Follow by Email

dimanche 11 avril 2021

Semaine du 4 avril - 56ième semaine sous l'urgence sanitaire

Le reconfinement annoncé dans la semaine du 28 mars pour la région de Québec et qui a commencé le 1er avril va se poursuivre après le 12 avril.

La région de Québec est l'épicentre des cas de variants du virus pour la province de Québec. Nous vivons la troisième vague de plein fouet et notre situation sanitaire est vraiment très mauvaise. Il faut espérer que la population de Québec suive les mesures sanitaires afin que notre situation s'améliore.

La vaccination a été ouverte aux 60 ans à 65 ans durant la semaine dans notre région. Étant dans cette tranche d'âge, j'ai donc pris mon rendez-vous et j'aurai ma première dose de vaccin le 14 mai prochain.

En ce qui a trait aux activités extérieures, une mesure sanitaire a été annoncée et est passée un peu sous le radar, soit le port du masque lors d'activités extérieures pour les groupes allant jusqu'à 8 personnes et d'au moins deux bulles différentes. C'est une mesure drastique qui serait justifiée par le fait que le variant est beaucoup plus contagieux.

Du côté de mon entraînement, j'ai terminé mon mois de mars avec 389.7 km et 4196 mètres de D+. Ce fut un très gros mois d'entraînement pour moi. Durant la semaine du 4 avril, j'ai fait ma dernière semaine de haut kilométrage en vue de notre marathon maison du 2 mai en courant 106.13 km. Je commencerai un taper de trois semaines dans la prochaine semaine.

Voici maintenant le détail de ma semaine du 4 avril:

Dimanche 4 avril: -2 C. Longue sortie du faux zoo sur un parcours Chemin de croix à l'occasion de Pâques. 30.01 km en 3:36:23, soit une allure moyenne de 7:13/km.

Lundi 5 avril: habituellement, je ne cours pas le lundi au lendemain de ma longue sortie sur route. Cependant, depuis un certain temps, je profite de toutes mes journées fériées pour sortir en sentiers.

Donc, le lundi 5 avril, lundi de Pâques, j'ai proposé à Jean-Yves une sortie au Parc Valéro Les Écarts à Lévis.

Nous avons pris le départ de notre sortie à 6:29 heures sous un mercure de 2 C.

En partant, le sentier était glacé et nous avons décidé de mettre nos crampons:


Cependant, la neige était complètement fondue dans de grandes sections du sentier:


mais la majorité du sentier était glacé et les crampons ont été utiles.

Ici, la rivière des Couture:


devant laquelle nous avons pris le Justin jour:



J'avais de très mauvaises sensations dans la première boucle. Mes jambes n'étaient pas mauvaises musculairement mais c'était plutôt un état de fatigue où je n'avais aucune énergie. Je n'avançais pas. J'ai même manqué une indication vers la fin de la première boucle.

J'avais deux demi barres Cliff dans ma veste d'hydratation et après 49 minutes, j'ai mangé une demi barre. L'énergie est revenu comme par enchantement. Mon cerveau avait besoin de sucre.

À partir de ce moment, j'ai progressé plus rapidement, gagnant une minute au kilomètre jusqu'à la fin. Après la deuxième boucle, il me manquait deux kilomètres pour compléter la distance de 10 km et nous avons fait une boucle raccourcie composée des sentiers no. 1 et 2 alors que nous avions fait tous les sentiers (no. 1 à 5) lors des deux premières boucles.

J'ai terminé cette sortie avec 10.03 km en 1:49:21, soit une allure moyenne de 10:54/km. Pour Jean-Yves, ce fût 12 km en 1:51:17, soit une allure moyenne de 9:16/km.

Mardi 6 avril: 3 C. Départ de la maison pour une sortie sur route avec un court passage dans le boisé Marly où il y avait encore des plaques de glace. 8.01 km en 1:06:46, soit une allure moyenne de 8:20/km.

Par la suite, j'ai enchaîné avec une séance de musculation pour le haut du corps à la maison. Ce sera ma seule séance de musculation de la semaine.

En fin d'après-midi, j'ai fait une deuxième sortie sous un beau mercure de 12 C: 7.02 km en 53:23, soit une allure moyenne de 7:36/km.

Mercredi 7 avril: 5 C. Départ de la maison pour une séance d'intervalles dans le quartier des Compagnons de Cartier : 1 km réchauffement - 6 X 1 km rapide- 2 minutes lent - 1.84 km retour au calme. Au total, 10.12 km en 1:12:00, soit une allure moyenne de 7:07/km.

