dimanche 12 mai 2024

Semaine du 5 mai

J'ai diminué mon kilométrage et l'intensité de mes sorties dans la semaine du 5 mai.

J'ai ressenti pas mal de fatigue suite à mes sorties de la fin de semaine du 4 et 5 mai. Lors de ma première sortie de l'année dans les sentiers techniques le 4 mai, j'ai travaillé trop fort et trop longtemps. Le lendemain, j'étais fatigué lors de ma longue sortie du dimanche mais j'ai quand même joggé 18 kilomètres au mental.

Un repos actif était donc nécessaire et c'est ce que j'ai fait. 

J'ai terminé ma semaine avec 57.16 km. J'ai majoritairement couru en mode relax, durant la semaine, après ma longue sortie. Aussi, j'ai fait deux séances de musculation.

Voici le détail de ma semaine:

Dimanche 5 mai: Longue sortie avec le zoo: 18.85 km en 2:48:35 (8:57/km);

Lundi 6 mai: Sortie en sentiers le long de la rivière du Cap-Rouge en partant du parc Champigny: 5.14 km en 55:04 (10:42/km).

J'en ai profité pour casser mes nouvelles espadrilles Salomon Speedcross GTX 6.

En après-midi, je suis allé au Econofitness Place de la Cité pour une séance de musculation.

Mardi 7 mai: Départ de la maison pour une sortie sur route et sentiers: 5.71 km en 55:29 (9:43/km).

Mercredi 8 mai: Départ de la maison pour une sortie sur route: 6.06 km en 57:28 (9:29/km).

Jeudi 9 mai: Sortie en sentiers, sous la pluie,  à la Base de plein air de Sainte-Foy avec une courte portion   de racines. 5 x 1 min. rapide. Au total, 7.36 km en 1:08:52 (9:21/km).

Vendredi 10 mai: Sortie sur la Promenade Samuel-de-Champlain, la seconde partie étant plus rapide: 7.02 km en 1:02:17 (8:52/km).

Par la suite, je me suis rendu au Econofitness Place de la Cité pour une séance de musculation.

Samedi 11 mai: J'ai proposé à Jean-Yves le Mestachibo  pour la sortie en sentiers du samedi.

Nous avons débuté notre sortie à 7 hre 46 sous une température de 10 C et avec un beau soleil.

Dans la premier kilomètre, nous avons longé la Chute Jean Larose et descendu les nombreuses marches (environ 350):





Le sentier Mestachibo est très technique. Comme la semaine précédente, je me suis appliqué d'avancer le plus possible en ligne droite. Il y a peu d'endroits où nous avons joggé. Nous avons marché rapidement.

Des arbres ont souffert des conditions climatiques durant les derniers mois:



Cependant, il y a toujours un travail de nettoyage qui est fait à chaque année par des bénévoles.

À un endroit, il est possible d'apercevoir l'Ile d'Orléans au loin:


Je ne voulais pas faire une sortie trop longue et je suis revenu sur mes pas après 3.5 km. J'ai terminé ma sortie avec 7.01 km en 1:48:20 (15:27/km). De son côté, Jean-Yves a complété 8 km en 1:52:21 (14:02/km).

J'avais mis mes nouvelles Salomon Speedcross GTX 6 pour la première fois en sentiers techniques. J'ai eu l'impression de retrouver de vieilles pantoufles car j'ai eu des Salomon Speedcross GTX 5 que j'aimais bien. Je sais maintenant quelles espadrilles que je vais mettre lors du 20 km du Trail de la Clinique du coureur le 8 juin prochain.

Dimanche 12 mai: longue sortie avec le zoo

Jean-Yves avait partagé ce parcours en vue de la longue sortie du zoo du dimanche 12 mai:


À 8h15, nous étions six, au Centre Lucien-Borne à prendre le départ de cette sortie, soit Jean-Yves Sanfaçon, Camilien Boudreau, André Angers, Gilles Lamontagne, François Lamontagne et moi-même.

