Follow by Email

dimanche 12 octobre 2014

Avant-dernière semaine avant Lowell

Durant la semaine du 5 octobre, soit à deux semaines du Baystate marathon, j'ai réduit un peu le kilométrage et mis de côté mes séances de pédalage.

J'ai totalisé 70 km de course à pied en cinq sorties. Les sensations ont été ordinaires. Au surplus, j'ai ressenti une raideur au genou droit pendant quelques jours. Donc, voici le déroulement de cette semaine du 5 octobre:

Dimanche 5 octobre: 30 km seul, aucun membre du zoo ne s'étant pointé au Centre Lucien-Borne;

Lundi 6 octobre: repos;

Mardi 7 octobre: 10 km sur route à une moyenne de 7:26/km. J'avais les jambes pesantes;

Mercredi 8 octobre: 12 km. Séance d'intervalles de 5 X 1 km avec 400 mètres de récupération. Mes splits: 5:48, 5:33, 5:41, 5:29 et 5:34. J'ai du rebrousser chemin pour aller d'urgence aux toilettes du Tim Horton. Je n'avais pas encore commencé mes intervalles. Je les ai faits sur une autre boucle. J'avais le vent soit de face ou de dos sur une longue ligne droite, ce qui explique la disparité des splits.

Dans la journée, j'ai commencé à ressentir une raideur au genou droit, le même genou qui a été blessé en décembre dernier. J'ai commencé à appliquer du froid. Naturellement, c'était inquiétant à une dizaine de jours du marathon.

Jeudi 9 octobre: 9 km sur route à une moyenne de 7:39/km.  J'ai commencé à avoir de bonnes sensations uniquement vers la fin de cette sortie. Je n'ai pas ressenti de douleur au genou droit mais toujours cette raideur résiduelle dans la journée. J'ai continué l'application de froid.

Vendredi 10 octobre: repos.

Samedi 11 octobre:



Sortie de 9 km dans le Parc linéaire de la rivière St-Charles. Pas de douleur au genou mais toujours cette satanée raideur résiduelle dans les heures suivant la sortie. Suspectant mes orthèses d'en être la cause, j'ai décidé de les remplacer par mes petites semelles Profoot pour ma sortie du zoo du lendemain.

En courant dans le sentier, j'ai remarqué une petite plaque sur un arbre:


Un des souhaits est que les gens ramassent leurs déchets:


Je vois souvent, accrochés à des branches d'arbre,  des petits sacs de plastique contenant des excréments de chien. Ce souhait vise sûrement ces personnes qui ont la mauvaise d'idée de décorer le sentier de cette façon. Nous avons tellement un bon sentier urbain, à nous de faire en sorte qu'il le reste.

Zoo du 12 octobre

À une semaine du Baystate marathon, c'était une sortie de 20 km en ce qui me concerne. Je me suis rendu au Centre Lucien-Borne que pour la seconde partie de l'entraînement à 8:15 heures.

Nous n'étions que cinq coureurs mais avec une journée magnifique pour courir, soit une température fraîche et un beau soleil. Le gardien du zoo était absent mais il m'avait fait le message de m'occuper du BBQ. Sur les cinq, nous étions trois à faire un marathon la semaine suivante, soit Bruno Samson (en gris), Claude Létourneau (en bleu) et moi-même:


Roger Goulet et Gilles Lamontagne feront, le même jour, le marathon de Bar Harbour. Toujours le 19 octobre, Danielle Goulet et Dominique Jobin courront le Scotia Bank marathon à Toronto.

Nous avons  fait notre BBQ dans le Parc du Bois de Coulonges:


Donc, 6 X 1km que j'ai fait entre mon pace marathon et demi-marathon. Le total de la sortie: 20.25 km à un pace moyen de 6:24 km. J'avais les jambes lourdes dans les derniers kilomètres, ce qui est un peu normal après un BBQ. Par contre, pas douleur au genou droit et pas de raideur résiduelle. J'ai donc fait le bon choix en remettant mes petites semelles Profoot. 

La prochaine semaine sera très légère. Nous partons pour Lowell samedi le 18 octobre à 7 heures. Je vous reviendrai, dans mon prochain billet, avec mon expérience à ce marathon.

3 commentaires:

  1. Souhaitons que ce genou tienne le coup. Il n'y a pas de folie à faire. Bonne fin de préparation.

    RépondreSupprimer
  2. De superbes images d'hiver et de morale, l'hiver n'est pas loin on dirait non?
    Bon Marathon

    RépondreSupprimer
  3. C'est plutôt rare une sortie seul le dimanche... Je te souhaite déjà bonne chance pour Lowell.

    RépondreSupprimer