Follow by Email

dimanche 27 mars 2016

Arrivée du printemps ???

Le printemps est officiellement arrivé mais dans le calendrier seulement.

La semaine du 20 mars a continué d'être hivernale à Québec, se terminant même par une tempête de neige. À cette période de l'année, c'est habituellement la dernière tempête et nous l'appelons la tempête de la Saint-Patrick .

Cependant, j'ai continué à garder le cap sur ma préparation marathon accumulant un total de 96 km durant cette semaine. Mon talon droit n'étant plus inflammé, je m'en donne donc à cœur joie avec le kilométrage. Je sais que c'est payant et j'en ressens les bienfaits.

Voici comment s'est déroulé cette semaine du 20 mars:

Diamnche 20 mars: 31 km avec le zoo à 6:38/km dont les 11 derniers kilomètres soutenus autour du pace marathon, autour de 6:00/km. C'est là que j'ai vu que la forme est installée.

Lundi 21 mars: repos de course comme à l'habitude mais séance de musculation au World Gym en fin de journée vu que je suis allé au Palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce en avant-midi. Il y a vraiment beaucoup de monde au gym le lundi à cette heure. Les gens commencent la semaine en force :)

Mardi 22 mars: - 8 C, -15 C facteur vent. C'était assez froid pour le printemps. J'ai couru sur les pistes cyclables Chauveau, Robert-Bourassa et Lebourgneuf avec un retour par le quartier Les Saules. Il fallait être prudent car des plaques de glaces se retrouvaient à plusieurs endroits, résultat de la fonte de la neige le jour et du gel la nuit. Les sensations étaient bonnes. 13 km à un pace moyen de 7:19/km.

Mercredi 23 mars: -3 C, - 6 C facteur vent. J'ai pris la direction de ma boucle no.1 pour une séance d'intervalles. 3.2 km de réchauffement, 10 X 400 mètres avec 200 mètres de récupération et 3.8 km de retour au calme. Mes 400 mètres ont tourné autour de 5:00/km dont 5 en bas de cette vitesse. Mon plus rapide a été 4:44/km. Il y avait la direction du vent qui faisait varier le pace. Au total, 13 km à un pace moyen de 6:37/km.

En fin de journée, séance de musculation au World Gym pour le bas du corps.

Jeudi 24 mars: -10 C. J'ai fait une grande boucle passant par le parc industriel Armand-Viau et l'Ancienne-Lorette en montant l'Avenue Saint-Jean-Baptiste. C'est une longue côte. Les sensations étaient bonnes. 13.2 km à un pace moyen de 7:19/km.

Vendredi 25 mars: c'était la journée de la tempête de la Saint-Patrick. J'ai fait un peu de pelletage pour sortir ma voiture et je me suis rendu au World Gym pour13 km sur le tapis à 6:00/km. Comme c'était vendredi saint et que j'avais pris congé, j'ai enchaîné avec ma séance de musculation en ayant pris soin de bien m'hydrater et m'énergiser avec une boisson au sirop d'érable. Grosse journée d'entraînement !

Samedi 26 mars: - 7 C. J'étais fatigué. J'ai conclu la semaine avec une sortie relax dans des rues enneigées. Les cinq premiers kilomètres ont été courus dans un nouveau développement résidentiel à l'est de l'autoroute Robert-Bourassa. Je n'y étais jamais allé. Un autre 13 km mais à un pace moyen plus lent de 7:36/km.

Zoo pascal du 27 mars

En cette journée de Pâques, le gardien du zoo était à La Pocatière. Notre ami Jean-Yves Sanfaçon nous avait donc préparé un parcours Beauport, question de continuer à faire des côtes pour le marathon de Boston.

Je suis d'abord arrivé autour de 7 heures pour mon pré-réchauffement. J'ai eu le temps de courir 1.8 km avant 7:15 heures, heure à laquelle le réchauffement commence.

Comme il n'y avait personne, j'ai fait le réchauffement seul sur le parcours habituel moins le Vieux-Québec pour faire changement. J'avais 9 km à 8:15 heures.

