Follow by Email

dimanche 26 mars 2017

Semaine du 19 mars

Dans la dernière semaine, nous sommes entré officiellement dans le printemps, ce qui laisse espérer des températures plus clémentes pour courir car le mois de mars a été difficile de ce côté.

La nouvelle saison est effectivement arrivé le 20 mars à 5:29 heures. Durant la semaine du 19 mars, je suis revenu au kilométrage que j'avais atteint deux semaines auparavant, soit 72 km. Je l'ai fait en six sorties, ce qui ne m'a pas donné des sorties trop longues sauf, naturellement, celle du dimanche 19 mars. J'ai aussi poursuivi mon entraînement en musculation toujours avec mon petit programme full body de sept exercices. J'ai modifié quelques exercices pour travailler le haut du corps avec les haltères et la barre fixe (tractions). Les muscles ne doivent pas s'habituer aux mêmes exercices, il faut varier.

Aussi, j'ai récupéré ma Garmin Forerunner 10 sans qu'elle soit réparée par la bijouterie. Par contre, j'ai pu la réparer, je vous dirai comment dans les prochaines lignes.

Donc, voici comment s'est déroulé cette semaine du 19 mars:

Dimanche 19 mars: 27 km avec le zoo. En fait, j'ai évalué cette distance vu mes 3 heures 10 de course. Je n'avais pas de montre GPS ayant laissé ma Garmin à la bijouterie la semaine précédente pour une réparation du bracelet. J'ai terminé cette sortie difficilement avec un bon inconfort sous le pied gauche. J'avais testé ma vieille orthèse de ce côté  et ce fut une mauvaise idée.

Lundi 20 mars: repos de course en ce début de printemps. Séance de musculation au World Gym avec le début de mon programme full body. Il y avait un certain temps que je n'avais pas fait de bench press et de tractions à la barre. J'ai donc été prudent.

Mardi 21 mars: 1 C, -1 C facteur vent. Sortie dans le quartier Les Saules en revenant par le Boulevard St-Jacques. Essai d'une autre semelle pour le pied gauche, semelle que j'avais déjà à la maison.  Elle m'a semblé plus confortable pour la plante du pied mais m'a laissé plus de raideur au genou après la sortie. 1 heure 12 minutes de course et j'ai calculé 9 km.

Mercredi 22 mars: poudrerie et grosses bourrasques de vent. Tout un printemps ! J'ai préféré faire ma course sur tapis au World Gym. 9 km en 59:28 pour un pace de 6:36/km. Ce pace a été confortable sur le tapis. Je suis revenu avec la petite semelle de l'espadrille pour mon pied gauche toujours en gardant mon orthèse à droite.

Par la suite, j'ai enchaîné avec ma séance de musculation.

Jeudi 23 mars: -13 C.  Il est temps que les températures commencent à remonter. Rue du Golf à Loretteville par la longue montée des rues Verret et Monseigneur-Cooke. Plus de 16 minutes en montant. 9 km à un pace moyen de 7:28/km

J'avais récupéré ma Garmin la veille mais le bracelet n'était toujours pas réparé. Je l'ai donc tenu dans ma main. Après que ma Garmin ait passé plus d'une semaine chez le bijoutier et l'horloger, je me suis fais dire que je devais l'envoyer à la compagnie. Le problème est que la Forerunner 10 est discontinuée. La Madame de la bijouterie m'a conseillé de mettre de la cazy glue...

Vendredi 24 mars: -7 C. Départ du World Gym  pour une sortie dans l'Ancienne-Lorette passant par les rues Notre-Dame et Saint-Jean-Baptiste. Bonnes sensations en partant. 9 km à un pace moyen de 7:02/km.

Par la suite, je suis entré dans le gym, me suis changé et fait ma séance de musculation. J'étais bien réchauffé.

Samedi 25 mars: - 2 et du vent. Je suis allé courir dans des rues à l'est de Robert-Bourassa. 9 km à un pace moyen de 7:10/km.

La veille, j'étais allé acheter de la crazy glue formule avancée. Je n'avais rien à perdre. Eh bien, cela a fonctionné pour réparer le bracelet de ma Garmin. Le contact s'est bien solidifié entre le  caoutchouc et le plastique. Voila l'endroit où j'ai appliqué la colle, entre le plastique du boitier de la montre et le caoutchouc du bracelet afin de recoller ce dernier:



Donc, pour cette sortie du 25 mars, j'étais bien heureux de porter ma Garmin au poignet. On s'ennuie de ces petites bêtes là.

Un zoo écourté pour le dimanche 26 mars

En ce dimanche 26 mars, je suis arrivé au Centre Lucien Borne passé 7:15 heures dans l'intention de faire un réchauffement plus court que les dernières semaines.

