Follow by Email

dimanche 22 février 2015

Semaine du 15 février

Ma reprise s'est poursuivie dans cette semaine du 15 février lentement mais sûrement.

Je savais que des sorties lentes me permettaient de bien reprendre et c'est ce que j'ai constaté. Voici le déroulement de cette semaine du 15 février:

Dimanche 15 février: 15 km avec le zoo à un pace moyen de 7:36/km;

Lundi 16 février: repos;

Mardi 17 février: 7 km à un pace moyen de 7:33/km;

Mercredi 18 février: 7 km à un pace moyen de 7:27/km;

Jeudi 19 février: 7 km à un pace moyen de 7:52/km;

Vendredi 20 février: 7 km à un pace moyen de 7:46/km;

Samedi 21 février: 7 km à un pace moyen de 7:03/km. Il s'agissait de ma meilleure sortie depuis ma reprise le 8 février. Toujours en mode relax, je suis descendu en bas de 7:00/km pour la première fois depuis le 8 février avec les deux derniers km de ma sortie à 6:42/km et 6:47/km. Rien d'extraordinaire pour moi mais c'est un signe de progression qui démontre que les jambes reviennent.

Aussi, je suis revenu à mon horaire matinal pour mes sorties de semaine, soit autour de 5:00 AM. C'est ce qu'on appelle l'heure FD. Je préfère faire mes entraînements au début de la journée et ne pas avoir à y repenser par la suite. Je me sens mieux ainsi. C'est difficile de changer des habitudes que j'ai depuis plus de dix ans.

Enfin, mon genou se comporte bien. Je continue de porter la genouillère et je la garderai encore pour environ deux semaines, question de me rassurer.

Naturellement, j'avais hâte de voir comment se déroulerait ma longue sortie de 20 km.

Zoo du 22 février

Je me suis présenté au Centre Lucien-Borne avec la ferme intention de compléter la deuxième partie de l'entraînement, soit la distance de 20 km.

Jean-Yves Sanfaçcn, le nouvel assistant-gardien officiel, avait concocté un parcours intéressant passant par plusieurs rues résidentielles des quartiers St-Sauveur et Limoilou. Il mérite bien sa nouvelle nomination d'autant plus qu'il est resté à l'avant pendant toute la sortie afin que les animaux du zoo ne se perdent pas.

Nous étions douze coureurs au début de la sortie. Ici, le groupe dans le quartier St-Sauveur:


Belle surprise, Serge Samson, coureur avec qui j'ai fait plusieurs marathons dans les années 90, s'était joint à nous:


J'étais très heureux de revoir Serge et on s'est remémoré certains souvenirs. Serge a repris le jogging récemment après plusieurs années sans courir. Cependant, il s'est tenu en bonne forme physique avec le tai chi et cela se voit.

Nous avons continué notre exploration urbaine en traversant le quartier Stadacona. Nous nous sommes arrêté au coin de ma rue, soit la rue François 1er:



Curieusement, quelqu'un m'a fait remarquer, cette semaine, qu'il y aurait même une rue François Drouin à Loretteville. Il faudrait bien que j'aille y courir un de ces quatre matins.

Un peu plus loin, nous avons longé le Colisée Pepsi. C'était la dernière journée du tournoi de hockey pee-wee:


L'année prochaine, il se déroulera dans le nouvel amphithéâtre qui est presque terminé et qui trône à côté du Colisée Pepsi:


Par la suite, le parcours de Jean-Yves empruntait des rues résidentielles du quartier Limoilou. Nous sommes revenu vers le Centre-Ville par la 4ième Avenue pour nous diriger vers le Vieux-Port. Près de la traverse de Lévis, le Fleuve St-Laurent avait cette allure:


Nous sommes allé jusqu'au Cap Blanc et sommes revenu vers le quartier Petit-Champlain et le Vieux-Québec.

Bref, une belle sortie ! La température était relativement douce ( entre -10 C et - 5 C ) mais le rues étaient très glissantes vu que nous avions eu de la neige la veille. Vers la fin, il y avait passablement de slush et j'avais les pieds très mouillés.

J'ai complété ma sortie de 20 km à un pace moyen de 7:01/km. La progression que j'ai constatée à la fin de la semaine du 15 février se confirme. J'avais les jambes très lourdes à la fin de la sortie, ce qui est normal vu que je reconstruis mon endurance. Cependant, ce test de distance s'est avéré concluant et je sais maintenant que je peux construire pour le marathon d'Ottawa.

Les orthèses

Dans mon billet précédent, je vous avais mentionné que j'avais un rendez-vous à la Clinique Équilibre pour un ajustement. J'avais un frottement dans l'orthèse gauche avec une des trois paires d'espadrilles que j'utilise.

Le  17 février, l'orthésiste a donc enlevé un peu de matériel sous l'arche de l'orthèse gauche pour la mettre à égalité avec la droite. Le 19 février, j'ai constaté le même frottement avec la même paire d'espadrilles. J'ai contacté l'orthésiste et il m'a conseille de porter mes orthèses pendant deux semaines avec mes deux autres paires d'espadrilles, le temps qu'elles se tapent bien. Il m'a expliqué que l'orthèse travaille avec le pied et l'espadrille.

Je les ai donc portées pour mes petites sorties de 7km des 18, 19, 20 et 21 février. J'anticipais ma longue sortie du 22 février et j'ignorais comment elles se comporteraient sur une plus longue distance. Finalement, elles ont été très confortables pour cette longue sortie de 20km, ce qui augure bien pour l'avenir.

3 commentaires:

  1. Bravo mon ami........et c'est toujours un plaisir de te côtoyer le dimanche matin et je suis content pour toi que tes orthèses font la job. bonne semaine d'entrainements mon Francois.

    RépondreSupprimer
  2. Avec de la patience, ça va revenir l'endurance et tu seras prêt pour Ottawa.

    RépondreSupprimer
  3. Vraiment content de voir que tu vas de mieux en mieux. Il y a toujours beaucoup de neige je vois... Bonne continuation et déjà un bon weekend.

    RépondreSupprimer