Follow by Email

jeudi 3 janvier 2013

Bilan 2012

Il est maintenant temps de faire le bilan de mon année 2012 en ce qui a trait à mes entraînements, mes compétitions et le social course à pied.

Mes entraînements

Je transfère à chaque jour les données de ma Garmin 305 sur le site Garmin Connect  et le site Dailymile. Je vous présente le tableau 2012 du site Garmin Connect parce qu'il réflète plus la réalité en ce qui a trait au kilométrage compte tenu que Dailymile arrondit les distances:



Je cours 6 jours par semaine, ne prenant que le lundi de congé. Ce choix est stratégique car il vise à faire reposer mon talon droit qui a tendance à s'inflammer quand je fais des longues distances. C'est une blessure chronique que je contrôle depuis des années. Comme je fais mes longues le dimanche, le lundi c'est jour de repos.

Donc, un total de 3978 km en 2012. Je n'ai pas fait autant de distance depuis les années 90, plus particulièrement entre les années 93 et 97 où j'ai fait entre 8 et 11 marathons par année. Par contre, il faut comprendre que je dose bien l'alternance entre les journées difficiles et les journées faciles.

Mon pattern d'entraînement a été le suivant: une longue le dimanche entre 20 km et 35km tout dépendant de la date du marathon en vue, des intervalles ou du fartlek une fois par semaine en période de préparation générale, des intervalles au moins au pace 10km et un tempo pace demi-marathon, une fois par semaine, en période de préparation spécifique au marathon et des entrainements en endurance confortable les autres jours de la semaine. J'aime courir souvent durant la semaine quitte à faire moins de distance en période de préparation générale ou de récupération post-marathon. Ces périodes post-marathon durent généralement deux semaines sauf pour le dernier marathon de l'année où elle est d'un mois.

Cette façon de m'entraîner me va à merveille. Je me suis bien senti la-dedans malgré le haut kilométrage annuel effectué. J'ai toujours cru que le volume donne des résultats sur marathon.

Mes compétitions

J'ai fait ma première compétition le 6 mai sur demi-marathon lors du Demi-marathon international de Québec  .  Les conditions étaient idéales et j'ai réalisé un temps de 1:48:28, soit une amélioration de 6 minutes par rapport à ma référence de 2010 où j'ai repris la compétition sur des distances autres que le marathon. Donc, un succès sur toute la ligne:


Deux semaines plus tard, je prenais part à mon premier marathon de l'année, soit le Sugarloaf marathon dans l'état du Maine aux États-Unis. Malgré la chaleur importante, j'y ai réalisé un temps de 4:15:00, soit mon meilleur temps sur marathon depuis le marathon des Deux-Rives 2006 où j'avais réalisé 4:04:04. Je considère mon temps de Sugarloaf comme un succès compte tenu des conditions chaudes dans lesquelles j'ai couru ce marathon:


Je n'ai pas fait de compétition en juin. La prochaine fut le 10 km du Grand Lévis couru le vendredi 6 juillet. Cette course est tenue en soirée sur une piste cyclable. C'était une journée de canicule horrible. Malgré tout, j'ai réussi à réaliser un temps inférieur à 50 minutes, avec un temps de 49:46, ce qui était mon objectif depuis ma reprise des compétitions sur plus courtes distances en 2010. Encore une fois, un succès:



Le 26 août, je prenais part à la 15ième édition du Marathon des Deux-Rives à Québec. Comme j'ai fait toutes les éditions sur 42.2km depuis le début de ce marathon en 1998 et que mon nom est dans liste officielle des persévérants, je me fais un point d'honneur à chaque année de bien préparer et de compléter ce marathon. Malheureusement, la date de l'évènement nous donne souvent des conditions difficiles côté chaleur. Il s'agit alors de courir intelligemment. C'est exactement ce qui arrivé cette année alors que le marathon a été tenu dans des conditions caniculaires.  J'ai usé de mon expérience en tenant un pace confortable. J'ai oublié la possibilité de faire un chrono. Malgré tout, j'ai terminé en 4:28:21, ce qui n'était pas si mal par rapport à Sugarloaf où c'était chaud mais moins chaud qu'à Québec:



Comme j'avais été choisi comme ambassadeur du Demi-marathon de la Côte de Beaupré, j'ai pris part à cette épreuve le 9 septembre:


Le plan était de le faire en entraînement compte tenu que je venais de courir un marathon deux semaines auparavant. Malheureusement et malgré mon expérience, je me suis laissé entraîner par mes amis qui, eux voulaient faire un temps, certains n'ayant pas fait le marathon deux semaines avant. Sur un parcours côteux et dans des conditions venteuses, j'ai poussé la machine et j'ai complété la course en 1:51:13. J'en ai payé la note dans les semaines qui ont suivi car j'ai ressenti de la fatigue d'avoir poussé un demi-marathon deux semaines après un marathon.

Le 7 octobre, j'ai pris part à mon deuxième et dernier 10km de l'année à Montmagny . La fatigue causée par mon erreur du 9 septembre était passé et j'ai réalisé un autre chrono inférieur à 50 minutes avec un temps de 49:21, soit une amélioration de 25 secondes par rapport à Lévis. Donc, un autre succès:


Enfin, j'ai terminé mon année de compétitions 2012 avec le marathon de Manchester tenu le 4 novembre. Certains amis marathoniens avec qui je cours le dimanche m'avaient averti que ce parcours était exigeant, comportant passablement de côtes. Cependant, mon choix avait été dicté par le fait que je voulais m'offrir une préparation marathon le plus longtemps possible durant l'automne avec un marathon à quelques heures de route de voiture. Les avertissements de mes amis étaient exacts. J'ai dosé mon effort pour rester très confortable dans les montées. Les conditions étaient idéales pour un marathon, c'est-à-dire frais. Avec ma stratégie, j'ai pu m'offrir les douze derniers kilomètres en force. Ça faisait belle lurette que j'avais eu ces sensations sur un marathon. J'ai terminé en 4:17:00 et j'étais heureux de ce chrono compte tenu de la difficulté du parcours:



Bref, je considère que j'ai eu une belle année de compétitions car j'ai amélioré mes temps de référence sur 10km, demi-marathon et marathon. Il est certain qu'on ne parle plus de mes meilleurs temps à vie réalisés dans les années 80 ( 37:45 sur 10km en 1987, 1:25:22 sur demi-marathon en 1988 et 2:59:32 sur marathon en 1988 ) mais j'ai maintenant autant de plaisir à essayer de m'améliorer sur de nouvelles bases.

Social

Je tiens ce blog depuis le mois de février 2011. En 2012, j'ai écrit 54 billets, soit 3 de plus qu'en 2011, ce qui est normal vu que j'ai publié un mois de plus. J'ai 22 personnes qui sont connectés à mon blog par Google Friend Connect. Je partage mes billets sur Dailymile, Facebook, Twitter et à mes amis par Hotmail. Depuis le début de ce blog, 31 805 pages ont été vues.

Je suis aussi sur le site Dailymile depuis février 2011:



J'ai 88 amis mais certains sont inactifs. J'ai pu connaître en 2012 Luc Lévesques de Gatineau, Lisianne Gadoury et Gaétan Joyal de Montréal. Luc a fait un voyage spécial de Gatineau en mars pour venir me rencontrer et courir avec le groupe du Lucien Borne. Quel gars fantastique ! Quant à Lisianne et Gaétan, ils font des tas de compétitions au Québec, aux États-Unis et même en France. Je les ai rencontrés au demi-marathon de Québec et au marathon des Deux-Rives. Ils sont très sympathiques.

Dailymile a même permis à Jean-Yves Sansfaçon ( Tic T. sur DM ) de s'intégrer au groupe du Lucien-Borne. Jean-Yves vit à Québec dans le quartier Montcalm. Il ignorait l'existence de notre groupe jusqu'au jour où on a commencé à commenter nos entraînements respectifs sur DM. Je l'ai invité à se joindre à nous et il ne l'a pas regretté. Nous aussi d'ailleurs parce qu'on a du fun avec lui lors des entraînements et des compétitions. C'est le grand de 6 pieds et 5 qui est dans le milieu dans la photo du marathon de Manchester.

Quant au groupe de Lucien-Borne, plusieurs membres sont maintenant sur DM soit: Gilles Lamontagne, Roger Goulet, Dominique Jobin, Rénald Bouchard, Jean-Yves Sansfaçon ( Tic T. ), André Lepire, Mélanie Roberge, Denis Maheux et Danielle Goulet. On se commente sans se prendre au sérieux. D'ailleurs, Roger Goulet n'aimait pas trop le nom de gang à Roger qu'on avait vu dans un numéro de la revue Kmag. Il a commencé à parler d'animaux dans ses commentaires et la gang à Roger est devenu le zoo . On avait déjà du fun dans ce groupe-la, on en a encore plus. Ce n'est pas un club officiel et il n'y a pas de cotisation à payer. Le simple plaisir d'une gang de coureurs qui partent ensemble d'un point donné, qui s'attendent, qui parlent et qui rient ensemble. Et quand on part en compétitions, on le fait ensemble comme une véritable équipe tout en continuant d'avoir du fun. Pour moi, ce groupe est précieux.

Conclusion

Pour moi, l'année 2012 fut un succès sur toute la ligne. Je me suis entraîné fort tout en ayant du plaisir. J'ai fait de belles compétitions tout en ayant du plaisir. Et j'ai partagé tout ça. Le plaisir et le partage en course à pied, c'est le plus important. Et je vais continuer dans la même veine en 2013, si Dieu le veut...





8 commentaires:

  1. Une année pleine qui s'achève et certainement encore de belles courses pour 2013, du moins je te le souhaite. Je suis admiratif de ta régularité et de tout le travail que tu fournis à l'entrainement. J'espère pouvoir faire quelques km avec toi un de ces jours. ;-)

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que c'est une belle gang votre zoo. J'ai eu une elle sortie de course en votre compagnie. Je vais vous retrouver, pour ceux et celles qui seront là, lors du marathon d'Ottawa. Un bon bilan. Bonne continuationpour 2013.

    RépondreSupprimer
  3. Félicitation mon Frank pour la très belle saison que tu as connu en course à pieds, tu as récolté le fruit de ton travail ardu lors de tes entrainements. G.L

    RépondreSupprimer
  4. Toujours très intéressant de te lire François. Et de plus, ta présence dans le groupe du zoo est un vent de fraicheur pour les plus vieux. Continues dans cette veine. RG

    RépondreSupprimer
  5. Presque 4000 bornes pfffff je suis bluffé !

    RépondreSupprimer
  6. Tu auras bien mérité les respect et le repos après une magnifique saison comme celle là!

    RépondreSupprimer
  7. En effet, une super belle année pour toi, félicitation à toi François. J'ai adoré lire ce bilan. Bonne continuation et surtout continue a prendre du plaisir.

    RépondreSupprimer