Follow by Email

dimanche 25 mars 2012

Les 1000 km

Le troisième mois de l'année n'est pas encore terminé que j'ai déjà atteint le tiers du kilométrage annuel de mon année 2011. On peut dire que je mange de l'asphalte depuis le début de l'année 2012 autant en ce qui a trait à mon kilométrage hebdomadaire qu'à la distance de mes longues sorties du dimanche.

Je n'ai pas préparé un marathon de printemps depuis l'année 1997. Je retrouve mes vieilles sensations d'hiver de ces années-là. J'étais à la fin de la trentaine alors qu'aujourd'hui, je suis dans la première moitié de la cinquantaine. Je croyais depuis plusieurs années qu'en vieillissant, je devais faire moins de kilométrage. Je me trompais car j'ai fait, cet hiver, le même kilométrage que je faisais dans les années 1990 et je me sens mieux que durant les dernières années.

Je vais donc continuer dans la même veine en 2012. Et la température exceptionnelle de la dernière semaine où le mercure a atteint les 20 C le jour a fait presque disparaître les immenses bancs de neige qui ornaient les terrains des résidences à Québec:


Les rues et les routes sont maintenant complètement dégagées de la neige et la glace qui ont rendu mon entraînement difficile comme à chaque hiver. Il y a donc de l'asphalte à manger et je vais en profiter dans les prochaines semaines.

J'ai d'ailleurs bien commencé dans la semaine du 18 mars avec 95km, soit 30 km dimanche le 18 mars et 13 kilomètres à chaque jour du 20 mars au 24 mars. Une semaine de «lucky 13» après une de «lucky 7»:


J'ai continué, de façon bien cartésienne, à alterner les journées difficiles avec les journées faciles. Mardi a été une journée difficile avec 6 X 1km où j'ai essayé d'atteindre mon pace 10km sur des jambes encore fatiguées de ma longue sortie. J'étais 15 secondes au kilomètre au-dessus mais l'effort cardiaque était là. Après une journée facile le mercredi, je me suis élancé, jeudi, sur un tempo run de 8km. La surcompensation des entraînements difficiles du dimanche et du mardi avait alors été faite et j'ai presque maintenu  le pace de mes intervalles du mardi avec des FC moins élevées. Ce plan d'entraînement en est un que je me suis concocté à partir du plan que j'avais suivi l'été dernier et qui venait du site du marathon de Boston 2010. Il comporte plus de kilométrage mais la séquence des jours difficiles et faciles est la même.

Sortie à l'Ancienne-Lorette


Samedi le 24 mars, la température est revenu presqu'à la normale pour le mois de mars avec -1 C à 7:00 heures AM. J'ai fait ma sortie sur un parcours qui passe dans la ville de l'Ancienne-Lorette à quelques kilomètres de chez moi. À un certain endroit, j'ai emprunté la rue St-Jean Baptiste où un j'ai aperçu un beau point de vue sur la ville de Québec:


Après avoir descendu la rue St-Jean Baptiste, j'ai tourné vers l'est sur la rue Michelet. Une portion de cette rue dans la transition entre la ville de l'Ancienne-Lorette et le quartier Les Saules, nous donne l'impression d'être dans la nature loin de Québec avec cette petite forêt de sapins:




Lors de cette sortie, j'ai eu de très bonnes sensations, ce qui augurait bien pour la longue sortie de groupe du lendemain.

Longue sortie du 25 mars

En arrivant au Centre Lucien-Borne pour le réchauffement vers 7 heures, surprise:



Mon ami Rénald Bouchard qui a fait le marathon de Virginia Beach la semaine dernière était déjà de retour. Il devait rester dans le sud des États-Unis quelques semaines mais il a du remonter à Québec plus tôt. Et comme le marathon de Boston est dans 3 semaines, il est venu se payer une autre longue avant le jour J. Un exemple de constance. D'ailleurs, j'ai essayé de modeler mon entraînement sur le sien cet hiver après les discussions que j'ai eues avec lui en 2011.

