dimanche 5 février 2023

Semaine du 29 janvier

Jusqu'à maintenant, notre hiver québécois a été relativement doux. Il y a un certain déficit de neige par rapport à l'année précédente et le mercure a été clément.

Cependant, nous ne perdions rien pour attendre. Durant la semaine du 29 janvier, nous avons eu la première vague de froid extrême de l'hiver 2022-2023. J'ai donc eu l'occasion de me frotter à des conditions difficiles.

Côté entraînement, ma course à pied va très bien et j'ai terminé un premier bloc avec 58.53 km. J'ai continué de surveiller mon nerf sciatique à droite et j'ai fait les exercices d'étirement correspondants afin d'éviter de me blesser.

Parallèlement à la course, j'ai gardé deux séances de vélo stationnaire pour 35.29 km au total dont une séance d'intervalles. J'ai continué à renforcer mes jambes et du même coup, mon genou gauche, avec trois séances de musculation.

Voici le détail de cette semaine du 29 janvier:

Dimanche 29 janvier: Longue sortie avec le zoo. J'ai complété ma première longue distance de 20 km avec 20.01 km en 2:49:30 (8:28/km). 

Je suis inscrit au demi marathon du St-Lawrence marathon pour le 29 avril mais j'aurai la possibilité de transférer sur le marathon avant le 10 avril s'il reste de la place. Le 3 février, il restait encore au dessus de 150 places alors que le demi marathon est complet. J'ai donc pris la bonne décision en assurant mon dossard pour le demi marathon.

Lundi 30 janvier: Séance de vélo stationnaire au Econofitness Place de Cité. Moulinage facile niveau 5: 14.21 km en 35:03 (24.3 km/hre).

Par la suite, j'ai enchaîné avec une séance de musculation.

Mardi 31 janvier: - 12 C. Départ de la maison pour une sortie sur route: 8.34 km en 1:12:24 (8:41/km).

Mercredi 1er février: -19 C. Départ de Place de la Cité pour une sortie sur route: 8.03 km en 1:08:10 (8:29/km).

Par la suite, j'ai enchaîné avec une séance de musculation au Econofitness Place de la Cité.

Jeudi 2 février: -17 C. Départ de la maison pour une sortie sur route avec un fartlek en côtes 2 min. plus rapide - 1 min. récup. sur environ 4 km. Au total, 8.13 km en 1:11:01 (8:44/km).

J'ai eu de la difficulté à terminer cette sortie vu que mon nerf sciatique, du côté droit, a commencé à crier. J'ai donc fait un retour au calme très lent et j'ai bien étiré mon nerf sciatique dans la journée. Le lendemain, la douleur était disparue. Mon corps continue donc à se réadapter à la course en continue et je dois continuer à rester vigilant.

En fin de journée, je suis allé au Econofitness Centre Innovation pour une séance d'intervalles sur le vélo stationnaire: 5 min. réchauffement niveau 6 - 32 min: 8 x 3 min. niveau 9 - 1 min. niveau 6 - 8 min. retour au calme niveau 6. Au total: 21.08 km en 45:01 (28.1 km/hre).

Vendredi 3 février: la vague de froid extrême a commencé dans la nuit. Je m'étais préparé psychologiquement à l'affronter lors de ma sortie du matin.

Je suis parti de Place de la Cité et le mercure était de -21 C, -31 C ressenti. J'ai couru 7.01 km en 1:00:10 (8:35/km). 

J'avais la bonne combinaison de vêtements techniques et mon passe-montagne Outdoor Research  que je garde pour ce genre de conditions. La peau de mon visage n'a pas été exposée au froid mordant et j'ai bien été protégé:


Par contre, j'ai du plus me concentrer en regardant au sol car je dois retirer mes lunettes lorsque je respire dans ce passe-montagne car elles deviennent complètement embuées. 
 
Par la suite, je suis entré au Econofitness Place de la Cité pour une séance de musculation.

Samedi 4 février: les conditions étaient encore plus difficiles que la veille avec cette vague de froid extrême.