Nous sommes, entre autres, passé par le Bois de Coulonges où le pavage avait été refait à neuf:


Devant le bâtiment principal, il y avait aussi un dallage tout neuf:


C'est à cet endroit que nous avons pris les photos du groupe:



Gilles, François et André nous ont quitté en sortant du Bois de Coulonges. Quant à Camilien, qui voulait courir autour de 20 km à une semaine du marathon de Longueuil, il nous a quitté plus loin dans Sillery, un peu avant l'avenue des Gouverneurs.

J'ai continué avec Jean-Yves mais je lui avais annoncé que je ne ferais pas le parcours au complet et que je descendrais par la côte Gignac. Il a continué avec moi de telle sorte que personne n'a fait tout le parcours qu'il avait partagé.

Ici, sur la piste cyclable du boulevard Champlain:


et à la station de la Plage:



Nous sommes remonté à la Haute Ville par la piste cyclable de la côte Gilmour. Le long de cette piste cyclable, il y a certains panneaux sur l'histoire de la ville de Québec comme celui-ci sur la défense de l'Anse au Foulon au 18e siècle:


J'ai quand même travaillé fort dans cette côte en vue du Trail de la Clinique du coureur où il y aura passablement de dénivelé sur le 20 km.

J'ai terminé ma sortie avec 16.45 km en 2:27:26 (8:58/km). 

J'avais laissé de côté mes semelles Klemia et j'ai testé de nouveau mes espadrilles Hoka Rincon sur cette distance. Je sais que je ne mettrai pas ces espadrilles la semaine prochaine lors de mon demi marathon à Longueuil car j'ai encore senti beaucoup d'inconfort sous mes pieds. Je pense à chausser mes Asics Nimbus en espérant que je n'aurai pas trop mal sous les pieds...

Transvulcania 

Samedi le 11 mai, les différentes distances de la Transvulcania étaient tenues sur les Iles Canaries en Espagne (l'Ultramarathon de 73 km, le marathon et le demi marathon).

Les coureurs doivent parcourir des sentiers de roches volcaniques. L'ultramarathon de 73 km comporte 4 057 mètres de dénivelé positif. Tout un défi !!!

Les conditions climatiques ont été très chaudes pour cette édition 2024 avec un mercure qui est monté au dessus des 30 C. Ici, un vidéo des faits saillants de la course:


Marianne Hogan, notre championne québécoise qui a terminé 2ième de l'UTMB en 2022, prenait part à l'ultramarathon. Elle a terminé 6ième en 8:51:09 complètement lessivée:



J'ai appris à connaître cette athlète au travers de plusieurs épisodes de l'excellent podcast Pas sortis du bois animé par Yannick Vézina. Elle fait parti de l'équipe Salomon mais s'entraîne en Europe tout en travaillant à distance. Elle semble toujours s'amuser  avec son beau sourire et a une très belle attitude. Elle est vraiment inspirante.

Une belle nouvelle à la Fête des mères !

Je vous laisse avec une belle nouvelle.

Ma fille Catherine est enceinte. Nous le savions depuis le mois de janvier et le bébé est attendu pour le mois de novembre.

Elle et son conjoint Mathieu nous ont annoncé, lors de la Fête des mères le 12 mai, que l'enfant sera une fille:



Ils sont tellement heureux. Moi aussi car je serai grand-père pour la première fois.

Dire que la naissance de Catherine, il y a 25 ans, n'est pas si loin pour moi. Les années déboulent. Raison de plus pour bien profiter de la vie et vivre nos passions.

Sur ce, bonne semaine à tous !!!


dimanche 5 mai 2024

Semaine du 28 avril

Dans mon billet précédent, je vous ai annoncé que je ne courrai finalement pas le marathon de Longueuil le 19 mai prochain.

Les problèmes de pied que j'ai font en sorte que je devrai me contenter du demi marathon.

Mon objectif "A" du printemps devient donc la course trail de 20 km de la Clinique du Coureur que je courrai le 8 juin prochain.

Donc, durant la semaine du 28 avril, je me suis mis en mode trail dans ma tête. Comme il fait clair plus tôt le matin, je peux maintenant varier les surfaces sur mes sorties de semaine entre la route et les sentiers.

J'ai encore fait une belle semaine d'entraînement avec 60.58 km de course et trois séances de musculation. Voici le détail de ma semaine:

Lundi 29 avril: Départ de l'avenue des Gouverneurs pour une sortie sur route passant par le Domaine Cataraqui:



J'ai terminé ma sortie avec 5 km en 48:27 (9:41/km).

