Follow by Email

dimanche 30 septembre 2012

Baisse de régime

Depuis le début de l'année 2012, j'ai maintenu un bon entraînement et niveau d'énergie. Cependant, depuis le demi-marathon de la Côte de Beaupré que j'ai couru le 9 septembre, je connais une baisse de régime.

J'ai sûrement abusé en faisant un demi-marathon bien soutenu le 9 septembre, soit seulement deux semaines après le marathon des Deux-Rives qui a été couru sous une chaleur accablante. Au surplus, j'ai eu un gros mois de septembre au travail, le niveau de stress ayant été une coche au-dessus.

Quoiqu'il en soit, je suis déterminé à continuer ma préparation pour le marathon de Manchester que je courrai le 4 novembre prochain et je suis convaincu que cette baisse de régime est temporaire.

J'ai continué à augmenter mon kilométrage dans la semaine du 23 septembre au 29 septembre en parcourant 85km. Voici le portrait de cette semaine:

Dimanche 23 septembre: une longue sortie de 30km avec le groupe du Centre Lucien-Borne. Il y avait au programme la recette du chef Roger avec le fameux fartlek 1km lent - 1km rapide sur le parcours du 10km des Plaine d'Abraham, rien pour m'aider à récupérer;

Mardi 25 septembre: une sortie de 11 km dans le sentier du Parc linéaire de la rivière St-Charles et avec retour par la route. Je me suis traîné les pieds à un pace moyen de 7:22\km. C'est là que je me suis rendu compte que j'étais fatigué;

Mercredi 26 septembre: une sortie de 12 km. Je pensais bien avoir récupéré pour ma séance d'intervalles. J'avais 5 X 1km au programme avec 400 mètres de récupération. Cependant, je n'avais toujours pas de jambes et je n'ai pas pu faire mieux que 5:34, 5:26, 5:19, 5:25 et 5:27. Pourtant, je devais faire mes kilomètres rapidess au pace du 10km qui est aux alentours de 5:00/km. J'ai alors décidé que les trois entraînements suivants seraient mollo pour essayer de récupérer.

Jeudi 27 septembre: une sortie de 11km dans le Parc linéaire et sur route à un pace moyen de 7:27/km; c'était vraiement mollo :)

Vendredi 28 septembre: une sortie sur route de 11 km à un pace moyen de 6:51\km. Les sensations commençaient à être meilleures;

Samedi 29 septembre: une sortie de 10km dans le sentier du Parc linéaire et sur route à un pace moyen de 6:58/km.

Longue sortie du dimanche 30 septembre

Je savais que nous serions peu de coureurs au Centre Lucien-Borne compte tenu des marathons de Rimouski et de Portland. Seul Jean-Yves Sansfaçon m'avait confirmé sa présence mais seulement pour la deuxième partie de l'entraînement.

J'étais donc seul à 7:15 heures pour le réchauffement. J'ai donc profité de l'absence de lapins pour partir plus tranquillement et bien réchauffer mon tendon d'Achille droit qui est encore raide. Cependant, j'ai pris le même parcours que d'habitude passant par les Plaines d'Abraham afin de profiter des belles couleurs d'automne:


Les tentes de la course à la vie CIBC pour la Fondation du cancer du sein du Québec étaient installées un peu plus loin et on s'apprêtait à recevoir les participants:



Après avoir fait le tour du Vieux-Québec, je suis revenu au Centre Lucien-Borne où deux amis attendaient, soit Alexandre Matte et Camilien Boudreau, ce dernier étant revenu récemment d'un séjour de vacances dans l'ouest américain. Jean-Yves Sansfaçon est arrivé par la suite et nous étions donc quatre pour la portion principale de l'entraînement commençant à 8:15 heures.

Nous avons décidé de partir en direction du Port de Québec afin d'admirer les gros bateaux de croisière qui se sont succédés toute la fin de semaine:





Une fois notre visite touristique terminée ( elle fût assez courte merci ), nous avons continué sur la piste cyclable du Boulevard Champlain. Nous avions le vent de dos et le pace était soutenu. Les sensations n'étaient pas des plus grandes mais je suivais.