La veille, j'ai donc partagé à Jean-Yves un parcours facile, relativement près de la maison, soit le Parc linéaire de la rivière Saint-Charles, secteur Des Méandres. Pas question de faire trop de route pour une sortie en sentiers dans de telles conditions !

Lorsque nous avons pris le départ de notre sortie, le mercure était de -31 C, - 46 ressenti. Je savais, par contre, que nous serions protégé du vent par les arbres du sentier.

Mon objectif était de 7 km, soit 3.5 km dans un sens et 3.5 km dans l'autre.

Ici, une portion du sentier dans les premiers 3.5 km:


Le ciel était complètement dégagé, ce qui est souvent le cas lors des vagues de froid.

Quant au sentier, il était dur mais un peu raboteux

Mes sensations ont été bonnes et j'ai continué de me concentrer en regardant au sol vu que j'avais retiré mes lunettes. Jean-Yves n'était pas très loin de moi.

Ici, nous deux, un peu avant de faire demi-tour:


Mes sensations étaient tellement bonnes que j'ai même un peu accélér au retour sans m'en rendre compte. Ici, une autre portion du sentier au retour:


Un peu plus loin, la rivière Saint-Charles complètement enneigée:


et moi qui ressemblait à un bonhomme de neige ou à un Yeti 😂:


Quant à Jean-Yves, il n'a pas respiré complétement dans son passe-montagne car il a du garder ses lunettes, étant beaucoup plus myope que moi:


À certains moments, ses lunettes étaient tellement embuées qu'il a du regarder par dessus pour rester dans le sentier.

J'ai terminé cette sortie avec 7.01 km en 1:05:22 (9:19/km). 

Quant à Jean-Yves, il a malencontreusement accroché un bouton de sa montre Garmin et elle était en mode salle. Il n'a donc pas eu de trace et le kilométrage était beaucoup trop haut par rapport à moi vu qu'il n'a jamais été très loin de moi. Il a fait une correction manuelle sur Garmin Connect pour une approximation de 7.5 km en 1:07:04 (8:56/km). Il n'a pas voulu faire plus long car il a jugé que la plaisanterie avait assez duré 😂

Dimanche 5 janvier: longue sortie du zoo

Le Carnaval de Québec devait commencer le 3 février en soirée mais l'ouverture a été reportée au 4 février, 14 heures,  à cause de la vague de froid extrême dont je viens de vous parler.

C'est la tradition pour le zoo de faire une sortie carnavalesque à chaque Carnaval de Québec. Jean-Yves avait partagé un parcours intitulé Sweet Bonhomme qui passait par plusieurs sites carnavalesques:

La distance du parcours  était de 11 km mais Jean-Yves nous a dit que nous pourrions allonger selon l'état des troupes.

Le mercure était plus clément que la veille avec -16 C et presque pas de vent. Par contre, il neigeait, ce qui a rendu la chaussée glissante.

Nous étions six à prendre le départ de la sortie à 8:15 heures, soit Jean-Yves Sanfaçon, Camilien Bourdreau, Sylvie Boivin, Gilles Lamontagne, François Lamontagne et moi-même.

Nous sommes d'abord passé par le Carré d'Youville où une nouvelle glissade carnavalesque arrivait:



Elle met en valeur un attrait touristique de la Ville de Québec car elle part de le porte Kent et passe par les remparts:


Par la suite, nous avons descendu la côte du Palais, fait une boucle dans le secteur du Vieux-Port pour arriver au Bassin Louise, départ de la course en canots:





Gilles Lamontagne nous a fait bien rire avec sa tuque du Carnaval, version 1978:


Un peu plus loin, en se rendant dans le quartier Petit Champlain, j'ai pris une photo du fleuve pour vous montrer l'état du fleuve et des glaces pour la course en canots dont le départ allait être donné plus tard dans la journée (13 heures):


Nous nous sommes rendu au bout de la rue Petit Champlain afin de la remonter vers l'est:


Il y a toujours une belle petite place carnavalesque à cet endroit:



Au bas de la côte Lamontagne, Gilles et François nous ont quitté et sont rentré chez eux terminant avec une sortie autour de 16 km.

