Follow by Email

lundi 28 mai 2012

Semaine post-marathon

La semaine qui suit un marathon est toujours caractérisée par cet «anti-climax» où on retombe sur terre après avoir vécu quelque chose de gros.

Suite à ce marathon printanier, en ce qui me concerne, je ne vivrai pas trop longtemps cette période un peu terne car je suis déjà connecté sur mon prochain objectif, soit le marathon des Deux-Rives qui sera couru le 26 août prochain:


D'ailleurs, dès mardi le 22 mai, soit deux jours après le Sugarloaf marathon, j'ai procédé à mon inscription par internet afin de profiter du plus bas tarif d'inscription avant la fin du mois de mai.

Pour ce qui est de mon entraînement, je voulais prendre trois jours «off» sans course à pied. Cependant, j'ai très bien récupéré du marathon et dès mercredi, l'envie de courir était trop grande. Par conséquent, j'ai donc recommencé, dès mercredi le 23 mai, à faire tourner les jambes doucement pour le nombre de kilomètres suivant:

Mercredi 23 mai: 8km sur route;
Jeudi 24 mai: 8km sur sentiers et sur route;
Vendredi 25 mai: 7km sur route;
Samedi 26 mai: 7km sur route;

J'ai donc fait 72km en incluant mon marathon entre le 20 mai et le 26 mai. Les sensations au niveau des jambes furent bonnes dès le mercredi. Je fus surpris car, habituellement, après un marathon, les douleurs musculaires durent jusqu'au jeudi où je reprends doucement la course à pied. J'ignore la cause exacte de mes grandes sensations post-marathon ce printemps mais je crois que c'est un ensemble de facteurs, soit :

1) le haut kilométrage fait cet hiver et ce printemps lors de ma préparation;
2) une bonne gestion de course dans la chaleur lors du marathon;
3) j'ai mangé dans les trente minutes suivant le marathon 200 à 300 calories d'hydrates de carbone et de protéines;
4) j'ai bu beaucoup d'eau après le marathon;
5) j'ai continué à axer mon alimentation sur les hydrates de carbone ( tout en prenant aussi des protéines )  dans les 48 heures suivant le marathon;

Course de l'Harmonie mondiale


Environ quinze jours avant le Sugarloaf marathon, j'ai été contacté par Gabriel Pellerin qui avait lu mon blog et avait trouvé mon numéro de téléphone. Il m'a demandé si j'étais intéressé à participer à la Course de l'Harmonie mondiale.

Il s'agit d'une course à relais qui existe depuis 1987 et qui est l'idée de Sri Chinmoy. Elle se déroule dans plusieurs pays du monde à chaque deux ans. Les coureurs se relaient en portant un flambeau symbole de paix. Vous pouvez avoir plus de détails sur cette course en cliquant ici .

Au Canada, cette course a commencé en Colombie Britannique le 20 avril dernier, la portion ouest se faisant entre Tofino en Colombie-Britannique et Calgary en Alberta. À partir du 16 mai, la portion est a débuté à Toronto et se terminera à Rivière-du-Loup le 29 mai. Il y a aura aussi des passages dans d'autres villes canadiennes en juin et juillet.

La caravane était donc de passage à Québec samedi le 26 mai et Gabriel Pellerin, coordonnateur de la course pour la portion Montréal-Québec, m'a demandé si je désirais me joindre à eux.

Je me suis donc présenté cette journée-là à l'intersection du Chemin Ste-Foy et de la rue du Séminaire près du PEPS de l'Université Laval. L'équipe était présente et ils arrivaient de Trois-Rivières. J'ai donc fait connaissance avec eux avant le départ. Nous avons pris quelques photos avec la flambeau de la paix:



Par la suite, j'ai fait avec Gabriel un parcours d'environ 7km entre le PEPS et le Château Frontenac en passant par le Boulevard Laurier, la Grande-Allée les Plaines et la rue St-Louis.Comme ils ne connaissaient pas beaucoup Québec, ils m'ont demandé de leur suggérer un parcours intéressant. Nous nous passions le flambeau de la paix tout en discutant. Les autres membres de l'équipe étaient dans deux véhicules et prenaient un peu d'avance pour prendre des photos. Ils étaient tous très sympathiques.

