dimanche 21 novembre 2021

Semaine du 14 novembre - 88ième semaine sous l'urgence sanitaire

Durant la semaine du 14 novembre, le gouvernement fédéral a annoncé qu'il mettra fin à l'obligation de présenter un test PCR en entrant au Canada à condition d'être pleinement vacciné et d'avoir passé au plus 72 heures à l'étranger.

Cet assouplissement entrera en vigueur à compter du 30 novembre.  En ce qui me concerne, c'est une bonne nouvelle si je désire aller faire une course dans le nord-est des États-Unis ou un entraînement  de course en sentiers dans les montagnes du Vermont par exemple. Le coût d'un test PCR aux États-Unis était un frein important à de courts séjours aux États-Unis.

Côté entrainement durant cette 88ième semaine sous l'urgence sanitaire, j'ai recommencé à jogger doucement après une semaine sur le vélo stationnaire suite à l'entorse au pied gauche que je me suis infligée le 6 novembre dernier. Mon pied n'est pas encore à 100 % mais il n'y a plus de douleur m'empêchant courir sur de courtes distances. Cependant, je dois rester prudent.

Au total, durant la semaine, j'ai couru 41.49 km et fait une séance de musculation. J'ai fait, entre autres, une sortie en sentier dans le très beau parc National de la Jacques-Cartier qui a revêtu ses habits d'hiver:

Voici maintenant le détail de cette semaine du 14 novembre:

Dimanche 14 novembre: 3 C. C'était la journée où j'ai repris la course. Je suis parti de la maison en marchant pour 10 minutes. Par la suite, j'ai alterné 1 minute course-1 minute marche. Il n'y avait aucune douleur dans mon pied gauche de telle sorte que j'oubliais de marcher après la minute de course. Mes intervalles de course ont plutôt duré entre 1 minutes 30 secondes et 2 minutes . Au total, j'ai parcouru 5.03 km en 51:26, soit une allure moyenne de 10:14/km.

Dans l'avant-midi, je suis parti pour Montréal afin d'aider ma fille Catherine à déménager. Elle est revenu demeurer à Québec.

Lundi 15 novembre: à chaque fois que je vais à Montréal, j'aime faire une sortie sur le mont Royal. L'appartement que ma fille avait à Montréal est situé au coin des rues du Fort et Sainte-Catherine Ouest, soit près du Mont-Royal.

J'ai pris le départ de ma sortie à 5:15 heures, à la noirceur. La température était de 2.8 C avec une pluie fine. J'ai traversé la rue Sainte-Catherine ouest en marchant et je me suis dit que je pourrais essayer de courir en continu.

Après la rue du Fort, j'ai pris Sherbrooke ouest, le chemin Atwater et j'ai monté le chemin de la côte des Neiges. Les sensations de mon pied gauche étaient bonnes. J'ai marché à 2 ou 3 reprise dans la côte en montant mais pas plus.

Je me suis rendu jusqu'à l'entrée Remembrance du Mont Royal:


Par la suite,  je suis revenu sur mes pas en descendant le chemin de la côte des Neiges où je pouvais voir les lumières de la ville plus bas:


Plus bas, je suis passé tout droit à Atwater pour me retrouver plus à l'est sur Sherbrooke ouest. Je suis allé jusqu'au Musée des beaux-arts et suis revenu à la rue du Fort. 

J'ai terminé cette sortie avec 6.06 km en 54:53, soit une allure moyenne de 9:03/km.

Nous sommes revenu à Québec en fin de journée.

Mardi 16 novembre: -1 C. Départ de la maison pour une sortie sur route. 5.01 km en 41:43, soit une allure moyenne de 8:20/km.

Mercredi 17 novembre: -2 C. Départ de Place de la Cité pour une sortie passant par le campus de l'Université Laval. 5.28 km en 43:32, soit une allure moyenne de 8:14/km.

Par la suite, j'ai fait une séance de musculation au Econofitness Place de la Cité. Je commençais un nouveau programme full body en super sets. Les exercices m'ont  laissé de bonnes courbatures 48 heures après, ce qui est bon signe en musculation.

Jeudi 18 novembre: 1 C, pluie et slush au sol. Départ de la maison pour une sortie sur route passant par Versant-Nord. 5.01 km en 43:13, soit une allure moyenne de 8:38/km.

Vendredi 19 novembre: 2 C. Départ de la maison pour une sortie sur route passant par le boisé de Marly. 5.01 km en 41:27, soit une allure moyenne de 8:16/km.

Samedi 20 novembre

Pour la sortie en sentier du samedi, j'ai proposé à Jean-Yves le sentier Draveur sud dans le Parc National de la Jacques-Cartier. Il n'est pas technique. Je ne voulais pas prendre de chances vu que mon entorse au pied gauche n'est pas complètement guérie.