Nous avons monté la côte Lamontagne jusqu'au Château Frontenac où il y avait une sculpture de glace commémorant le 63ième Tournoi Pee-Wee qui aura lieu au Centre Vidéotron et au Pavillon de la Jeunesse du 8 au 19 février:


Après une pause pipi Château Frontenac où il y avait beaucoup de touristes, nous avons pris la rue Saint-Louis jusqu'au site du Palais de glace face à l'Assemblée Nationale:





Par après, ce fût la Grande-Allée avec son nouveau Camping de Bonhomme:




Toujours sur la Grande-Allée, la terrasse du restaurant Ophélia est intéressante et permet aux clients de manger à l'intérieur de petits dômes:


Nous sommes entré sur les Plaines à la hauteur de l'Hôtel Le Concorde. 

Avant d'arriver à l'Avenue de Bougainville, au lieu de rentrer au Lucien-Borne comme le parcours de Jean-Yves le disait, nous avons allongé jusqu'à l'Avenue Maguire. Par après, nous avons pris les rues habituelles pour renter à Lucien-Borne et  avons laissé Jean-Yves chez lui, ce dernier concluant une sortie de 18.12 km.

Au Centre Lucien-Borne, nous nous sommes séparé. Sylvie a arrêté après une sortie autour de 19 km. Camilien est retourné chez lui sur la rue Saint-Vallier et a terminé sa sortie avec 27.01 km.

De mon côté, il me manquait une peu plus de 3 km pour une sortie de 20 km et je les ait courus autour sur des rues du quartier Montcalm. J'ai terminé avec 20.02 km en 2:53:13 (8:39/km). Comme la semaine précédente, j'ai fait toute la sortie à mon allure, en étant constant et  attentif à mes sensations. J'ai pris mes demis Larabar aux 35-40 minutes pour garder une énergie constante. La sortie n'a pas été facile musculairement car les surfaces étaient glissantes mais je l'ai bien terminée. Encore une belle longue pour moi !!!

Sur ce, bonne semaine à tous !!!
 

dimanche 29 janvier 2023

Semaine du 22 janvier

J'ai continué de progresser dans la semaine du 22 janvier dans mon retour à la course depuis le mois de décembre dernier.

Je suis passé de 48.75 km de course, pour la semaine du 15 janvier, à 53.40 km pour celle du 22 janvier.

Mon genou gauche n'est plus douloureux mais il peut arriver que je ressente une petite raideur. Je marche alors quelques secondes et je repars en courant.

Je devrai, par contre, être très attentif car cette progression de course en continu me cause une certaine sensibilité dans le nerf sciatique. Mon corps doit s'adapter, de nouveau, aux impacts de la course à pied. Donc, en plus d'une couple d'exercices de physiothérapie que je fais encore pour mon genou gauche, j'en fais un pour le nerf sciatique que j'avais découvert sur You Tube en 2019 lors de ma blessure au fessier car cette blessure avait une composante sciatique. Il est facile à faire et très efficace.

En plus de la course, j'ai fait, comme la semaine précédente,  deux séances de vélo stationnaire pour 32.79 km , dont une en intervalles. Je commence à voir les bienfaits du vélo sur ma course à pied. C'est un des meilleurs entraînements croisés pour un coureur.

Côté musculation, ce fût de nouveau trois séances. Il me reste deux semaines sur mon programme de six semaines et après, je changerai d'exercices.

Voici maintenant le détail de ma semaine du 22 janvier:

Dimanche 22 janvier: Longue sortie avec le zoo: 18.02 km en 2:34:21 (8:34/km).

Lundi 23 janvier: Séance de vélo stationnaire au Econofitness Place de la Cité. Moulinage facile en mode récupération: 12.10 km en 30:03 (24.2 km/hre).

Par la suite, j'ai enchaîné avec une séance de musculation.

