Follow by Email

lundi 16 avril 2018

Semaine enrhumée du 8 avril

Vers la fin de la semaine du 1er avril, j'ai attrapé une méchante bibitte qui m'a donnée du fil à retorde durant toute la semaine du 8 avril:

Par bonheur, ce n'était pas le virus de la grippe mais celui du rhume. Dans le premier cas, je n'aurais pas pu m'entraîner tandis que je peux le faire quand c'est un rhume. Pour ajouter à la difficulté, j'étais dans ma plus grosse semaine de kilométrage avant mes deux marathons printaniers, soit le marathon des Érables le 28 avril et le marathon d'Ottawa le 27 mai.

Donc, malgré la présence de cette bibitte, j'ai réussi à compléter une semaine de 90 km entre le 8 avril et le 14 avril inclusivement et à faire mes trois séances de musculation.

Voici le déroulement de cette semaine du 8 avril:

Dimanche le 8 avril: 30.8 km avec le zoo en 3:38:12, soit un pace moyen de 7:08/km. J'avais déjà mon rhume depuis le vendredi précédant.

Lundi le 9 avril: repos de course et séance de musculation Pectoraux - Biceps - Abdominaux au World Gym.

Mardi le 10 avril: -10 C, -15 C ressenti. Sortie dans les quartiers Les Méandres et Les Saules en se rendant jusqu'au Boulevard Père-Lelièvre. En passant dans le quartier Les Méandres, j'ai pensé à mes six amis du zoo qui en étaient dans leur dernière semaine avant le marathon de Boston:


J'étais toujours toujours enrhumé avec le nez qui coule ce qui était de circonstance à moins de trois semaines du marathon des Érables. 12 km à un pace moyen de 7:38/km.

Mercredi le 11 avril: - 2 C, belles conditions. Départ du World Gym. 1 km de réchauffement, 10 km tempo, 1 km retour au calme. Je doutais de pouvoir faire cet entraînement vu mon rhume qui persistait mais le sirop DayQuil que j'ai pris avant de partir a fait un bon travail:


Ma sortie a été de 12 km à un pace moyen de 6:38/km.

Par la suite, j'ai enchaîné avec une séance de musculation Jambes - Fessiers - Mollets au World Gym.

Jeudi le 12 avril: +1 C, -2 C ressenti. Je suis monté à Loretteville par la longue montée des rues Verret et Monseigneur-Cooke. Je suis allé jusqu'à la rue du Petit-Vallon où j'ai pris la piste cyclable du corridor des Cheminots qui était sur l'asphalte:


 À partir du Boulevard Valcartier, la piste cyclable n'était plus praticable. La seule explication que je peux voir est que la Ville de Québec l'a entretenue sur son territoire durant l'hiver ce qui a permis à la fonte de la neige d'être plus rapide et qu'à partir du Boulevard Valcartier, la piste cyclable est sur le territoire de la municipalité de Wendake qui n'a pas fait le même travail durant l'hiver.

Plus loin, je suis passé sur le Boulevard des Étudiants à Loretteville. Près du Parc Jean-Roger Durand, on avait une belle vue sur la rivière St-Charles:


Je suis revenu en passant par Wendake. Le rhume se poursuivait mais j'ai appliqué la même recette que la veille. 12 km à un pace moyen de 7:44/km.

Vendredi le 13 avril:  +1 C, -1 C ressenti. Départ du World Gym. Sortie dans les quartiers résidentiels à proximité.  1 km de réchauffement. 10 X 2 min. rapide. 4.5 km de retour au calme. Ce fut une bonne séance pour travailler ma vitesse entre 4:35/km et 5:00/km. Au total, 12 km à un pace moyen de 6:39/km.

Par la suite, j'ai enchaîné avec une séance de musculation Dos - Épaules - Triceps au World Gym.

Samedi le 14 avril: - 5 C, - 9 C ressenti mais j'ai eu l'impression que le ressenti était plus bas parce que le vent était fort. D'ailleurs, j'aurais du mettre mon passe-montagne. Sortie avec un peu de sentiers et surtout de la route. Les sentiers du Parc Chauveau, du Parc linéaire et du secteur Robert-Bourassa étaient vraiment très raboteux et impraticables. Donc, je n'ai pas trop insisté. La courte section que j'ai faite dans le Parc Chauveau m'a permis de passer du côté ouest de la rivière St-Charles:


Au moins, j'ai pu me contenter un peu. Ma sortie a été de 12 km à un pace moyen de 7:41/km.

Zoo du 15 avril

En ce dimanche 15 avril, j'en étais à ma dernière sortie de 30 km avant le marathon des Érables.

Je suis donc arrivé vers 6:45 heures au Centre Lucien-Borne pour mon réchauffement. En même temps, arrivait Claudine et je suis parti avec elle. La température était encore hivernale avec un mercure ressenti autour de -15 C. Nous sommes passé par les Plaines d'Abraham et le quartier Montcalm. Vers la fin du réchauffement, nous avons croisé André Angers qui s'est joint à nous pour terminer. J'avais 10.4 km à ma Garmin à la fin de ce réchauffement.