En fin d'après-midi, j'ai fait une deuxième sortie sous un mercure de 11 C: 10.04 km en 1:17:53, soit une allure moyenne de 7:46/km.

Jeudi 8 avril: 2 C. Sortie en sentier à la Base de plein air de Sainte-Foy. 10.06 km en 1:20:47, soit une allure moyenne de 8:02/km.

J'ai pu profiter d'un magnifique lever du jour sur les deux lacs Laberge:


Les sentiers étaient majoritairement sur terre battue sauf quelques sections où il restait de la glace:




J'étais en espadrilles de route et je n'ai eu aucun problème pour courir dans ces sentiers.

Vendredi 9 avril: 5 C. Départ de la maison pour une sortie sur route. 10.01 km en 1:23:18, soit une allure moyenne de 8:19/km avec de mauvaises sensations.

Comme récompense, j'ai rencontré le coq de Sainte-Foy dans mon quartier vers la fin de ma sortie:


Samedi 10 avril: pour la sortie trail du samedi, j'ai proposé à Jean-Yves le sentier l'Escarpement dans le Parc National de la Jacques-Cartier.

Nous avons pris le départ de notre sortie du stationnement principal à 7:01 heures sous un mercure de -2 C, sans aucun vent.

Nous avons fait le choix de mettre nos crampons, choix qui s'est avéré judicieux car il restait pas mal de glace. 

Mais il y avait aussi de la boue:


Près du sommet, les conifères avaient perdu leurs épines, ce qui laissé un beau tapis vert au sol:


Ici, la vue du sommet, la rivière au bas n'étant plus glacée contrairement à la fois précédente où nous avions fait ce sentier:



C'était l'endroit tout désigné pour le Justin officiel:


En revenant, nous sommes passé par le sommet du sentier Les Coulées:


Il y avait beaucoup de boue pour se rendre là. Les randonneurs font du hiking sans vouloir salir leurs bottes. Ils sortent du sentier et aggravent l'état du sentier. C'est malheureux.

Il y avait aussi ce beau ruisseau qui descendait de la montagne:


Vers la fin de la sortie, nous sommes passé par le sentier L'Aperçu que nous avions déjà fait dans le sens inverse.

J'ai terminé ma sortie avec 10.84 km en 2:06:28, soit une allure moyenne de 11:40/km. Quant à Jean-Yves, ce fût 12.31 km en 2:06:12, soit une allure moyenne de 10:15/km.

Longue sortie du dimanche 11 avril

Pour la longue sortie du faux zoo, le dimanche 11 avril, Jean-Yves avait préparé un parcours partant de Cap-Rouge et passant par Saint-Augustin:



Seul Rénald Bouchard s'est joint à Jean-Yves et moi. 

Nous avons pris le départ de la sortie à 6:32 heures sur le boulevard Chaudière à Cap-Rouge, face au Mail Cap-Rouge.

Nous nous sommes dirigé vers le fleuve. À la marina de Cap-Rouge, nous avons pris la rue Saint-Félix et la première rue qui longeait le fleuve. Par après, nous nous sommes retrouvé sur le chemin de la Plage Saint-Laurent où nous avons eu cette belle vue sur le pont de Québec au loin:


Nous étions sur un quai et j'en ai profité pour prendre le Justin du jour:


Nous avons dû monter une méchante côte pour retourner sur la rue Saint-Félix.

Je n'avais jamais couru sur le chemin de la Plage Saint-Laurent et j'ai trouvé cette route très belle.

Sur la rue Saint-Félix, nous avons débouché sur une piste cyclable assez courte et sur la Terrasse Saint-Félix. J'entrais dans un territoire jamais exploré par moi.

Sur le chemin du Lac, nous sommes passé devant le parc du Boisé Saint-Félix dont je me promets de fouler les sentiers un jour:



Un peu plus loin, c'était la route pour l'Érablière Chemin du Roy mais nous ne l'avons pas prise:


Nous avons plutôt continué sur le chemin du Lac et après, sur le chemin de la Butte. Nous sommes redescendu vers le fleuve par la  côte du chemin du Roy. Nous avons longé le fleuve de nouveau. Ici, le parc du Haut Fond où il y aussi des sentiers à découvrir:



Nous sommes remonté par la côte de la route Racette, notre deuxième bonne côte de la sortie. Voici la vue au haut de la côte:


Par après, ce fût le centre-ville de Saint-Augustin et sa belle église:


Nous sommes revenu par la route 138 et différentes rues pour se retrouver du côté est du Lac Saint-Augustin. Après être passé face au Parc Riverain que je connais pour avoir couru dans ses sentiers, nous avons pris des rues résidentielles pour nous diriger vers Cap-Rouge.