Mardi 24 janvier: Départ de la maison pour une sortie sur route.  Premier kilomètre  très lent avec jambes pesantes mais le reste avec des sensations de jambes fortes et 3 km en bas de 8:00/km pour la première fois depuis très longtemps. Au total: 7.02 km en 59:48 (8:32/km).

Mercredi 25 janvier: -16 C, -25 C ressenti. Départ de Place de la Cité pour une sortie sur route: 7.12 km en 57:38 (8:06/km).

Par la suite, j'ai enchaîné avec une séance de musculation au Econofitness Place de la Cité. 

Jeudi 26 janvier: Tempête. Départ de la maison pour une sortie sur route. J'ai essayé, le plus possible, de prendre des rues nord-sud pour éviter les vents et la poudrerie dans le visage. Certaines rues étaient grattées et d'autres dans la grosse poudreuse. Au total, 7.10 km en 1:09:38 (9:49/km).

En fin d'après-midi, je me suis arrêté au Econofitness Boulevard Hamel pour une séance de vélo stationnaire: 20:69 km en 45:03 (27.6 km/hre). Ce fût une séance d'intervalles: 10 minutes réchauffement niveau 6 - Intervalles : 10 x 2 minutes niveau 9 - 1 minute niveau 6 - 5 minutes retour au calme niveau 6.

Vendredi 27 janvier: -12 C, - 22 C ressenti.  Départ de Place de la Cité pour une sortie sur route: 7.05 km en 1:01:30 (8:44/km).

Par la suite, j'ai enchaîné avec une séance de musculation au Econofitness Place de la Cité. 

Samedi 28 janvier: après une semaine de repos pour une douleur à l'ischio-jambier, Jean-Yves était partant pour une sortie en sentiers. Je lui ai proposé les sentiers Draveur-Sud et Les Cascades dans le Parc National de la Jacques-Cartier.

Il neigeait mais la température était assez douce avec - 6 C. Nous avons pris le départ de notre sortie en espadrilles de trail, sans crampons ou raquettes.

Le premier kilomètre s'est bien déroulé pour moi. Le fond était dur mais il y avait un peu de neige molle au-dessus. J'ai joggé sauf dans les côtes que j'ai montées en marchant.

Dans le sentier Les Cascades, j'ai d'abord marché vu que nous avons commencé par une montée. Ici, sur le petit pont au-dessus du ruisseau Les Cascades qui était complètement enneigé:


Après cet endroit, le profil du sentier est surtout descendant et j'ai donc couru.

À la fin du sentier Les Cascades, j'ai dit à Jean-Yves que je ferais 1 km de plus sur le sentier Draveur-Sud et que je reviendrais sur mes pas.

Par contre, cette portion du Draveur-Sud était beaucoup plus molle que ce que nous venions de parcourir. Je l'ai donc fait en marchant (comme Jean-Yves selon ce qu'il m'a dit). Voici, une couple de photos de cette portion:



Dans cette portion, j'ai commencé à ressentir de la fatigue, plus précisément au niveau de mon nerf sciatique. 

Après 3.5 km, j'ai fait demi-tour. J'ai réussi à refaire le chemin que j'avais parcouru à l'aller incluant le sentier Les Cascades où mon cardio a monté dans des zones de qualité.

Ici, un point de vue dans le sentier Les Cascades ainsi que le chalet d'accueil au km 10:


J'ai terminé ma sortie avec 7.10 km en 1:45:05 (14:47/km). Après ma sortie, j'ai eu de la difficulté à marcher à cause de cette douleur au nerf sciatique qui irradiait sur le devant de la jambe droite, plus précisément dans le haut.

Jean-Yves, de son côté, a fait 10.01 km en 1:52:09 (11:12/km). Il m'a dit avoir senti vaguement sa douleur à l'ischio-jambier.

Dans l'après-midi, j'ai fait mon exercice pour le nerf sciatique à quelques reprises, appliqué mon coussin chauffant et pris deux acétaminophènes. Dans la soirée, la douleur était disparue.

Dimanche 29 janvier: longue sortie du zoo

Au lever, la douleur de la veille n'était pas revenu. Après mon déjeuner et avant de partir pour le Centre Lucien-Borne, j'ai pris deux acétaminophènes en prévention.