Nous avons grimpé la côte Guilmour au grand plaisir de notre ami Jean-Yves:



Sur la Grande-Allée, nous avons laissé Alexandre qui rentrait chez lui et avons continué dans Sillery jusqu'au campus de l'Université Laval où nous sommes retourné vers le Centre Lucien-Borne:


J'ai laissé mes amis Camilien et Jean-Yves au Parc des Braves car ils retournaient à leur domicile. J'ai donc complété ma distance de 30km en rentrant seul au Centre Lucien-Borne.

Marathon de Rimouski

Plusieurs de mes amis étaient au marathon de Rimouski dimanche le 30 septembre. Voici les résultats:

Au marathon:

- Bruno Samson: 3:29:24;
- Dominique Jobin: 3:42:15;
- Claude Létourneau: 3:49:01;
- Magalie Bellefeuille: 3:55:34;
- Roger Goulet: son 250ième à vie en 4:13:58;
- Rénald Bouchard: son 50ième à vie en 4:28:58;
- Isabelle Paquet: 5:38:43;

Au demi-marathon:

- André Lepire: 1:42:18;
- Yvon Gagné: 2:03:29;


Voici une entrevue donnée par Maryse Nault, la première femme, qui nous décrit bien les conditions de la journée:



Maine Marathon

Pendant ce temps, deux autres amis, Gilles Lamontagne et Paul Tessier, étaient à Portland dans le Maine pour prendre part au marathon. Paul a terminé en 4:31:22, deuxième de sa catégorie, et Gilles en 4:51:57, 1er de sa catégorie. Il est à noter que Gilles et Paul, en plus de participer aux entraînements de groupe au Centre Lucien-Borne, font leurs intervalles ensemble durant la semaine.

Prochaine semaine

Mon ami Jean-Yves Sansfaçon s'envolera pour Chicago jeudi le 4 octobre pour prendre part au marathon dimanche prochain le 7 octobre. Je lui ai souhaité une bonne course au Parc des Braves dimanche le 30 septembre:


À Chicago, il se joindra à des coureurs français de CLM ( Courir le Monde ) dont Philippe Thuret à qui je souhaite aussi un bon marathon. Les gars, profitez de votre séjour dans la Ville des Vents.

Pour ma part, dimanche le 7 octobre, je serai beaucoup moins loin, soit à Montmagny pour la dernière épreuve de 10km du Circuit régional des 10km. J'essayerai de faire pour le mieux en espérant que le niveau d'énergie sera meilleur que cette semaine.

dimanche 23 septembre 2012

Début de l'automne


La plus belle saison pour courir est arrivé et ma progression  pour le marathon de Manchester est déjà débutée depuis deux semaines.

Cependant, le demi-marathon de la Côte de Beaupré a laissé des traces. J'ai tout simplement trop poussé deux semaines seulement après le marathon des Deux-Rives. J'ai donc ressenti de la fatigue dans la dernière semaine.

J'ai quand même augmenté mon kilométrage hebdomadaire de 5km, passant de 75km à 80km dans la semaine du 16 au 22 septembre. En voici le déroulement::

Dimanche 16 septembre: une longue sortie de 30km avec les amis du Centre Lucien Borne. Je vous avais mentionné dans mon billet précédent que mon tendon d'Achille droit était très sensible. Je lui ai donc fait subir un traitement choc, soit application de froid à raison de deux séances de 20 minutes par jour le dimanche 16 septembre et lundi 17 septembre;

Mardi 18 septembre: déjà mon tendon d'Achille se portait mieux mais il sera à surveiller dans les jours suivants. Je suis sorti dans le sentier du Parc linéaire de la rivière St-Charles et sur route pour 10 km à un pace moyen de 6:58/km;

Mercredi 19 septembre: une sortie sur route de 10km à un pace moyen de 6:42/km. Les paces sont lents, je dois me refaire une santé;

Jeudi 20 septembre: je me sentais d'attaque pour une séance d'intervalles. Une sortie de 11 km où j'ai fait 6 X 800 mètres avec 300 mètres de récupération, soit une augmentation de 800 mètres sur le volume d'intensité de la semaine précédente. Les paces ont été plus lents, la fatigue restant quelque peu présente: 5:18/km, 5:08/km, 5:05/km, 5:03/km, 5:01/km et 5:06/km. Quoiqu'il en soit, ce fut du travail honnête, les sensations étant les mêmes que durant la semaine précédente;

Vendredi 21 septembre: c'était le début de l'automne et je suis retourné,   toujours à la frontale, dans le sentier du Parc linéaire en direction de Loretteville pour une sortie de 10km à un pace moyen très lent de 7:39\km. Je n'avais aucune énergie cette journée là;

Samedi 22 septembre: une sortie sur route de 9 km à un pace moyen de 6:50/km, les sensations étant meilleures que la veille.