Rénald nous a laissé après le 24ième kilomètre pour retourner au point de départ et compléter une distance de 25.37 km en 3:05:25, soit une allure moyenne de 7:19/km.

Jean-Yves et moi avons fait une boucle dans Cap-Rouge pour compléter le parcours de 30 km. 

Je n'avais plus de jambes, ayant travaillé fort dans le vent sur un parcours qui n'était pas facile avec plusieurs changements d'allure. J'ai donc diminué l'allure pour les cinq derniers kilomètres. J'ai terminé avec 30.11 km en 3:42:33, soit une allure moyenne de 7:23/km.

Jean-Yves, de son côté, a terminé la sortie avec 34.01 km en 3:41:32, soit une allure moyenne de 6:31/km.

Globalement, j'ai trouvé ce parcours très intéressant avec certaines routes qui étaient comme des routes de campagne. Nous nous sommes promis de le refaire.

Jean Bouchard

J'ai couru longtemps avec Jean Bouchard, coureur aveugle, dans les années 80 et 90. Il est un athlète hors norme. Comme coureur guide, je lui ai fait faire son meilleur chrono sur marathon à Montréal en  1986, soit 3:06:41 alors qu'il était presqu'âgé de 50 ans. Il est aveugle total et a une surdité très importante.

Aujourd'hui âgé de 84 ans, il court encore et est un modèle de motivation. Je vous laisse avec un court vidéo de Je Cours Qc où il apparait avec son coureur guide des 11 dernières années:



dimanche 4 avril 2021

Semaine du 28 mars - 55ième semaine sous l'urgence sanitaire

Durant la semaine du 28 mars, le gouvernement du Québec a soufflé le chaud et le froid sur la population en ce qui a trait à la COVID-19.

Mardi le 30 mars, on apprenait que Québec ne resserrerait pas la vis en ce qui a trait aux mesures sanitaires malgré le nombre de cas en augmentation en ce début de troisième vague de la pandémie. Le lendemain, une conférence de presse était tenue et les villes de Québec et de Lévis étaient replongées dans un reconfinement brutal dès le 1er avril à 20:00 heures.

Cela signifie que l'on est revenu au couvre-feu à 20:00 heures au lieu de 21:30 heures, à la fermeture des restaurants, des commerces non essentiels, des cinémas, des salles de spectacles, des musées, des gyms et des écoles. 

Ces mesures spéciales d'urgence sont valides jusqu'au 12 avril. Cependant, comme le nombre de cas a explosé et que le variant britannique est plus contagieux, il est possible qu'elles se prolongent.

J'ai donc pu compléter une quatrième semaine au gym depuis sa réouverture le 8 mars mais je n'ai pu faire qu'une séance ayant une grosse semaine de travail. Je devrai donc retourner dans le sous-sol à la maison et reprendre mes exercices au sol et avec mes poids libres de 10 livres, ce que j'avais fait pendant cinq mois à partir du début du mois d'octobre 2020. J'avais travaillé en endurance mais j'étais prêt à reprendre le travail en force le 8 mars.

Pour la course, j'ai complété une semaine de 101.69 km. Il y a plusieurs années que je n'avais pas fait une semaine de 100 km. Je m'étais mis une barrière mentale ces dernières années en limitant mon build up de marathon à 80-90 km par semaine compte tenu que je suis maintenant un coureur beaucoup plus lent. Je me suis rendu compte depuis le début de la pandémie que je peux encore atteindre les trois chiffres dans mon kilométrage hebdomadaire. Les défis trail que j'ai relevés avec Jean-Yves m'ont ouvert les yeux.

Voici maintenant le détail de ma semaine d'entraînement du 28 mars:

Dimanche 28 mars: -1 C. Longue sortie du faux zoo avec Jean-Yves, Claudine et Rénald. 30.01 km en 3:36:39, soit une allure moyenne de 7:13/km.

Lundi 29 mars: congé.

Mardi 30 mars: -6 C. Départ de la maison pour une sortie sur route avec une petite boucle dans le boisé Marly. Très bonnes sensations. 10.02 km en 1:14:33, soit une allure moyenne de 7:26/km.

Mercredi 31 mars: 4 C. Départ de Place de la Cité à 5:47 heures pour une sortie de qualité sur le Campus de l'Université Laval: 1.5 km réchauffement- 7 km tempo - 1.8 km retour au calme. Au total, 10.37 km en 1:09:58, soit une allure moyenne de 6:45/km.

