Follow by Email

dimanche 23 avril 2017

Impasse sur Ottawa

Ma décision est prise: je n'irai pas au Marathon d'Ottawa cette année.

J'ai réalisé que j'ai actuellement trop de problèmes biomécaniques pour courir la distance du marathon. Mes orthèses que j'ai fait faire il y a à peine deux ans ne fonctionnent plus. J'ai un mauvais appui du côté gauche qui cause un point de pression douloureux à la plante du pied. Une callosité s'est même formé autour de point de tension.

J'ai bien essayé de courir sans mes orthèses. Sur les courtes sorties la semaine, je n'ai pas de problème. Par contre, sur les longues sorties du dimanche, une douleur au genou gauche apparaît entre le 15ième et le 20ième kilomètre et ce, sans compter l'inflammation dans mon talon droit. C'est aussi le cas avec les semelle currexSole Runpro que j'ai testées sur 30 km la semaine dernière . Je n'ai pas l'intention de courir un marathon avec une douleur au genou apparaissant avant le demi-marathon, surtout que je n'y suis pas encore inscrit. Je ne suis pas masochiste.

Je ne veux pas retourner chez Équilibre pour une nouvelle paire d'orthèses. Je trouve que celles que j'ai achetées en 2015 n'ont pas duré très longtemps pour le prix. Au courant du mois de mai, j'aurai une évaluation chez le podiatre que m'ont référé mes amis Sylvie et Gerry du zoo. Il a fait du bon travail pour eux. Cela me donne confiance.

La bonne nouvelle est que je vais continuer à courir. Je ferai des longues sorties plus courtes et moins de kilomètres à chaque semaine. Je vais essayer de maintenir un kilométrage de base qui me permettra de transiter rapidement vers une préparation marathon lorsque mes problèmes biomécaniques seront réglés. De plus, je vais continuer ma routine de musculation qui se déroule sans problème et qui me fait du bien.

C'est d'ailleurs ce que j'ai commencé à faire durant la semaine du 16 avril. En voici le détail:

Dimanche 16 avril: 30 km avec le zoo en 3:30:07 à un pace moyen de 7:18/km. Cette sortie n'a pas été agréable compte tenu que j'ai eu une douleur au genou gauche qui a commencé vers le 18ième kilomètre. Sylvie m'a montré ses orthèses lors d'un arrêt. Elle n'a pas de problème depuis 3-4 ans. Je me suis dit que j'avais une décision à prendre...

Lundi 17 avril: congé de course pour guérir mes bobos. Séance de musculation au World Gym.

Mardi 18 avril: -2 C.  Sortie sur une boucle passant devant le World Gym et une autre dans mon quartier résidentiel. 6 km à un pace moyen de 7:43/km.

Mercredi 19 avril: j'avais peu de temps pour m'entraîner avant d'aller travailler et je voulais courir et faire ma séance de musculation. Je suis donc allé au World Gym et j'ai commencé par courir 5 km sur le tapis à un pace moyen de 6:35/km. J'ai terminé avec la musculation.

Jeudi 20 avril: 4 C. Sortie dans Loretteville par la montée de la rue Racine. Je suis parti tranquillement mais j'ai terminé plus rapidement dans le deux derniers kilomètres. 7 km à un pace moyen de 7:39/km.

Vendredi 21 avril: 3 C. Sortie dans les quartiers résidentiels près de la maison. J'ai eu mal au genou gauche. 6 km à un pace moyen de 7:49/km.

Vers la fin de l'après-midi, je suis allé au World Gym avec ma fille Catherine et nous avons fait, chacun, notre séance de musculation.

Samedi 22 avril: 2 C et de la pluie. J'ai couru sur une boucle passant par les Boulevards de l'Ormière, Chauveau, St-Jacques et Johnny-Parent. Ma montre Garmin a eu de la difficulté à calculer le pace moyen en partant. 6 km à un pace moyen de 7:09/km.

Ce fut donc une semaine de 60 km. Cette baisse de 20 km dans mon kilométrage hebdomadaire m'a aussi permis de me reposer. Je vais essayer de courir autour de ce kilométrage dans les prochaines semaines pour garder ma base.

Zoo du 23 avril

En ce dimanche 23 avril, la journée était très belle pour aller rejoindre les amis du zoo au Centre Lucien-Borne. La température était de 2 C lorsque je suis parti de la maison et elle a monté jusqu'à 13 en après-midi.

Mon plan consistait à courir uniquement les 20 km de l'entraînement principal à partir de 8:15 heures.

Nous étions 14 à prendre le départ de l'entraînement. Roger s'est présenté au Centre Lucien-Borne pour nous saluer mais n'a pas couru vu une légère blessure. Il a suggéré que nous nous rendions sur la piste cyclable du Boulevard Champlain.

À souligner que notre ami Denis Maheux était présent pour courir un peu avec nous. Il était avec sa chienne Cléo:


Il y avait longtemps que je n'avais pas vu Denis et j'ai pu échanger un peu avec lui. Nous ne devrions pas le revoir cet été le dimanche car il préfère ses sorties de kayak. Par contre, il sort courir la semaine avec Roger et Gilles.

Nous avons descendu sur le Boulevard Champlain. Ici, un arrêt à la Traverse de Lévis:


Avec une belle vue sur le Fleuve St-Laurent et Lévis:


Nous avons continué sur la piste cyclable jusqu'au secteur de la côte Gilmour. Malheureusement, à cet endroit, il y avait des travaux qui bloquaient l'accès à la piste cyclable:


Nous avons donc pris la décision de monter la piste cyclable le long de la côte Gilmour:


Je me sentais en forme et je l'ai montée à bon pace (7:17). Cette côte a un kilomètre de long. J'aime beaucoup ses lacets et je la trouve agréable à monter.

Sur les Plaines, la majorité du groupe a continué vers Sillery jusqu'à la rue Maguire. Nous sommes revenu au Centre Lucien-Borne par les rues habituelles du quartier Montcalm. Il me manquait 2 km pour compléter ma distance de 20 km et je les ai courus  sur la rue des Franciscains en compagnie de quelques amis.

J'étais bien reposé pour cette sortie et je l'ai senti en partant. J'ai maintenu un pace moyen de 6:45/km.

J'avais mis mes orthèses pour ne pas avoir d'inflammation dans mon talon droit. Mon genou gauche s'est tenu tranquille et il n'était que légèrement sensible après la sortie. Quant au point de pression à la plante du pied gauche, il n'a pas été douloureux sur une durée de 2 heures 15 minutes. Tout cela confirme que je dois me limiter à 20 km jusqu'à ce que je règle ces problèmes.

Par contre, j'ai eu beaucoup de plaisir lors de cette sortie tout en faisant un bon entraînement. C'est ce qui compte.

4 commentaires:

  1. Dommage pour Ottawa. Je n'aurais donc personne cette fois ci pour me chauffer les fasses à la ligne d'arrivée. J'espère que tu vas trouver une solution et qu'on pourra se reprendre à l'automne ou peut-être même avant.

    RépondreSupprimer
  2. Dommage pour Ottawa, tu vas pouvoir te reprendre pour un autre marathon

    RépondreSupprimer
  3. Je te souhaite de trouver semelle à ton pied pour bien courir de nouveau sans douleur.

    RépondreSupprimer
  4. Bonne décision Francois, le plus important c'est de ce soigner. Courage mon ami.

    RépondreSupprimer