Jean-Yves n'avait pas partagé de parcours car Camilien se serait retrouvé seul sur un parcours de 20 km. Il nous avait envoyé un courriel disant que nous passerions par l'Avenue Cartier, les Plaines d'Abraham, les boucles habituelles le long de Grande-Allée, incluant celle du Bois-de-Coulonges et, les rues habituelles de Sillery menant à l'Avenue Charles-Huot et qu'après, nous ajusterions selon l'état des troupes.

Nous étions quatre au Centre Lucien-Borne à prendre le départ de la sortie à 8:15 heures, soit Jean-Yves Sanfaçon, Camilien Boudreau, Sylvie Boivin et moi-même. La température était de -12 C, -21 C ressenti avec le vent de l'est. Aussi, de la neige était attendue  en avant-midi.

Dans le premier kilomètre, nous avons rejoint André Angers sur l'Avenue Cartier. Il nous avait attendu au rez-de-chaussée du Centre Lucien-Borne et,  ne nous voyant pas,était parti seul . Le point de rendez-vous est le sous-sol du Centre Lucien-Borne depuis le début de l'hiver car c'est beaucoup plus près du nouveau stationnement.

Sur l'Avenue James-Lemoine, nous avons croisé le groupe de marcheurs du zoo. Ils étaient six.  Toujours plaisant de voir et saluer nos amis !!!

André nous a laissé sur l'Avenue Maguire. Voici, les photos du groupe:



Sur l'Avenue Charles-Huot, nous avons pris la direction du Campus de l'Université Laval. Ici, Jean-Yves et Sylvie avant d'arriver au Pavillon Alphonse-Desjardins:


Plus loin, Camilien sur la rue Bourbonnière:


Nous avons laissé Jean-Yves au coin de la rue Raymond-Casgrain et de l'avenue des Jésuites. Vu la douleur qu'il a l'ischio-jambier, il s'est contenté d'une sortie de 15.6 km, ce qui est très bien dans les circonstances.

Nous sommes revenu au Centre Lucien-Borne où Sylvie s'est arrêté après une sortie de plus de 16 km. Camilien est retourné chez lui pour compléter 26.02 km.

J'avais 15.5 km au Centre Lucien-Borne et je me sentais très bien. Pourquoi ne pas allonger jusqu'à 20 km alors ?

J'ai donc pris la rue Saint-Jean jusqu'à l'avenue Honoré-Mercier  que j'ai montée jusqu'à l'Assemblée Nationale:


question de voir le chantier du Palais de glace du Carnaval de Québec qui commencera le 3 février prochain:


Je suis revenu par la Grande-Allée et certaines rue du quartier Montcalm. J'ai terminé avec 20.01 km en 2:49:30 (8:28/km) et de bonnes sensations. J'avais plusieurs demi Larabar dans une des poches de mon coupe-vent. J'en ai pris une avant de partir, une autre après 40 minutes et d'autres à chaque intervalle de 35 minutes pour maintenir mon niveau d'énergie du début à la fin de cette longue sortie. Aussi, j'ai maintenu une allure égale et confortable sans jamais me mettre dans le rouge.

De nouveau, cette longue sortie a été positive pour moi. Depuis le mois de décembre, je fais les bonnes choses à l'entraînement et je commence à en récolter les fruits. Après mon année 2022 qui a été pourrie, c'est un véritable baume d'avoir ces sensations.

Sur ce, bonne semaine à tous !!!



dimanche 22 janvier 2023

Semaine du 15 janvier

Mon mois de janvier 2023 se déroule bien en ce qui a trait à ma progression suite à mon retour à la course en continu.

Mes jambes se renforcent graduellement. Maintenant l'objectif est d'avoir des jambes plus fortes qui vont supporter l'impact causé par les plus longues distances.

Cependant, je dois augmenter mon kilométrage hebdomadaire très progressivement. Durant la semaine du 8 janvier, j'ai complété 45.47 km et je n'ai ajouté que  3.28 km durant la semaine du 15 janvier pour la terminer avec 48.75 km. 

