Follow by Email

dimanche 7 janvier 2018

Première semaine de l'année 2018

Durant la première semaine de l'année 2018, j'ai commencé un deuxième cycle d'entraînement en vue des différents marathons que je courrai cette année.

La vague de froid commencée la semaine précédente s'est poursuivie une partie de la semaine avec une courte accalmie de deux jours. Après plusieurs sorties faites à des températures ressenties dans les -30 C, je m'y suis habitué même si certaines sorties sont plus pénibles que d'autres.

Je me suis aussi inscrit à deux marathons, soit le marathon d'Ottawa (27 mai 2018) et le marathon de Québec (14 octobre 2018). J'ai aussi l'intention d'en courir d'autres et je vous les préciserai au cours des prochaines semaines. De plus, il devrait y avoir quelques demi-marathons et un trail au courant de l'été prochain.

Voici donc le détail de cette première semaine de l'année 2018:

Dimanche 31 décembre: j'ai terminé l'année 2017 avec une longue sortie de 25.12 km avec Luc Dufresnes que nous avons faite à partir du World Gym de Beauport. Sous une température ressentie de - 30 C, j'ai couru ma distance en 3:05:29 soit à un pace moyen de 7:23/km.

Lundi 1er janvier: congé de course et de musculation, le World Gym étant fermé.

Mardi 2 janvier: -27 C, -40 C facteur vent soit la température la plus froide cet hiver pour moi jusqu'à maintenant. Je suis parti du World Gym. Ma Garmin a lâché après 2 km. Elle n'était pas assez chargée pour le froid qu'il y avait. J’ai donc évalué la distance à 8 km pour environ 1 heure de jogging. Bonnes sensations malgré tout mais la combinaison de vêtements sur les jambes était limite.

Par la suite, j'ai enchaîné avec une séance de musculation pour les pectoraux, les biceps et les abdominaux.

Mercredi 3 janvier: -25 C. Un peu moins froid. On annonçait aussi un répit de la vague de froid à partir du lendemain jusqu'à la fin de semaine. Départ du World Gym pour une sortie à l'Ancienne-Lorette. Sur la rue des Pins, j'ai rencontré Claudine qui terminait son entraînement. Je l'ai accompagnée jusqu'à son domicile et j'ai salué Gilbert qui n'était pas sorti vu qu'il avait le rhume. J'ai continué par l'arrière de la Polyvalente de l'Ancienne-Lorette, le long du terrain de football:


J'ai coupé par le boisé de la rivière Lorette où le sentier était très bien tapé et très praticable même sans crampons. Il y avait une petite piste de ski de fond à cet endroit. Par après, j'ai monté une couple de côtes dans le secteur de la rue Saint-Jean Baptiste. Bonnes sensations surtout dans la deuxième moitié de la sortie. 9 km à un pace moyen de 7:24/km.

Par la suite, j'ai enchaîné avec une séance de musculation pour les jambes, les fessiers et les mollets.

Jeudi 4 janvier: Beaucoup plus doux avec -10 C, -15 C ressenti. Sortie sur route avec une courte portion d'environ 1.5 km dans le Parc Chauveau et le Parc linéaire:

(Parc Chauveau)

(Parc linéaire)

J'essayais une nouvelle paire d'espadrilles, de trail cette fois-ci, des Asics Fuji Trabuco en gore tex, achetées la veille:


Je les ai trouvées confortables et je n'ai rien à redire de ce côté. Par contre, elles n'ont pas beaucoup de crampons et la traction dans la neige glissante n'était pas vraiment bonne. Je devrai les essayer avec mes crampons. Pour ma sortie, la surface était glissante et mon pace a été plus lent: 8 km à un pace moyen de 7:55/km.

Vendredi 5 janvier: -12 C, -18  facteur vent. Je m'attendais à courir dans une tempête de neige sauf qu'il y avait seulement du vent. Je suis parti du World Gym pour une sortie passant par le Parc industriel Armand Viau et le quartier Les Saules. La chaussée était un peu glissante vu les chutes de neige de la veille. J'avais mis mes crampons pour une meilleure traction. 8 km à un pace moyen de 7:50/km.

Par la suite, j'ai enchaîné avec une séance de musculation pour le dos, les épaules et les triceps.

Samedi 6 janvier: une autre vague de froid était arrivée, -21 C, -33 C facteur vent. Sortie dans le Parc linéaire, secteur Chauveau sud, avec mes crampons. C'est ma plus longue en sentier cet hiver. Je me suis rendu après les côtes du secteur de la rue Arsenault:




Par après, je suis revenu sur mes pas.  Dans le ciel, j'ai vu un petit oiseau de proie voler avec un écureuil qu'il venait d'attraper. C'est assez impressionnant. Je n'avais jamais vu cela dans le Parc linéaire.

