Follow by Email

dimanche 19 novembre 2017

Semaine du 12 novembre

L'hiver a commencé à apparaître durant cette semaine du 12 novembre, ma troisième en mode récupération annuelle.

Pour moi, ce n'est pas un problème. Je cours durant les quatre saisons depuis 1981, année de mon premier marathon. J'ai toujours hâte aux premières neiges. Je crois que cela vient de mon enfance alors que je jouais beaucoup à l'extérieur. L'été, c'était le baseball et l'hiver, le hockey. J'ai donc transposé dans la course à pied ce plaisir d'être à l'extérieur l'hiver. Naturellement, comme la majorité des québécois, une fois arrivé au printemps, je peste contre la neige.

Donc, durant cette semaine du 12 novembre, j'ai continué, comme la semaine précédente et en excluant le zoo, à faire de petites sorties uniquement pour ne pas me sentir trop pesant. Voici, le détail de ma semaine:

Dimanche 12 novembre: - 5 C. Longue sortie de 21 km avec le zoo en 2:19:10 à un pace moyen de 6:37/km. Ce pace est peut-être un peu trop rapide en cette période de l'année mais j'ai suivi mes sensations en courant avec mes amis.

Lundi 13 novembre: repos de course et séance de musculation au World Gym tôt le matin.

Je commençais,cette journée la, un procès prévu pour quatre jours au Palais de justice de Québec. Finalement, il n'a duré que deux jours et la pression est revenue à la normale le mardi en fin de journée.

Mardi 14 novembre: -1C avec de faibles vents de 3 km/heure, donc une belle température pour courir. J'ai couru sur une boucle de 5 km passant par les quartiers résidentiels près de la maison. J'ai commencé lentement avec un premier km en 8:24/km mais j'ai amélioré le pace de chaque km pour finir avec un dernier km en 6:53/km et ce, sans penser à accélérer. 5 km à un pace moyen de 7:35/km.

Mercredi  15 novembre: - 3 C et pas de vent. Encore agréable comme température. Départ du World Gym pour une boucle de 5 km passant par les Boulevards Chauveau et l'Ormière ainsi que le parc industriel Armand Viau. 5 km à un pace moyen de 7:27/km.

Par la suite, j'ai enchaîné avec ma séance de musculation au World Gym. Je suis dans ma deuxième semaine de mon petit programme full body. Je l'aime bien. Il ne dure qu'une cinquantaine de minutes avec les étirements au lieu d'une  heure et quart comme certains programmes que j'ai faits.

Jeudi 16 novembre: 0 C avec un ressenti de -4 C. Boucle passant par la piste cyclable Chauveau, la longue montée du Boulevard Saint-Jacques et le Boulevard Johnny-Parent. 5 km à un pace moyen de 7:48/km.

Vendredi 17 novembre: 3 C avec un ressenti de -1 C. Les terrains étaient recouverts d'un tapis de neige suite aux précipitations de la veille, comme ici au coin des rues St-Maurice et Durand près du Boulevard l'Ormière:


Encore une fois, un parcours dans les quartiers résidentiels près de la maison. Les jambes étaient pesantes sauf dans le dernier kilomètre où j'ai commencé à mieux me sentir.  5 km à un pace moyen de 7:37/km.

En fin de journée, je suis allé au World Gym pour une séance de musculation. Il y a beaucoup plus de monde qui s'entraîne à cette heure que le matin. Par contre, c'est moins achalandé qu'en début de semaine.

Samedi 18 novembre: -10 C avec un ressenti de -16 C, ma sortie la plus froide cet automne. J'ai couru sur route avec un tour en sentier dans le Parc Chauveau. Voici où je suis entré dans le Parc près du Boulevard Chauveau:


De façon générale, la traction était bonne quoiqu'il y avait un peu de glace. Voici l'aspect de la rivière St-Charles lorsque j'ai traversé la passerelle menant au Parc linéaire:


Je compte y retourner régulièrement durant l'hiver mais uniquement sur les sentiers accessibles aux marcheurs et quand je ne m'enfoncerai pas dans la neige afin de préserver mes genoux.

Pour cette sortie, j'ai couru 5 km à un pace moyen de 7:37/km.

Bref, pour cette semaine du 12 novembre, ce fut 46 km soit un km de plus que la semaine précédente. Encore une semaine à ce régime et je recommencerai à augmenter graduellement mon kilométrage hebdomadaire.

Déjà, je sais que je courrai le marathon d'Ottawa à la fin mai 2018. Je ferai le voyage avec Jean-Yves, Bruno, Camilien et Paul. Jean-Yves a trouvé une petite suite dans  un Holiday Inn plus loin du centre-ville où nous ne serons pas obligés de coucher deux nuits. Aussi, j'en en tête un ou deux marathons avant celui d'Ottawa. Je vous tiendrai au courant.

