Follow by Email

dimanche 15 mars 2015

Semaine du 8 mars

Après un premier cycle de 4 semaines qui m'a permis d'atteindre le plateau de 60 km, ma semaine du 8 mars en a été une de repli avec un kilométrage plus bas dans le but de refaire les réserves nécessaires en vue de mon prochain cycle d'entraînement.

Je suis donc revenu au kilométrage de ma première semaine de reprise, soit 45 km. Voici le détail de cette semaine:

Dimanche le 8 mars: 20 km avec le zoo à un pace moyen de 6:32/km;

Lundi le 9 mars: repos;

Mardi le 10 mars: 7 km à un pace moyen de 7:12/km. Le pace n'était pas si pire pour un mardi. Les orthèses sont confortables et j'ai moins de raideurs musculaires post-longues sorties bien que mes jambes n'étaient pas fraîches.

Mercredi le 11 mars: 6 km à un pace moyen de 7:21/km. C'était très doux avec + 5 C. J'ai fait ma première sortie de l'année 2015 sans coupe-vent. Il s'agissait aussi de la reprise de l'intensité: 8 accélérations dans une montée de 200 mètres sur la rue Martel à Loretteville. Rein de trop difficile pour commencer.

Jeudi le 12 mars: 6 km à un pace moyen de 7:11/km.

Vendredi le 13 mars: repos.

Samedi le 14 mars: 6 km à un pace moyen de 6:49/km. Les sensations n'étaient pas tellement bonnes en partant. Curieusement, les jambes tournaient plus rapidement que lors des sorties précédentes. Comme toujours, j'écoutais la radio en courant. On nous annonçait la tempête de la Saint-Patrick pour la nuit de samedi à dimanche. Je me préparais du même coup à une sortie zoologique plus difficile.

Donc, une semaine plus légère qui a fait du bien !  Je suis maintenant prêt pour le prochain cycle d'entraînement.

Au surplus, j'ai commencé, durant cette semaine du 8 mars, à faire quelques exercices de musculation pour la haut du corps. Je les fais 3 fois par semaine avant le souper. Deux séries de sept exercices, c'est une affaire de quinze minutes seulement. Comme l'année dernière, je garderai cette routine jusqu'à mon dernier marathon d'automne.

Longue sortie du 15 mars

J'ai passé une mauvaise nuit de samedi à dimanche, une indigestion m'ayant tenu réveillé presque toute la nuit. À six heures du matin, quand j'ai vu que la tempête, qui avait commencé durant la nuit, continuait à sévir, j'ai décidé de ne pas me rendre au Centre Lucien-Borne pour courir avec le zoo. Je risquais de me donner beaucoup de trouble pour me retrouver seul là-bas.

Je me suis donc reposé un peu plus, avalé mon petit déjeuner et pris le départ à 9:35 heures pour ma longue sortie. Compte tenu que je n'étais pas trop dans mon assiette, j'étais prêt à arrêter après 10 ou 15 km selon les sensations.

Le vent continuait à souffler de l'est, j'ai donc fait quatre boucles composées de rues nord-sud et sud-nord près de la maison afin d'éviter le vent de face le plus possible:





J'ai fait cette sortie très lentement à un pace moyen de 7:37/km vu que les rues et les trottoirs étaient très glissants. De toutes façons, avec la nuit que j'avais passée, je devais rester sage. Finalement, j'ai couvert la distance de 20 km. Cependant, j'avais les jambes lourdes à la fin, la neige imposant un travail important aux muscles des jambes. J'étais bien heureux d'avoir passé au travers de mon 20 km.

Voici à quoi ressemblait le parc Armand Viau dans cette tempête au 12ième km de mon parcours:


Au 16ième km, je me suis payé la côte de la rue Racine à Loretteville afin de respecter le plan de match de notre assistant-gardien:


À cet endroit, le trottoir n'était pas déblayé et j'avançais péniblement. Le cardio a quand même bien travaillé.

Shoe Ranger

Pour terminer, je vous partage un site très intéressant, soit le site Shoe Ranger :



Vous entrez la pointure, la largeur et le modèle de l'espadrille que dans laquelle vous êtes confortable pour courir et on vous suggère plusieurs modèles qui devraient aussi vous convenir. On classe les choix en différents match:

Match 92 % à 100 %: ils sont très confiants que le modèle fonctionne bien pour nous.

Match 90 %: ils sont confiants qu'il y a quelque chose de différent dans le modèle que nous remarquerons.

Match 80 %: il y a un grand risque que nous n'aimerons pas le modèle.

Match plus bas que 80 %:: nous n'aimerons probablement pas ce modèle mais il peut fonctionner pour nous si nous sommes ouvert à certaines différences.

Il ne reste qu'à mettre à l'épreuve ce site pour voir si ils visent juste.

2 commentaires:

  1. C'est super la muscu ! Je n'aime pas trop, mais c'est payant en course à pied. On ne lâche pas, l'hiver achève. A+

    RépondreSupprimer
  2. Comme tu le dis, une semaine un peu plus calme, le corps en a besoins aussi. L'hiver perdure chez toi je vois... Bonne continuation mon ami.

    RépondreSupprimer