleur de plus d'une minute par rapport à l'année dernière.

Après la course, nous avons rencontré Mario Landreville, un excellent coureur de la région de Drummondville dans la catégorie 70-79 ans que je connais depuis mes années dans le club La Foulée:


Il est au centre sur la photo ci-haut. Il m'a dépassé durant la course et a terminé en 1:58:22. Mario court beaucoup de demi-marathons et il en a déjà 15 à son actif cette année. Il veut en compléter 30 en 2017.

Quant à mon ami Jean-Yves, à gauche sur la photo, il a complété son demi-marathon avec un chrono de 1:46:30 et il était très satisfait. Il semble en grande forme cette année.

Cette course m'a aussi permis de tester mes nouvelles orthèses sur un plus longue distance car je n'avais couru que des distances de 8 km durant la semaine. J'ai été très heureux de constater qu'elles ont été confortables. J'ai senti un peu la métatarsalgie vers la fin de la course. Il reste à voir comment mes pieds se comporteront sur des distances supérieures à 25 km.

Avec mon réchauffement, j'ai donc couru 23 km ce samedi 8 juillet ce qui m'a permis d'atteindre  mon objectif de 80 km.

Dimanche 9 juillet

J'avais pensé courir avec le zoo mais je me suis ravisé préférant ne pas courir de la journée pour bien récupérer de mon demi-marathon.

Je suis allé au World Gym vers 8:15 heures pour une séance de musculation. Par la suite, j'ai pu voir en direct sur RDS 2 la fin de la 9ième étape du Tour de France. Je suis fasciné par ces courses à étapes.

La 9ième étape du Tour était l'étape Reine avec trois cols hors catégorie à grimper:


Lorsque j'ai ouvert la télévision, les coureurs en étaient à grimper le dernier col de la journée, soit celui du Mont du Chat:


Comme vous pouvez le voir, notre chat Elvis semblait s'en foutre éperdument. Après la montée du col, il fallait redescendre le Mont du Chat. Voyez ici la spectaculaire chute faite par Richie Porte de l'équipe BMC dans la dangereuse descente de ce col. Il s'est infligé une fracture de la clavicule et du pelvis ainsi que de nombreuses abrasions au corps. Il a été chanceux de s'en tirer de cette façon.

Marathon Mamu

Des nouvelles de notre ami Camilien Boudreau qui prenait part au Marathon Mamu à Sept-Iles le dimanche 2 juillet dernier:


Eh bien, il a remporté le marathon en 3 heures 10. Il a fait honneur à son titre de lièvre en chef du zoo. Bravo à toi Camilien !

10 km de Lévis

Vendredi le 7 juillet, se déroulait le 10 km de Lévis:


Notre ami Gilles Lamontagne prenait part au 10 km qu'il a complété en 1:04:48, premier dans la catégorie 70-79 ans. Bravo aussi à notre ami !

4 commentaires:

  1. Félicitation pour ta course. Avec tes nouvelles orthèses tu va sûrement recommencer à me chauffer les fesses prochainement ... Pour ma part, après vérification, j'ai aussi améliorer mon temps de 10 secondes par rapport à 2015 ... c'est peut-être de bonne augure pour Rimouski ... À dimanche prochain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pense pas que les orthèses vont changer quoi que ce soit pour le chauffage de fesses lol

      Supprimer
  2. bravo à toi mon ami pour ta performance et au plaisir de courir ensemble bientôt......

    RépondreSupprimer
  3. J'espère qu'avec les nouvelles orthèses tu vas allez mieux. En effet Richie Porte a eu beaucoup de chance dans cette chute :-(

    RépondreSupprimer