Longue sortie du dimanche 23 septembre

Nous étions dix coureurs pour le réchauffement de 7:15 heures au Centre Lucien Borne. Je suis arrivé assez juste pour le début de l'entraînement. J'avais les jambes lourdes dans le premier kilomètre et je suis resté en arrière. Par contre, après le premier regroupement, c'était déjà mieux.

Après notre boucle habituelle passant par les Plaines d'Abraham et le Vieux-Québec, retour au Centre Lucien Borne pour la partie principale de l'entraînement à 8:15 heures. Denis Maheux,  qui avait été absent durant tout l'été à cause d'une blessure, était de retour:



J'étais très heureux de revoir Denis avec qui j'ai voyagé l'année dernière pour le marathon de Rimouski. En parlant de ce marathon, comme il sera tenu la semaine prochaine et que plusieurs amis de mon groupe y prendront part, Roger Goulet nous avait mis au menu sa recette traditionnelle,  soit la fameuse séance de fartlek un kilomètre lent - un kilomètre rapide sur la parcours de 10km situé sur les Plaines.

De mon côté, ne faisant pas le marathon de Rimouski, je voulais faire une sortie de 30km. J'ai donc fait le fartlek avec mon ami Roger, en mode chien de garde pour faire changement du mode lapin :). J'ai moins poussé que d'habitude sur cette séance. J'avais quand même les sensations du pace demi-marathon.

Voici, une partie des amis après le premier kilomètre rapide lors d'un regroupement:



Le dernier kilomètre lent a été fait dans la Côte Guilmour:


Il était peut-être lent mais les fréquences cardiaques étaient aussi élevées que dans le kilomètre rapide qui avait précédé. Chose certaine, la recette à Roger est pimentée :)

Après ce fartlek, nous avons ajouté quelques kilomètres vers Sillery et sommes retourné au Centre Lucien Borne. Nous avions alors 26 km parcourus. Je suis allé reconduire Jean-Yves Sansfaçon à son domicile situé à 2km et suis revenu au Centre Lucien Borne, ce qui m'a permis de boucler ma distance de 30km.

Marathon de Rimouski

Comme je vous le disais, plusieurs coureurs de mon groupe prendront part au marathon de Rimouski, dimanche le 30 septembre:



Je souhaite donc un beau marathon à Magalie Bellefeuille, Dominique Jobin, Roger Goulet qui en sera à son 250ième marathon à vie, Claude Létourneau et Bruno Samson.Isabelle Paquet et  Rénald Bouchard seront aussi de la partie sur le marathon et André Lepire sur le demi-marathon.

Marathon de Portland

Deux autres amis, de leur côté, ont plutôt choisi de courir le marathon de Portland dans l'état du Maine qui sera tenu la même date que le marathon de Rimouski. Donc, je souhaite aussi une  bonne course à Paul Tessier et Gilles Lamontagne:


 Roger Goulet

Notre patron Roger a fait l'objet d'une émission à Télé-Québec qui a été diffusée le lundi 17 septembre:


Cette émission est très inspirante pour ceux qui veulent courir toute leur vie. Il est possible de visionner cette émission ici .

Prochaine semaine

Je continuerai ma progression pour le marathon de Manchester avec une semaine de 85km. De quoi bien profiter de l'automne.

lundi 17 septembre 2012

3000ième kilomètre

J'avais terminé l'année 2011 en augmentant mon kilométrage hebdomadaire dans les deux dernières semaines de décembre afin d'atteindre le plateau de 3000 kilomètres pour les douze mois de 2012. J'avais relaté l'atteinte de cet objectif ici .