Nous étions 10 coureurs pour le réchauffement de 7 heures 15 où nous sommes allé virer sur les Plaines d'Abraham et dans le Vieux-Québec comme d'habitude. Denis Duchesne, un ami avocat,  que j'avais croisé lors d'une sortie dans Loretteville cette semaine, s'est joint à nous. Il est deuxième à gauche sur cette photo:


Et Jean-Yves, qui avait accepté l'invitation de se joindre à nous la semaine dernière, a pris goût à l'entrainement de groupe et était de retour.

Avant le deuxième départ à 8 heures 15, Roger Goulet a annoncé que nous allions sur le Boulevard Champlain, soit sur une portion du marathon des Deux-Rives. Nous y retournions pour la première fois cette année. La piste cyclable était bien dégagée et on pouvait rouler en paix sans être embarrassés par les automobiles:





Ici, le vieux Pont de Québec reliant la rive nord à la rive sud du fleuve St-Laurent se détachait à l'horizon:



Un peu plus loin il fallait remonter à la Haute-Ville. La côte Du Verger avait d'abord été prévue mais Roger a finalement opté pour la côte Gignac, côte en plusieurs paliers:




En haut du dernier palier, Bruno Samson, qui sera un de mes compagnons de voyage lorsque nous irons dans le Maine pour le Sugarloaf Marathon, revenait vers l'arrière pour chercher les amis:



Du travail de qualité incorporé à notre longue sortie et spécifique au Marathon de Boston:


Et comme les bidons se vident sur ces sorties de 3 heures et plus, nous avons fait un arrêt sur la Campus de l'Université Laval pour refaire le plein:


J'ai eu tout le long de cette sortie d'excellentes sensations.  Mon pace moyen a été plus rapide de quelques secondes au kilomètres par rapport aux semaines précédentes. Ces longues sorties de 30km et plus que je fais depuis janvier, couplées à l'augmentation de mon kilométrage hebdomadaire, me fortifient de semaine en semaine.

L'ÉcoTrail 2012

Nos amis européens sont bien friands de course de trail. En France, il y en a même une qui est organisée dans la région parisienne. Il s'agit de l'ÉcoTrail. Cette épreuve traverse divers parcs et boisés pour se terminer à la Tour Eiffel. Quatre distances sont offertes ( 80km, 50km, 30km et 18km). 

L'ÉcoTrail était tenu les 24 et 25 mars. Deux de mes amis Dailymile ( Philippe et Sébastien ) y prenaient part. Voici un petit vidéo pris par un club d'athlétisme français que je vous présente afin de donner une idée des endroits traversés par les coureurs:



Prochaine semaine

Je continuerai ma préparation pour le Sugarloaf marathon. Je compte, cette semaine, atteindre le plateau des 100km. J'augmenterai aussi la durée de mes intervalles longs et de mon tempo run. Et il est certain que je vais continuer de m'amuser...

7 commentaires:

  1. C'est sans contre-dit une avalanche de km que tu as fait cet hiver. Félicitations.

    RépondreSupprimer
  2. Tout un hiver! C'est une base solide pour tout ce qui s'en vient durant la saison 2012. Je suis très impressionnée de suivre ta progression.

    RépondreSupprimer
  3. Et bien c'est vraiment dingue comme kilométrage depuis le début de l'année, je suis vraiment impressionné et je suis certains que cette année sera remplie de belle chose. Belles photos aussi, c'est vrai que le printemps est précoce même ici en Belgique, nous avons eu 22 degrés hier à Liège... Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  4. Ya beaucoup plus fou que nous!!! impressionnant;
    si tu veux découvrir les courses françaises, sur route ou trail (il y a de tout chez nous, à la frontière suisse)...tu es le bienvenu. On organisera ton séjour
    http://ronan-justepourfinir.blogspot.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour l'invitation ! Je ne peux voyager pour l'instant bien que ce n'est pas l'envie qui manque. Mais un jour, je me promets bien d'aller par chez vous.

      Supprimer
  5. Bonjour

    Eh bien je découvre ton blog aujourd'hui , quel plaisir de te lire , sacré début d'année en effet !! ah puis c'est chouette on va avoir des nouvelles du canada.

    Bon eh bien un blog de plus que je vais mettre dans mes liens prochainement.

    au plaisir .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut ! Bien heureux que mon blog te plaise. De ton côté, tu as un beau site. Je viens de l'ajouter à Google Reader. Je vais pouvoir te suivre. Au plaisir !

      Supprimer