Follow by Email

dimanche 27 avril 2014

Petite frousse

J'ai eu une petite frousse dans la semaine du 20 avril lorsqu'une contracture au quadriceps droit est apparu mardi le 22 avril:




Il faut croire que ma longue sortie de 30 km du dimanche 20 avril a été exigeante musculairement et qu'elle a laissé des marques. Voici comment se sont déroulé mes entraînements qui ont suivi cette longue sortie:

Mardi le 22 avril: je me suis endormi tard et la nuit a été trop courte. Comme le plan était de faire 100 km cette semaine, j'avais 5 sorties de 14 km à enfiler pour atteindre l'objectif compte tenu que j'avais déjà 30 km en banque. Au lever, j'étais fatigué. Au surplus, mes jambes étaient encore marquées de ma longue sortie. En partant, j'ai senti une contracture au quadriceps droit. Rien pour m'empêcher de courir mais quelque chose d'assez inquiétant pour penser se blesser de nouveau. Déjà que je ne suis pas rétabli à 100 % de mon genou droit, j'étais quelque peu inquiet. J'ai donc décidé de faire quand même ma distance mais de garder le pace très mollo. La température était de 6 C et il y avait une pluie fine. J'ai donc complété ma distance en 1:47:43, soit un pace moyen de 7:42/km. Mon quadriceps droit était sensible à l'arrivée.

Mercredi le 23 avril: 3 C et encore de la pluie. Le quadriceps droit était toujours frippé. J'ai laissé tomber ma sortie de côtes dans Loretteville qui fait office de séance de qualité. Après avoir bien réchauffé mon quadriceps avec de l'antiphlogistine, j'ai fait une grande boucle de 14 km dans l'Ancienne-Lorette et le quartier Les Saules. J'ai gardé le pace relax ( 7:24/km).

Jeudi le 24 avril: je n'ai pas bien dormi. Afin de compenser ma séance de côtes manquée de la veille, j'ai fait un parcours dans Loretteville en montant la longue côte de la rue Monseigneur Cooke qui passe le longe du terrain de golf Lorette. Il y avait encore pas mal de neige sur le terrain de golf. La température était de 3 C mais avec un ressenti de -2 C vu le vent. J'ai fait ma distance de 14 km à un pace moyen de 7:42/km.

Vendredi le 25 avril: mon quadriceps droit était beaucoup mieux. Je l'avais glacé 20 minutes la veille dans la soirée. J'ai pu partir une heure plus tard vu que ma fille Catherine était en congé. J'ai couru à la clarté du jour dans les quartiers résidentiels près de chez moi et profité d'un beau lever de soleil. 14 km à un pace moyen de 7:15/km.

Samedi le 26 avril: j'ai complété cette semaine de 100 km avec un dernière sortie de 14 km dans le quartier Les Méandres. Il pleuvait et la température était de 4 C. Encore une fois, le pace a été confortable ( 7:13/km ). J'ai eu de bonnes sensations.

Donc, une petite  frousse durant cette semaine du 20 avril mais tout est rentré dans l'ordre. Je suis quand même heureux d'avoir bien géré la situation et d'avoir suivi mon plan en ce qui a trait à mon kilométrage hebdomadaire.

Longue sortie du 27 avril avec le zoo

En arrivant au Centre Lucien-Borne pour 7:15 heures, le principal sujet était plutôt la grosse frousse que quelques coureurs du zoo ont eue en revenant de Boston:



Quelques amis du zoo répartis dans deux véhicules qui se suivaient ont rencontré un orignal sur l'autoroute à environ 1 heure 50 au nord de Boston. La rencontre a été brutale car le premier véhicule a frappé l'animal qui a été tué et le second a passé par dessus, évitant le capotage de près. Par bonheur, nos amis n'ont pas eu de blessures et il n'y a eu que des dommages matériels aux véhicules.

Je suis parti avec un petit groupe pour le parcours traditionnel du réchauffement faisant près de 8 kilomètres. Le temps était encore gris, la température étant de 4 C avec une pluie fine.

À 8:15 heures, nous sommes descendu dans la Basse-Ville pour courir le long du fleuve sur la piste cyclable longeant le Boulevard Champlain. Dans le bas de côte Guilmor, la moitié du groupe, dont plusieurs coureurs qui avaient fait Boston, a monté cette côte pour retourner immédiatement au Centre Lucien-Borne

Quant à moi, je suis resté avec le second groupe et nous avons continué sur la piste cyclable:


Cette photo a été prise un peu avant d'arriver à la côte de l'Église à Sillery côte que nous avons grimpée. Dans le haut, j'en ai profité pour prendre en photo notre ami Gilbert qui portait le coupe-vent officiel du marathon de Boston 2014:


Un beau jaune-orange lumineux qui sera certainement très visible lors des entraînements à l'obscurité. Gilbert dit l'avoir payé 110 $. Il faut croire que l'organisation du marathon du Boston fait des affaires d'or lors du salon du coureur.

Nous avons continué dans les petites rues de Sillery que nous faisons souvent, communément appelé crossage à Goulet. Ce secteur est très célèbre dans le zoo. Nous sommes aussi passé par le Bois de Coulonge. Le chemin était enfin sur l'asphalte:


Par après, un autre passage par les Plaines d'Abraham. Le groupe s'est de nouveau séparé après le musée des Beaux-Arts, la plupart rentrant au Centre Lucien-Borne. Nous avons continué à 3 pour compléter la distance de 30 km. Sur les Plaines, un petit événement de course visant à souligner le passage de Sébastien Sasseville à Québec était organisé. Il y avait des cônes oranges délimitant le parcours:


Sébastien Sasseville est atteint de diabète. Il traverse le Canada d'est en ouest. Vous pouvez voir un petit reportage sur son projet ici et son site officiel et par ici .

Demi-marathon de Lévis

Le demi-marathon de Lévis sera couru dimanche prochain le 4 mai. J'ai décidé de ne pas y prendre part, mon genou droit n'étant pas remis à 100 %. Je ne voudrais pas aggraver son état à 3 semaines du marathon d'Ottawa. Par contre, je serai au Centre Lucien-Borne à 7:15 heures pour une très longue sortie lente. Un ou deux amis qui, eux-aussi, ne seront pas Lévis devraient m'accompagner.

3 commentaires:

  1. Ouf content de voir que ta petite blessure n'était pas trop grave. La neige a disparu de tes photos, je pense que ça doit de faire bien plaisir. bonne continuation François.

    RépondreSupprimer
  2. TOUJOURS TRES INTÉRESSANT TON BLOGUE MON AMI FRANK......

    RépondreSupprimer
  3. Fatigue, bobos, froid, tu n'es pas gâté cette année mais tu t'accroches comme toujours alors ça va bien revenir un jour ou l'autre.
    BRAVO et bon courage pour la suite!

    RépondreSupprimer