Gilbert Robitaille avait commencé un peu avant 7:00 heures et il a fait, lui aussi, la même distance. Jean-Yves, l'assistant-gardien, est arrivé pour 8:15heures. Il n'avait pas un gros zoo à garder, nous n'étions  que 3.

Nous sommes parti à -5 C, pour terminer à + 2 C. C'était une très belle journée ensoleillé.

Je vous parlais de côtes, voici la longue montée du Boulevard des Chutes à Beauport:


Jean-Yves avait prévu une variante à son parcours. Nous avons coupé face à l'aréna Marcel-Bédard et sommes remonté jusqu'à la rue des Cascades. C'est sur cette rue que se trouve l'école secondaire François-Bourrin où ma fille Catherine a fait ses deux premières années du secondaire:


Je connais bien ce secteur, j'y voyageais ma fille matin et soir. Un peu plus haut, sur la rue de Cambronne, nous avons longé le nouveau centre sportif Marc-Simoneau:


Pour y être déjà entré, c'est une magnifique installation de la Ville de Québec comprenant deux patinoires intérieures.

Peu après, nous avons redescendu par la rue Saint-David où nous avions une belle vue en plongée sur le Fleuve St-Laurent:


Au bas de cette descente, j'en était à 22 km courus à un pace moyen confortable (7:05/km) et j'ai décidé d'ouvrir un peu la machine au pace marathon. Je l'ai fait pendant 5 kilomètres. Dans Limoilou, à 27.5 km, j'ai ralenti jusqu'au bas de la côte Sherbrooke afin d'avoir des jambes pour monter cette côte de façon énergique.

Au total, ma sortie a été de 30.43 km à un pace moyen de 6:56/km, encore une fois bien en contrôle.

Prochaine semaine

Comme je viens de compléter un autre cycle de 3 semaines, la prochaine semaine sera plus légère et comptera moins de kilomètres avec 79 km. Il s'agira déjà de la dernière semaine de mars. Mes marathons de printemps approchent de plus en plus.


dimanche 20 mars 2016

Semaine du 13 mars

C'est dans la semaine du 13 mars, soit la dernière de l'hiver 2015-2016, que j'ai enfin dépassé le plateau des 80 km par semaine.

J'aurais aimé l'atteindre en janvier mais ma blessure au genou du mois de décembre en a décidé autrement. J'ai joué la carte de la prudence et j'ai refait une progression en partant en bas de l'échelle Je ne le regrette pas car, à un peu plus d'un mois de mon premier marathon, mes sensations sont très bonnes et tout est sous contrôle. Cette blessure m'a obligé à y aller plus doucement dans mon entraînement, permettant ainsi à mon corps de se régénérer.

Donc, j'ai couru à six reprises dans cette semaine du 13 mars pour un total de 87 km. Je maintiens toujours mes trois séances de musculation  par semaine et je n'ai pas l'intention de diminuer de si tôt. Je commence à peine à voir mes progrès de ce côté et je pense que je devrai continuer sur une longue période pour voir des changements significatifs.

Voici donc la description de ma semaine du 13 mars:

Dimanche 13 mars: 30 km avec le zoo à un pace moyen de 6:47/km. Encore une fois tout en contrôle.

Lundi 14 mars: repos de course. Séance de musculation au World Gym.

Mardi 15 mars: il y avait de la pluie et de la pluie verglaçante. J'ai opté pour une séance de course à pied sur tapis au World Gym. 12 km à un pace moyen de 6:04/km. C'est toujours plus facile de maintenir un pace plus rapide sur le tapis.

Mercredi 16 mars: + 1 C. J'ai fait ma première séance d'intervalles à l'extérieur depuis le mois d'octobre. Par contre, j'en avais fait deux sur tapis dans les semaines précédentes et ce fût profitable car les sensations ont été bonnes à l'extérieur. Après 3 km de réchauffement, 9 X 400 mètres, 200 mètres de récupération, les portions rapides étant faites autour de 5:00/km. Il y avait un passage avec une immense flaque d'eau et de la glace sur ma boucle no. 1, de telle sorte que j'ai couru sur une grande boucle entièrement sur l'asphalte autour de la maison. J'ai terminé avec 3.6 km de retour au calme. Un total de 12 km pour la séance.

