Follow by Email

dimanche 12 février 2017

Semaine du 5 février

Après un premier cycle d'entraînement, j'ai baissé légèrement mon kilométrage dans la semaine du 5 février.

Ce petit repli est venu au bon moment. J'avais besoin d'un peu de repos car mes jambes étaient lourdes. Je vais devoir ajuster mes séances de musculation en ce qui a trait au travail que je fais pour les jambes: 4 séries de 12 répétitions trois fois semaine sur la machine leg press est un peu trop vu l'impact de mes longues sorties du dimanche sur mes jambes. Comme je compte augmenter mon kilométrage dans les prochaines semaines, il ne faudra pas trop briser de fibres musculaires dans mes jambes lors des séances de musculation.

En ce qui a trait à mes orthèses, l'ajustement fait par mon orthésiste n'est pas suffisant. Je devrai probablement en commander des neuves. Il y a une petite corne qui se forme sur la plante de mon pied gauche qui me donne une sensation d'inconfort lorsque je marche pieds nus dans la maison. Par contre, il n'y a pas de douleur à la plante du pied lorsque je cours.

Donc, pour cette semaine du 5 février, j'ai couru 45 kilomètres en 4 séances et fait 3 séances de musculation comme à l'habitude. Voici le détail:

Dimanche 5 février: 20 km avec le zoo à un pace moyen de 7:24/km. Nous avons fait un parcours carnavalesque où nous sommes passé par les sites du Carnaval de Québec dans les derniers kilomètres. Les rues étaient très glissantes et les muscles des jambes ont travaillé fort.

Lundi 6 février: repos de course et séance de musculation au World Gym;

Mardi 7 février: les jambes étaient courbaturées. J'y suis donc allé très lentement. C'était froid avec -20 C ( -28 C ressenti ). J'ai du enlever mes lunettes vu que le passe-montagne était relevé jusqu'au nez et que celà causait de la buée. 9 km à un pace moyen de 8:06/km;

Mercredi 8 février: repos de course pas à cause de la tempête qui soufflait sur Québec mais parce que c'était prévu. Uniquement la musculation au World Gym.

Jeudi 9 février: - 16 C. Parcours de côtes dans Loretteville près de chez moi. 8 km à un pace moyen de 8:07/km.

Vendredi 10 février: repos de course et séance de musculation au World Gym;

Samedi 11 février: encore -16 C. 8 km à un pace moyen de 7:21/km en passant par le quartier Les Saules et la piste cyclable du Boulevard St-Jacques. Les sensations n'étaient pas bonnes et ce fut pourtant mon meilleur pace moyen de la semaine.

Zoo du 12 février

Pour cette longue sortie du 12 février, Jean-Yves nous avait préparé un parcours vers Beauport:


À voir le dénivelé, c'était vraiment un parcours de préparation pour les amis qui vont courir le marathon de Boston en avril prochain:


Comme le parcours faisait 23 km, je n'ai pas eu à faire de réchauffement parce que l'objectif du jour était justement 23 km.

Nous sommes parti 12 coureurs à 8:15 heures du Centre Lucien-Borne sous une température de -14 C mais avec un ressenti autour de -20 C vu le vent.

Sur le Boulevard de la Canardière, André Lepire, qui était parti de chez lui, s'est joint à nous. Nous étions alors 13. Un peu plus loin, sur le Boulevard Monseigneur Gauthier, Gilles, Claudine et André Angers ont rebroussé chemin.

Nous avons continué en direction est jusqu'à la limite de l'autoroute de la Capitale. Nous avons grimpé trois bonnes côtes qui nous ont permis d'avoir une belle vue sur l'Ile d'Orléans. Ici, le premier point de vue où j'en ai profité pour prendre une photo du groupe:


Un peu plus loin, le parc de la Cimenterie:



Et enfin, au haut de la côte de la rue des Pionnières-de-Beauport:


J'ai forcé dans cette dernière côte et je l'ai monté à un bon rythme. Mon cardio est bon mais j'ai vu plus tard que les muscles de mes jambes ne suivent pas encore dans ces conditions de gros travail.

Après cette côte, nous sommes en direction ouest avec le vent dans le dos alors que nous l'avions eu de face auparavant. La chaussée était sur l'asphalte et la traction était bonne. Le groupe a alors augmenté le pace et je me suis retrouvé loin derrière.

Au 17ième kilomètre, j'ai commencé à payer cash mon gros effort dans la côte de la rue des Pionnières-de-Beauport ainsi que le gros travail de musculation sur la machine leg press dans la semaine précédente. Mes jambes étaient mortes. Mon pace moyen qui était alors autour de 7:05/km est remonté jusqu'à 7:20/km pour terminer ma sortie de 23 km. Par contre, en ralentissant le rythme, j'ai pu bien grimper la côte Sherbrooke qui était la cerise sur le sunday. Je tiens, entre autres, à remercier François Maillette qui m'a attendu sur la 3ième Avenue à Limoilou alors que le groupe était loin. Il m'a donné un bon boost mental.

Au final,je suis satisfait de cette longue sortie. Elle était difficile. J'ai eu l'impression de terminer un marathon après avoir frappé le mur. La sortie fut bonne pour le côté mental. Par contre, pour les prochaines sorties, j'espère avoir de meilleures sensations.

Charles Philibert-Thiboutot

Charles Philibert-Thiboutot, la fierté de la région de Québec, prenait part, le 11 février, à l'épreuve du mile des Millrose Games à New-York. Il terminé 4ième en 3:55:33, le record canadien étant de 3:54:32.

Il était 3ième dans le dernier tour avant de perdre un rang. Voici sa course:




Et voici l'entrevue qu'il a donné immédiatement après sa course:


Bravo Charles ! Tu fais honneur à la région de Québec.

3 commentaires:

  1. Belle semaine d'entrainement François
    On lâche pas

    RépondreSupprimer
  2. Je vois que la neige vous gâte cette année. Comme nous aussi :)

    RépondreSupprimer
  3. WOW, il fait encore bien froid chez vous... De notre coté hier nous avons enregistré 16 degrés... Bonne continuation mon ami.

    RépondreSupprimer