Follow by Email

lundi 18 février 2013

Fin de Carnaval

Le bonhomme Carnaval a tiré sa révérence dimanche le 17 février:


De mon côté, j'ai eu un peu plus la patte en l'air en commençant à augmenter mon kilométrage dans la semaine du 10 au 16 février. Je suis en effet passé de 70 à 75 km. Les intervalles avec Gilbert, mercredi le 13 février, ont aussi augmenté:  6 X 800 mètres avec 300 mètres de récupération. Quant au tempo run du vendredi 15 février, toujours avec Gilbert, il a été encore une fois de 5km mais je l'ai fait 2 secondes au kilomètre plus rapide (26:26).

Les températures ont été plus douces et nous avons eu de la neige le vendredi 15 février. Par conséquent, la rivière St-Charles était toute blanche lors de ma sortie du 16 février dans le Parc linéaire. Ici, on voit une trace de motoneige qui a traversé la rivière:



À certains endroits, la rivière laissait voir le bout de son nez, ce qui donnait ce charmant coup d'oeil:


Je dois dire que mes sorties du samedi dans le Parc linéaire m'ont fait apprécié plus l'hiver cette année. J'ai un réel plaisir à les faire et à me plonger dans cette nature hivernale.

Longue sortie du zoo

Le 17 février, nous étions douze animaux dans le zoo pour notre longue sortie dominicale. Lors du réchauffement, les gardiens de sécurité nous ont, cette fois-ci, empêché de traversé Place Carnaval comme nous l'avions fait lors des deux fins de semaine précédente. Ils n'ont pas respecté la politique que les organisateurs avaient établie de laisser passer les gens qui s'entraînent avant 10 heures du matin. Allez comprendre pourquoi.

Au menu de la partie principale, un parcours que Jean-Yves avait effectué le mardi 12 février:

Nous avons descendu la Côte de l'Église à Sillery, pris le magnifique chemin du Foulon, monté la difficile côte du Verger, revenu vers l'est par la rue de l'Anse avec une belle vue en plongée sur le Fleuve St-Laurent et monté la Route de l'Église. Par la suite,  retour par l'Université Laval où j'ai pris cette photo universitaire du zoo de ce 17 février:


Nous avions, ce matin la, la visite de Rénald (celui en jaune), du club de coureurs de Lévis, pour sa visite annuelle au Carnaval. Il n'a pas eu de chance lors du réchauffement. Aussi, Dominique Carrier que nous n'avions pas vu depuis un certain temps ( 4ième à partir de la gauche ).

J'ai complété une distance de 31 km à un pace moyen de 6:16/km. J'étais confortable et j'aurais pu faire d'autres kilomètres. C'est surprenant car j'avais le rhume depuis mercredi le 13 février. Un de mes amis du zoo m'a expliqué qu'il arrive que le corps soit plus fort lors d'un rhume car il fabrique des anticorps.

Marathon de Fort Lauderdale

Notre ami Roger Goulet, quant à lui, a fait un marathon en cachette à Fort Lauderdale en Floride. Comme Roger est sur Dailymile, il continue à partager ses entraînements depuis qu'il est en Floride ( fin janvier ). Le vendredi 15 février, il a inscrit un entraînement de 8 km sans aucun commentaire. Je ne me suis pas douté qu'il y avait anguille sous roche. Le dimanche 17 février, il nous partageait ce qui suit:

Roger n'est pas le gardien du zoo pour rien. Il nous en a passé une petite vite. Il ne cessera de me surprendre. Donc, un gros bravo à Roger pour son 255ième marathon à vie.

Quant à moi, je vais me contenter de continuer à préparer le marathon d'Ottawa...



jeudi 14 février 2013

Début du travail spécifique

Après une bonne préparation de base en décembre et janvier où j'ai grimpé graduellement mon kilométrage hebdomadaire à 70 km, j'ai commencé, en février, le travail plus spécifique au marathon d'Ottawa que je courrai le 26 mai prochain.

Je suis passé des intervalles courts aux intervalles longs où je travaille maintenant le pace 10km. Dans la semaine du 3 février, l'entraînement du 6 février avec mon ami Gilbert Robitaille sur la rue Turmel à l'Ancienne-Lorette fut de 5 X 800 mètres avec 300 mètres de récupération.

J'ai aussi commencé les tempo runs dans cette semaine du 3 février. Le vendredi 8 février, je suis parti de mon domicile en joggant et Gilbert a fait de même. Nous nous sommes rendu au Parc industriel Armand-Viau dont les routes sont toujours sur l'asphalte en hiver. Environ 2.5km pour moi et 3km pour Gilbert. Une fois sur place, nous avons fait un tempo run de 5km au pace du demi-marathon. Cette journée-là, je n'ai pu faire mieux que 5:19/km comme pace moyen sur ce tempo, mon meilleur pace demi-marathon durant l'année 2012 étant 5:10/km. Cependant, à 5:00 heures A.M, il n'est pas toujours facile de coller les paces de compétition.

Le samedi 9 février, j'ai complété une sixième sortie pour boucler ainsi une autre semaine de 70km en allant courir dans le sentier du Parc linéaire de la rivière St-Charles. Il était tombé quelques centimètres de neige la veille et des portions de la piste n'étaient pas encore damées:


Je ne suis pas le seul amoureux de la nature à fréquenter cet endroit. Des personnes vont nourrir les oiseaux et les écureuils régulièrement. Voyez cette installation que j'ai croquée dans le secteur Chauveau sud du Parc linéaire:


Les animaux du zoo, quant à eux, sont toujours au rendez-vous au  Centre Lucien Borne le dimanche matin. Le 10 février, journée de la course en canots du Carnaval du Québec, nous éétions quatorze coureurs pour notre rendez-vous dominical.