En fin de journée, je suis allé au World Gym pour travailler mes jambes et mes mollets. J'ai un peu trop forcé sur un appareil pour les mollets. Je devrai réajuster la charge la semaine prochaine.

Jeudi 17 mars: - 1 C et un peu de neige au sol mais rien de dérangeant. Il y avait un bon vent de l'est et j'ai fait un parcours sud-nord ( Boulevards l'Ormière, Masson, Neuvialle et St-Jacques ). Les mollets étaient raides et les jambes pesantes. 11 km à un pace moyen de 7:50/km. Un vrai pace de récupération.

Vendredi 18 mars: - 5 C, encore un peu de neige au sol mais toujours rien de dérangeant. J'ai fait une sortie agréable dans l'Ancienne-Lorette. Mes mollets étaient encore raides de ma séance de musculation de mercredi mais je ne les sentais pas en courant. C'était plus fluide que la veille. 11 km à un pace moyen de 7:11/km.

En fin de journée, séance de musculation au World Gym.

Samedi 19 mars: plus froid avec -13 C et un vent de l'ouest. L'hiver n'est pas encore terminé. J'ai fait une sortie dans les quartiers Les Méandres et Lebourgneuf. 11 km à un pace moyen de 7:00/km.

Ces 87 km ont très bien coulé. Avant que je porte mes nouvelles orthèses, j'avais beaucoup d'inflammation dans mon talon droit après une semaine de ce kilométrage. Maintenant, il n'y a plus aucune inflammation. Je vais donc monter d'une autre coche la semaine prochaine en ajoutant 10 %  à ce kilométrage, pour une semaine de 96 km.

Zoo du 20 mars

Je suis arrivé autour de 7 heures et déjà, quelques amis se réchauffaient dans le stationnement du Centre Lucien-Borne. Je me suis joint à eux et j'ai eu le temps de faire un kilomètre à tourner en rond avant que nous prenions le départ du réchauffement officiel à 7:15 heures.

La température était autour de -10 C mais avec un petit vent de l'ouest. Il fallait encore avoir quelques couches de vêtement. Je suis même parti avec mon passe-montagne pour garder ma chaleur.

Nous étions 7 pour le réchauffement. Le marathon de Boston est dans un mois et ça paraît. Comme à l'habitude, j'étais bien calé à l'arrière en restant confortable pour ces premiers kilomètres sur les Plaines d'Abraham et dans le Vieux-Québec. J'avais déjà 9.5 km avant le départ de l'entraînement officiel à 8:15 heures.

C'était la parcours Versant Nord et Roger Goulet nous l'a rappelé durant le réchauffement. C'est un parcours très spécifique au marathon de Boston.Voici d'ailleurs le dénivelé du parcours. Vous devez regarder après la première heure ( qui est le dénivelé du réchauffement ) pour le dénivelé du parcours Versant Nord:




Nous voici ici sur le Boulevard Versant-Nord:


C'est une longue ligne droite qui n'a rien de bien excitante hormis de nous amener au bas de la rue de Brabant le long de l'autoroute Duplessis, rue montante qui fait penser aux premières côtes de Newton lors du marathon de Boston:


Jusque là, j'avais 20 km sur ma Garmin à un pace moyen de 6:50/km. J'étais resté confortable, toujours à l'arrière, surtout que nous avions le vent de face sur Versant Nord. Les sensations étaient ordinaires.  J'ai alors décidé de me tester un peu en augmentant le rythme dans la longue montée de la rue de Brabant. Je me suis alors retrouvé plus vers l'avant.

C'est comme si j'avais ouvert un peu les valves du moteur et, en haut de la côte, les sensations sont devenu très bonnes. J'ai donc continué autour du pace marathon pour le retour au Centre Lucien-Borne qui contenaient deux autres côtes. J'ai terminé avec 31.4km à un pace moyen de 6:38/km.  J'ai gagné 12 secondes au kilomètre en 11 kilomètres. Un bon test réussi. Cependant, je n'avais pas l'intention de faire un test dans cette sortie. Mais j'ai profité de mes sensations pour voir où j'en étais.

