Follow by Email

dimanche 22 mars 2015

Arrivée du printemps....mon oeil !

La dernière semaine a vu l'arrivée officielle du printemps, soit le 20 mars à 18:45 heures.

Le problème au Québec est que, cette année, l'hiver colle. Les températures continuent d'être hivernales et la neige de tomber. Les coureurs ont bien hâte que les températures plus douces s'installent pour pouvoir peaufiner leurs compétitions printanières.

Dans cette semaine du 15 mars, j'ai continué patiemment ma préparation pour le marathon d'Ottawa en endurant ces températures froides pour faire mon kilométrage. Voici, comment elle s'est déroulé:

Dimanche 15 mars: journée de tempête de neige. 20 km seul dans la neige à un pace moyen de 7:37/km;

Lundi 16 mars: repos;

Mardi 17 mars: 8 km à un pace moyen de 7:16/km. La température était confortable avec -3 C mais il y avait encore de la neige qui commençait à tomber. La traction était assez bonne sauf vers la fin de l'entraînement;

Mercredi 18 mars: 8 km à un pace moyen de 7:09/km. C'était ma journée de côtes. J'ai fait un fartlek avec 8 accélérations dans des côtes de 300 à 400 mètres sauf pour la dernière accélération que j'ai fait dans une descente. J'aime bien ce parcours composé de rues qui montent entre le Boulevard Johnny-Parent et la rue Racine à Loretteville. Il y a de quoi faire un bon travail cardio-vasculaire. Côté température: -13 C, -22 C facteur vent;

Jeudi 19 mars: 8 km à un pace moyen de 7:07/km. Même température que la veille, rien de bien encourageant. Les sensations étaient assez bonnes. J'ai fait les 4 premiers km en haut de 7:00/km et les 4 autres en bas;

Vendredi 20 mars: Arrivée officielle du printemps ! On va repasser. Le mercure affichait -17 C quand je suis sorti courir à 5:00 heures AM. Les sensations étaient mauvaises. Au 5ième km, j'ai monté le Boulevard St-Jacques entre Chauveau et Johnny-Parent. 10 minutes de montée, de quoi réveiller la machine. 8 km à un pace moyen de 7:25/km;

Samedi 21 mars: température plus douce avec -2 C. Ayant passé une mauvaise nuit, je suis sorti relax. Finalement, j'ai fait ma sortie de 8 km à un pace moyen de 6:53/km, mon meilleur de la semaine et ce, sans forcer. Peut-être que cette température plus douce en était la cause...;

Au total, 60 km dans cette semaine du 15 mars. Je suis donc revenu au palier atteint dans la semaine du 1er mars après avoir fait une baisse du kilométrage dans la semaine du 8 mars. De façon générale, l'entraînement continue de bien se dérouler et tous les voyants sont au vert. Je vais reprendre un rendez-vous pour un ajustement de mes orthèses. Le pied gauche pourrait être plus stable. Cependant, ces orthèses semblent faire un bon travail. J'ai noté moins d'inflammation dans mon talon gauche après mes longues sorties. Naturellement, je ne suis pas encore dans mes grosses semaines de kilométrage et je pourrai faire une meilleure évaluation dans les prochaines semaines.

Zoo du 22 mars

J'ai terminé mes longues sorties de 20 km le 15 mars. Le dimanche 22 mars,  j'en étais à ma première longue sortie de 25 km.

Je suis arrivé vers 7:30 heures pour un réchauffement en solitaire. Je me suis stationné dans une rue près du Centre Lucien-Borne, le stationnement du Centre n'étant pas accessible avant 8:00 heures.

En voulant mettre ma Garmin, j'ai forcé un peu le bracelet et l'ai brisé. Une légère réparation sera nécessaire. J'ai quand même actionné ma montre et je l'ai gardé dans ma main.

Nous avions encore une température printanière, soit  -17 C avec un ressenti de -26 C, le vent venant du nord-ouest. J'ai commencé mon réchauffement dans les rues du quartier Montcalm du nord vers le sud mais je me suis rendu compte que le vent était plus fort du nord que de l'ouest. Donc, j'ai varié les directions. Sur la rue Cartier, j'ai rencontré Rénald Bouchard qui complétait seul son réchauffement et je me suis joint à lui. Un peu plus loin, ce fût André Angers qui est embarqué avec nous. Je suis retourné à ma voiture après un petit 4 km de réchauffement.