En 2012, l'ajout d'un marathon printanier à mon agenda m'aura permis d'atteindre ce chiffre de 3000 kilomètres beaucoup plus tôt, soit précisément le dimanche 16 septembre 2012. Ma semaine d'entraînement qui a précédé s'est déroulé comme suit:

Dimanche 9 septembre:  25km dont le demi-marathon de la Côte-de-Beaupré relaté dans mon billet de la semaine dernière . En passant, André Angers m'a fait parvenir de bonnes photos prises par sa conjointe:




De gauche à droite: un ex-étudiant de Rénald Bouchard passionné des courses de trail, Jean-Yves Sansfaçon, moi-même, André Lepire qui n'a pas fait la compétition mais qui a couru une trentaine de kilomètres dont plusieurs portions de la course avec nous, André Angers et Laurent Bouchard qui est un excellent coureur Vétéran III.

Sur les trois prochaines photos, Jean-Yves Sansfaçon, Rénald Bouchard et moi-même en pleine action:






Merci à la conjointe d'André Angers pour ces photos !

Mardi 11 septembre: 10 km en récupération dans le sentier du Parc linéaire de la Rivière St-Charles et sur route;

Mercredi 12 septembre: 10 km sur route sur un parcours passant dans l'Ancienne-Lorette;

Jeudi 13 septembre: retour aux intervalles avec 5 X 800 mètres et 300 mètres de récupération entre chaque portion rapide. Mes paces au kilomètre pour les 800 mètres: 5:02, 5:02, 4:52, 4:51 et 4:55. Total pour la journée: 10km;

Vendredi 14 septembre: 10 km dans le sentier du Parc linéaire de la Rivière St-Charles et sur route. Depuis une couple de semaines, je cours à l'obscurité muni de ma lampe frontale dans le sentier. Ce vendredi, j'avais amené mon appareil photo pour vous montrer l'aspect nocturne de certains endroits que je croise. D'abord, le théâtre amérindien avant les escaliers menant à la petite vallée de la Chute Kabir-Kouba:


Le Château d'Eau à Lorettteville:



La rue Giroux à Loretteville lorsque je suis redescendu à la maison:


Samedi 15 septembre: 10 km sur route pour terminer la semaine.

J'ai donc complété la semaine du 9 au 15 septembre avec 75km. C'est un début de progression pour le marathon de Manchester. Après mon entraînement du 15 septembre, j'avais aussi au compteur 2991km depuis le début de l'année 2012. Des amis français sur Dailymile m'ont commenté que je nécessiterais une révision technique avec changement de filtre :)

Sortie de groupe du dimanche 16 septembre

Je suis allé rejoindre mes amis au Centre Lucien Borne pour une longue sortie en prévision du Marathon de Manchester que je vais courir le 4 novembre prochain. Certains de mes amis préparent le marathon de Rimouski qui sera tenu le 30 septembre prochain. Nous étions donc 10 pour le réchauffement de 7:15 heures. La température était plus fraîche que les semaines précédentes avec 6 C et une sensation de 3 C compte tenu du vent. Comme d'habitude, nous sommes passé par les Plaines d'Abraham. Voici, une partie du groupe après un regroupement près du Jardin Jeanne d'Arc:


À 8:15 heures, deux autres coureurs nous attendaient au Centre Lucien Borne pour la partie officielle de l'entrainement. Nous nous sommes dirigé vers Sillery en passant d'abord par le Parc du Bois de Coulonges:


Ici, dans une rue de Sillery:


Nous sommes allé jusqu'à la rue de Lavigerie  et nous sommes dirigé vers le campus de l'Université Laval où on s'apprêtait à donner le départ du 10km de l'Université Laval:



Pour le retour au Centre Lucien-Borne, nous avons emprunté la rue de la Bourbonnière qui longe le Boulevard René Lévesque.


Au Centre Lucien-Borne, j'ai ajouté près de 3km en courant avec Jean-Yves Sansfaçon afin de compléter mes 30km. Au surplus, j'étais bien heureux d'avoir atteint, durant cet entraînement,  le plateau de 3000 kilomètres  depuis le 1er janvier 2012.

Tendon d'Achille

Mon tendon d'Achille droit est toujours inflammé le lendemain de mes longues sorties. Habituellement, je prends une journée de repos le lundi et l'inflammation disparaît dès le mardi.