Sur le parcours, des gens s'arrêtaient pour savoir ce que nous faisions. Gabriel prenait le temps d'expliquer la signification de la course et leur faisait toucher le flambeau en leur demandant de faire un voeu pour la paix. Voici entre autres des jeunes du Massachusets à notre l'arrivée au Château Frontenac:



Dans l'équipe, il y avait aussi un ultra-marathonien extraordinaire, son nom étant Sarvagata Ukrainskyi:




Il est urkrainien. Le 17 juin prochain, il prendra le départ de la Self-Transcendence 3100 mile race à New-York. Il est le champion 2011 de cette course. Il m'a expliqué qu'il va courir environ 70km par jour pendant 50 jours. Il s'agit de la plus longue course à pied certifiée au monde http://3100.srichinmoyraces.org/ . Très impressionnant de voir comment un être humain peut repousser ses limites.

Je retiens de mon expérience avec cette équipe qu'il n'y a pas juste que les chronos qui comptent dans la course à pied. En fait, on peut s'élever spirituellement par la course à pied. Ce message de paix transmis dans la Course de l'Harmonie mondiale en est un bel exemple.

Sortie du dimanche 27 mai


Nous étions seulement cinq coureurs au Centre Lucien-Borne pour notre longue sortie. Je me suis contenté que de la deuxième partie  à 8 heures 15 compte tenu qu'il n'y avait qu'une semaine d'écoulée depuis mon marathon.

Nous avons fait environ 20km sur un parcours passant par le Vieux-Québec, le Vieux-Port, le Boulevard Champlain, la côte à Gignac et les belles rues de Sillery. La pace était «relax» de façon générale hormis la côte à Gignac qui a réveillé mon cardio.

Marathon d'Ottawa


Le faible nombre de coureurs pour la longue sortie du dimanche 27 mai s'explique par le fait que six de mes amis couraient, le même jour, le marathon d'Ottawa. Trois d'entre eux en étaient à leur deuxième marathon en deux semaines après Sugarloaf, soit:

- Camilien Boudreau avec 3:01:22 ( le même temps qu'à Sugarloaf !!! );
- Roger Goulet avec 4:33:02;
- Gilles Lamontagne avec 4:33:56;

Les trois autres avaient choisi Ottawa plutôt que Sugarloaf:

- François Maillette: 3:36:11;
- Dominique Jobin: 3:42:30;
- Magalie Bellefeuille: 4:15:10.

Gilles et Roger ont pu aussi rencontrer un sympathique ami Dailymile, soit Norm de Gatineau qui a couru le demi-marathon. Norm a publié sur DM cette belle mosaïque représentant les amis Dailymile qu'il a rencontrés à Ottawa dont Gilles et Roger dans la photo de gauche:



Au risque de me répéter, la course à pied, c'est beaucoup plus que les chronos !

Prochaine semaine


Je terminerai ma courte période de récupération post-marathon de deux semaine avec une semaine de 60km  
relax avant de commencer ma préparation spécifique pour le marathon des Deux-Rives.

4 commentaires:

  1. Y a pas juste moi qui a fait de belles rencontre, impressionnant ce Sarvagata Ukrainskyi

    Gilles et Roger ont été vraiment sympatique domage que le journaliste me les a volés pour une entrevue.

    RépondreSupprimer
  2. Whouaa une belle semaine d'après Marathon !!!

    Claire Chrétien le faisait aussi OTTAWA en 4h56'.

    Srichimnoy ce fût ma 1ère course à Paris en 1989!

    RépondreSupprimer
  3. Une belle rapidité de récupération. Les km de cet hiver ont fait le travail. C'est intéressant cette course de l'Harmonie. Je ne connaissais pas. Une découverte de plus.

    RépondreSupprimer
  4. Bravo Francois, une récupération si rapide après un marathon prouve bien dans quel état de forme tu te trouves. Belle motivation aussi…

    RépondreSupprimer