Par la suite, je suis allé au Econofitness Place de la Cité pour une séance de musculation.

Mardi 30 avril: Sortie en sentiers à la Base de plein air de Sainte-Foy: 7.01 km en 1:06:57 (9:33/km).

Mercredi 1er mai: Départ de Place de la Cité pour une sortie passant par le campus de l'université Laval avec un bon  vent du nord est.  Intervalles : 2 x 10 min-5  min. allure demi marathon. Au total, 7.01 km en 1:01:40 (8:48/km).

Par la suite, je suis allé au Econofitness Place de la Cité pour une séance de musculation.

Jeudi 2 mai: Départ de la maison pour une sortie sur route et sentiers sous la pluie et dans le vent: 7.01 km en 1:06:35 (9:29/km).

Vendredi 3 mai: Sortie en sentiers dans le Parc des Saules:


J'ai terminé ma sortie avec 5.02 km en 47:45 (9:31/km).

Par la suite, je suis allé au Econofitness Boulevard Hamel pour une séance de musculation.

Samedi 4 mai: les jours précédents, j'ai regardé sur internet les sentiers techniques de la région de Québec qui étaient accessibles en vue de commencer à se préparer pour le 8 juin prochain.

Il n'y en avait presque pas, plusieurs étant encore en période de dégel. Cependant, j'avais vu sur les réseaux sociaux que des coureurs s'entraînaient déjà sur le sentier de la Clinique du Coureur au Lac Beauport et que ce sentier était sec. J'ai donc proposé ce sentier à Jean-Yves pour la sortie du samedi.

Dans le sentier, il y avait ce nouveau panneau indiquant les sentiers du Parc Le Brûlé:

Ce sont de courts sentiers et nous avons continué sur le sentier de la Clinique du Coureur. Rapidement, le sentier est devenu technique avec roches et racines:


J'étais heureux de retrouver le bruit des ruisseaux:


Ici, à l'embranchement où il faut décider si on fait le 5 km ou le 10 km:


Comme je voulais faire un bon entraînement pour la course du 8 juin, nous avons pris le côté pour faire le 10 km.

Au 7ième km, nous avons bien ri du fait que les coureurs du 50 km, eux, sont rendus au 47ième km:


Vers la fin de la sortie, c'est toujours le traditionnel arrêt devant le Lac Neigette:



J'ai terminé cette sortie avec 9.25 km en 2:13:04 (14:23/km) et Jean-Yves avec 9.62 km en 2:13:09 (13:51/km).

Je suis bien content de cette sortie car j'ai travaillé dur tout en me concentrant bien pour aller en ligne droite le plus possible dans les roches et les racines. Il y en a beaucoup sur ce sentier. De plus, avec toutes les montées et descentes, j'ai fait 230 mètres de D+ selon Garmin Connect.

Je testais, pour la première fois dans les roches et les racines, mes espadrilles Evadict MT2 que j'avais achetées chez Décathlon en décembre dernier. Elles ont de gros crampons. Cependant, j'ai eu mal sous les pieds car le fit ne me convient pas.

Par conséquent, après avoir fait mon épicerie, je me suis arrêté chez Liquidations Sports et j'ai acheté cette paire d'espadrilles Salomon Speedcross 6 GTX:


J'ai eu des Salomon Speedcross 5 GTX et je les avais bien aimées pour les sentiers techniques. J'ai donc opté pour une valeur sûre à un mois du 20 km de la Clinique du Coureur.

Dimanche 5 mai: longue sortie du zoo

Jean-Yves avait partagé le parcours Zoo Pierre-Bertrand en vue de la longue sortie du zoo du dimanche 5 mai:


Le stationnement du Centre Lucien-Borne était plein à craquer quand j'y suis arrivé, un peu après 8 hre, car il y avait une importante compétition d'escrime.

Nous étions quatre à prendre le départ de la sortie à 8 hre 15, soit Jean-Yves Sanfaçon, Camilien Boudreau, Gilles Lamontagne et moi-même.