Aussi, je voulais tester mon pied sur une distance plus longue que celles que j'avais faites depuis ma reprise de la course le 14 novembre. Comme la distance officielle des sorties en sentiers du samedi est de 10 km, c'était l'occasion de faire ce test.

Nous avons pris le départ du stationnement principal du parc à 7:03 heures sous un mercure frisquet de -10 C.

Voici la vue sur la montagne du sentier Les Loups en partant près de l'accueil du parc:


La neige était déjà bien présente au sol dans le parc alors qu'elle était absente en ville:



Ici, le ruisseau sous le pont ci-haut:


Plus loin, sur le sentier, une vue plus rapprochée de la montagne des Loups:


Magnifique !!!

Après 5 km, je suis revenu sur mes pas. J'ai terminé ma sortie avec 10.09 km en 1:30:17, soit une allure moyenne de 8:57/km. Je me suis tourné un peu le pied gauche sur une roche et j'ai eu peur d'avoir aggravé ma blessure. Cependant, ce ne fut rien de grave. Globalement, ma sortie s'est bien déroulé quoique j'ai commencé à sentir un peu plus le dessous de mon pied gauche dans la deuxième portion de ma sortie. Il y a encore un peu d'enflure sous les trois orteils du milieu.  Aussi, mes jambes étaient un peu lourdes vers la fin de ma sortie. La forme devrait revenir graduellement dans les prochaines semaines.

Quant à Jean-Yves, il a complété sa sortie avec 13.28 km en 1:35:15, soit une allure moyenne de 7:10/km. Il avait mis ses micro-spikes. Je ne les avais pas mais ils n'étaient pas nécessaires car la surface n'était pas glissante.

Chose certaine, nous étions heureux de cette reprise en sentiers après deux semaines sans être allé en forêt:


Ces sorties dans la nature me font toujours un grand bien.

Dimanche 21 novembre: longue sortie du zoo

J'avais suggéré à Jean-Yves qu'un prochain parcours du zoo pourrait passer par le Centre Vidéotron afin d'aller voir les statues et murales extérieures en l'honneur de Guy Lafleur et Réal "Buddy" Cloutier, deux légendes du hockey à Québec.

Jean-Yves m'a pris aux mots et a partagé ce parcours pour la longue sortie du zoo du dimanche 21 novembre:


Le parcours passait effectivement par le Centre Vidéotron et se rendait au Trait-Carré pour un distance totale de 21.95 km. La veille, j'ai dit à Jean-Yves que je serais au départ mais que je ne ferais pas la distance au complet pour continuer d'y aller progressivement avec mon pied gauche.

Nous étions quatre au départ du Centre Lucien-Borne, soit Jean-Yves, Rénald, Camilien et moi-même. Nous avons pris le départ de la sortie à 8:18 heures sous un mercure de 0 C. Il y avait un peu de neige sur les terrains et un peu de slush sur la route.

Après environ 5 km, nous étions près du Centre Vidéotron où se trouvaient les nouvelles murales et statues en hommage à Guy Lafleur et Réal "Buddy" Cloutier:




Plus loin, au restaurant McDonald's, coin 1ère avenue-41ième rue, notre petit groupe s'est séparé en deux,  Jean-Yves et Camilien continuant jusqu'au Trait-Carré et Rénald et moi retournant au Centre Lucien-Borne par les rues du parcours que Jean-Yves avait partagé.

J'avais de bonnes sensations et mon pied gauche se portait bien. J'ai dit à Rénald que j'irais jusqu'à 15 km. Au Centre Lucien-Borne, il manquait 1.5 km pour atteindre les 15 km et nous avons fait une petite boucle dans le secteur. 

J'ai terminé avec 15.18 km en 1:53:04, soit une allure moyenne de 7:27/km. Voici le tracé de ma sortie:


À venir

Je suis très heureux d'avoir récupéré aussi rapidement de cette entorse au pied gauche et d'avoir pu recommencer à courir à l'extérieur.

Il me reste une semaine à mon moumounevember pour récupérer de mon année de course 2021 avant d'entreprendre une préparation très progressive pour le marathon d'Ottawa qui sera couru le 29 mai 2022. 

D'ici là, il y aura quelques courses hivernales auxquelles je vais m'inscrire dans les prochaines semaines afin de maintenir un bon niveau de motivation durant l'hiver à venir.

Comme l'année dernière, je ferai aussi des sorties trails sur la neige pour bien profiter de l'hiver.




samedi 13 novembre 2021

Semaine du 7 novembre - 87ième semaine sous l'urgence sanitaire

En date du 12 novembre, les cas de COVID-19  au Québec continuaient leur progression avec 716 nouveaux cas dans les dernières 24 heures contre 663 la veille.

Par contre, les hospitalisations avaient baissé avec 205, soit 10 de moins que la veille ainsi que les personnes aux soins intensifs avec 40, soit 2 de moins que la veille.

Pendant que la situation est sous contrôle au Québec, ce n'est pas le cas pour 10 pays de l'Union européenne où elle considérée comme très inquiétante et inquiétante pour 10 autres. 