Par la suite, j'ai enchaîné avec une séance de musculation full body au Éconofitness Place de la Cité.

En fin d'après-midi, sous une température douce de 16 C, en shorts avec un gilet à manche longues, j'ai fait  une deuxième sortie sur route avec de la côte. 10.48 km en 1:16:38, soit une allure moyenne de 7:19/km.

Jeudi 1er avril: 4 C, pluie, neige fondante et vent, tout un contraste avec la veille en fin d'après-midi. Départ de la maison pour une sortie sur route humide et froide. 10.05 km en 1:20:19, soit une allure moyenne de 7:59/km.

Sur le chemin Saint-Louis, j'ai pris la rue Manoir Atkinson pour aller voir le fleuve:


Vers la fin de la sortie, j'ai fait une reconnaissance du parc Saint-Benoît près de la maison où j'aime faire mon retour au calme:


Il ne reste que des plaques de neige et la piste cyclable est sur l'asphalte.

En fin d'après-midi, sous une température de -3 C, -6 C avec le vent, j'ai fait  une deuxième sortie sur route avec une section de côtes. 10.01 km en 1:17:06, soit une allure moyenne de 7:42/km.

Vendredi 2 avril: en ce vendredi saint, jour férié, j'ai pris entente avec Jean-Yves pour une sortie trail. Je lui avais proposé le sentier l'Escarpement dans le Parc National de la Jacques-Cartier mais il m'a plutôt suggéré de faire les sentiers L'Éperon, la Tourbière, la Rivière Cachée et de terminer par le sentier La Mésange que nous connaissions pas et qui est un sentier d'hiver.

Nous sommes parti du stationnement du km 3 à 7:14 heures sous une température de -9 C et avons commencé par l'Éperon. 

Contrairement à Jean-Yves qui avait mis ses crampons sur ses espadrilles de route, j'avais fait le choix de partir en espadrilles de trail seulement. Il y avait une petite neige poudreuse sur le sentier mais je me suis aperçu rapidement que c'était passablement glacé sous la neige. Comme je garde maintenant mes crampons dans la poche arrière de ma veste d'hydratation, je les ai mis après 400 mètres environ.

J'étais fatigué et j'avais décidé de faire cette sortie à une allure confortable. Je n'ai pas dépassé les sensations de résistance douce dans la montée de l'Éperon.

Ici, la vue au haut du sentier de chaque côté:



Ce parc est magnifique en toutes saisons.

Dans la descente, il fallait jouer de prudence comme le montre cette photo où l'on voit des roches glacées qui ressortaient:

 

Malgré les apparences, la couche de neige n'était pas épaisse. À certains endroits, j'ai senti des bouts de racine. 

De retour au stationnement, nous avons traversé la route pour prendre le sentier la Tourbière le long de la rivière Jacques-Cartier. Il était fermé à un endroit car il y avait un ruisseau. Nous avons donc pris la route pour une courte section pour rejoindre le sentier la Rivière Cachée.

Voici la rivière au premier pont que nous avons traversé:


Elle était glacée quand nous avions fait ce sentier en mars.

C'est à cet endroit que j'ai pris le Justin de la journée:


Un peu plus loin, j'ai repris une photo de la rivière:


Ce sentier est très beau et pas si facile avec des bosses à monter. C'est aussi uniquement un sentier d'hiver.

Plus loin, nous avons pris la direction du sentier La Mésange que nous voulions découvrir:


Ce dernier sentier monte dans la colline et redescend en direction du sentier l'Éperon. Il est aussi assez technique.

J'ai terminé ma sortie avec 10.71 km en 2:13:03, soit une allure moyenne de 12:25/km.

Quant à Jean-Yves, ce fût 13.01 km en 2:09:57, soit une allure moyenne de 9:59/km.

Samedi 3 avril: comme nous avions fait du D + la veille, j'ai proposé à Jean-Yves, pour la sortie en sentiers du samedi, le Centre Dansereau à Pont-Rouge.

À cet endroit, le sentier est facile, donc parfait pour une sortie relax.

Le chalet était fermé depuis le 18 mars et nous n'avons pas eu à payer le droit d'entrée. Nous avons commencé notre sortie à 6:43 heures sous un mercure de -14 C. J'ai ajouté un gilet entre mon sous-vêtement en merino et mon coupe-vent.