Nous sommes d'abord allé rejoindre la rue de Marie-de-l'Incarnation et avons pris le sentier du Parc linéaire de la rivière Saint-Charles:





Nous avons traversé la passerelle à la hauteur de la rue Beaucage dans l'arrondissement Vanier:


Une fois rendu sur le boulevard Pierre-Bertrand, j'ai vu un dépanneur et je m'y suis rendu pour acheter des barres Clif vu que j'avais oublié mes gels dans mon véhicule. J'ai manqué mon ami Gilles qui est retourné sur ses pas afin de rentrer chez lui.

Après, ce fut une succession de pistes cyclables:

Piste cyclable du Boulevard Pierre-Bertrand

Piste cyclable du Boulevard des Gradins

Corridor des Cheminots en direction est

Corridor des Cheminots en direction sud le long du Boulevard Henri-Bourassa

Par la suite, nous avons traversé une partie du quartier Limoilou pour se retrouver sur le Pont Drouin. Comme les pieds me chauffaient beaucou^p, j'ai décidé de quitter mes amis pour rentrer directement au Centre Lucien-Borne tandis que Jean-Yves et Camilien ont pris la piste cyclable de la rivière Saint-Charles dans l'autre sens.

J'ai terminé cette sortie avec 18.85 km en 2:48:35 (8:57/km). J'ai du m'arrêter à trois reprises pour refaire le laçage de mes espadrilles vu mes pieds qui chauffaient. La troisième fois, j'ai oublié d'arrêter ma montre pendant trois minutes. 

Mon endurance est bonne pour le demi marathon et je sens que je vais pouvoir maintenir une bonne allure moyenne. Il y a juste ce problème de pieds qui me dérange beaucoup. Pour cette sortie du 5 mai, j'avais de nouveau mis mes espadrilles Saucony Ride 13 avec les semelles Klemia. J'ai probablement trop serré mes espadrilles en partant. De plus, les pieds m'avaient beaucoup chauffé, la veille, en sentiers vu que le fit de mes espadrilles Evadict MT2 n'était pas bon pour moi dans les sentiers techniques. J'ai encore beaucoup d'ajustements à faire.

Choeur du Vallon

Mon ami Denis Duchesne fait partie de la chorale du Vallon comme chanteur ténor. Il m'avait invité, le dimanche 5 mai, en après-midi, à un concert de cette chorale à l'église Sainte-Ursule dans l'arrondissement Sainte-Foy.

Des oeuvres Te Deum de Haendel, Haydn, Mozart, Dvorak et Rutter ont été interprétées de façon magistrale par la chorale, les musiciens professionnels et le soliste Hugo Laporte Baryton:


Comme ancien trompettiste, j'ai grandement apprécié ce concert. J'ai déjà joué comme 2ième trompette lors d'un concert de musique baroque dans une église à Charlesbourg. Merci Denis pour cette belle invitation !

Je vous laisse avec quelques extraits de ce concert en vous souhaitant une bonne semaine à tous:















dimanche 28 avril 2024

Semaine du 21 avril

Déjà, la dernière semaine d'avril complétée !

La durée du jour est de plus en plus longue. Le soleil se lève plus tôt et je peux maintenant profiter de la clarté pour mes sorties de jogging matinale.

Au début de la semaine, j'ai constaté que mon poids avait trop augmenté et j'ai fait des changements dans mon alimentation en réduisant les glucides mais sans me priver de ce j'aime. Il s'agit juste de réduire certains glucides de moitié. Après quatre jours seulement, j'avais déjà perdu une couple de livres. Jusqu'au 12 mai, je vais continuer ce petit régime afin de continuer à alléger un peu plus mon poids. Après, il faudra faire le plein de glucides pour ma course à Longueuil du 19 mai.

Le 25 mai, j'ai reçu les fameuses Semelles Kledia dont je vous avais parlées dans mon billet précédent. Je vous en reparle plus bas.

Durant la semaine du 21 avril, j'ai couru 63.39 km et fait deux séances de musculation. Voici le détail de ma semaine:

Dimanche 21 avril: Longue sortie du zoo: 22.18 km en 3:14:08 (8:45/km). J'ai écourté ma sortie n'ayant plus d'énergie et le dessous de mes pieds étant très inconfortables.

