Follow by Email

dimanche 5 février 2012

C'est le Carnaval

La dernière semaine de janvier à Québec est marquée par le début du Carnaval de Québec. À cette date, l'hiver est bien accroché à la Vieille Capitale qui est alors prête à fêter pendant 3 semaines:


Dimanche  le 29 janvier, nous nous étions mis un peu dans l'esprit du Carnaval en traversant le site des activités durant notre réchauffement. Nous y sommes retourné le dimanche 5 février mais avant de vous parler de cette sortie, voici le portrait de ma semaine:

Mardi le 31 janvier


La température était froide (-19 C) digne du Carnaval de Québec. Par contre, la traction sur la chaussée était bonne et j'en ai profité pour faire une belle séance d'intervalles dans le parc industriel Armand Viau: 4 X 1km rapide avec 400 mètres de récupération et 1 X 1.5km rapide. Mes paces ont été un peu plus lents que le jeudi précédent mais j'ai travaillé sur des jambes moins fraîches ce qui est le but de l'exercice afin de prendre de l'endurance. Un total de 12 km pour cette séance.

Mercredi le 1er février


On annonçait 10 cm de neige pour la journée mais personne n'attendait une poudrerie importante le matin du 1er février. La visibilité était donc très mauvaise et la chaussée glissante. Je suis sorti pour 10km avec mes Yaktrax dans des rues non déneigées, les employés municipaux affectés au déneigement de première ligne ayant été surpris, semble-t-il.

Jeudi 2 février


Je me suis levé fatigué ayant mal dormi et la chaussée était encore glissante. J'avais une autre séance d'intensité mais je me suis contenté de faire 3 longues côtes d'environ 1km chacune. Examinez les courbes d'altitude et de fréquences cardiaques qui correspondent:


Les paces n'ont pas été rapides mais les FC ont grimpé dans des zones payantes. Cependant, il manquait quelques répétitions à cette séance et je n'ai pas terminé trop fatigué. Un entrainement de 11 km au total.

Vendredi 3 février


Je me sentais donc frais pour cet entrainement. Au surplus, la traction sur la chaussée était bonne. Je me suis dirigé vers l'Ancienne-Lorette pour une sortie de 10km. Les jambes étaient légères et tournaient bien. J'ai donc roulé au pace marathon. Mon lien Garmin est ici . Fait étonnant, je devais être dans un grand jour car je n'ai maintenu que 68 % de ma FCM ( fréquence cardiaque maximale ).


Samedi 4 février


Une superbe journée pour finir la semaine: -9 C, un beau soleil et un magnifique ciel bleu. Pour la troisième fois de la semaine, j'avais mon mp3 et j'écoutais la musique de Bob Dylan sur mon parcours. Des impressions du Sud des États-Unis avec la neige en plus. Un autre 10km qui comportait une côte de 1.3km. Je roulais encore très bien.

Dimanche 5 février


6:40 heures: j'ai quitté la maison pour rejoindre mon groupe de coureurs, plus particulièrement, les 5-6 qui font un réchauffement de 6-7 kilomètres avant le début de l'entrainement officiel à 8:15 heures, question d'ajouter des kilomètres au compteur.. Météomédia affichait alors une température de -19 C, -29 C facteur vent. Par contre, une belle journée ensoleillée s'annonçait. Pendant que je roulais dans mon automobile sur l'autoroute Robert-Bourassa, j'ai pu assister à un magnifique lever de soleil.

En arrivant au Centre Lucien Borne, quelques coureurs étaient déjà arrivé:


Ci-haut Gilbert Robitaille avec qui j'ai couru dans les années 1980 lorsque j'étais dans le club La Foulée. Gilbert a déjà couru 2 heures 51 sur marathon à cette époque. Suite à une blessure, il a couru seul pendant des années pour se joindre de nouveau au groupe de Roger Goulet en décembre dernier. Je peux vous dire que pendant la semaine, il fait chauffer le tapis avec trois entraînements d'intervalles par semaine.Cela parait car il est toujours en avant. Gilbert se joignait pour première fois au petit groupe qui fait le réchauffement .


Bruno Samson avec qui je ferai le voyage dans le Maine en mai prochain pour le Sugarloaf marathon. Bruno en sera à son troisième marathon après avoir fait 3 heures 29 à Rimouski.


Aussi, à gauche André Lepire, de Beauport, et, au centre, Luc Maclure d'Asbestos qui venait faire uniquement le réchauffement avec nous. Rénald Bouchard, de Beauport, complétaient ce petit groupe.