J'entendais cette semaine dans l'actualité que certains pays ont laissé tomber le passeport vaccinal et le port du masque obligatoire trop rapidement. Cette pandémie est toujours existante et les différentes agences de santé publique devront jouer de prudence pour encore un certain temps.

En ce qui a trait à mon entraînement durant la semaine du 7 novembre, je n'ai pas couru suite à l'entorse au pied gauche que j'ai eue durant ma sortie du 6 novembre dernier dans le sentier de la Clinique du Coureur au Lac Beauport.

Heureusement, j'ai pu me rabattre sur le vélo stationnaire vu que le mouvement de pédalage ne causait aucune douleur au pied gauche. J'ai donc fait 3 heures 40 sur le vélo stationnaire, soit 96.27 km à une vitesse moyenne de 26.3 km/hre.

J'ai utilisé un vélo stationnaire du Econofitness Place de la Cité:


J'aime bien  ce type de vélo stationnaire pour sont  tableau de bord. À chaque séance, j'ai mouliné à intensité modérée sans aucun intervalle d'intensité:


Avec mes deux séances de musculation durant la semaine, ce fut assez pour me donner ma dose d'endorphines et mieux faire passer l'arrêt de la course.

Voici maintenant le détail de ma semaine d'entraînement:

Dimanche 7 novembre: aucune activité.

Lundi 8 novembre: vélo stationnaire au Econofitness Place de la Cité. 20 minutes (8.69 km à une vitesse moyenne de 26.1 km/heure).

Par la suite, j'ai enchaîné avec une séance de musculation pour le haut du corps.

Mardi 8 novembre:  vélo stationnaire au Econofitness Place de la Cité. 45 minutes (19.81 km à une vitesse moyenne de 26.4 km/heure).

Mercredi 9 novembre: vélo stationnaire au Econofitness Place de la Cité. 45 minutes (19.63 km à une vitesse moyenne de 26.2 km/heure).

Jeudi 10 novembre: vélo stationnaire au Econofitness Place de la Cité. 20 minutes (8.80 km à une vitesse moyenne de 26.4 km/heure).

Par la suite, j'ai enchaîné avec une séance de musculation pour le haut du corps.

Vendredi 11 novembre: vélo stationnaire au Econofitness Place de la Cité. 45 minutes (19.58 km à une vitesse moyenne de 26.1 km/heure).

Samedi 12 novembre: vélo stationnaire au Econofitness Place de la Cité. 45 minutes (19.76 km à une vitesse moyenne de 26.3 km/heure).

À venir

La guérison de mon entorse va bon train. L'enflure sur le côté externe de mon pied gauche a disparu dès mardi le 8 novembre.  Après quatre jours, j'ai cessé de porter mon bandage de compression.

Par contre, il y a encore un peu de sensibilité sur le côté externe du pied et le bas des trois orteils du milieu est un peu noir.

Je vais continuer à être prudent dans le prochaine semaine. Cependant, je vais commencer à faire des sorties de marches et peut-être faire quelques intervalles de course lente pour quantifier mon stress mécanique. 


dimanche 7 novembre 2021

Semaine du 31 octobre - 86ième semaine sous l'urgence sanitaire

Plusieurs assouplissements aux mesures sanitaires contre la COVID-19 ont été annoncés au Québec dans la semaine du 31 octobre.

À compter du 15 novembre, les restaurateurs et les tenanciers de bars n'auront plus à tenir de registre et la danse ainsi que le karaoké seront de retour dans ces établissements. Par contre, le port du masque restera obligatoire sauf au moment de boire et de manger. Pour le karaoké, la personne qui chante devra le porter si elle est à moins de deux mètres des autres personnes.

Depuis le 1er novembre, les restaurants et les bars peuvent être remplis à pleine capacité plutôt qu'à 50 % et les bars peuvent être ouverts jusqu'à 3 heures du matin comme avant la pandémie.

Dans les écoles secondaires, le port du masque ne sera plus obligatoire en classe compte tenu que 79.3 % des adolescents de 12 à 17 ans sont doublement vaccinés.

Pour ce qui est du télétravail, la consigne donnée aux employeurs de le privilégier lorsque possible sera levée à compter du 15 novembre quoique les formules mixtes, télétravail-présenciel, seront recommandées.

Du côté des sports d'hiver extérieurs comme le ski de fond, le patinage ou le hockey, le passeport vaccinal ne sera pas exigé quoiqu' il faudra continuer à porter le masque à l'intérieur des bâtiments de services. 

Dans les gyms, toujours à compter du 15 novembre, il sera possible de retirer le masque lors d'efforts intenses.

Ces nouveaux assouplissements sont de bonnes nouvelles. La santé publique ouvre de plus en plus le robinet et nous commençons à voir la lumière au bout du tunnel de cette pandémie.