À 8:15 heures, nous étions 9 pour l'entraînement principal. Jean-Yves avait choisi le parcours du maire Labeaume compte tenu qu'il devait prendre part à la course de 5km du Défi du printemps à 10:45 heures sur le campus de l'Université Laval. Il avait gagné une participation à cette course lors du voyage à la course des Pichous ayant fait la meilleure prédiction de son chrono parmi les coureurs de l'autobus dans lequel il a voyagé.

Voici mes 8 amis pour cette longue sortie:


Un peu après avoir pris cette photo, trois amis nous ont quitté. Nous avons continué à 6 et nous nous sommes dirigé vers la résidence du maire Labeaume. Au coin du Chemin St-Louis et de la côte à Gignac, il y a un endroit où nous pouvons entrer pour aller aux toilettes. Notre ami Gilles Lamontagne a découvert un salon où il pourra aller pour se faire couper les cheveux, soit le Salon Gilles:


Quant à notre ami Ti-Paul, il semblerait qu'il avait besoin de se faire faire la barbe ( ha ha ).

Un peu plus loin, Gilles et Ti-Paul nous ont quitté et nous nous sommes retrouvé 4. Lorsque nous sommes arrivé sur le campus de l'Université Laval, la première vague du 5 km du Défi du printemps était déjà parti depuis 10:00 heures:



La première vague était pour les coureurs de moins de 25 minutes sur 5 km. Jean-Yves avait décidé de partir avec l'autre vague à 10:45 heures, question de pouvoir courir avec nous jusqu'à l'Université Laval:


Il aurait pu courir avec la première vague car il a couru le 5 km en 23:54, et ce après avoir couru 18.5 km avant. Bravo mon ami !!!

Nous avons donc terminé la longue sortie à trois. J'ai complété 31 km en 3:45:39, soit un pace moyen de 7:17/km.

Depuis environ deux semaines,  j'essaye de courir à jeun le matin durant la semaine. J'avais donc décidé, pour cette longue sortie du 15 avril, de ne pas manger mes barres durant l'entraînement. J'avais uniquement mon déjeuner dans l'estomac et ma boisson X1 pour m'hydrater. La sortie s'est tout de même très bien déroulé avec de bonnes sensations. En après-midi, je n'ai pas eu de gaz intestinaux comme tous les dimanches après-midi. Je vais continuer de la même façon durant les prochaines semaines. Courir à jeun et avec moins de glucides devrait aussi m'aider à perdre un peu de poids. À suivre...

Les amis du zoo au marathon de Boston

Le marathon de Boston était tenu lundi le 16 avril sous les conditions les pluies froides depuis 30 ans avec de la pluie et un bon vent de face.

Chez les hommes, le japonais Yuki Kawauchi s'est imposé en 2:15:58, la première victoire pour un japonais depuis 1987 au marathon de Boston:


Chez les femmes, l'américaine Desiree Linden l'a remporté en 2:39:54, la première victoire pour une américaine depuis 1985 au marathon de Boston:


Donc des chronos plus lents qu'à l'habitude vu les conditions climatiques exécrables mais des victoires historiques. C'est rafraîchissant de voir des coureurs d'autres pays que le Kenya ou l'Éthiopie remporter la victoire.

Six amis du zoo prenaient part au marathon cette année, cinq ont terminé. Voici leurs résultats dans l'ordre:

- Mélanie Roberge: 3:27:33;
- Bruno Samson: 3:55:17;
- Claude Létourneau: 4:22:37;
- Gilbert Robitaille: 4:45:50;
- Rénald Bouchard: 5:03:08;

Donc, félicitation à mes amis pour leurs accomplissements !

Pour terminer, je vous laisse avec ce beau petit vidéo résumant les belles victoires féminine et masculine:



6 commentaires:

  1. Finalement, à moins d'être un japonais ou une américaine, c'était probablement l'année où il valait mieux ne pas se classer pour Boston ...

    P.S. maintenant, au moins, on sait maintenant comment ralentir un Kenien ...un seul dans les dix premiers, idem chez les femmes ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Kenyens, y avaient juste à se forcer😂

      Supprimer
  2. J'espère que ta bibitte n'est plus qu'un mauvais souvenir et que la continuation de ta préparation marathon ce passe bien? Vivement le printemps pour toi :-)

    RépondreSupprimer
  3. toujours très intéressant de te lire mon Ami.....bonne continuité d'entrainements en prévisions de tes 2 marathons à venir....Gilles

    RépondreSupprimer
  4. Bonne entrainement continu sa vas bien

    RépondreSupprimer
  5. Les conditions hivernales tirent à leur fin. On va pouvoir s'entraîner comme les Kenyans bientôt :)

    RépondreSupprimer