Au Centre Lucien-Borne, nous étions 17 à prendre part à la deuxième partie de l'entraînement. Roger Goulet, notre gardien, était de retour de la Floride ainsi qu'André Lepire. Gervais Guillot, qui s'entraîne pour le triathlon et que nous n'avions pas vu dans le zoo depuis plusieurs mois, était aussi du groupe.

Roger a annoncé le parcours du maire Labeaume car il semblait que c'était une demande de certains. Dans le Bois de Coulonges, j'en ai profité pour une petite photo de ce beau groupe:


Comme vous pouvez le constater, nous avions tous des vêtements printaniers. Nous avons continué vers Sillery. Vers le 10ième km, ma Garmin qui affichait pile faible, a lâché. Pourtant, elle était bien chargée. Cependant, elle affiche pile faible depuis un certain temps tout en continuant de fonctionner. Je l'ai reparti à deux reprises mais elle s'éteignait à chaque fois. Il semblerait que je serais dû pour en acheter une autre.

À la fin de la sortie, Rénald m'a donné le kilométrage de la deuxième partie. Il me manquait 500 mètres pour compléter les 25 km et je les ai faits avec Gaétan Lessard. Gaétan et moi sommes pas mal du même pace. Je lui ai proposé de faire les réchauffements avec moi. Il se prépare lui aussi pour le marathon d'Ottawa. Ce sera son premier. Donc, l'objectif de 25 km a été atteint. Quant au pace moyen, il a été, à mon avis, entre 6:50/km et 7:00/km. J'étais à un pace moyen de 7:01/km quand ma Garmin m'a lâché et j'ai du faire un split négatif compte tenu des bonnes sensations pour finir. Ce type de longue sortie m'encourage. J'aime partir lentement et finir plus fort. Dans le zoo, l'idée est de garder son rythme lent de longue sortie. Ce n'est pas toujours facile lorsqu'on commence à jaser avec un ami plus rapide. C'est toujours à travailler. Cependant, c'est plus facile pour moi quand je fais des sorties entre 30 et 35 km. On dirait que je me conditionne plus.

Dominic Carrier

Des petites nouvelles de Dominic Carrier, un des coureurs plus rapides du zoo. Dominic a pris part à deux marathons au mois de mars.

Premièrement, le Hudson Mohawk marathon à Albany que je voulais courir  avant ma blessure. Ce marathon qui devait d'abord être couru le 15 février a été reporté au 1er mars. Dominic y a fait un bon chrono de 3:15:01.

Deuxièmement, la première édition du marathon de West Haven au Connecticut qui avait lieu le 21 mars:


Selon Dominic, le parcours est plutôt difficile mais magnifique sur la côte de cet état de la Nouvelle-Angleterre. Dominic était très heureux de sa performance: 3 heures 08, troisième au général et 1er de la catégorie 45-49 ans. C'était son meilleur classement aux États-Unis à ce jour. Au surplus, il a couru dans la neige et la slush. Chapeau Dominic !

Jean-Yves Sanfaçon

Jean-Yves, quant à lui, s'envole pour l'Europe au courant de la prochaine semaine. Il prendra part, dimanche prochain, au marathon de Bratislava en Slovaquie:


Il en fera deux autres au courant de ce séjour outre atlantique. À suivre...

Courir à deux

Je termine en vous parlant de l'association Courir à deux:


Il s'agit d'une organisation pour aider les personnes non-voyantes à courir. J'ai couru à plusieurs reprises avec un coureur non-voyant du nom de  Jean Bouchard au courant des années 80 et 90 et je suis sensibilisé à leur situation. L'association Courir à deux vise à pairer des coureurs non-voyants avec des coureurs voyants. Elle agit dans la région de Montréal. Pour ceux qui sont intéressés, c'est par ici .

4 commentaires:

  1. Bravo mon ami Francois pour cette belle semaine d'entrainements que tu as accompli toujours très intéressant de te lire et bonne semaine d'entrainements. Gilles L.

    RépondreSupprimer
  2. Très heureux de te savoir de retour dans des conditions qui nous paraissent ici assez surréalistes!
    Vous êtes très forts!

    RépondreSupprimer
  3. C'est franchement cool le printemps chez vous :-) Une bien belle semaine, félicitations et bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  4. -17°C .... faut etre motivé !!!

    RépondreSupprimer