Follow by Email

lundi 11 juin 2012

En route pour les Deux-Rives

Après une transition de deux semaines suivant le Sugarloaf marathon du 20 mai, j'ai commencé, la semaine dernière, mon entraînement spécifique pour le marathon des Deux-Rives qui sera tenu le 26 août prochain.

J'ai pris le kilométrage parcouru dans la deuxième semaine de récupération post Sugarloaf et je l'ai augmenté de 10 %. Je suis donc passé de 60 km à 66 km dans la semaine du 3 juin. J'ai aussi ajouté l'intensité. Voici donc, comment s'est déroulé la semaine:

Dimanche 3 juin: 26km avec un groupe réduit de 4 coureurs;

Mardi 5 juin: 10 km dont 4 X 1km avec 300 mètres de récupération. Ma Garmin Forerunner 305 a enregistré les temps suivants:

Mercredi 6 juin: 6km à un pace confortable;

Jeudi 7 juin: 10 km dont 4km tempo au pace du demi-marathon;

Vendredi 8 juin: 7km à un pace confortable;

Samedi 9 juin: 8km à un pace confortable.

Mes sensations ont été très bonnes toute la semaine. Au surplus, la température aussi:. Je n'ai pas eu de pluie, sauf pour la longue sortie du 3 juin,  et le mercure était idéal, se situant entre 9 C et 12 C à 5:30 heures du matin.

Longue sortie du dimanche 10 juin

J'ai retrouvé plus d'amis au Centre Lucien Borne pour ma longue sortie de groupe. Il n'y avait pas compétition sauf pour trois compagnons qui ont décidé, à la dernière minute, d'aller au marathon du Saguenay.  Nous étions six pour la première partie de 8km. À 8:15 heures, 5 coureurs se sont ajoutés pour un total de 11.

La promenade du Boulevard Champlain est le haut lieu des coureurs qui se préparent pour le marathon des Deux-Rives. Nous avons décidé d'aller la rejoindre par la piste cyclable de la Rivière St-Charles après être passé par la rue Marie-de-l'Incarnation:



Voici la piste cyclable de la Rivière St-Charles qui fait partie du Parc linéaire de 32 km le long de ce cours d'eau:


Nous avons fait un court arrêt au Marché du Vieux-Port, certains ayant profité des salles de bain à l'intérieur:


Dans le port de Québec, il y avait deux navires de guerre dont celui-ci des États-unis:


Le long du Boulevard Champlain, mes amis Denis Duchesne et Rénald Bouchard désiraient se préparer un peu plus spécifiquement pour le 10km de la Descente Royale qui sera couru le 17 juin prochain. Ils ont proposé de faire trois accélérations progressives sur des portions d'environ 1km. J'ai décidé de suivre même si je ne fais pas cette compétition, mes sensations étant très bonnes. J'ai atteint un pace de 4:09 la première fois, de 4:20 la deuxième pour me contenter de 4:50-5:00 la dernière fois juste avant la montée de la côte de l'Église à Sillery. Entre les accélérations, j'en ai profité pour prendre des photso des amis qui rejoignaient ceux qui avaient fait les accélérations:





La dernière photo a été prise avant la côte de l'Église que nous avons grimpée allèegrement:




Cette côte, en deux paliers, est pas mal longue. Elle est difficile. Dans le haut mes pulsations ont atteint 183 bpm, presque le maximum de 186 que j'avais capté dans la côte Sherbrooke l'année dernière.

Au Centre Lucien Borne, j'avais complété une sortie de 28km. Dans les dernièrs kilomètres, j'avais les jambes passablement raides. Cependant, je continuais à avoir de l'énergie et à bien rouler ce que j'attribue à ma stratégie d'alimentation ( une barre tendre de 130 calories à chaque heure ).

Marathon de Charlo

Lundi le 4 juin, au moment de mettre mon billet en ligne, je n'avais que le résultat de mon ami Gilles Lamontagne pour le marathon de Charlo au Nouveau-Brunswick. Je vous mets donc à jour le résultat de mes amis qui, finalement, étaient au nombre de trois:

- Dominic Carrier: 3 heures 16 ( premier au général );
- Roger Goulet: 4 heures 38;
- Gilles Lamontagne: 5 heures 24.

Trente coureurs ont pris part au marathon. Les vents soufflaient très fort dans la Baie des Chaleurs. Gilles me disait qu'il a trouvé long le fait de courir seul la distance dans ces conditions. Il est parfois difficile, avec un si petit peloton au départ, d'avoir avec nous un coureur à notre vitesse.

Il s'agissait de la 20ième et dernière édition de ce marathon. Seuls Roger Goulet, Gilles Lamontagne et Alain Caron  (co-organisateur de cette course avec sa conjointe Jeannita) ont couru toutes les éditions. Voici la belle plaque qui leur a été remise pour cet exploit:


Marathon de Saguenay


Mon ami Roger Goulet devrait boucler son 250ième marathon à vie cette année. Il a décidé, à la dernière minute, de faire un petit voyage à Chicoutimi pour le Marathon de Saguenay couru dimanche le 10 juin. Dominic Carrier et Dominique Jobin ont aussi fait le voyage.

26 coureurs étaient inscrits à l'épreuve du marathon. Dominic Carrier a complété en 3:11:13 et Roger Goulet en 4:20:56. Il s'agissait pour Dominic d'un deuxième marathon en deux semaines et pour Roger d'un quatrième en quatre semaines avec son meilleur temps cette année.

71 coureurs étaient inscrits au demi-marathon. Dominique Jobin a terminé en 1:51:18.

Prochaine semaine


Il s'agira pour moi de la deuxième semaine d'un premier cycle de quatre semaines en vue du marathon des Deux-Rives. J'augmenterai de nouveau le kilométrage et l'intensité d'un 10%.

4 commentaires:

  1. Je te souhaite une excellente préparation.

    RépondreSupprimer
  2. Quelle côte et belles photos! Bon entraînement pour Québec! 2e semaine; ça doit toujours être spécial voir devant soi tout le plan d'une préparation pour le marathon.

    RépondreSupprimer
  3. De belles photos. Bon début de préparation. Je ne sais pas comment il fait Roger avec 4 marathons en 4 semaines. Très impressionnant. Je lui lève mon chapeau.

    RépondreSupprimer
  4. À chaque fois, je suis épaté par les photos, les descriptions et les commentaires... Bonne préparation pour les Deux-Rives! En espérant qu'après deux années de météo folle, tu aies des conditions normales.

    RépondreSupprimer