Cette semaine, l'inflammation n'est pas disparue. Le demi-marathon de la Côte-de-Beaupré a laissé des séquelles avec ce profil descendant sur plusieurs kilomètres où j'ai ouvert la machine. Je vais donc faire des applications de froid plus fréquentes. Je le fais sur une durée de 20 minutes afin de favoriser la vasodilatation.

Prochaine semaine

Je n'annonce rien. Tout dépendra de Monsieur Achille.

lundi 10 septembre 2012

Demi-marathon de la Côte de Beaupré

Cette deuxième semaine suivant le marathon des Deux Rives en a été une autre de récupération. Cependant, elle a été coiffée par le Demi marathon de la Côte de Beaupré, évènement que je représentais à titre d'ambassadeur:


Mais avant de vous parler de cette course, un petit résumé de ma semaine d'entraînement la précédant:

Dimanche 2 septembre: une longue sortie de 24km avec le groupe du Centre Lucien Borne;

Mardi 4 septembre: une sortie relax de 10km dans le sentier du Parc linéaire de la rivière St-Charles et sur route;

Mercredi 5 septembre: une sortie relax de 9 km sur route;

Jeudi 6 septembre: une sortie de 12 km avec une séance d'intervalles pour faire tourner les jambes au pace du demi-marathon: 5 X 1km avec 400 mètres de récupération. Cette séance n'a pas été difficile.

Vendredi 7 septembre: une sortie relax de 8 km dans le sentier du Parc linéaire de la rivière St-Charles et sur route. Je suis parti avec la lampe frontale dans le sentier avant que le soleil ne se lève;

Samedi 8 septembre: une dernière sortie de 7km sur route avant le demi-marathon;

Demi-marathon de la Côte de Beaupré, dimanche le 9 septembre

Bien que j'avais un dossard gratuit à titre d'ambassadeur, j'avais reçu un courriel au courant de l'été m'invitant à m'inscrire officiellement par internet. Je n'avais qu'à entrer un code spécial et à imprimer un billet confirmant mon inscription.

Dans les jours précédant la course, j'ai reçu plusieurs courriels de l'organisation afin de nous donner les dernières informations essentielles comme les heures de départ, la façon de nous rendre sur les lieux, le stationnement, etc. J'ai senti immédiatement que j'avais affaire à une bonne organisation.

Le matin de la course, je suis allé chercher mon ami Jean-Yves et nous sommes allé rejoindre l'autoroute Dufferin-Montmorency en direction de Boischatel. En passant par la rue St-Jean, nous avons croisé Dominique Jobin qui se réchauffait avant l'entrainement de la gang à Roger.

Le voyage à Boischatel s'est fait rapidement et nous étions sur les lieux à 8 heures. L'aire de départ et d'arrivée était tranquille, le départ du démi-marathon étant donné à 9:30 heures:



Nous sommes allé récupérer immédiatement nos dossards dans le gymnase du Centre sportif de Boischatel:


Tout était très bien organisé, la table du  fond étant même celle où l'on recevait notre sac contenant nos effets personnels auquel on attachait le petit tag de notre numéro de dossard.

Par la suite, nous sommes retourné au stationnement où nous avons rejoint quelques amis de notre groupe d'entraînement:


Nous avons fait un réchauffement sur le parcours, 2km pour la majorité des amis, Jean-Yves et moi ajoutant un 2km supplémentaire où nous sommes allés plus loin sur le parcours. Cela nous a permis de nous rendre compte que la course ne serait pas facile. En effet, le parcours est un trajet de 5km vers l'est sur l'Avenue Royale à Boischatel avec un profil descendant. Cependant, c'est un aller-retour qu'il faut faire 2 fois. Donc, en revenant vers l'ouest le profit est ascendant. Au surplus, le vent soufflait de l'ouest et était relativement fort. Je savais d'ores et déjà que j'aurais à bien gérer cette course.

En revenant à l'aire de départ, Jean-Yves et moi avons laissé nos sacs dans le gymnase du centre sportif afin d'avoir nos effets personnels rapidement après la course, le Centre sportif étant à côté de la ligne de départ et d'arrivée.

Ma course 

Le départ a été donné à 9:30 heures. Nous étions 120 coureurs sur le demi-marathon. Je suis parti sur mon pace de demi-marathon même si nous avions une légère montée sur le premier kilomètre. Ce premier kilomètre était un petit extra au trajet de 5km que nous aurions à faire 4 fois.