Ecotrail de Paris Ile-de-France

Un trail qui traverse la grande région parisienne et qui se termine dans la Tour Eiffel, ça vous tente. Eh bien, il y a l'Ecotrail de Paris Ile-de-France dont c'était la 9ième édition en fin de semaine:


Je suis abonné à quelques blogs de coureurs depuis 2011 dont ceux de quelques coureurs français. Un de ceux-là est celui de Philippe Albinet. Philippe est un très bon coureur en plus d'être un excellent blogueur.  Je lis d'ailleurs tous ses billets. 

Il a participé à la version 80 km de l'Ecotrail 2016. Il a fait sa meilleure performance à vie sur le 80 km de l'Ecotrail en le terminant en 7:35:01, 91ième sur 1611 finissants et 31ième Vétéran 1.

La meilleure présentation de ce trail est le billet qu'il vient de publier sur son blog. Comme à l'habitude, il est très bien écrit. Je vous laisse en prendre connaissance. Il est ici .

dimanche 13 mars 2016

Semaine du 6 mars

La nature hivernale s'est calmé dans la semaine du 6 mars après nous avoir fait subir deux tempêtes de neige en 48 heures dans la semaine précédente.

Les températures matinales sont devenu plus supportables entre 0 C et - 5 C, parfois même un peu au-dessus 0 C. Dans la journée, elles ont été printanières entre 0 C et 10 C, de telle sorte que la fonte des neiges s'est amorcé.

Sauf pour quelques rues qui sont encore glacées, l'asphalte est maintenant présente, ce qui donne de meilleures conditions de traction. Le timing est parfait pour moi car je suis maintenant dans un cycle de plus grosses semaines, côté kilométrage. En effet, dans cette semaine du 6 mars, j'ai couru 79 km. Ma semaine s'est déroulé comme suit:

Dimanche 6 mars: mon premier 30 km depuis le mois d'octobre dernier. Toujours avec le zoo, nous sommes allé jusqu'au Trait-Carré dans l'arrondissement Charlesbourg. Du travail très spécifique pour le marathon de Boston vu les côtes de ce parcours. Je ne courrai pas Boston mais je suis heureux de partager ce type d'entraînement avec mes amis qui feront le mythique marathon le18 avril prochain.

Lundi 7 mars: repos de course. Séance de musculation au World Gym tôt le matin.

Mardi 8 mars: 1 C, - 3 C. Une température douce. J'ai fait un parcours dans les quartiers Les Saules et Les Méandres par la montée de la rue des Brumes. Les sensations étaient bonnes.10 km à un pace moyen de 7:21/km.

Mercredi 9 mars: seule journée de la semaine où les conditions climatiques étaient mauvaises. Il y avait de la pluie verglaçante et c'était dangereux pour la course à l'extérieur. Comme c'était ma journée d'intervalles, j'ai fait comme la semaine précédente et suis allé au World Gym pour courir sur un tapis. La séance d'intervalles: 15 X 200 mètres à 4:48/km, la dernière répétition ayant été faite à 4:27/km pour me tester. La récupération fut de 200 mètres jogging. Total pour la séance avec le réchauffement (2km) et le retour au calme (2km): 10 km à un pace moyen de 5:58/km.

La séance s'est bien déroulé et je commence à être habile pour accélérer la vitesse du tapis et la décélérer avec la manette à droite. Cependant, j'ai hâte de faire mes accélérations à l'extérieur.

Comme je n'avais pas à aller reconduire ma fille à l'école, j'ai enchaîné avec ma séance de musculation pour les jambes et les mollets. J'avais amené un bidon contenant une boisson d'hydratation au sirop d'érable car ce fut presque deux heures d'entraînement au gym. Ainsi, j'ai gardé un bon niveau d'énergie pendant ces deux heures.

Jeudi 10 mars: 2 C, - 2 C facteur vent. Je suis sorti sans coupe-vent mais j'ai eu un peu froid. Il y avait du brouillard. J'ai fait mon parcours Ancienne-Lorette. J'étais fatigué, ayant mal dormi. Au surplus, les jambes étaient pesantes, résultat du gros travail de la veille. 10 km à un pace moyen de 7:35/km.

