Follow by Email

dimanche 12 mars 2017

Semaine du 5 mars

Avec cette semaine du 5 mars, je viens de terminer un deuxième cycle d'entraînement où j'ai dépassé la barre des 70 km.

Ma semaine s'est déroulé relativement bien. J'ai bien progressé en atteignant mon objectif de kilométrage hebdomadaire mais toujours avec l'inconfort à la plante de mon pied gauche causé par mes orthèses.

Mardi, j'ai téléphoné à mon orthésiste et il a accepté d'ajouter une couche plus large de composite sous chacune des semelles. Je lui ai laissé mes orthèses mardi en fin de journée et il les a travaillées mercredi. Je les ai récupérées mercredi en fin de journée. Voilà le travail qu'il a fait:


Après ma sortie de jeudi, j'ai cru que le problème était réglé. Cependant, après mes sorties de vendredi et samedi, je me suis rendu compte que ce n'était pas le cas. Mon orthèse gauche travaille mal et il y a toujours ce point de tension qui creuse légèrement la semelle même avec le composite ajouté:


Mercredi matin, j'ai couru sur tapis avec mes Cumulus 15 sans mes orthèses vu qu'elles étaient chez l'orthésiste. Je n'ai pas eu cet inconfort. Je vais donc essayer, de nouveau, de délaisser mes orthèses. Si je recommence à avoir de l'inflammation dans mon talon droit, je devrai trouver un podologue ou un autre orthésiste qui sera capable de me fournir un ajustement parfait. J'en avais trouvé un en 2003 sur recommandation de mon ami Roger mais cet orthésiste est décédé.

Maintenant, revenons à des points plus positifs avec la revue de ma semaine:

Dimanche 5 mars: 25.83 km avec le zoo en 2:59:49, soit un pace moyen de 6:58/km. Le mercure affichait -19 C à 7:30 heures lorsque j'ai commencé ma sortie. C'était froid pour le mois de mars.

Lundi 6 mars: congé de course et séance de musculation au World Gym.

Mardi 7 mars: -5 C. Sortie sur les Boulevards  l' Ormière et Masson jusqu'au Boulevard Père Lelièvre et retour par la piste cyclable du Boulevard St-Jacques. Bon rythme pour un mardi. 10 km à un pace moyen de 7:17/km.

Mercredi 8 mars: vu la pluie verglaçante tombée la veille, durant la soirée et la nuit,  les rues et les trottoirs étaient impraticables. J'ai donc fait un entraînement sur un tapis au World Gym. 9 km à un pace moyen de 6:16/km.

J'ai enchaîné avec ma séance de musculation.

Jeudi 9 mars: -1 C, -4 C facteur vent et neige. Cependant la traction était bonne. Sortie dans Loretteville par la montée des rues Verret et Monseigneur-Cooke. J'ai fait un petit détour par Wendake. 10 km à un pace moyen de 7:23/km.

Vendredi 10 mars: -12 C. Mes mollets étaient courbaturés. Départ du World Gym. Parc industriel Armand Viau, quartier Les Saules et rues près du World Gym. 9 km à un pace moyen de 7:24/km.

Je suis entré au World Gym, me suis changé et enchaîné avec ma séance de musculation.

Samedi 11 mars: -24 C, -31 C facteur vent. Le site météomédia parlait de froid extrême. Je me suis habillé avec trois couches de vêtements autant sur le haut du corps que les jambes. J'ai enlevé mes lunettes dans le premier kilomètre pour bien remonter le passe-montagne. J'ai fait un parcours sur des rues près de chez moi en essayant de courir avec le vent de côté, donc du nord vers le sud et vice-versa. 9 km à un pace moyen de 7:21/km.

J'ai donc totalisé 72 km durant cette semaine du 5 mars. Je suis satisfait de ce côté mais j'ai hâte d'être confortable en courant et de régler le problème mentionné plus haut. Ma reprise est quelque peu laborieuse. Cependant, je vais persévérer et les choses vont se replacer un jour ou l'autre.

Zoo du 12 mars

La vague de froid qui sévissait sur Québec depuis samedi s'est poursuivi en ce dimanche  12 mars.

Avant de me présenter au zoo, j'ai opté pour un pantalon en nylon doublé que j'ai mis par dessus mon sous-vêtement en polar. J'avais deux paires de ces pantalons depuis le début des années 2000 et j'ai bien fait de les garder. Pour le haut du corps, deux minces couches sous mon survêtement doublé Louis Garneau. Naturellement, pour la tête, le passe-montagne sous la tuque.