Lundi 22 avril: Départ de la maison pour une sortie sur route et sentiers sous une température plus froide: 6.01 km en en 57:48 (9:37/km).

Aussi, il faisait jour à 5 hre 27 quand j'ai commencé ma sortie 😊

Mardi 23 avril: Sortie sur la Promenade Samuel-de-Champlain en partant du Quai des Cageux: 7.01 km en 1:00:00 (8:33/km).

Le lever du jour sur le fleuve Saint-Laurent était magnifique:



Par la suite, je suis allé au Econofitness Place de la Cité pour faire une séance de musculation.

Mercredi 24 avril: Départ de la maison pour une sortie sur route sous la pluie passant par Versant Nord. Fartlek 5 minutes- 2 minutes du km 2 au km 5. Au total: 7.02 km en 1:02:26 (8:36/km).

Jeudi 25 avril: Départ de la maison pour une sortie sur route: 7.06 km en 1:05:10 (9:14/km).

Dans la journée, j'ai eu la livraison des semelles Kledia que j'avais commandées sur internet le 10 avril:


Ces semelles représentaient ma dernière solution pour prendre le départ du marathon le 19 mai prochain et de ne pas transférer mon inscription sur le demi marathon vu les problèmes que j'ai avec la plante de mes pieds. Ces semelles ont trois fois plus d'amorti qu'une semelle ordinaire, réduirait de 40 % la fatigue musculaire, soulagerait la plante du pied dès la première utilisation et protègerait les articulations à long terme.

Vendredi 26 avril: Départ de Place de la Cité pour une sortie sur route. Fartlek: 2 X 1 km- 1 km. Au total, 7.01 km en 1:01:36 (8:47/km).

J'ai essayé mes nouvelles semelles Klemia reçues la veille. Je les avait insérées dans mes Asics Nimbus. Les semelles sont vraiment très amortissantes et très confortables. J'ai aussi remarqué un soulagement à la plante de mes pieds. Restait l'essai sur une longue distance du dimanche et de voir aussi si elles fonctionnent bien avec mes autres souliers de course.🤞

Par la suite, j'ai fait une séance de musculation au Econofitness Place de la Cité.

Samedi 27 avril: pour la sortie en sentiers du samedi, j'ai proposé à Jean-Yves le Parc linéaire de la rivière Saint-Charles en partant du Lac Saint-Charles.

La journée était magnifique avec un beau soleil. Ici, dans le premier kilomètre, une vue sur le Mont Irma Levasseur où nous avions fait une sortie le 2 mars dernier:



Nous sommes passé au dessus de la Rivière Jaune:



Plus loin, voici une très belle portion du sentier:


Je suis revenu sur mes pas après 3.5 kilomètres. Vers la fin, nous nous sommes arrêtés près du Lac Saint-Charles:





J'ai terminé cette sortie avec 7.10 km en 1:06:49 (9:25/km) et Jean-Yves avec 9 km en 1:11:07 (7:54/km).

Cette fois-ci, je testais les semelles Kledia avec mes espadrilles de trail Hoka Tecton X. J'ai trouvé que c'était moins confortable que la veille pour la plante de mes pieds.

Dimanche 28 avril: longue sortie du zoo

De nouveau, je suis parti plus tôt de la maison afin de faire un réchauffement et d'allonger le parcours de Jean-Yves

J'ai commencé ma sortie à 7:04 hre du stationnement du Centre Lucien-Borne. J'ai fait une boucle passant par les Plaines d'Abraham, le Vieux-Québec et le quartier Saint-Jean Baptiste.

Je suis, entre autres, passé près du Manège militaire:


Le drapeau du Québec en haut de l'Assemblée Nationale était en berne:


Il l'avait aussi été la veille, jour des funérailles de Benoît Pelletier, expert en droit constitutionnel et ex ministre provincial des Affaires intergouvernementales canadiennes:


Benoît Pelletier est mort, il y a quelques semaines, à l'âge de 64 ans, le même âge que moi. Durant la pandémie, il avait attrapé la COVID et avait été dans le coma pendant plusieurs semaines. Ses poumons avaient été affectés et il est finalement décédé de complications pulmonaires.