En ce qui a trait à mon entraînement dans la semaine du 31 octobre, j'en étais à ma première semaine de mon moumounevember, soit mon mois de repos actif. J'ai eu les jambes pesantes jusqu'à mercredi suite au 21 km trail du Massif du Sud. Je n'ai jamais fait une course de trail aussi difficile. Durant la semaine, je n'ai couru que 37.93 km à une allure confortable sauf un léger travail en sentier le samedi 6 novembre.

Malheureusement, lors de cette sortie du 6 novembre, je me suis blessé au pied gauche. Je vous explique cela un peu plus bas.

Voici maintenant le détail de ma semaine:

Dimanche 31 octobre: 8 C et tempête automnale avec la pluie et le vent. Longue sortie du zoo, écourtée pour moi en mode récupération. 12.25 km en 1:43:10, soit une allure moyenne de 8:26/km.

Lundi 1er novembre: séance de musculation full body au Econofitness Place de la Cité.

Mardi 2 novembre: 3 C, - 2 C ressenti.  Départ de la maison pour une sortie sur route. 5:44 km en 45:50, soit une allure moyenne de 8:25/km.

Mercredi 3 novembre: 1 C, -1 C. Départ de la maison pour une sortie sur route passant par le boisé des Compagnons. 5:01 km en 42:56, soit une allure moyenne de 8:34/km.

Jeudi 4 novembre: -2 C, -7 C ressenti.  Départ de Place de la Cité pour une sortie passant par le Campus de l'Université Laval avec un peu de sentiers. 5:02 km en 39:58, soit une allure moyenne de 7:58/km.

Par la suite, j'ai fait une séance de musculation full body au Econofitness Place de la Cité.

Vendredi 5 novembre: - 2 C. Départ de la maison pour une sortie sur route. 5:02 km en 39:58, soit une allure moyenne de 7:58/km.

Sortie en sentiers le samedi 6 novembre

Pour la sortie en sentiers, j'avais proposé à Jean-Yves le sentier de la Clinique du Coureur au Lac Beauport car il y avait un certain temps que nous l'avions fait.

Nous avons pris le départ de notre sortie à 7:32 heures sous un mercure de 2 C. L'entrée est de l'autre côté du stationnement du Centre de plein air Le Saisonnier sur le chemin du Brûlé:


Le parcours du jour était celui de 10 km. L'idée, en ce qui me concerne, était d'y aller assez relax même si ce parcours est technique et avec peu de répit vu les montées et descentes.

Les trois premiers kilomètres se sont bien déroulés. J'étais surpris de voir Jean-Yves dans les descentes et le plat techniques. J'étais relativement à l'aise et je pratiquais ma technique pour passer les roches et les racines en joggant.

Vers le 3ième kilomètre, mon pied gauche s'est tordu vers l'extérieur sur une racine que je n'ai pas bien anticipée. J'ai ressenti une vive douleur. Jean-Yves, qui n'était pas loin, est revenu vers moi en m'entendant crier.

J'ai laissé passer la première douleur et je suis reparti doucement. Parfois, ce n'est rien de grave et il est possible de continuer. Au 4ième kilomètre, j'ai commencé à ressentir de la douleur sous le pied. C'était mauvais signe.

Nous étions alors à l'embranchement du parcours de 5 km et celui de 10 km. J'ai alors dit à Jean-Yves qu'il était mieux pour moi de terminer le parcours de 5 km et de retourner à l'auto. Comme Jean-Yves voulait continuer sur le parcours de 10 km, nous avons convenu que l'attendrais à l'auto.
 
J'ai donc terminé ma sortie avec  5:01 km en 1:06:54, soit une allure moyenne de 13:21/km:

Je me suis changé et suis retourné près du départ:


Comme il restait encore pas mal de temps avant que Jean-Yves termine je suis retourné à l'auto pour l'attendre.

Il a terminé sa sortie avec 9:46 km en 1:47:51, soit une allure moyenne de 11:24/km et elle s'est bien déroulée pour lui:


Mon pied gauche était dans cet état avec une enflure grosse comme une balle de golf sur le côté externe:


La marche était douloureuse et avec boiterie. Selon mes recherches sur internet, cela semble être une entorse grade 1. Après mon apprentissage de 2019 suite à ma blessure dans près du fessier gauche, j'ai commencé à appliquer la méthode Peace & Love de la Clinique du Coureur:




On parle d'un délai de 2 à 4 semaines pour se rétablir d'une entorse de grade 1 mais je pourrai commencer à bouger en quantifiant mon stress mécanique à partir de mardi pour vasculariser la région blessée et ainsi aider à la guérison. À suivre...

Retour sur le Défi des Couleurs

Les blessures sont toujours décevantes en course à pied mais elles font partie de la vie d'un coureur.

Il faut rester optimiste et garder à l'esprit les belles expériences de courses. En trail, mon coup de coeur 2021 a été la course trail de 11 km du Défi des Couleurs au Mont Sainte-Anne.