Une fois ce premier kilomètre passé, nous avons rejoint le trajet de 5km. Jusqu'au premier cône, j'ai maintenu un pace moyen de 5:06/km. C'était descendant avec le vent dans le dos. J'en ai profité.

Une fois le cône tourné, ce fut une autre histoire. J'avais alors 6 km de fait. Vent de face avec ce profil ascendant, j'ai effectivement géré et le pace a ralenti.  Après être tourné à l'autre extrémité du trajet, à 11 km dans la course. j'avais un pace moyen de 5:14/km.

J'ai continué à maintenir un assez bon pace vers l'est avec le vent de dos. Au 16ième kilomètre, il restait à affronter les 5 derniers kilomètres avec ce profil ascendant et le vent de face. J'avais encore de l'énergie et j'ai réussi à bien terminer. Il faut dire que les conditions étaient idéales avec 15 C. Au surplus, je me suis bien hydraté et j'ai pris un gel énergétique après une heure de course.

Fait à noter, on nous avait annoncé ce système pour les points d'eau:


Cependant, on nous a plutôt donné le gatorade et l'eau de façon traditionnelle dans des verres, ce qui, à mon  avis, est préférable en compétition.

J'ai donc terminé mon demi-marathon en 1:51:13, avec un pace moyen de 5:18/km, soit près de trois minutes plus lent qu'au demi-marathon de Québec en mai dernier. Cependant, la course était plus difficile côté parcours et, dans ces circonstances, j'étais satisfait de ma performance deux semaines à peine après le demi-marathon des Deux-Rives

J'ai aussi apprécié de croiser les coureurs du 5km et du 10km qui couraient sur le même parcours et qui partaient à 10:00 heures. Cela créait une synergie particulière.

Quatre amis de mon groupe d'entraînement ont aussi pris part au demi-marathon. Voici leur temps respectif:

- Jean-Yves Sansfaçon: 1:42:30;
- Rénald Bouchard: 1:47: 41 ( 3ième dans la catégorie 60-69 ans );
- Denis Duchesnes: 1:48:56;
- André Angers: 1:55:50;

Merci aussi à André Lepire qui a fait un entraînement d'une trentaine de kilomètres et qui a fait des bouts avec nous autres. Il m'a, entre autres, tiré sur le dernier kilomètre me permettant de terminer en force.

Bref,  j'ai bien aimé la compétition et l'organisation. Je recommande cette course à ceux qui veulent vivre une belle expérience de compétition à coût raisonnable.

Marathon Arles-Arpille

Je vous ai déjà parlé de ce marathon que notre ami Jean-Yves a fait en France à la fin du mois d'avril dernier. L'organisation a mis en ligne récemment un beau vidéo. Jean-Yves, entre autres, est interviewé ( à 1:15 du vidéo):


Grand Prix cycliste de Québec

Bien que le sujet de ce blog est la course à pied, je suis avec intérêt le cyclisme dont, particulièrement, les grandes courses à étape comme le Giro d'Italie, le Tour de France et la Vuelta d'Espagne.

Par conséquent, depuis trois ans, je ne manque jamais l'occasion d'aller voir les pros lors du Grand Prix cycliste de Québec. J'ai donc passé ma journée du vendredi 7 septembre sur la Grande Allée:







C'est très motivant de pouvoir voir de près ces athlètes exceptionnels se défoncer

Prochaine semaine

Je commencerai une progression dans mon entraînement pour le marathon de Manchester que je courrai le 4 novembre prochain, Un peu plus de kilomètres et recommencement de l'entraînement en qualité.

lundi 3 septembre 2012

Récupération

Ma récupération du marathon des Deux-Rives s'est faite assez rapidement cette année.

Mes jambes ont été moins douloureuses les lundi et mardi suivants le marathon. Dès mercredi, je me remettais à jogger doucement. Cependant, jusqu'à samedi,  je me suis efforcé de garder le rythme relax afin de bien marquer une transition avant la préparation plus spécifique pour le marathon de Manchester que je ferai le 4 novembre 2012.