Vendredi 11 mars: -1, -5 C facteur vent. Je suis monté vers le Boulevard Bastien par la longue montée de la rue St-Charles. Par la suite, sur Bastien, j'ai traversé Neufchatel, Wendake et Loretteville. Les sensations étaient bonnes avec des kilomètres un peu plus rapides vers la fin. 10 km à un pace moyen de 7:17/km.

Sur l'heure du souper, je suis allé faire ma séance de musculation au World Gym.

Samedi 12 mars: - 5 C et un peu de vent. J'ai terminé ma semaine avec une sortie où je suis allé inspecter mes deux boucles où je cours habituellement mes intervalles. Il y avait un peu de glace sur la boucle no. 1 et beaucoup plus sur la numéro 2. Je devrai peut-être improviser une autre boucle asphaltée pour ma prochaine séance d'intervalles. Total de la sortie: 9 km à un pace moyen de 7:00/km.

Je suis content de ce début de cycle qui permettra à mes jambes de mieux supporter un plus haut volume. Je suis enfin entré dans le cœur de ma préparation en vue de mon premier objectif sur 42.2 km le 30 avril prochain.

Zoo du 13 mars

Nous étions 4 pour le réchauffement de 7:15 heures. L'avant-midi s'annonçait beau avec un ciel bleu sans nuage et une température autour du point de congélation. Par contre, il y avait un petit vent de l'ouest. J'avais prévu le coup avec une couche intermédiaire plus mince au niveau du torse. Je pouvais donc courir plus léger tout en pouvant garder de la chaleur face au vent.

J'avais 8.8 km au compteur après le réchauffement. L'objectif était toujours de 30 km pour l'avant-midi.

Cette sortie marquait le retour de Roger Goulet, le gardien du zoo, après deux mois de séjour à Hollywood près de Miami. Il est en vert près de sa fille Danielle sur cette photo prise dans les premiers kilomètres de la sortie et nous étions tous heureux de le revoir:


Roger avait annoncé un parcours vers l'ouest sur le Chemin St-Louis jusqu'à l'autoroute Duplessis avec retour par le Boulevard Quatre-Bourgeois:

Sur le Chemin-St-Louis

Sur Quatre-Bourgeois

En ce qui me concerne, la sortie s'est déroulé tout en contrôle en queue de peloton, autant dans le réchauffement que dans la partie principale de l'entraînement. Étant sur 30 km, je reste à l'aise à mon rythme sans chercher à adopter le rythme des amis. Ils font des retours régulièrement et des arrêts de regroupement à certains points comme à l'habitude. J'ai encore fini cette sortie avec la sensation de pouvoir courir plus longtemps et sans sentir de faiblesse.

Ma Garmin 10 m'a annoncé à deux reprises que la batterie était faible. Elle a finit par s'éteindre à 27.4 km. J'ai demandé à mon ami Claude de m'indiquer le kilométrage restant jusqu'au Centre Lucien-Borne. J'ai fait 3.4 km de plus de telle sorte que le kilométrage total de ma sortie a été de 30.8 km. À 27.4km, j'étais sur un pace moyen de 6:49/km et je n'ai pas diminué le rythme pour les 3.4 km restant, l'augmentant même légèrement. Ce fut donc encore une longue sortie réussie comme je les aime.

Pour ma Garmin 10, je devrai penser à l'éteindre complètement après la charge du samedi afin de garder le plus de pile possible le dimanche. Elle n'a qu'une autonomie de 5 heures. Cela commence à m'agacer.

Courir lentement afin de courir plus vite et plus longtemps

J'aime et j'ai toujours aimé courir lentement depuis mon premier marathon en 1981. Les paces lents sont aussi importants pour moi que les rapides. Le Docteur Denis Boucher nous explique pourquoi, physiologiquement parlant, il est important de courir lentement. C'est un petit cours de 15 minutes qui vaut la peine d'être visionné:


dimanche 6 mars 2016

Semaine de tempêtes

Nous avons reçu des quantités importantes de neige à Québec après deux tempêtes dans la semaine du 28 février. Au total, ce sont près de 60 centimètres de neige en cinq jours qui sont tombé sur la région de Québec en comptant la neige reçue le samedi 27 février. Je vous partage un petit vidéo trouvé sur YouTube qui donne une idée de l'accumulation de la neige lors de la deuxième tempête, soit celle du 2 mars:




En ce qui a trait à mon entraînement, il s'est déroulé comme à l'habitude sauf pour cette fameuse journée du 2 mars. Comme la tempête faisait rage à l'heure de ma sortie, j'ai alors opté pour aller courir sur un tapis du World Gym.