Voici d'ailleurs des photographies de mon arrivée qui ont été rendues disponibles gratuitement par l'organisation de la Course:



À mon avis, cet événement s'ajoute  au Québec Méga Trail, à l'Ultra-Trail Harricana et au  Trail du Grand Duc en termes de qualité d'organisation et d'expérience en course de trail dans la région de Québec. Et pas besoin de faire des ultra-trails pour avoir du plaisir lorsqu'on court en forêt...

Changements à la maison

J'ai le bonheur d'accueillir à la maison ma fille Catherine de retour de Montréal et cela pour une période indéterminée:


Et aussi sa fille Kascha qui viendra tenir compagnie à Elvis:




Sur ce, bonne semaine à tous !!!!












dimanche 31 octobre 2021

Semaine du 24 octobre - 85ième semaine sous l'urgence sanitaire

La troisième dose de vaccin contre la COVID-19 a commencé à être administrée aux personnes vulnérables et en perte d'autonomie résidant dans les centres d'hébergement et de soins de longues durées (CHSLD) et dans les ressources intermédiaires et de type familial (RI-RTF).

La propagation du virus est présentement bien contrôlée au Québec. Cependant, il ne faut pas baisser la garde. Même si nous sommes doublement vaccinés, nous pourrions tout de même transmettre le virus à des personnes vulnérables avec des conséquences désastreuses. Nous entrons dans le mois de novembre. Notre gouvernement devrait annoncer, durant ce mois, certaines mesures pour le temps des Fêtes qui approche à grand pas.

En ce qui a trait à mon entraînement durant cette semaine du 24 octobre, je l'ai axé autour de la course trail de 21 km  au Massif du Sud à laquelle j'ai participée le 30 octobre et dont je vais vous parler en détail plus bas:


Ce fût donc de courtes sorties de 5 km afin de garder mes jambes les plus fraîches possibles pour cette course trail. Au total avec ma longue sortie du dimanche 24 octobre et ma course trail, j'ai couru 63.54 km. Je n'ai fait qu'une séance de musculation par manque de temps à cause d'une cause que j'ai plaidée pendant deux jours au Palais de justice.

Voici le détail de ma semaine d'entraînement:

Dimanche 24 octobre: 4 C et venteux.  Longue sortie avec le zoo. 21.01 km en 2:40:02, soit une allure moyenne de 7:37/km.

Lundi 25 octobre: séance de musculation full body au Econofitness Place de la Cité.

Mardi 26 octobre: 8 C, très venteux, 3 C ressenti.  Départ de la maison pour une sortie sur route. 5.01 km en 41:42, soit une allure moyenne de 8:20/km.

Mercredi 27 octobre: 7 C, très venteux et 3 C ressenti.  Départ de la maison pour une sortie passant par les boisés des Compagnons et Marly. 5.48 km en 44:42, soit une allure moyenne de 8:09/km.

Jeudi 28 octobre: 6 C, 2 C ressenti.  Départ de la maison pour une sortie sur route avec de la côte pour se délier les jambes. 6 C, 2 C ressenti.  5.11 km en 39:50, soit une allure moyenne de 7:48/km.

Vendredi 29 octobre: 3 C, -1 C ressenti. Départ de la maison pour une sortie sur route.  5.08 km en 40:55, soit une allure moyenne de 8:03/km.

Samedi 30 octobre, jour de la course trail de 21 km au Massif du Sud

Jean-Yves devait prendre part à la course mais il m'a avisé, le matin même, qu'il avait un empêchement majeur et qu'il ne pourrait faire le voyage..

Arrivé au Parc régional du Massif du Sud situé à un peu plus d'une heure de Québec, je suis d'abord passé par le chalet d'accueil afin de récupérer mon dossard sur présentation de mon passeport vaccinal:



Le départ de la course était à 9:45 heures et il fallait se rendre, 30 minutes avant,  au nouveau Pavillon Desjardins situé aux Trois Fourches, soit à 400 mètres du chalet d'accueil:


La salle du haut était utilisée pour les tables où les coureurs iraient chercher leur goûter d'après-course. Il y avait une autre salle au sous-sol où nous pouvions laisser un sac de vêtements identifié par un numéro. Cette salle était surveillée par des bénévoles. J'y laissé un sac contenant mon manteau.

Après être sortie du pavillon, j'ai commencé un petit réchauffement à proximité. Le speaker a annoncé rapidement que le départ du championnat canadien du kilomètre vertical serait donné à 9:30 heures et nous a invité  à se placer le long du chemin forestier afin d'encourager les coureurs. Les voici après leur départ, 400 mètres plus bas, près du chalet d'accueil:


Ici, le dénivelé et le parcours de ce kilomètre vertical:


Le parcours faisait autour de 7 km, dans lesquels se trouvaient le kilomètre vertical, soit les  1 000 mètres de D+. Les coureurs étaient impressionnants à voir monter les premiers mètres de D+ aussi rapidement . La course a été remportée par Alexandre Ricard en 35:10, soit une allure moyenne de 5:01/km.