Dans le but de renforcer mes jambes, j'ai ajouté à cela, dans la semaine du 15 janvier, deux séances de vélo stationnaire (32.82 km au total) et trois séances de musculation, donc une séance de plus de chacune de ces activités par rapport à la semaine précédente.

Aussi, le samedi 21 janvier, je suis retourné sur le Sentier des Caps, dans le secteur du Massif de Charlevoix, un endroit magnifique:

Je vous reparle plus bas de cette sortie.

Voici maintenant le détail de ma semaine:

Dimanche 15 janvier: Longue sortie avec le zoo: 16.01 km en 2:17:24 (8:35/km). C'était ma meilleure longue sortie depuis ma blessure mais il y a encore du travail à faire.

Lundi 16 janvier: vélo stationnaire au Econofitness Place de la Cité: 12.82 km en 30:06 (25.6 km/hre).

Par la suite, j'ai fait une séance de musculation.

Mardi 17 janvier: Départ de la maison pour une sortie sur route et sentiers: 7.02 km en 1:04:28 (9.11/km).

Mercredi 18 janvier: Départ de la maison pour une sortie sur route: 7.02 km en 1:00:11 (8:35/km).

Par la suite, je me suis rendu au Econofitness Place de la Cité pour une séance de musculation.

Jeudi 19 janvier: Départ de la maison pour une sortie sur route avec une portion de fartlek en côtes: 6.02 km en 52:58 (8:48/km).

En fin d'après-midi, je suis allé au Econofitness Place de la Cité pour une séance de vélo stationnaire: 20 km en 45:10 (26.6 km/hre). J'ai fait la séance de la façon suivante: 16 minutes réchauffement- Intervalles : 10 x 1 min.- 1 min. (niveau 6- niveau 8) -9 minutes retour au calme. Il y avait beaucoup de monde au gym et c'était assez chaud à l'endroit où mon vélo se trouvait.

Vendredi 20 janvier: Départ de Place de la Cité pour une sortie sur route. Doux, un peu de vent et de la poudrerie: 6.06 km en 51:05 (8:26/km).

Par la suite, j'ai fait une séance de musculation au Econofitness Place de la Cité.

Samedi 21 janvier: comme les conditions annoncées étaient  bonnes, j'ai proposé à Jean-Yves de se rendre au Sentier des Caps, dans le secteur du Massif de Charlevoix. 

Il y avait fort longtemps que nous étions allé dans ce secteur et j'avais très hâte d'aller faire un tour dans la région de Charlevoix que j'adore.

Nous sommes parti de Québec vers 7:30 heures, ce qui nous a permis d'arriver au chalet d'accueil un peu après son ouverture, acheter notre billet de randonnée (12 $) et profiter du chalet pour mettre notre équipement.

Le parcours que j'avais choisi était le sentier de raquettes A menant au Refuge La Grande-Vue:


Nous avons pris le départ de notre sortie à 8:57 heures. Dans le premier kilomètre, le givre sur les conifères donnait un très bel aspect au sentier


Nous avions mis nos microspikes mais le sentier était bien tapé.

Ici, une indication pour le sentier A menant au Refuge La Grande-Vue:


Il y avait 3.3 km pour se rendre au Refuge. J'ai joggé presque tout le long, marchant dans les montées.

Le Refuge est un nouveau bâtiment du Sentier des Caps et il n'existait pas quand nous étions allé dans le secteur:


Quand nous sommes arrivé à cet endroit, il y avait des skieurs de fond qui s'apprêtaient à partir. Les voici ici sur la piste de ski après leur départ:


Le Refuge ne porte pas le nom La Grande-Vue pour rien:






La vue sur le fleuve, Baie Saint-Paul et l'Ile-aux-Coudres était très belle quoique les photos ne lui rendent pas justice vu le ciel un peu couvert.

