Follow by Email

samedi 25 août 2012

Les Deux-Rives 2012 en vue.

Le jour J de mon marathon fétiche est presque arrivé. Je suis à la veille du  Marathon des Deux-Rives 2012.

Bien que j'en sois à mon 76ième marathon à vie, je suis toujours aussi excité à l'approche d'un marathon. Cependant, j'essaye toujours de trouver des méthodes afin de mieux gérer cette dernière semaine.

Avant cette année, je prenais toujours 2 à 3 journées sans courir afin de faire le plein d'énergie. Comme il faut aussi faire le plein d'hydrates de carbone dans les 3 dernières journées, j'avais souvent des sensations de lourdeur. Cette année, avant le Sugarlaof marathon en mai dernier, j'ai testé une autre méthode,  soit de maintenir mes 6 sorties par semaine mais avec un kilométrage très réduit et une intensité très faible. J'ai trouvé que je me sentais mieux dans les trois dernières journées, plus détendu et plus concentré. J'ai l'impression de ne pas changer ma routine de course tout en me reposant.

Donc, ma dernière semaine s'est déroulé comme suit:

Dimanche le 19 août: une dernière longue sortie de 23 km où était incluse une séance de  5 X 1km au pace 10km, chaque kilomètre étant séparé par 1km plus lent. Il s'agissait de la dernière séance difficile.

Mardi 21 août, Mercredi 22 août, Jeudi 23 août, Vendredi 24 août et Samedi 25 août: à chaque jour, une petite sortie de 5km entre 60 et 65 % de la FCM, certaines étant même en bas de 60 %.

Même résultat qu'avant Sugarloaf: je me sens très bien et détendu. Au surplus, ces petites sorties me permettent de bien me concentrer sur l'épreuve du marathon.

Salon du coureur

Cette année, le salon du coureur était ouvert à partir de midi le vendredi précédant le marathon au lieu de 17:00 heures. J'y suis donc passé au milieu de l'après-midi.

Dès l'entrée dans la salle au Centre des Congrès, j'ai rencontré mon ami Yvon qui était, par pur hasard, bénévole à la table qui correspondait à mon numéro de dossard:


Après être allé saluer mon ami Rénald qui travaillait à une table voisine, je me suis dirigé vers l'endroit où on vérifie le bon fonctionnement de la puce électronique intégrée au dossard:


Immédiatement après, se trouvent les tables où les bénévoles nous remettent notre t-shirt et notre sac du coureur:


Comme toujours, l'organisation est impeccable et les bénévoles efficaces. La visite se termine par les exposants habituels:


Je suis donc prêt pour mon 15ième marathon des Deux-Rives ( en fait 14ième parce que l'Ouragan Irène nous a forcé à faire un demi-marathon en 2011):


Je suis fier d'avoir complété toutes les éditions de ce marathon ( sur 42.2km ) et de faire partie des persévérants qui sont indiqués au guide à chaque année ( 5ième nom à partir du bas ):


Le marathon des Deux-Rives n'est pas mon marathon fétiche pour rien. Je vous reviendrai dans mon prochain billet avec la description de ma journée du 26 août.

1 commentaire:

  1. Bravo pour la persévérance (cool d'y être depuis le début). Bonne course demain!

    RépondreSupprimer