J'ai couru 8 km à un pace moyen de 8:16/km. En passant, le site de la Société de la Rivière St-Charles indique que 27 km des 32 km du sentier sont damés pour la marche en hiver. Suite à une bordée de neige, les escaliers et les passerelles sont déneigés et sécurisés en priorité. Quant au damage des sentiers, il est fait dans les deux jours suivants. Il faut donc en profiter.

En résumé, pour cette semaine du 31 décembre, j'ai couru 66 km. Toutes mes sorties ont été faites en endurance, certaines étant ponctuées de côtes.

Zoo du 7 janvier

L'objectif du jour était une longue sortie de 30 km. Compte tenu que la vague de froid continuait à sévir, Jean-Yves nous avait envoyé un parcours intitulé Aprenti Saoulon:


Ce parcours était en majeure partie orienté sud-nord, nord-sud et ce afin d'éviter le vent de l'ouest causant le fameux facteur de refroidissement. D'ailleurs, quand j'ai commencé à faire mon réchauffement à 7:00 heures, la température était de -25 C, -32 C facteur vent.

J'ai d'abord couru 1.5 km seul et je suis retourné au Centre Lucien-Borne pour 7:15 heures, question de voir si des amis partaient pour le réchauffement officiel. Il y avait alors Claudine et Gilbert qui partaient et je me suis joint à eux. Nous avons descendu des rues nord-sud, sud-nord dans le quartier Montcalm. J'ai eu beaucoup de difficultés à me réchauffer même si j'avais les bons vêtements. Les sensations n'étaient pas très bonnes.

Nous sommes retourné au Centre Lucien-Borne et nous avons croisé Paul et Gilles. Je me suis joint à eux jusqu'au stationnement du Centre. Comme la distance de mon réchauffement n'était pas suffisante, j'ai continué et j'ai vu Jean-Yves sur la rue Père-Marquette. J'ai donc fini mon réchauffement avec lui. J'avais alors 8 km complétés à un pace moyen très lent au-dessus de 8:00/km.

À 8:15 heures, nous étions 11 pour l'entraînement principal. Pour moi, c'était une surprise de voir autant d'amis affronter le gros froid. Des vrais de vrais !!!

Nous avons d'abord descendu la côte Sherbrooke et traversé les quartiers St-Sauveur et St-Roch en direction de Limoilou. Dans ce dernier quartier, avant que mon iphone qui ne supporte pas le froid s'éteigne, j'ai pris quelques photos des vrais de vrais:

Paul

Rénald qui revenait d'une blessure à l'épaule subie en décembre

Claudine et Gilles

Gilbert et Gerry

Dans l'ordre, Bruno, Jean-Yves, Sylvie et Luc

Chapeau ! Ça prenait du guts pour courir ce matin la. Quelques personnes que nous avons croisées nous l'ont d'ailleurs dit, certains nous traitant de fous.

Après une pause pipi au restaurant McDonald's de la 1ère Avenue, quatre amis nous ont quitté. Nous avons continué jusqu'à la 55ième rue et sommes revenus vers le sud par différentes rues de Limoilou. De mon côté, les sensations n'étaient pas meilleures. J'en avais pris mon parti et j'étais sur un petit pace. En plus de l'endurance, je travaillais mon mental.

Dans les derniers kilomètres, trois amis ont décidé de prendre des routes plus directes pour le Centre Lucien-Borne. Quant à moi, j'ai terminé avec Bruno sur le parcours dessiné par Jean-Yves. Il se terminait par notre côte préférée, la Sherbrooke. Au Centre-Lucien-Borne, il me manquait 1.2 km que j'ai couru sur la rue des Franciscains. Au total pour moi, ce fut donc 30.08 km en 3:56:36, soit  un pace moyen de 7:52/km. La sortie ne fut pas facile mais elle est en banque.

L'Annapurna III

L'Annapurna III est une terrible montagne de la chaîne des Himalayas qui n'a jamais encore été escaladée à ce jour. Une équipe d'alpinistes chevronnés s'est récemment attaquée à ce monstre. Je vous partage ici leur tentative. Toutes les techniques des alpinistes y passent. Ce documentaire de 12 minutes a été primé. C'est vraiment à regarder:




3 commentaires:

  1. Belle entrainement Fraçois
    lâche pas

    RépondreSupprimer
  2. Les princesses électroniques californiennes n'aiment pas le froid, c'est bien connu ...

    RépondreSupprimer
  3. bravo mon ami pour cette autre belle semaine d'entrainements....j'aime bien ta constance de semaine en semaine tu es très régulier....Gilles

    RépondreSupprimer