Après avoir pris nos photos, il ne restait qu'à refaire le sentier dans le sens inverse. Ici, l'entrée du sentier derrière le Refuge avec les arbres givrés:


En revenant, nous avons dépassé un randonneur qui tirait un gros traîneau. Il m'a dit qu'il faisait du camping d'hiver et que c'était son matériel.

Il y avait aussi certains arbres qui ont subi les foudres de la tempête du 23 décembre:


J'ai terminé cette sortie avec 6.63 km en 1:16:13 (11:30/km) avec de bonnes sensations. Jean-Yves, avec ses allers-retours a complété 8.34 km en 1:20:18 (9:38/km).

Dimanche 22 janvier: longue sortie du zoo

Le dimanche 22 janvier était le Nouvel an chinois et pour l'occasion, Jean-Yves avait partagé le parcours Québec asiatique pour la longue sortie, soit un parcours passant près de plusieurs restaurants asiatiques de la Ville de Québec:


Cependant, nous en avons fait seulement le début et vous verrez pourquoi.

La température était relativement douce au départ avec -6 C. Nous étions six coureurs à prendre le départ de la sortie soit, Jean-Yves Sanfaçon, Camilien Boudreau, Sylvie Boivin, Gilles Lamontagne, François Lamontagne et moi-même.

Dès le départ, Jean-Yves était en mode marche. La veille, il m'avait fait part d'un inconfort à un ischio-jambier qui avait commencé le dimanche précédent. Comme Camilien se serait retrouvé seul à faire le parcours Québec asiatique, j'ai discuté avec lui et nous avons pris la décision de tous courir ensemble en allant d'abord reconduire Gilles et François à leur domicile, remonter à la Haute-Ville pour laisser Jean-Yves chez lui et retourner vers le Centre Lucien-Borne.

Donc, rendus à la Rivière St-Charles, un peu avant le 5ième kilomètre, nous avons pris la piste cyclable longeant la rivière, piste qui était sur fond de neige durcie:



Avant de laisser Gilles et François à leur résidence, nous avons pris les photos de groupe:



Par après, nous avons, de nouveau, fait une modification au plan en passant par le Centre Lucien-Borne pour laisser Sylvie qui ne voulait pas courir plus de 12 kilomètres.

Une fois rendus au Centre Lucien- Borne, Camilien et moi avons continué avec Jean-Yves pour le laisser à son domicile.

Mon objectif était, de nouveau, de faire une sortie de 18 km. Face à l'immeuble où demeure Jean-Yves, j'ai annoncé à Camilien que je serais en mesure de compléter cette distance. Bien que mes jambes étaient fatiguées, je m'étais alimenté  à deux reprises avec des demis Larabar et je savais que mon métabolisme avait l'énergie nécessaire pour que je puisse compléter cette distance de 18 km.

Camilien et moi avons donc fait une boucle additionnelle passant par les Plaines d'Abraham où il y avait de nombreux adeptes de ski de fond s'adonnant à leur activité:


Finalement,  Camilien m'a laissé au Centre Lucien-Borne. Je venais alors de compléter 18.02 km en 2:34:21 (8:34/km), soit deux kilomètres de plus que la semaine précédente à la même allure moyenne. Objectif accompli !!!

 Voici le tracé de mon parcours qui ne ressemble pas au Québec asiatique mais qui a été, somme toute, varié et agréable:


Quant à mes amis, ils ont complété les distances suivantes:

- Jean-Yves: 15 km;
- Camilien: 31.01 km;
- Sylvie: autour de 12 km;
- François: 15.10 km;
- Gilles: à peu près la même distance que François.


St-Lawrence marathon

Dans mon billet du 8 janvier 2023, je vous disais que Jean-Yves et Camilien voulaient courir le St-Lawrence marathon à Cornwall le 29 avril et que je pensais à faire le demi-marathon. Présentement, je sais que je suis en mesure de compléter cette distance.

Comme les places pour cet événement sont limitées et qu'elles s'envolent rapidement, nous nous sommes inscrits au début de la semaine du 15 janvier. La chambre de motel est même réservée.

Je vous laisse avec une petite vidéo de l'événement 2022: