Follow by Email

dimanche 19 mars 2017

Semaine du 12 mars

Après un deuxième cycle d'entraînement où j'ai atteint un kilométrage hebdomadaire de 72 km, j'avais planifié une semaine un peu plus légère

J'ai donc réduit mon kilométrage à 60 km dans la semaine du 12 mars. L'inflammation dans mon talon droit a commencé à apparaître dès le début de la semaine après une longue sortie de 27 km sans mes orthèses. J'ai donc décidé de tester la solution suivante: garder mon orthèse dans mon espadrille droite pour protéger mon talon droit et mettre la semelle ordinaire dans mon espadrille gauche où mon orthèse est problématique. Ce fut parfait pour mon talon droit. Par contre, à gauche, j'ai eu le même inconfort qu'avec mon orthèse. Vers la fin de la semaine, j'ai pensé que je pourrais essayer ma veille orthèse à gauche avec la plus récente à droite. J'ai testé cette solution, le 18 mars, sur une courte distance. C'était satisfaisant. Par contre, sur la longue faite avec le zoo le 19 mars, ce le fut beaucoup moins.

Aussi, durant la semaine, je me suis aperçu que le bracelet de ma Garmin était brisé. J'ai laissé ma montre à la bijouterie pour qu'on puisse essayer de la réparer. J'ai donc essayé de courir avec ma Forerunner 305. Cependant, la pile est en fin de vie et elle ne dure pas plus que 5 km. Finalement, j'ai couru sans GPS avec ma montre Timex Ironman et son chrono. Quand tu es habitué depuis plus de six ans de confirmer ta distance et ton pace, il a fallu lâcher prise un peu. D'un autre côté, c'est bon mentalement, à l'occasion,  de courir en toute liberté sans se soucier du pace. Je n'ai fait que courir un certain nombre de minutes pour être certain d'atteindre le nombre de kilomètres désiré.

Maintenant, voici le détail de cette semaine du 12 mars:

Dimanche 12 mars: 27.27 km avec le zoo en 3:08:20 à un pace moyen de 6:54/km. Ma première longue sortie de plus de trois heures depuis l'automne dernier.

Lundi 13 mars: congé de course mais séance de musculation au World Gym.

Mardi 14 mars: -11 C. Sortie sur des rues de mon quartier. 7 km à un pace moyen de 7:29/km.

Mercredi 15 mars: dans la soirée du 14 mars et la nuit du 15 mars, une grosse tempête de neige s'est abattu sur la province de Québec avec des vents pouvant atteindre les 120 km/heure. À Québec, avec la neige qui a continué à tomber plus doucement dans la journée du 15 mars, nous avons eu 40 cm de neige. D'autres régions de la province ont eu entre 50 et 70 cm. Voici à ce que ressemblait la route 132 en direction est mardi soir:


La visibilité était presque nulle. D'ailleurs, plusieurs routes ont été complètement fermées. Je n'ai pu travailler dans la journée du 15 mars car il n'y avait pas d'électricité à mon bureau. Le courant n'a été rétabli que vers 20:00 heures.

J'ai donc commencé ma journée par un jogging de 7 km vers 8:30 heures sur deux boucles près de chez moi. J'avais laissé ma Gamin 10 à la bijouterie la veille. Ma Forerunner 305 m'a lâché après 5 km et j'ai estimé le kilométrage restant.

En après-midi, vers 14:30, j'ai fait ma séance de musculation au World Gym.

Jeudi 16 mars: - 7 C. -11 C. facteur vent. Sortie dans Loretteville par la montée de la rue Racine. J'avais mis ma montre Timex Ironman en plus de la Forerunner 305 pour avoir un chrono au cas où. J'ai bien fait parce que la Forerunner 305 a lâché après 3 km. J'ai donc couru 56 minutes pour être certain de faire 7 km.

Vendredi 17 mars: -12 C. Départ du World Gym pour une petite sortie passant par l'Ancienne-Lorette. Je n'ai utilisé que ma montre Timex. 48 minutes pour être certain d'avoir couru 6 km.

Par la suite, je suis entré au World Gym pour ma séance de musculation.

Samedi 18 mars: -12 C avec un beau soleil et un beau ciel bleu. Jogging sur les rues de mon quartier. 48 minutes ou 6 km.

En après-midi, sous une température printanière de +2 C., je suis sorti avec ma fille Catherine et sa chienne Chloé pour profiter de cette magnifique journée. Nous sommes, entre autres, allé admirer le fleuve St-Laurent au Quai des Cageux:


Les glaces qui bougeaient dans l'eau étaient de toute beauté. Tout un contraste avec la méchante tempête que nous avions vécue quelques jours plus tôt.

Zoo du 19 mars

Je me suis présenté au Centre Lucien-Borne vers 7:00 heures pour un départ de réchauffement à 7:15 heures.

Mélanie Roberge et Bruno Samson, deux coureurs beaucoup plus rapides que moi, étaient présents à 7:15 heures. Je leur ai dit de prendre leur rythme et de ne pas s'occuper de moi.

J'ai coupé le parcours traditionnel du réchauffement en montant sur les Plaines d'Abraham par la rue Moncton. Sur les Plaines, le site d'arrivée des épreuves de la Coupe du monde de ski de fond FIS attendaient les dernières épreuves de la fin de semaine:



J'ai continué en longeant les roulottes des différentes équipes regroupées par pays:


Par la suite,  je suis entré dans le Vieux-Québec et j'ai bifurqué par la rue du Parloir pour rejoindre la Côte de la Fabrique et la rue Saint-Jean. Toujours, sans GPS, j'avais 50 minutes au Centre Lucien-Borne et j'ai calculé un bon 6 km de réchauffement.

Afin de souligner cette Coupe du monde, notre ami Jean-Yves avait pensé à un parcours spécial Alex en l'honneur d'Alex Harvey, notre champion canadien de ski de fond qui vient de remporter, début mars, le 50 km Championnat du monde de ski de fond:


Nous étions 18 à prendre le départ de ce parcours, 19 avec Alex:


Le parcours commencait par le Vieux-Québec en profil descendant mais en profil montant à partir de la Côte de la Fabrique et les petites rues derrière le Château Frontenac. Avant de monter les côtes des Plaines d'Abraham, nous avons fait un arrêt près de l'aire d'arrivée de la Coupe du monde:


Il est était encore trop tôt pour le début des épreuves et nous n'avons vu que quelques skieurs qui s'échauffaient sur le parcours.

Après avoir traversé les Plaines, nous avons fait les petits détours habituels par les rues de Sillery. Par la suite nous avons rejoint la côte de l'Église par des rues que nous n'avions jamais empruntées. La descente de la côte de l'Église, par cette magnifique journée, nous donnait un beau point de vue sur le fleuve Saint-Laurent:




Certains amis qui se préparent pour le marathon de Boston en ont profité pour casser du muscle en descendant la côte plus rapidement.

En bas de la côte, nous avions un peu plus de 2 km à faire sur le Chemin du Foulon avant de rejoindre la montée de la côte à Gignac:


Cette bonne côte en deux paliers donne tout de même 2 km de montées.

En haut, nous sommes revenu vers le Centre Lucien-Borne mais sans passer par le campus de l'Université Laval comme indiqué sur la carte ci-haut. Nous avons plutôt bifurquer vers Sillery avant de rejoindre la rue Bourbonnière.

Au Centre Lucien-Borne, j'avais 3:10:54 à mon chrono. Je peux facilement calculer 27 km car les deux premières heures ont été faites à bon rythme pour moi. Quant à la dernière heure, et surtout la dernière demi-heure, j'ai ralenti le rythme parce que j'étais gêné par beaucoup d'inconfort sous mon pied gauche. Dire que je pensais que ma vieille orthèse gauche pouvait être une solution à mon problème...

Alex Harvey

Je ne peux terminer ce billet sans parler de la performance d'Alex Harvey cette fin de semaine à Québec:


Malheureusement, je n'ai pu assister aux compétitions. Alex était troisième au classement général de la Coupe du monde avant les finales en fin de semaine. Les deux premiers étaient déjà assurés de leur place sur le podium au général. D'ailleurs, ils n'étaient pas présents à Québec. Alex devait, par contre, assurer sa troisième position au général car le quatrième n'était pas loin. Il l'a fait de brillante façon en remportant le sprint de 1.5 km vendredi, en terminant  4ième du 15 km classique samedi et deuxième du 15 km poursuite style libre dimanche. Si vous voulez voir la fin de la course dimanche, c'est par ici .

Donc, un gros bravo à Alex Harvey !

5 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. En les voyants partir dans la descente, j'ai pensé à une vidéo que j'avais partagé l'an dernier et qui disait grosso modo que le cave qui marche dans heartbreak Hill, c'était le même qui "cassait du muscle" à Hopkinton ... https://youtu.be/MKnPepyV80A

    RépondreSupprimer
  3. Il y a du monde dans ce groupe ! Bonne semaine

    RépondreSupprimer
  4. Je suis fasciné par les sorties que tu fais dans des conditions pareilles!
    Je suis admiratif de ton courage et de ta volonté

    RépondreSupprimer
  5. Superbes photos et quel froid et neige de nouveau. J’espère que tes problèmes de talon vont vite ce soigné.

    RépondreSupprimer