Une fois ces coureurs passés, nous avons été appelés à se présenter derrière l'arche, dans l'autre sens, pour le départ de la course trail de 21 km:


Voici le parcours et le dénivelé de ce trail:


C'était l'épreuve reine de la journée. Le site internet parlait d'un parcours très exigeant, avec plusieurs sections de sentiers pédestres techniques et peu de pistes multifonctionnelles. Le D+ était de plus de 1 000 mètres et la course s'adressait aux adeptes de la course en sentiers désirant repousser leurs limites.

Le site mentionnait aussi que les coureurs arrivant après 14:00 heures seraient disqualifiés. Selon mes calculs, je devais entrer en 4 heures 15 maximum, soit une allure moyenne autour de 12:10/km.

Les coureurs prenant part à cette course semblaient tous plus rapides que moi mais, peu importe, je voulais me mesurer à ce parcours exigeant:


Une fois le départ donné, j'ai pris mon allure. Presque tous les coureurs qui étaient deerrière moi m'ont dépassé et je me suis retrouvé à l'arrière. Assez rapidement, nous sommes entré dans un single track technique menant au sommet du Mont Saint-Magloire qui est le plus haut sommet de la région Chaudière-Appalaches. J'avais déjà fait ce sentier avec Jean-Yves et Katlyn durant l'été 2020 et je savais qu'il était difficile. À mesure que nous montions, les coureurs qui étaient devant moi sont disparus vers l'avant.

Par contre, une coureuse suivait mon allure et était juste derrière moi. J'ai entamé la conversation. Elle s'appelait Julie et était dans la trentaine. Elle était française et en visite au Canada pour la première fois.

Elle a suivi mon allure jusqu'au sommet du Mont Saint-Magloire, soit au 6ième kilomètre de la course. Les coureurs qui avaient terminé leur kilomètre vertical devaient descendre à pied au Pavillon Desjardins et plusieurs ont pris le sentier que vous montions. En nous croisant, ils nous encourageaient dans notre effort et c'était très motivant.

Après le ravitaillement du sommet du Mont Saint-Magloire, nous avons profité d'une descente de deux kilomètres sur un chemin forestier roulant. Notre allure moyenne qui était alors au-dessus des 13 minutes au kilomètre est descendu sous les 12 minutes au kilomètre. Je commençais à croire que je pourrais terminer sous les 4 heures 15.

Cependant, après ces 2 kilomètres roulant, nous sommes, de nouveau, entré dans un single track technique. Entre le 13ième et 14ième, le dénivelé positif est devenu important et je n'ai pas pu suivre Julie qui s'est détachée vers l'avant. Je ne l'ai jamais revue après.

J'ai donc continué seul. J'avais trop forcé dans les pentes abruptes de cette deuxième ascension et j'ai du ralentir considérablement pour me refaire une santé.

Une autre coureuse de la catégorie 30-39 ans et du nom de Karine m'a rejoint. Elle est restée derrière moi un certain temps et a fini par me larguer dans une descente technique.

J'ai continué d'avancer seul et de meilleures sensations sont revenu petit à petit. J'ai pu profiter de courtes portions roulantes pour avancer en courant.

À 500 mètres de la fin, deux bénévoles m'ont encouragé en me disant que plusieurs coureurs avaient abandonné et que, de mon côté, j'avais persévéré.

Quand j'ai passé l'arche d'arrivée, après 4 heures 41 d'effort,  j'ai arrêté ma Garmin en me disant que ce serait le seul chrono que j'aurais. Cependant, un bénévole est venu vers moi pour me remettre le sous-verre faisant office de médaille et en me disant que mon chrono serait sur Sportstats.ca.

J'étais vraiment heureux:


Même si j'étais 106ième sur 106 sur  Sportstats.ca., j'étais très fier d'avoir complété cette course de trail très exigeante en donnant le meilleur de moi-même. Je n'ai pas à me comparer aux autres mais qu'à moi-même. Mon chrono officiel est 4:41:43, soit une allure moyenne de 13:24/km. À titre comparatif, lors de notre entraînement le 24 juillet 2020 sur le sentier du Mont Saint-Magloire, j'avais maintenu une allure moyenne de 15:11/km sur 13.48 km. 

Julie a terminé en 4:25:35 et Karine en 4:35:03.

Après ma course, je suis entré dans le Pavillon Desjardins pour le goûter. Il n'y avait plus d'assiette mais j'ai réussi à mettre des croustilles et des morceaux de bananes dans un sac ziploc que j'avais dans ma veste d'hydratation. Mon sac contenant mon manteau se trouvait maintenant dans la salle du haut et une bénévole me l'a remis. J'ai donc mis mon manteau et descendu les 400 mètres jusqu'au chalet d'accueil en mangeant mon lunch. 