Je me suis présenté pour 7:15 heures au Centre Lucien-Borne, heure de départ du réchauffement officiel. Quatre coureurs étaient présents. Je me suis réchauffé à l'arrière avec Rénald Bouchard et André Lepire que l'on voit ici, sur les Plaines d'Abraham, en face de l'aire d'arrivée de la finale de la Coupe du monde FIS de ski de fond qui aura lieu la fin de semaine prochaine:


Mes deux amis semblaient être pris dans la glace avec une température de - 20 C, -31 C facteur vent. Lorsque nous étions en direction ouest, vent de face, ce n'était pas évident. Au Centre-Lucien Borne, j'avais 6.5 km au compteur à un pace moyen de 7:03/km grâce à mon ami Rénald qui ne se traîne pas trop les pieds.

À 8:15 heures, nous étions 9 à prendre le départ d'un parcours préparé par notre ami Jean-Yves:



Il y avait une bonne côte d'un peu plus de 1 km avant la mi-parcours. Sur l'allée, il y avait beaucoup de petits détours, nord-sud et sud-nord, afin de se reposer de ce vent glacial de l'ouest. Cependant, nous n'avons pas pu l'éviter sur de longues lignes droites et j'ai enlevé mes lunettes, remonté mon passe-montagne et travaillé mon mental. Ici, les amis dans une rue de Sainte-Foy sur l'allée:


Après une pause pipi au Centre Innovation, nous n'étions plus que 5 pour continuer le parcours de Jean-Yves. Après la longue montée, nous nous sommes retrouvé près du Centre d'achat Place de la Cité, toujours à Sainte-Foy:


Nous sommes revenu vers le Centre Lucien-Borne par plusieurs petites rues de Sainte-Foy et de Sillery sur lesquelles nous n'étions jamais passées. Encore un bel effort de traçage de la part de Jean-Yves !

J'ai fait cette longue sortie sans mes orthèses car l'inconfort au pied gauche me dérangeait trop. Je n'ai eu aucun problème. Par contre, je ne suis pas certain que ce sera très bon à long terme pour mon talon droit.

Mon objectif était de 27 km et j'ai complété 27.27 km en 3:08:20, soit un pace moyen de 6:54/km. Les derniers kilomètres ont été plus rapides parce que j'ai eu un pace moyen entre 7:00 et 7:05/km pour presque toute la sortie. Il est vrai que nous avions le vent de dos et hâte de rentrer au bercail. En ce qui me concerne, c'était ma première longue sortie au-dessus de trois heures, ce qui me conforte dans l'idée de courir un marathon ce printemps.

Course des Pichous

Ce samedi 11 mars, était tenue la traditionnelle Course des Pichous à Saguenay:


Deux amis du zoo, soit Claudine Gilbert et Gilbert Robitaille qui forment un couple dans la vie, y ont pris part. Gilbert m'a donné des petites nouvelles et je vous les partage:

Il faisait froid , –33 C,  avec le facteur vent. Heureusement, les coureurs avaient le vent dans le dos à partir du 5ième kilomètre. Les bourrasques de vent ont fait tomber le tableau indicateur à l’arrivée, ce qui a causé des problèmes informatiques et ce qui a expliqué  un retard pour l'organisation à sortir les résultats:



Heureusement pour Claudine et Gilbert, le tableau est tombé après qu'ils aient passé la ligne d’arrivée. Claudine est arrivée première dans la catégorie femme 65-69 ans avec un temps de 1h 28 47 (5:55/km) et Gilbert a fait 1h16 48 (5:05/km) . Mes amis étaient bien heureux de leur course. Pour Claudine, c’était sa première compétition depuis 1992, soit depuis 25 ans. Quant à Gilbert, il voulait faire 1h30 (6:00/km) mais vu l’effet d’entrainement et le vent qui poussait dans le dos, il s'est laissé aller et cela a fonctionné . Malgré le froid ,ce fut une belle compétition.

Donc, bravo à mes deux amis ! Vous avez vraiment fait de belles courses et eu le courage d'affronter ce temps glacial.


3 commentaires:

  1. Tu as oublié de mentionner toutefois qu'il y a eu un début de mutinerie au coin de Maguire ... peut-être que la contestation va faire que tu vas devoir assumer la responsabilité des parcours prochainement ... ����

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mutinerie ? Pas moi. Je suis un fidèle soldat.

      Supprimer
  2. J’espère que tu vas trouver une solution a ton problème d’orthèse. Bonne continuation mon ami.

    RépondreSupprimer