Zoo du 19 novembre

Météomédia avait lancé une alerte météo pour le dimanche 19 novembre. Il devait y avoir un cocktail météo composé de pluie verglaçante, de neige et de pluie.

Finalement, il n'y eut qu'un peu de pluie verglaçante durant la nuit et de la pluie en avant-midi mais beaucoup moins que lors de la longue sortie que j'avais faite avec mon ami Camilien deux semaines avant le marathon de Magog en octobre.

Quoiqu'il en soit, nous n'étions que 4 dans le zoo pour notre longue sortie hebdomadaire, certains ayant choisi de s'entraîner à l'intérieur. J'étais donc accompagné de Bruno, Camilien et Jean-Yves.

Ce dernier nous avait transmis le parcours la veille en avant-midi. Nous avons descendu la côte Sherbrooke et pris la piste cyclable de la rivière St-Charles pour connecter à l'autre qui va jusqu'au Domaine Maizerets:


Nous avons continué sur le Boulevard Montmorency pour rejoindre la piste cyclable dans l'autre direction jusqu'à la piste cyclable du Boulevard Champlain. Un peu après la Halte Routière, il y avait des travaux pour un spa nordique qui sera prêt à l'été 2018:


Il fera face au fleuve St-Laurent. Intéressant ! Comme j'ai bien apprécié le spa des neiges en octobre dernier, je me promets d'essayer ce nouveau spa.

Enfin, pour remonter à la Haute-Ville nous avons grimpé la piste cyclable en lacets le long de la côte Gilmour:


La côte Gilmour a été nommée en l'honneur de John Gilmour, un marchand de bois écossais. Un ami du zoo a pensé à baptiser la piste cyclable Janet, la petite fille de John. Le vocabulaire du zoo ne cesse de s'enrichir.

J'ai donc terminé cette sortie avec 21 km en 2:20:52, soit un pace moyen de 6:42/km. Sur la piste cyclable du Boulevard Champlain, j'ai fait cinq accélérations d'environ 100 mètres, question de rattraper les amis. Je vais essayer de faire ce genre d'accélérations de temps à autre. De plus,  Janet m'a fait pas mal travailler sur presque deux kilomètres. Encore une fois, je suis bien satisfait de cette sortie que j'ai faite avec de bonnes sensations.

Changement de date pour le marathon SSQ de Québec

Je vous avais parlé antérieurement que la compagnie Gestev avait décidé de changer le parcours du marathon SSQ de Québec et que nous ne passerons plus sur le vieux pont de Québec.

Cette nouvelle m'avait déçue. Cette semaine, nous avons appris que le marathon serait dorénavant tenu au mois d'octobre, soit le dimanche 14 octobre en 2018. Cette fois-ci, je me réjouis.

J'avais longtemps souhaité que Denis Therrien, ancien directeur du marathon, prenne cette décision. Il sera beaucoup plus agréable de courir notre marathon au mois d'octobre qu'à la fin du mois d'août où nous avons souvent eu des conditions très chaudes et humides.

Cette décision ne fait que pas des heureux, entre autres, le directeur du marathon de Rimouski qui va perdre des marathoniens. Pour plus de détails, je vous mets en lien l'article du Journal de Québec ici .

Un père et sa fille courent ensemble un ultra trail de 100 milles

Cette semaine, je suis tombé sur un très beau vidéo qui raconte l'aventure d'un père et sa fille qui ont couru ensemble un ultra trail de 100 milles ou 160 kilomètres.

En septembre 2016, Krista Olson et Bob Loomis ont pris le départ du Pine to Palm 100 miles. Cet ultra trail est une course d'un point à l'autre et traverse le Siskiou Mountain Range dans le sud de l'état de l'Oregon aux États-Unis.  Il s'agit de toute une épreuve avec 20 000 pieds de dénivelé positif, 20 000 de négatif et trois ascensions de 7 000 pieds. Je vous laisse avec le vidéo de leur aventure:





5 commentaires:

  1. À quel marathon (s) tu penses, je suppose que le marathon "maudit" n'est pas sur la liste ...

    RépondreSupprimer
  2. bravo mon Ami pour cette belle semaines d'entrainements pour toi et bonne semaine qui vient. Gilles

    RépondreSupprimer
  3. Un retour aux entraîements dans la neige. C'est excellent pour les stabilisateurs des jambes.

    RépondreSupprimer
  4. Les premières neiges sont là... Je n'aime pas la neige :-( Bonne continuation mon ami du grand nord :-)

    RépondreSupprimer