Voici donc le résumé de ma semaine:

Dimanche 26 août: marathon des Deux-Rives: 42.2 km;

Mercredi 29 août: sortie relax de 7km sur route ( moyenne de 6:58/km );

Jeudi 30 août: sortie relax de 7km sur route ( moyenne de 6:50/km );

Vendredi 31 août:  sortie relax de 7km sur route ( moyenne de 6:56/km );

Samedi 1er septembre:  sortie relax de 7km sur route ( moyenne de 6:18/km ); le rythme étant meilleur, j'ai vu que la récupération du marathon était complète.

En cette journée du samedi, j'ai rangé ma médaille du marathon des Deux-Rives et je me suis amusé à l'aligner avec celle des 14 éditions antérieures:




Je suis marathonien depuis 1981 et j'en ai couru des marathons mais cette belle série me fait chaud au coeur.

Longue sortie du 2 septembre

Les amis de la gang à Roger étaient déjà prêts à reprendre l'entraînement en vue des marathons d'automne. Dès 7:15 heures, nous étions 9 pour le réchauffement:



Pour cette portion de l'entraînement, nous avons couru 8 km en passant par les Plaines d'Abraham et le Vieux-Québec. Au lendemain du méga spectacle de Madonna, nous n'avons pas osé passer près de la scène tant il devait y avoir des immondices jonchés au sol à voir les camions d'ordures:


De retour au Centre Lucien Borne, 4 autres coureurs nous attendaient pour la portion principale de la sortie. Nous sommes repassé dans le Vieux-Québec. Petit regroupement à Place D'Armes:


Avant de descendre au marché du Vieux-Port:


Nous sommes retourné sur les lieux du crime en longeant le Boulevard Champlain, parcours des derniers kilomètres du marathon des Deux-Rives.Nous nous arrêtons toujours à la Halte routière où nous pouvons remplir nos bidons:


On aperçoit les clôtures qui ont servi lors du marathon. Le température était plus fraîche et le rythme était bon sur la piste cyclable:



Comme nous voulions courir moins de kilomètres une semaine après le marathon, nous sommes remonté par la côte de Sillery:


Pour aller reconduire notre ami Gilles Lamontagne ( que l'on voit ici en arrière de Camilien Boudreau ) en haut de la pente douce qu'il descend en direction de sa résidence:


Le reste du groupe est retourné au Centre Lucien Borne. Total de la sortie avec le réchauffement: 24 km. Nous sommes déjà bien en selle pour les marathons d'automne.

Ultra Trail du Mont Blanc

Cette fin de semaine avaient lieu, en France,  les courses de l'Ultra-Trail du Mont Blanc. Les 4 courses:

1) UTMB (Ultra-Trail du Mont Blanc): l'épreuve principale, déjà mythique pour les coureurs de trail. Cette année, les organisateurs ont du amputer le parcours de plus de 60 km compte tenu des conditions hivernales qui régnaient en altitude. Le parcours de repli a quand même été de 103 km avec 6860 mètres de dénivelé positif:

2) La CCC ( Courmayeur-Champaix-Chamonix): la petite soeur de l'UTMB avec normalement  100km mais réduite cette année à environ 82 km et 4586 mètres de dénivelé positif;

3) La TDS ( Sur les Traces du Duc de Savoie): 114 km et 7150 mètres de dénivelé positif;

4) La PTL ( La petite trotte à Léon ): 290km et 22 000 mètres; elle se fait en mode randonnée sur une semaine;

Je connais ces courses depuis l'année dernière, grâce au partage de vidéos fait par Philippe Thuret, coureur et blogeur français http://thepinkrunner.fr/ .

Cette année, un ami dailymile français du nom de David Verrières, s'est préparé pour la CCC. David est un triathlète et coureur ayant réalisé un temps de 2:59:05 à son deuxième marathon à vie ( Paris 2011 ). Son rêve était de compléter une course de l'UTMB, ce qu'il a fait en terminant la CCC en 18 heures 57 minutes et ce, dans des conditions hviernales et excécrables. David  tient un excellent blog et vous pouvez retrouver le récit et des photos de son expérience ici .

Et pour ceux, qui veulent en savoir plus sur ces magnifiques épreuves:


Prochaine semaine

Une semaine de 70 km avec une séance d'intervalles au pace demi-marathon en vue du demi marathon de la côte de Beaupré que je courrai dimanche prochain, soit le 9 septembre 2012.