Après le réchauffement habituel sur les Plaines d'Abraham et dans le Vieux-Québec, nous nous sommes dirigés vers Charlesbourg jusqu'à la 55ième rue. Nous sommes revenus par la 4ième et la 3ième Avenue ouest dans Limoilou.

Je pensais voir quelques canots dans le Bassin Louise mais il était trop tôt lorsque nous sommes passé à cet endroit, la course sur le fleuve entre Québec et Lévis ne commençant qu'à 13:30 heures:



Nous avons terminé cet entraînement de façon corsée en grimpant la côte de La Montagne:


Et en continuant de façon soutenue sur le long faux plat montant de la rue St-Louis. Un autre beau 29km en ce qui me concerne.

Je termine ce billet avec un vidéo de l'équipe d'athlétisme du Rouge et Or de l'Université Laval. L'équipe a participé au McGill team challenge en janvier dernier. Fait à noter, deux record ont été établis par des membres du Rouge et Or, soit: 2:25:72, record canadien junior établi par Alex Bussières et 3:45:71, record québécois indoor établi par Charles Philibert-Thiboutot. Bon visionnement !




mardi 5 février 2013

Fin de phase

J'ai terminé, avec la dernière semaine de janvier, une phase préparatoire au travail spécifique que j'entreprendrai en vue du marathon d'Ottawa.

J'ai complété dans la semaine du 27 janvier au 2 février une semaine un peu plus allégée de 65 km. Après la longue sortie du 27 janvier courue sous une température très froide ( -18 C, -28 C facteur vent ), j'ai pu profiter d'un autre redoux caractéristique de notre hiver québécois. Mardi le 29 janvier, -9 C lors d'une sortie relax de 8 km. Mercredi le 30 janvier, - 2 C et de la pluie verglaçante pour mes intervalles avec Gilbert à l'Ancienne-Lorette:



Lors de cette sortie avec Gilbert, certaines rues étaient de véritables patinoires. J'ai donc décidé de chausser les yaktrax:


Gilbert, quant à lui, avait choisi de ne pas mettre ses crampons car les siens ont de petits pics qui donnent une sensation désagréable sur la glace fine. Il a donc du faire preuve de plus de prudence. Nous avions au programme 12 X 400 mètres avec 200 mètres de récupération. Nous avons, encore une fois, passé au travers de notre séance d'intervalles malgré les conditions exécrables. En passant, nous n'avons pas encore manqué un seul mercredi depuis le début décembre, période à laquelle nous avons commencé notre programme d'intervalles.

Dès le vendredi 1er février, le froid était revenu avec -15 C, -25 C facteur vent. Tout un choc après le + 4 C du jeudi 31 janvier. Pour ces deux journées, deux petites sorties relax.

Le samedi 2 février, j'ai pu constater les effets de ces changements de température lors de ma sortie hebdomadaire en forêt dans le sentier du Parc linéaire de la rivière St-Charles. D'une part, des vents violents, jeudi, avaient accompagné un front froid nous ramenant cette baisse du mercure ressentie le vendredi. Des arbres dans le sentier en ont payé le prix:



La pluie que nous avons eue durant le redoux avait nettoyé les marches des escaliers:


Tout en transformant certaines portions du sentier en patinoire suite au refroidissement:


Encore une fois, les yaktrax ont fait un bon travail.

Le dimanche 3 février, nous étions sept coureurs lors du réchauffement dans le zoo. Une température de -20 C à 7:15 heures nous a obligé à s'habiller plus chaudement bien qu'à 11 heures, vers la fin de la sortie, le mercure était remonté à -12 C. Étant plus habillés, nous nous sommes donc plus déshydratés avec comme conséquence, cette sensation de jambes lourdes vers la fin de la sortie.

Lors du réchauffement sur les Plaines, j'ai capté ce beau lever de soleil au dessus de la ligne de départ du Pentathlon des neiges qui est tenu du 1er février au 3 mars : http://www.pentathlondesneiges.com



Un peu plus loin, des sculpteurs sur neige s'activaient dans le cadre du concours du Carnaval du Québec:


En passant, on laisse passer les sportifs qui s'entraînent sur cette portion des Plaines d'Abraham jusqu'à 10 heures le matin. Après, il faut l'effigie du Carnaval.

Pour cette longue sortie, j'ai complété une bonne distance de 29 km. Certains de mes amis ont dépassé les 30 km car ils préparent le marathon de Boston qui sera couru en avril. Jean-Yves, quant à lui, s'est tapé une sortie de 33 km après deux sorties de 19 km les vendredi et samedi. Lui, il prépare le Rock 'n' Roll Usa qui sera tenu à Washington le 16 mars prochain.
                                                                                                                                             

Voici les sept animaux du zoo qui ont terminé cette longue sortie avec moi:


Mon coup de coeur pour terminer. Certains coureurs utilisent le tapis roulant pour s'entraîner durant l'hiver. Galen Rupp, un coureur d'élite américain et un des meilleurs spécialistes sur 10 000 mètres au monde ( médaille d'argent au jeux Olympiques de Londres ), s'est tapé un tempo run sur tapis entre 4:50 et 4:30 au mille après avoir couru un mille sur piste intérieure en 3:50. Il est toute une machine de course. Le lien vidéo est ici .