Je le connaissais car il a été à la même école primaire que moi. Je l'ai revu, une fois dans les années 80 et une autre fois dans les années 2000. Il était tellement une bonne personne. Son départ m'a attristé.

Le drapeau était de nouveau en berne en ce dimanche 28 avril, probablement suite au décès, la veille, de Jean-Pierre Ferland, un des monuments de la chanson québécoise:


Bien qu'il était âgé de 89 ans lors de son décès, j'ai aussi été touché par cette nouvelle. Jean-Pierre Ferland était un artiste sensible, sincère et vrai. Il a écrit des chansons qui reflétait son âme et il les interprétait  avec tout son coeur.

De retour au Centre Lucien-Borne, j'avais 6 kilomètres au compteur.

Jean-Yves avait partagé ce parcours pour la longue sortie du zoo:


Nous étions cinq à prendre le départ de cette sortie à 8:15 hre, soit Jean-Yves Sanfaçon, Camilien Boudreau, André Angers, Gilles Lamontagne et moi-même. Ici, le groupe en haut de la piste cyclable longeant la côte Gilmour:



Nous avons descendu la piste cyclable et avons continué sur celle longeant le Boulevard Champlain en direction est. Après 2 km sur cette dernière piste cyclable, Gilles et André nous ont quitté et sont revenus sur leurs pas.

J'ai continué avec Jean-Yves et Camilien sur le parcours du jour. Après Place Royale, ce fût un passage par le Vieux-Port:


Par après, nous avons fait un aller jusqu'au Domaine Maizerets et nous en avons fait le tour par la piste cyclable. Le toit du bâtiment principal était en rénovation:


Nous avons repris la piste cyclable menant à celle de la rivière Saint-Charles.  Camilien nous a quitté près du Palais de justice pour retourner chez lui.

J'ai continué avec Jean-Yves sur la piste cyclable de la rivière Saint-Charles:


Au Parc de l'Anse à Cartier, il y avait ce panneau informatif sur l'entraide qui a existé entre les Français et les Iroquoiens avant 1535:


Le parcours devait aller jusqu'à la rue Marie-de-l'Incarnation mais nous l'avons coupé en prenant la passerelle à la hauteur de la rue Monseigneur-Plessis. Nous sommes revenu au Centre Lucien-Borne par le quartier Saint-Sauveur. Ici, une belle murale que nous avons vue sur la rue Bayard:


J'ai terminé cette sortie avec 27.29 km en 4:08:44 (9:07/km) très fatiguée.

Je testais les semelles Klemia avec mes espadrilles Saucony Ride. J'ai été confortable jusqu'à environ 3.5 heures de course. Par la suite, les points de pression sont revenus.

Vers la fin de la sortie, j'ai annoncé à Jean-Yves que je ferais un transfert du marathon au demi marathon pour Longueuil. Je ne me vois pas courir plus de 5 heures 30 avec ces points de pression. 

Si j'ai encore ces points de pression avec les semelles Klemia, c'est que j'ai un problème aux pieds. D'ailleurs, Martin Demers, le podiatre qui avait fait mes dernières orthèses, m'avait dit que mon coussin graisseux sous la plante de mes pieds n'était pas bien épais. Il est donc possible que la distance du marathon, avec ses chocs répétés sur l'asphalte, soit trop traumatisante pour mes pieds.

MIUT 2024

Le Madeira Island Ultra-Trail  (MIUT) était tenu le 27 avril. Cet ultra-trail est couru sur la magnifique île de Madère au Portugal:


Plusieurs distances étaient au programme (115 km, 85 km, 60 km, 42 km et 16 km).

Plusieurs québécois ont pris part à l'événement sur les différentes distances.

Chez les femmes, la québécoise Geneviève Asselin-Demers a terminé huitième chez les femmes dans l'épreuve de 115 km (7 100 mètres D+) en 18:42:54.

Karine Nadeau, un des mes contacts Strava et qui demeure à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, a pris part au MIUT 85 ( 4 700 mètres D+) et a terminé la course en 18 hre 31.

Je suis toujours très impressionné par ces athlètes qui terminent ce genre de course.

Sur ce, bonne semaine à tous !