Je me suis rendu à mon auto pour retourner au chalet d'accueil afin de profiter d'une des deux douches qui s'y trouvent avant de revenir à Québec.

Longue sortie du zoo du dimanche 31 octobre

La semaine précédente, j'avais avisé Jean-Yves que je ne ferais pas la longue sortie au complet vu la course trail de la veille.

Jean-Yves avait partagé ce parcours de 21 km:

n

À l'heure du départ au Centre Lucien-Borne, la température était exécrable: 8 C mais avec une tempête automnale (pluie et forts vents). Le zoo n'était formé que de Jean-Yves et moi:


Sur les Plaines, nous avons rencontré Roger, Alex et un de leurs amis qui faisaient leur entraînement de marche.

Comme c'était la journée de l'Halloween, le parcours était thématique et faisait le tour des différents endroits qui soulignaient cette fête:

Le parc Jeanne d'Arc:



L'Hôtel de Ville:


La rue du Petit-Champlain:


Sur la piste cyclable du Boulevard Champlain, nous avions eu le vent dans le dos et ce fût plus agréable. Aussi, la pluie a cessé.

À la côte Gilmour, j'ai laissé Jean-Yves pour retourner au Centre Lucien-Borne. J'ai terminé ma sortie avec 12.25 km en 1:43:10, soit une allure moyenne confortable de 8:26/km, en mode récupération.

Jean-Yves, de son côté, a continué jusqu'à la côte de l'Église et a complété une distance de 19.48 km.

À venir

Je commence maintenant mon mois annuel de récupération, baptisé le moumounevember. Durant le mois de novembre, je ne dépasserai pas les 45 km par semaine sans séance d'intervalles. J'irai en sentiers le samedi et je ferai la sortie avec le zoo le dimanche mais tout sera couru à une allure confortable. Par la suite, je repartirai une courbe de progression en vue de mes premières courses hivernales.

dimanche 24 octobre 2021

Semaine du 17 octobre - 84ième semaine sous l'urgence sanitaire

Durant le semaine du 17 octobre, le premier ministre François Legault a dit entrevoir la fin de l'urgence sanitaire au début de l'année 2022, après la vaccination des 5 à 11 ans.

Cela signifierait la fin de la majorité des mesures sanitaires imposées aux Québécois. Cependant, Monsieur Legault a nuancé en disant  qu'il est possible que certaines mesures demeurent selon l'évolution de la pandémie et les recommandations de la Santé publique.

C'est encourageant mais je pense que la Santé publique jouera de prudence surtout avec les mesures barrières dans les lieux publiques comme le port du masque et la désinfection des mains. Qu'en sera-t-il du passeport vaccinal ? C'est à suivre.

En ce qui a trait à mon entraînement, ce fut du repos ou du repos actif pendant 5 jours suite au marathon de Granby afin de reposer mes jambes. Avec le marathon, j'ai couru 63 km. J'ai aussi fait 40 minutes de vélo stationnaire et deux séances de musculation.

Il me reste une course en sentier au programme soit le 21 km du Massif du sud, samedi le 30 octobre. Afin de se préparer, j'ai aussi fait une sortie dans le sentier Mestachibo samedi le 23 octobre.

Voici maintenant le détail de cette semaine du 17 octobre:

Dimanche 17 octobre: Marathon de Granby en 5:08:32, soit une allure moyenne de 7:18/km. C'était mon 101ième marathon à vie et mon expérience à ce marathon est relatée ici .

Lundi 18 octobre: aucune activité.

Mardi 19 octobre: 20 minutes de vélo stationnaire (8.45 km à une vitesse de 25.4 km/heure) au Econofitness Place de la Cité.

Par après, j'ai fait une séance de musculation pour le haut du corps et 20 minutes sur le lit d'hydromassage pour les jambes.

Mercredi 20 octobre: 20 minutes de vélo stationnaire (9.10 km à une vitesse de 27.3 km/heure) à la maison.

Jeudi 21 octobre: 8 C. Départ de Place de la Cité pour une reprise de la course après mon marathon. Jogging léger. Les jambes étaient pas pires. 5.01 km en 42:41 soit une allure moyenne de 8:31/km.

Par après, j'ai fait une séance de musculation full body  au Econofitness Place de la Cité.

Vendredi 22 octobre: 11 C et pluie. Départ de la maison pour une sortie sur route passant par le boisé des Compagnons de Cartier. 5.08 km en 43:08 soit une allure moyenne de 8:29/km.

Samedi 23 octobre: pour la sortie en sentiers du samedi, j'ai proposé à Jean-Yves un 10 km dans le sentier Mestachibo en partant du Mont Sainte-Anne.

Nous avons pris le départ à la noirceur à 6:47 heures sous un mercure de 7 C.

J'avais ma lampe frontale mais il n'était pas évident de bien s'orienter avec toutes les feuilles dans le sentier. Quand le jour s'est levé, il était plus facile de voir les indications du sentier national sur les arbres.

