Follow by Email

lundi 21 avril 2014

Semaine du 13 avril


Ma progression en vue du marathon d'Ottawa se déroule vraiment bien. Mon genou droit tient bien le coup et chaque étape que je franchis me met en confiance.

Je viens d'en franchir une bonne en complétant une semaine de 90 km entre le 13 avril et le 20 avril. Je me souviens d'un coureur, du nom de Luc Hotte, avec qui j'avais fait quelques entraînements lors de la préparation de mon premier marathon en 1981. J'avais 22 ans et Luc quelques années de plus que moi. Il était diplômé en éducation physique et très bon coureur avec des temps tournant autour de 2 heures 48 au marathon. Il m'avait dit qu'il fallait faire des semaines d'au moins 90 km par semaine, dans la période de pointe de préparation,  pour bien passer au travers du marathon. J'ai toujours eu ce chiffre en tête depuis 33 ans et l'expérience me dit qu'il avait raison.

Voici donc un petit résumé des sorties qui ont suivi ma longue sortie de 30 km faite le dimanche 13 avril, toutes ces sorties ayant été d'une distance de 12 km:

Mardi 15 avril: température douce de 9 C avec beaucoup de brouillard. J'aime toujours cet atmosphère de film d'Alfred Hithcock. Par contre, je n'avais pas d'énergie et mes jambes étaient pesantes. J'ai passé par la passerelle Les Saules et les pistes cyclables Lebourgneuf et Robert-Bourassa. Pace moyen: 7:19/km.

Mercredi 16 avril: les rues étaient blanches. Une fine couche de neige les recouvrait. La température était plus froide ( -7 C, -15 C facteur vent ) Ce n'était pas vraiment glissant et je suis allé faire mon parcours de côtes dans Loretteville. Pace moyen: 7:19/km, ce qui était mieux de la veille compte tenu des côtes.

Jeudi 17 avril: encore assez froid avec - 9 C. J'ai couru dans les quartiers résidentiels. Les jambes tournaient bien malgré les vêtements supplémentaires. Pace moyen: 6:54/km.

Vendredi 18 avril: 1 C. Température agréable. Je suis sorti à l'heure du samedi ( vers 7:00 hre AM ) en ce vendredi saint, jour de congé. Je suis monté à Mont-Châtel et à Loretteville. Bonnes sensations même si mes jambes étaient un peu raides au lever. Pace moyen: 6:57/km.

Samedi 19 avril: 4 C. Température encore agréable. Après une bonne nuit de sommeil, j'ai fait une sortie dans le quartier Les Méandres. Par hasard, je suis passé par le rue de Boston. C'était de circonstance. Bonnes sensations en cette veille de longue sorite dans un petit zoo.

En résumé, tout se déroule comme prévu dans cette préparation pour le marathon d'Ottawa. Au surplus, j'ai vu, pour la première fois, le chiffre 159lbs sur ma balance cette semaine. J'ai perdu 6 livres depuis la mi-mars et je le ressens.Je suis encore loin de mon eldorado qui est mon poids de la fin des années 90 ( 150 lbs ). Je crois que je peux y arriver de la façon que je suis parti. J'ai uniquement coupé les aliments qui contenaient trop de gras et je mange à ma faim, ce qui est important dans une préparation marathon. C'est toujours un dossier à suivre...

Zoo de Pâques

En ce jour de Pâques, le Centre Lucien-Borne était ouvert dès 8 heures. Par les années passées, il n'ouvrait pas avant midi et certains membres du zoo faisaient leur longue sortie le lundi de Pâques.

Comme plusieurs membres du zoo étaient à Boston, pour le marathon, je n'ai eu que deux compagnons, soit Magalie et Jean-Yves, pour cette longue sortie pascale.

Après notre réchauffement d'environ 8 kilomètres sur les Plaines d'Abraham et dans le Vieux-Québec, nous sommes repassé par le Centre Lucien-Borne. Il n'y avait pas d'autres coureurs pour la deuxième partie.

Nous avons la pris la direction nord vers Charlesbourg. Sur le Boulevard Hamel, nous avons longé la construction du nouvel amphithéâtre qui avance rondement:



La neige a disparu rapidement comme vous pouvez le constater. Cependant, il en reste des plaques et des monticules ici et là.

Par la suite, nous avons emprunté la 3ième Avenue Est et monté la longue côte qui mène à la 76ième rue:


Elle longue de 1.4km. C'est du solide. C'était dans les cordes de notre ami Jean-Yves qui s'est même permis un aller-retour sur une partie de cette côte, question de l'allonger :)

À la 76ième rue, nous avons continué de grimper jusqu'au Trait Carré, question d'admirer les maisons historiques de ce quartier:


Tout ce qui monte redescend. Nous sommes donc redescendu de Charlesbourg par la 3ième Avenue ouest. Nous avions une belle vue sur le Centre Ville de Québec:


Lorsque nous faisons ce parcours, nous aimons revenir par le quartier Limoilou. Cette fois-ci, nous avons traversé la 2ième Avenue. Encore une belle vue sur Québec:


Par la suite, passage près du Palais de Justice:


Avant de remonter à la Haute-Ville par la côte de la Canoterie, la rue des Glacis et Dufferin. Nous voici dans la montée abrupte de la rue des Glacis:


Nous avons complété notre kilométrage en courant sur la Grande-Allée et en revenant par la rue des Braves. Un 30 km à un pace moyen de 6:47\km. Cependant, du gros travail comme on peut le voir sur la courbe d'altitude de ma page Garmin:


Fallait bien fêter Pâques.


Boston 2014: un scénario digne d'Hollywood

Un an après les terribles explosions qui ont marqué le marathon de Boston, un scénariste d'Hollywood n'aurait pas fait mieux. Meb Keflezighi a été le premier américain depuis 1983 à gagner le célèbre marathon. Je vous mets en lien un vidéo de l'arrivé du vainqueur et des minutes qui ont suivi, cela dit tout. C'est ici .
Par contre, ce sont les femmes qui ont marqué cette course au niveau chronométrique avec la magnifique victoire de la kenyanne Rita Jeptoo. Elle a brisé le record du parcours en enregistrant un chrono du 2:18:57. Voici un vidéo de sa victoire et de l'arrivée de cinq coureuses qui ont suivi. Vous pouvez le voir ici .

Le zoo à Boston

Comme je vous le disais dans mon billet précédent, neuf coureurs du zoo étaient à Boston pour prendre part au marathon. Voici la liste de leurs chronos:

1- Mélanie Roberge: 3:25:13;
2- Claude Létourneau: 3:45:46;
3- Bruno Samson: 3:57:47;
4- François Maillette: 4:02:03;
5- Gilbert Robitaille: 4:19:27;
6- Rénald Bouchard: 4:50:05;
7- Gilles Lamontagne: 4:57:06;
8- Roger Goulet: 5:08:15;
9- André Lepire: 5:30:45.

Je tiens à féliciter chacun d'entre eux en attendant d'avoir le récit in vivo de leur expérience dans les prochaines longues sorties du zoo.





2 commentaires:

  1. Vraiment content de voir que ton genoux tiens bien le coup... Tu as encore eu un peu de neige, c'est dingue :-) Bonne continuation à toi.

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup pour ce blogue inspirant et détaillé. J'ai lu avec attention tes compte-rendus depuis les 2 derniers mois. Ça m'a encouragé dans mon entrainement en vue de mon 1er marathon couru en fin de semaine à Ottawa. Ça s'est bien déroulé, selon mon plan de match et ce ne sera assurément pas le dernier. C'est vraiment un plaisir de te lire!

    RépondreSupprimer