La raison est que, vendredi soir, Jean-Yves nous avait annoncé un parcours de 23.8 km allant à Beauport d'où le nom de Cochon Mignon:


Nous avions fait une version un peu différente de ce parcours le dimanche 12 février 2017 mais avec les mêmes côtes au milieu du parcours. J'avais fini difficilement l'entraînement ayant travaillé trop fort dans ces côtes surtout la dernière montant jusqu'au Boulevard des Chutes.

Cette fois-ci, je m'étais promis de me réchauffer tranquillement et de bien contrôler mon pace et mes efforts dans ces belles côtes de Beauport car c'est un beau parcours.

Je suis donc parti seul pour mon réchauffement me dirigeant immédiatement vers les Plaines au cas où je croiserais certains amis du groupe partis plus tôt. Ce ne fut pas le cas.

Sur les Plaines, au carrefour du drapeau canadien avant le Musée des Beaux Arts, je me suis arrêté 1 minute ou 2 pour admirer le fleuve Saint-Laurent:


Les glaces diminuent de semaine en semaine avec des mercures qui ont monté au dessus de zéro dans les derniers jours. Par contre, à l'heure de mon réchauffement, c'était -10 C avec un peu de vent. Comme les mercures allaient monter jusqu'à - 3 C à la fin de l'avant-midi,  je m'étais habillé pour ne pas trop avoir chaud.

J'ai terminé mon réchauffement à 7:55 heures avec 4.8 km. À cette heure, mes amis n'étaient pas encore arrivé et je les ai attendus à l'intérieur du Centre Lucien-Borne.

À 8:15 heures, nous étions 13 à prendre le départ du parcours Cochon mignon. J'ai continué avec le même pace relax que j'avais durant mon réchauffement, soit autour de 7:15/km.  Dans Limoilou, j'ai senti que le genou gauche commençait à me lâcher. Une mauvaise sensation, genre signal d'alarme, peut-être que ça va se passer peut-être que non.

À Beauport, avant d'entreprendre la première montée près du Boulevard des Chutes, le groupe s'est séparé comme à chaque dimanche. Mon ami André Angers, à qui j'avais parlé de mon genou, m'a conseillé de revenir avec le groupe qui retournait vers Québec. J'ai suivi son conseil et j'ai très bien fait. Compte tenu des mauvaises sensations que j'ai eues dans mon genou pour le reste de l'entraînement, j'aurais eu beaucoup de difficultés à grimper les côtes de Beauport, de descendre le Boulevard des Chutes et de revenir au Centre Lucien-Borne.

Lorsque le groupe s'est séparé, nous étions 7 sur 13 à revenir vers Québec:


À un certain moment, j'ai resserré les lacets de mon espadrille gauche. Sur le coup, j'ai eu moins de sensibilité dans mon genou gauche. Cependant, l'inconfort est revenu dans les trois derniers kilomètres de mon entraînement. Voici le parcours et le dénivelé que j'ai faits finalement pour cette longue sortie écourtée:




Un parcours pas mal moins difficile que celui du Cochon mignon mais c'était bien assez pour mon genou. La dernière côte, la Salaberry, je l'ai montée en marchant avec Claudine Hamel et André Angers. Roger Goulet et Rénald Bouchard, qui sont allé reconduire Gilles Lamontagne et Paul Tessier, ont complété respectivement des sorties de 32 et 35 km. Ils sont en grosse préparation pour le marathon de Boston auquel ils vont prendre part le 17 avril prochain.

Pour ma part, ma longue sortie fut de 20 km et je l'ai faite à un pace moyen de 7:28/km. Je pense toujours au marathon d'Ottawa qui sera tenu le 28 mai prochain. Cependant, mon genou devra collaborer mieux que cela dans les prochaines semaines.

5 commentaires:

  1. Avec plus de la moitié des animaux qui ont choisi le camp des déserteurs,je ne sais pas comment je dois prendre cela ... Autrement,pour ton genou,j'espère qu'il va bientôt arrêter d'inscrire sa dissidence

    RépondreSupprimer
  2. toujours un plaisir de te lire mon Ami.....et j'ose espérer que ton genou va guérir au plus vite pour que tu puisses continuer tes entrainements en préparation pour Ottawa, bonne semaine.....Gilles

    RépondreSupprimer
  3. Bien du plaisir à lire ce texte. Je serai un fidèle abonné en espérant renoué avec le groupe dans les prochains mois.
    Alex

    RépondreSupprimer
  4. Prend bien soin de ton genou pour que tu puisses faire le marathon D'Ottawa.
    Moi ça fait près de 2 semaines que je ne coure pas mais je fais de l'élliptique 4 fois par semaine et de la musculation

    RépondreSupprimer
  5. Content de voir que tu vas bien et que le bracelet de ta montre est réparé... Bonne continuation à toi.

    RépondreSupprimer