Nous avons eu la mauvaise surprise de constater qu'un partie du chemin forestier, dans les deux premiers kilomètres, était une mer de boue:


Nous avons essayé d'éviter la boue en entrant dans la broussaille sur les côtés mais ce n'était pas évident. Les espadrilles ont été bien imbibées de boue:


Ici, le premier point de vue sur notre parcours, soit celui donnant sur le barrage des Sept-Chutes:


Le sentier était vraiment rempli de feuilles:


Ici, la montée abrupte avant l'intersection où il y a une vieille  table avec un parasol:




Lors d'une sortie que nous avions faite cette année, nous avions manqué cette intersection et galéré un peu pour la trouver. Maintenant, nous n'avons qu'à penser à la fameuse table et au parasol.

Enfin, dans les deux derniers kilomètres, un point de vue sur la vallée de la rivière Jean-Larose:


Lorsque j'ai choisi ce sentier pour cette sortie, j'avais pensé aller voir les nouveaux escaliers le long de la chute Jean-Larose. Malheureusement, au début de notre sortie, nous avons constaté que cette portion du sentier était fermée pour cause de travaux. Les escaliers ne doivent pas être terminés. Il faudra donc attendre.

J'ai fait cette sortie à une allure confortable sans forcer. Je l'ai terminée avec 10.54 km en 2:31:58, soit une allure moyenne de 14:25/km. Ce fut la même chose pour Jean-Yves: 11.25 km en 2:35:13, soit une allure moyenne de 13:48/km. 

Il fallait être très prudent car il avait plu passablement la veille. Les roches étaient glissantes et il y avait tellement de feuilles sur le sentier qu'il n'était pas possible de bien voir les obstacles. Le 30 octobre prochain. lors de notre course trail au Massif du Sud, les conditions devraient être les mêmes.

Longue sortie du dimanche 24 octobre

Pour la longue sortie du dimanche 24 octobre, Jean-Yves a partagé ce parcours aux membres du zoo:


C'est un classique, il passe près de l'ancienne résidence du maire Labeaume et le long du Boulevard Champlain pour remonter à la Haute-Ville par la piste cyclable de la côte Gilmour.

Nous étions huit à prendre le départ au Centre Lucien-Borne à 8:15 heures. Voici, le groupe dans le Parc du Bois de Coulonges dans les premiers kilomètres:



À la sortie du Bois de Coulonges, Claudine, Gilles, François et André sont retourné vers le Centre Lucien-Borne.

J'ai continué avec Jean-Yves, Rénald et Camilien. J'avis pris une allure confortable dès le début de la sortie et j'ai poursuivi de la même manière.

La journée était magnifique. Lors de l'arrêt au bâtiment de services du Quai des Cageux pour les toilettes, j'en ai profité pour prendre une petite photo du Pont de Québec:


J'étais allé courir sur la Promenade Samuel-de-Champlain à une couple de reprises cet été et j'avais constaté , à ce moment là, l'état des travaux de la Phase 3 après la côte de Sillery,

Cette fois-ci, il y avait une bande sur la route pour pouvoir courir alors que c'était un chemin de poussière de pierre lorsque j'étais passé par là:


La piste cyclable, à droite, est en construction.

Ici, le bâtiment de la future plage:


Un peu plus loin, j'ai réussi à capter des athlètes qui s'entraînaient sur le fleuve:


Les travaux ont été et sont gigantesques pour cette Phase 3. Entre autres, ceux dans la falaise sont impressionnants avec ces grillages pour retenir les éboulements:


Un peu plus loin, un nouveau trottoir que je n'avais jamais vu:


Le Boulevard Champlain sera transformé en boulevard urbain et on peut commencer à voir l'aspect qu'il aura.

Après ce passage au travers des travaux, nous sommes arrivé à la côte Gilmour que nous avons montée par la piste cyclable:


Sur les Plaines, près du musée, Rénald nous a quitté rentrer au Centre Lucien-Borne. J'ai continué sur la route des Plaines avec Jean-Yves et Camilien:


Même si j'ai couru à une allure très confortable pour toute la durée de la sortie, les jambes ont commencé à être fatiguées dans les trois derniers kilomètres. J'ai terminé ma sortie avec 21.01 km en 2:40:52, soit une allure moyenne de 7:37/km.

À venir

Il ne reste qu'une course à faire dans ce gros mois d'octobre 2021 où j'ai profité de la reprise des compétitions. Il s'agit du 21 km du Massif du Sud que je courrai samedi le 30 octobre. C'est un parcours difficile et technique que je dois compléter en 4 heures 15 pour être dans les résultats car l'organisation fermera les livres à 14:00 heures.

Je vais donc continuer mon repos actif dans la prochaine semaine avec de courtes sorties pour arriver le plus frais possible à la course et pouvoir compléter le trail dans les temps. Je vous reviens avec mon expérience à ce trail dans mon prochain billet.