Follow by Email

dimanche 26 avril 2015

Semaine plus légère

Dans la dernière semaine, soit celle du 19 avril, j'ai redescendu mon kilométrage hebdomadaire pour récupérer et bien assimiler mon dernier cycle d'entraînement.

Après être passé progressivement de 66 km à 90 km en 4 semaines, une plus petite semaine de 70 km était la bienvenue. En voici le déroulement:

Dimanche 19 avril: 30 km à un pace moyen de 6:49 dans un zoo plus petit compte tenu que plusieurs amis étaient à Boston.

Lundi 20 avril: repos. C'était la journée Boston pour 7 coureurs du zoo.

Mardi 21 avril: 8 km à un pace moyen de 7:24. C'était très venteux mais j'ai évité la pluie qui était annoncée pour toute la semaine. J'ai fait un jogging relax dans le parc industriel Armand-Viau.

Mercredi 22 avril: 8 km à un pace moyen de 6:39. C'était ma journée d'intervalles. J'ai fait un réchauffement de 2 km. Par la suite 2 X 2km avec 1 km de jogging entre chaque 2 km. Mes paces pour mes 2 km rapides: 5:34 et 5:23. J'ai terminé avec un km de retour au calme. Tout l'entraînement a été fait sur une grande boucle près de la maison.

Jeudi 23 avril: 8 km à un pace moyen de 7:24. J'ai couru sous la pluie. Je suis allé à Loretteville en montant la côte de la rue Racine. J'ai gardé le pace relax. De nouveau,  vers la fin de mon entraînement, j'ai fait une reconnaissance dans le sentier du Parc Linéaire entre le Boulevard Johnny-Parent et la rue Nantel. Il n'y avait plus de neige sur le sentier. Yess !!!

Vendredi 24 avril: 8 km à un pace moyen de 7:42. Mes jambes étaient lourdes. J'ai fait une sortie sur route et dans les sentiers du Parc Chauveau (tracés de ski de fond) et du Parc linéaire. C'était légèrement boueux dans le Parc Chauveau et j'ai du nettoyer mes espadrilles en arrivant à la maison.

Samedi 25 avril: 8 km à un pace moyen de 7:22. Comme je suis sorti après que la levée du jour, j'en ai profité pour faire une sortie complète dans le Parc linéaire, secteurs Chauveau nord et sud. Ma dernière sortie complète dans le Parc linéaire remontait au 13 décembre dernier, un peu avant ma blessure au genou gauche. Lorsque j'ai repris la course le 8 février, j'ai décidé de ne faire que de la route pour ménager mon genou car le sentier est plus instable l'hiver. Donc, j'étais très heureux de renouer avec ce sentier magnifique auquel j'ai accès au bout de la rue chez nous:


Il y avait quelques plaques de neige à 4 ou 5 endroits mais rien de problématique:


Naturellement, j'en ai profité pour saluer Madame La Saint-Charles:


Bref, cette semaine plus légère m'a fait du bien. Je suis prêt à prendre le dernier droit de mon entraînement pour le marathon d'Ottawa. Il ne reste que 2 grosses semaines et après, le fameux taper.

Zoo  du 26 avril

En arrivant au Centre Lucien-Borne, je me suis aperçu que j'avais oublié ma ceinture d'hydratation à la maison. J'avais changé quelque peu ma routine. Habituellement, je prends mon sac de sport dans lequel j'insère mes deux bidons ( soit un pour la course avec ma boisson X1 d'hydratation et un avec mon lait au chocolat pour la récupération ) et ma ceinture. Cependant, comme je devais aller travailler au bureau après l'entrainement, j'ai pris mon sac de sport et mon porte-documents, ma ceinture d'hydratation étant restée dans l'entrée de la maison. Au moins, j'avais mon bidon d'hydratation que j'ai gardé dans ma main durant la sortie. Cependant, j'ai laissé mon iPhone dans ma voiture et il n'y aura donc pas de photo de cette sortie.

Pour le réchauffement, nous étions six et quatorze pour la partie principale de l'entraînement. Les membres du zoo ayant fait le marathon de Boston étaient de retour ainsi que Jean-Yves Sanfaçon qui a fait trois marathons en quatre semaines en Europe. Comme à l'habitude, tout le monde était de bonne humeur. J'ai pu échanger avec ceux qui ont fait Boston relativement à leur course, avec Danielle Goulet sur son expérience d'accompagnatrice et avec Jean-Yves sur ses trois marathons.

Après le réchauffement habituel, nous sommes descendu au Vieux-Port et avons couru sur la piste cyclable du Boulevard Champlain. Il y avait un assez bon vent de face et j'ai essayé de garder mes énergies.

Nous sommes remonté par la côte de l'Église:



Après 2 heures 11 de course, cette côte rentre dans les jambes. Je l'ai monté avec énergie. Par la suite, mon rythme a été pas mal soutenu jusqu'au Centre Lucien-Borne. Comme la deuxième partie a été un peu plus courte qu'à l'habitude, il me manquait 4 kilomètres pour compléter mon 30 km. Avec Danielle, Camilien et Bruno, nous sommes allé reconduire Jean-Yves chez lui à deux kilomètres du Centre Lucien-Borne, ce qui nous donnait 4 kilomètres aller-retour.

Ma Garmin m'a encore lâché, cette fois-ci dans mon 27ième kilomètre. Elle indique toujours Pile faible alors qu'elle est bien rechargée. Elle n'est pas loin de sa fin de vie. Elle est revenue lorsque je l'ai branchée à mon bureau. Comme j'avais alors une moyenne de 6.39/km et que je n'ai pas vraiment diminué de rythme pour finir, je considère avoir eu ce pace moyen pour cette sortie.

Il s'agissait de mon quatrième 30 km en vue du marathon d'Ottawa. Je ferai un 35 km dimanche prochain afin de bien consolider la confiance. Plusieurs amis du zoo seront à Lévis pour le demi-marathon. Trois amis du zoo m'ont confirmé qu'ils seraient au Centre Lucien-Borne aux heures habituelles pour la longue sortie. Je ne serai donc pas seul pour faire ce test de 35 km.

Marathon de Boston

Je reviens sur le marathon de Boston. Comme je n'avais pas trouvé de lien internet pour suivre la course en direct le 20 avril dernier, j'avais du me contenter de Twitter et de la radio de Boston. Un ami Facebook a partagé un vidéo You Tube qui dure 2 heures 29 contenant la course complète des élites. Je l'ai vu entièrement par tranches dans la semaine qui a suivi le marathon. De quoi me rappeler mes bons souvenirs de mes participations. Pour ceux qui sont intéressés, je vous repartage ce vidéo:



2 commentaires:

  1. Une semaine plus légère et qui est annonciatrice de plus pesante :) Je l'ai regardé ce vidéo et on voit bien les difficultés des coureurs avec le vent de face. des conditions difficiles. On se voit à Ottawa. A+

    RépondreSupprimer
  2. Une semaine légèrement plus calme pour moi... Bonne continuation François.

    RépondreSupprimer