Nous avons débuté par le sentier de randonnée qui ne longe pas la rivière Jacques-Cartier. À 3.5 km, nous sommes arrivé à l'endroit où la randonnée d'hiver se termine. Nous avons profité pour aller voir la rivière:



À cet endroit, voici la piste qui longe la rivière dans les deux directions:


Direction sud


Direction nord

Nous avons continué en direction nord. Je suis revenu sur mes pas au kilomètre 5:


Jean-Yves est allé plus loin avant de revenir sur ses pas et me reprendre.

Pour revenir, nous avons longé la rivière au lieu de prendre le sentier de randonnée. Il n'y avait plus ski de fond mais uniquement des traces de fat bike. 

Il y avait peu de neige sur le sol gelé. Donc, nous avions une très bonne traction.

Comme la veille, j'avais encore besoin de récupérer. J'ai donc pris une allure confortable. J'ai terminé ma sortie avec 10.03 km en 1:26:20, soit une allure moyenne de 8:36/km.

Quant à Jean-Yves, ce fût 13.26 km en 1:30:21, soit une allure moyenne de 6:49/km.

Longue sortie du dimanche 4 avril

En ce dimanche 4 avril, dimanche de Pâques, il y avait une autre longue sortie du faux zoo.

Afin de poursuivre la tradition du zoo à Pâques, Jean-Yves avait préparé un parcours nommé Chemin de croix:


Ce parcours passait par 25 églises et/ou chapelles et trois endroits où les églises ont été détruites. Il passait aussi par le Parc Cartier-Brébeuf où de beaux lapins de Pâques nous attendaient.

Nous avons pris le départ du stationnement du Canadian Tire, coin Soumande et Hamel, à 6:29 heures sous un mercure de -2 C mais avec un bon vent.

Rénald Bouchard, Claudine Hamel, Gilles Lamontagne et François Lamontagne ont pris le départ avec Jean-Yves et moi. À six, nous respections les nouvelles mesures sanitaires de zone rouge-noire, soit 8 + 1 entraîneur. Jean-Yves, en tant que gardien, peut être considéré comme l'entraîneur à mon avis.

Gilles et François nous ont laissé après 7 km pour retourner à leur domicile. J'ai alors pris le premier Justin de la journée:


Sur le parcours, je n'ai pas photographié les 25 églises et/ou chapelles mais uniquement celles qui m'apparaissaient les plus belles et/ou intéressantes. En voici quelques unes:

Église des Saints-Martyrs canadiens

Chapelle des Soeurs de la Charité

Église des Augustines-de-l'Hôtel Dieu-de-Québec

Basilique Notre-Dame de Québec

Église Notre-Dame-des-Victoires de Québec

Église Saint-Roch de Québec

Au coin de Cartier et René Lévesque, Camilien Boudreau nous attendait et s'est joint à nous. C'est donc avec le lièvre du zoo que nous sommes allé voir les lapins du Parc Cartier-Brébeuf:



ce qui méritait un deuxième Justin:


Ces lapins sont gonflés et il y en a sept. Ils sont l'oeuvre de l'artiste australienne Amanda Parer . La ville de Québec a amené cette exposition à Québec pour Pâques, dans le cadre des ses activités réconfort qu'elle organise depuis le début de la pandémie.

Au 22ième kilomètre, Claudine et Rénald nous ont laissé et j'ai continué avec Jean-Yves et Camilien. Comme mes jambes étaient encore bonnes et que j'avais pas mal d'énergie, j'ai décidé de m'offrir un 5 km tempo autour de mon allure marathon.

J'ai photographié une dernière église dans l'arrondissement Charlesbourg, sur la 1ère avenue, soit l'Église Saint-Rodrigue:


Après mon tempo, j'ai fait un retour au calme de 2.5 km. J'ai complété ma longue sortie avec 30.01 km en 3:36:23, soit une allure moyenne de 7:13/km.

Quant à Jean-Yves, ce fût 34.01 km en 3:46:43, soit une allure moyenne de 6:40/km. Camilien, quant à lui, a fait une sortie de  32.38 km en 2:47:57, soit une allure moyenne de 5:11/km.

Rénald et Claudine ont couru 23.56 km selon le Strava de Rénald, ce dernier à une allure moyenne de 7:18/km. François, de son côté, a complété 14.08 km en 1:56:33, soit une allure moyenne de 8:17/km et Gilles 14.08 km en 2:02:32, soit une allure moyenne de 8:42/km.

C'était plaisant de revoir des amis du zoo que je n'avais pas vu depuis plusieurs mois. J'espère qu'ils vont continuer de se joindre au faux zoo dans les prochaines semaines.