Je suis revenu à un kilométrage hebdomadaire supérieur à 70 km avec 72 km au compteur durant cette semaine du 28 février. Voici le détail de ma semaine:

Dimanche 28 février: 25 km avec le zoo dont 5 km de réchauffement à un pace moyen de 7:47/km et 20 km à un pace moyen de 7:14/km. Les rues étaient assez glissantes vu la neige du samedi.

Lundi 29 février: première journée de tempête. Je n'avais pas à courir mais je suis allé au World Gym pour ma séance de musculation.

Mardi 1er mars: -15 C, -29 facteur vent. Comme c'est souvent le cas, la tempête a été suivie d'un front froid. J'ai fait une sortie dans le quartier Le Mesnil avec retour par le Boulevard St-Jacques. C'était froid en revenant avec le vent de face.J'ai du remonter mon passe-montagne et enlever mes lunettes qui s'embuaient. Au surplus, je n'étais pas encore complètement débarrassé de mon rhume. Le pace a donc été lent: 10 km à 7:37/km en moyenne.

Mercredi 2 mars: deuxième journée de tempête. C'était la journée où j'avais planifié une reprise de l'entraînement par intervalles. Il était hors de question de courir à l'extérieur compte tenu des conditions. J'ai commencé par déneiger pour pouvoir sortir ma voiture et je me suis rendu au World Gym pour une séance d'intervalles sur tapis. 20 X 30 secondes rapide-30 secondes lent. Il s'agissait de bien contrôler la manette d'accélération sur la rampe du tapis à droite. Les accélérations ont été faites autour de 4:45/km. Je n'avais pas fait d'intervalles depuis le mois d'octobre. De plus, c'était la première fois que je courais des intervalles sur le tapis. Malgré tout, les sensations ont été bonnes. Au total, 10 km avec le réchauffement et le retour au calme.

Ma fille étant dans sa semaine de relâche, je n'avais donc pas à aller la reconduire à l'école. Par conséquent, j'ai enchaîné avec ma séance de musculation pour les jambes et les mollets. Vu ma séance d'intervalles, ce fut une grosse journée pour le bas du corps comme nous disent les dirigeants des équipes de la ligue nationale de hockey en parlant des blessures de leurs joueurs.

Jeudi 3 mars: - 22 C, -33 C facteur vent. Encore un front froid post-tempête ! Comme le vent venait de l'ouest, j'ai couru en direction nord en aller-retour sur les Boulevards l'Ormière et St-Claude et ce, afin de rester plus confortable. Les équipes de déneigement avaient bien travaillé et la surface était bien dégagé avec une bonne traction. Mes mollets étaient raides suite à la séance de la veille et j'ai donc couru en mode récupération. 9 km à un pace moyen de 7:48/km.

Vendredi 4 mars: toujours froid avec -22 C. Je suis monté à Wendake par la rue de la Falaise Verte et me suis rendu jusqu'à la rue de la Faune. Je suis revenu par Loretteville. Les mollets étaient encore assez raides. 9 km à un pace moyen de 7:30/km. Comme je devais me rendre au Palais de justice pour 9:00 heures, j'ai fait ma séance de musculation en fin de journée.

Samedi  5 mars: encore -22 C. Je suis sorti au lever du jour. C'était froid mais le mercure est remonté dans la journée. J'ai terminé la semaine avec une sortie dans le parc industriel Armand Viau en faisant, entre autres, le tour du centre commercial où se trouve le World Gym. Le gym n'ouvre qu'à 8 heures la fin de semaine et le stationnement était vide. Habituellement, il est bondé. La sortie a été de 9 km à un pace moyen de 7:12/km.

Je suis encore content de ma semaine d'entraînement et de mes sensations. Les trois prochaines semaines seront plus substantielles côté volume: 79 km, 87 km et 96 km. Je me sens prêt à les absorber. Comme on nous annonce des températures plus douces, ça devrait m'aider.