Nous avons donc effectué notre réchauffement habituel pour une distance de 6.5 km en passant sur les Plaines d'Abraham et le site du Carnaval de Québec.

À 8:00 heures, nous sommes retourné au Centre Lucien Borne pour rejoindre le reste du groupe. Exceptionnellement, deux coureuses et deux coureurs du club de Lévis se sont joint à nous. Le club de Lévis a l'habitude de faire une sortie avec nous une fois par année, question de faire le tour du site du Carnaval de Québec à la course et de prendre au passage quelques photos.

8:15 heures, deuxième départ pour le gros de l'entraînement. Un premier regroupement près du Vieux-Québec:


Sur la photo ci-haut, les coureurs du groupe de tête attendant ceux d'en arrière. On aperçoit trois des quatre coureurs de Lévis: Linda et Michel avec leur beau survêtement bleu et rouge ainsi que Johanne, à droite, avec le survêtement bleu poudre.

Après avoir fait le tour du Vieux-Québec, nous nous retrouvons près des Plaines d'Abraham à l'entrée de Place Carnaval. Cependant, déception:

Contrairement à notre réchauffement, il y avait maintenant des gardiens qui surveillaient les entrées et ils nous ont défendu formellement d'entrer sur le site. Malgré notre insistance où on leur a expliqué qu'on ne voulait que passer en courant, il n'y eut rien à faire. Je n'ai jamais vu cela dans les années antérieures et j'ai trouvé qu'on ne donne pas une bonne image à l'évènement en agissant de la sorte.

Quoiqu'il en soit, nous avons poursuivi notre route en faisant notre parcours habituel dans les rues de Sillery et de Ste-Foy. La bonne humeur régnait quand même malgré la déception de n'avoir pu faire notre visite du Carnaval:


Après ce regroupement, nous sommes reparti de plus belle:



Après quelques rues dans Sillery, nous nous sommes retrouvé sur le Chemin St-Louis où le rythme a augmenté considérablement, gracieuseté de Gilbert qui «y allait aux toasts». Le peleton de tête s'est scindé et je me suis retrouvé dans un deuxième groupe avec les deux gars de Lévis, Michel et Philippe. Les deux filles de Lévis, Johanne et Linda, suivaient Gilbert tout en continuant de parler. Moi, dans le deuxième peleton, j'étais rendu à mon pace 10km dans le 19ième kilomètre comme on peut le voir ici. Je pouvais parler un peu mais j'étais au travail.

Après cette portion plus rapide, le pace a redescendu et nous avons complété notre longue sortie. 32 kilomètres de bonheur ! Voici, le groupe avec qui j'ai complété ma longue sortie:



De gauche à droit: du club de Lévis, Philippe, Johanne et Linda et du groupe avec lequel je m'entraîne, Rénald, Bruno, Claude et Gilbert. Sortie après sortie, c'est toujours un plaisir pour moi de m'entraîner avec mon groupe.

Mon coup de coeur de la semaine


En lisant le blog de Martin , j'ai été amené sur le site de Reid Coolsaet, présentement le meilleur marathonien au Canada. C'est là que j'ai découvert son entraîneur Dave Scott-Thomas. Bien que Coolsaet est très talenteux, Dave Scott-Thomas est, sans aucun doute, une des raisons importantes de son succès. Il sait former des champions et communiquer sa passion.Regardez le à l'oeuvre lors du championnat canadien de cross-country sur les Plaines d'Abraham à Québec l'automne dernier alors qu'il dirigeait l'équipe de Guelph (Ontario), grande championne depuis plusieurs années:


Cette passion de la course à pied, nous pouvons tous la cultiver comme lui, jour après jour, chaque journée étant l'occasion de l'exprimer.






5 commentaires:

  1. Inarrêtables vous êtes, quelle motivation vous avez tous!!!

    RépondreSupprimer
  2. Une belle semaine. Dommage pour le canaval, on aurait bien aimé aussi voir ça!
    Content de vous voir et surtout de voir comment vous êtes habillés pour sortir avec ces températures extrêmes. Il faut quand même un sacre courage..

    RépondreSupprimer
  3. Belles photos du groupe, il est malheureux que je sois absent. Une heureuse surprise:Luc. Espérons que nous aurons sa présence plus souvent.
    Roger

    RépondreSupprimer
  4. Une sacrée longue sortie dominicale que vous avez fait en groupe et dans des conditions pas facile. Bravo au groupe.

    RépondreSupprimer
  5. Les photos de groupe sont vraiment sympas. c'est comme ça que c'est motivant la course à pied. Lâchez pas les gars (et les filles!) ;) -- Cyrille

    RépondreSupprimer