Zoo du 6 mars

Les choses sérieuses commençaient avec 30 km au programme. Dès que j'arrive à ce palier pour les longues sorties, j'arrive pour 7:15 heures au Centre Lucien-Borne afin de faire la boucle complète de réchauffement.

Dès mon arrivée, André Lepire était présent et nous sommes parti sur la rue des Franciscains où Bruno Samson et Claude Létourneau se pré-réchauffaient. Rapidement, nous sommes allé rejoindre Danielle Goulet et Dominique Jobin pour partir à 6 sur la boucle officielle de réchauffement.

Sur les Plaines d'Abraham, je n'ai pu m'empêcher de photographier l'aire d'arrivée de la piste de ski de fond où s'était déroulé, les 4 et 5 mars 2016,  les étapes 2 et 3 du Ski tour Canada 2016 faisant partie de la Coupe du monde de ski de fond:


Alex Harvey, notre champion canadien, y a bien fait en terminant deuxième du sprint vendredi le 4 mars et quatrième du 15 kilomètres poursuite samedi le 5 mars.

J'ai complété cette boucle de réchauffement surtout avec Claude Létourneau, les plus rapides faisant des aller-retour pour venir nous chercher. Au Centre-Lucien Borne, j'avais 8.5 km à un pace moyen de 6:55/km.

À 8:15 heures, la température était de - 9 C avec un petit vent de l'ouest. Nous ne l'avons pas senti car Jean-Yves Sanfaçon avait choisi le parcours Trait-Carré à Charlesbourg avec un  trajet  nord-sud. Nous avions donc le vent de côté. C'était une très belle journée avec le soleil qui plombait. Parfait pour les sports d'hiver !

Nous nous sommes rendu au Trait-Carré par le quartier Limoilou via la 4ième Avenue est et la 1ère Avenue dans l'arrondissement Charlesbourg. La côte de la 1ère Avenue fait plus d'un kilomètre de long. C'est de l'excellent travail pour ceux qui préparent le marathon de Boston. Il y en a quelques  uns sur cette photo du groupe à l'entrée du Trait-Carré:



Le Trait-Carré est un quartier historique important de l'arrondissement de Charlesbourg. C'était d'ailleurs le 350ième anniversaire de ce quartier en 2015. Pour plus de détails sur ces lieux historiques, c'est ici .

Nous sommes redescendu vers la basse-ville de Québec par la 3ième avenue ouest. Nous avions une belle vue sur les édifices les plus hauts de Québec:


Plus bas, la 3ième avenue ouest devient l'avenue du Colisée et nous sommes passé près du Centre Vidéotron , le nouvel amphithéâtre prêt pour une équipe de hockey de la ligue nationale:


Un peu plus loin, notre ami André Lepire a profité d'un vieux fauteuil qui était au coin d'une rue afin de faire une petite pause au soleil:


Ne vous fiez pas à cette photo, notre ami André est en grande forme ces temps-ci avec une préparation marathon où il a fait plusieurs longues distances près des 30 km cet hiver.

Nous avons continué dans le quartier Stadaconna où nous avons croisé les jeunes de Cours ta réussite :


Cours ta réussite est un projet qui réunit des jeunes du Secondaire qui ont une année pour se préparer afin de courir leur premier marathon à Québec au mois d'août. Ils apprennent ainsi la discipline qui va les aider toute leur vie.

Au Centre Lucien-Borne, j'ai terminé avec 21.7 km à un pace moyen  de 6:58/km. Avec quelques amis, j'ai du aller toucher le mur au bout de la rue des Franciscains car il me manquait 900 mètres pour avoir 30 km.

C'était donc mon premier 30 km depuis le marathon de Lowell en octobre dernier. J'ai bien dosé l'effort et il me restait du jus à la fin. Il y a plusieurs 30 km à venir dans les prochaines semaines, il est donc nécessaire de ménager sa monture.

Alex Harvey


Pour terminer, je vous laisse avec deux vidéos. Le premier est la course sprint où Alex Harvey a terminé deuxième:


Le second est l'entrevue donnée par Alex suite à sa belle deuxième place: