dimanche 22 mai 2022

Semaine du 15 mai - 114e semaine sous l'urgence sanitaire

Le lundi 16 mai, a été la première journée où j'ai enfin pu circuler sans masque dans le gym que je fréquente:


Ce ne fût pas évident de s'entraîner à l'intérieur avec un masque  et il fallait être déterminé pour continuer.  Il faut maintenant espérer que la fin du masque à l'intérieur est définitive que le gouvernement ne l'imposera pas de nouveau.

Pour la semaine du 15 mai, j'ai fait 48.58 km  pour mes sorties course-marche, 14.51 km  de rameur d'intérieur et trois séances de musculation.

Ma progression en course à pied  suite à la blessure au genou gauche se déroule très bien.  Lors de mes  sortie durant la semaine,  j'ai fait trois minutes course-une minute marche.  Durant la prochaine semaine, je monterai à cinq minutes course-une minute marche.

Du côté du rameur d'intérieur,  je prendrai une semaine de repos  dans la prochaine semaine.  Je travaille sur cet appareil depuis maintenant six semaines,  surtout en intensité.  Avec mes trois séances de  musculation où j' ai plusieurs exercices pour le haut du corps,  mes muscles nécessitent un peu de repos.  Après cette semaine de repos pour le rameur d'intérieur,  je pense être capable de faire de l'intensité lors de mes sorties vu que je trouve que mon genou gauche est de plus en plus solide.  Par conséquent,  il est possible que je ne retourne pas sur le rameur d'intérieur.  Cependant,  grâce à cet appareil, j'ai pu  maintenir un bon cardio.  Je m'en aperçois lors de mes sorties car  l'allure de mes portions courses  est bonne pour moi.

Maintenant voici le détail  cette semaine d'entraînement du 15 mai:

Dimanche 15 mai: 12 C et pluie. Sortie solo en sentiers à Duchesnay: 10 km en 1:40:07,  soit une alarme moyenne de 10:01/km.

Lundi 16 mai:  séance de rameur au gym Econofitness Place de la Cité: 3 343 mètres en 20.06,  soit une allure moyenne de 2:55/500 mètres.

Par la suite, j'ai enchaîné avec une séance de musculation full body.

Mardi 17 mai: 11 C, nuageux et crachin.  Départ  coin route de l'Église et rue Valcourt pour une sortie sur route : 3 minutes course- 1 minute marche.  Au total, 7.35 km en 1:03:52,  soit une  allure moyenne de 8:41/km.

Par la suite,  je me suis rendu au gym Econofitness Place de la Cité pour une séance de rameur  avec des intervalles 7 x 3 minutes- 1 minute.  Au total, 5 587 mètres en 30.07,  soit une allure moyenne de 2:42/500 mètres.

Mercredi 18 mai: 5 C. Départ de la rue de la Terrasse-Stuart à Sillery pour une sortie sur route passant par le parc du Bois-de-Coulonge: 3 minutes course- 1 minute marche. Au total, 7.15 km en 1:01:43,  soit une alarme moyenne de 8:38/km.

Par la suite,  je me suis rendu au gym Econofitness Place de la Cité pour une séance de musculation full body.

Jeudi 19 mai: 8 C. Départ du Quai des Cageux pour une sortie sur la Promenade Samuel-de-Champlain : 3 minutes course- 1 minute marche. Au total, 7.02 km en 58:56,  soit une  allure moyenne de 8:24/km.

Vu que ma distance était que longue que la semaine précédente,  je me suis rendu jusqu'au nouveau bâtiment près du site où il y aura une plage lorsque les travaux de la phase III seront terminés sur la promenade Samuel-de-Champlain:

Par la suite,  je me suis rendu au gym Econofitness Place de la Cité pour une séance de rameur  avec des intervalles 3 x 7 minutes- 3 minutes.  Au total, 5 479 mètres en 30.08,  soit une allure moyenne de 2:45/500 mètres.

Vendredi 20 mai: 6 C. Sortie en sentier à la Base de plein air de Sainte-Foy: 3 minutes course- 1 minute marche. Au total, 7.03 km en 57:54,  soit une  allure moyenne de 8:14/km.

Vers la fin de ma sortie, je suis passé près d'une exposition d'art animalier sur la route face au petit lac Laberge:


Les dessins des différents animaux sont magnifiques  et  sont l'œuvre de l'artiste  Jean-Simon Bégin:


Par la suite,  je me suis rendu au gym Econofitness Centre Innovation pour une séance de musculation full body.

Samedi 21 mai:  j'étais seul pour la sortie en sentier du samedi et j'ai choisi d'aller faire un tour à Sainte-Brigitte-de-Laval afin de monter la montagne à Tremblay.

J'ai pris le départ de ma sortie à 7 h 05 sous un mercure de 14 C et un ciel couvert.

Après la petite portion sur route qui mène au début du sentier, j'ai eu la mauvaise surprise de voir qu'il était fermé:


Je n'ai pas voulu m'y aventuré. J'étais seul et s'il m'était arrivé quelque chose dans le sentier, j'aurais pu payer une amende après avoir été secouru par la municipalité de Sainte-Brigitte-de-Laval.

Je suis donc revenu sur mes pas.  Près du petit parc le long de l'avenue Sainte-Brigitte, il y avait un écriteau qui indiquait que le sentier était fermé pour vu qu'il était en période de dégel:


Raison de plus pour ne pas aller le fouler afin de ne pas le détruire.  C'était la première fois  que je voulais aller dans ce sentier au printemps et j'aurais dû vérifier le site internet de la municipalité de Sainte-Brigitte-de-Laval pour voir si le sentier était ouvert.

J'aurais pu aller  dans les sentiers du Lac-Beauport mais comme j'avais déjà un kilomètre de fait, j'ai choisi l'option de faire une sortie exploratoire  sur route dans le secteur de Sainte-Brigitte-de-Laval.

J'ai d'abord pris la rue Auclair en direction du stationnement de l'entrée du sentier de la montagne à Deux- Têtes:


Comme ce stationnement était à plus de cinq kilomètres, je savais que je ne me rendrais pas  jusque-là parce que je ne voulais pas faire plus que 10 km.

Peu de temps après avoir commencé sur la rue Auclair,  j'ai croisé la rue du Trait-Carré:


Il s'agit d'une longue montée:


J'ai décidé d'aller travailler un peu le D+   jusqu'au bout de cette rue:


En descendant, j'ai pu profiter de la vue sur les montagnes:



Une grosse averse est alors tombée et le tonnerre grondait.  Je me suis fait rincer comme il faut:


À l'intersection de la rue du Trait-Carré et de la rue Auclair, je suis retournée  sur mes pas en direction du centre-ville.

Rendu à l'avenue Sainte-Brigitte,  je l'ai prise mais en direction inverse d'où j'étais partu:


J'ai croisé une rue qui avait un nom évocateur:


et je me suis dit que je pourrais de nouveau aller travailler le D+ sur cette rue.  Cependant elle n'était pas très longue:


C'était un nouveau développement immobilier.

J'ai terminé  dans le secteur de l'Église et de l'école.  Sur une rue,  il y avait l'entrée  d'un sentier.  J'avais presque terminé ma sortie mais je suis  tout de même entré dans ce sentier pour aller voir où il menait.  Il descendait jusqu'à la rivière Montmorency:


J'ai gardé l'exploration de  ce sentier pour une autre fois  et je suis retourné à mon véhicule automobile.

J'ai terminé ma sortie avec 10.02 km en 1:27:08,  soit une  allure moyenne de 8:42/km.

Dimanche 22 mai

Il n'y avait pas de longue sortie du zoo en ce dimanche 22 mai vu que Jean-Yves participait au  marathon de Drummondville ainsi que Rénald.

De mon côté, j'ai enchaîné une deuxième sortie de 10 km en sentier,  cette fois-ci au Mont Bélair, secteur du lac Alain et du sommet,  la route menant au stationnement de ce secteur étant ouverte depuis le 15 mai dernier.

J'ai pris le départ de ma sortie très tôt soit à 6 h 04.  Le mercure afficher 16 C,  c'était humide et il y avait beaucoup de brume:


Ici, le lac Alain dans la brume:


La veille, nous avons eu un avertissement de tornade en après-midi.  Vers 19 h, des vents violents ont soufflé sur la ville de Québec déracinant des arbres et brisant les installations hydroélectriques.  J'ai alors perdu l'électricité à mon domicile et au moment où j'écris ces lignes, je n'ai pas de courant à la maison depuis presque 24 heures.

Dans le sentier, au mont Bélair,  un arbre avait été coupé sous la force des vents  et se retrouvait au milieu du sentier:

Par contre,  c'est la seule trace de la tempête que j'ai trouvé sur la boucle que j'ai faite deux fois.

Ma sortie s'est très bien déroulé.  Dans la deuxième boucle,  j'ai même commencé à alterner cinq minutes course - une minute marche.  J'ai terminé ma sortie avec 10.05 km en 1:39:26,  soit une  allure moyenne de 9:54/km.

Marathon de Drummondville

Dimanche le 22 mai,   se tenait le marathon  Drummondville dans le cadre de la  course Dechênes-toi.  Il y a plusieurs distance qui  ont été offertes lors de cet événement  mais c'était la première année  qu'il y avait la distance de 42.2 km.

Comme je l'ai dit plus haut, deux amis du zoo participaient au marathon, soit Jean-Yves et Rénald.

À l'heure où je mets ce billet en ligne,  je n'ai eu aucune nouvelle de mes amis à part   les résultats sur le site Sportstats,  soit que Jean-Yves a terminé le marathon en 4:37:41  et que Rénald n'a pas terminé le marathon et que son dernier check-point était au demi marathon.  Par contre, son Strava indique qu'il a couru 30 km.

Je ferai la mise à jour de ce billet en ce qui a trait à leur participation dès que j'aurai d'autres nouvelles.



 


dimanche 15 mai 2022

Semaine du 8 mai -113e semaine sous l'urgence sanitaire

Le samedi 14 mai a été une grande journée dans l'histoire de la pandémie au Québec.

Après plus  de 2 ans,  nous avons pu  recommencer à circuler dans les endroits publics intérieurs sans couvrir notre visage avec un masque.  J'ai ressenti un  grand sentiment de liberté  dans les premiers endroits où je suis entré sans masque.  Autant il a été difficile de s'habituer à la porter,  autant il a été facile de le retirer. 

Lorsque je suis allé au supermarché, certaines personnes continuaient à le porter mais la grande majorité  ne le portait plus.  Psychologiquement parlant,  il est bénéfique de voir le visage des gens.  La morosité qui nous entourait avec le port du masque disparaîtra.

En ce qui a trait à mon entrainement, dans la semaine du 8 mai,  j'ai continué mon programme de rétablissement suite  à ma blessure au genou gauche. 

J'ai fait des sorties marche-course  et parcouru une distance de 43.06 km.  Durant mes sorties, j'ai augmenté mes portions de course d'une minute en alternant 2 minutes course - une minute marche.  Pour ce qui est de la sortie en sentier du samedi,  je n'ai pas chronométré les portions course  vu que je faisais beaucoup de marche rapide dans les portions techniques.

J'ai continué à faire du rameur au gym  et j'ai travaillé mon cardio sur cet appareil en faisant des intervalles.  J'ai terminé ma semaine  avec de 14.76 km de rameur.

Enfin, j'ai débuté un nouveau programme  de musculation de 6 semaines  avec des exercices sur les appareils Nautilus et des exercices au sol  pour travailler en super sets.  Pour la musculation des jambes, je n'ai pas inclus  d'exercices sollicitant trop les genoux  comme les squats, par exemple.  J'ai plutôt opté pour un exercice afin de renforcer les fessiers, un autre pour renforcer  les quadriceps,  soit la chaise,  et un exercice d'équilibre,  soit de se tenir sur un pied pendant 30 secondes.  J'attendrai que mon genou gauche soit complètement rétabli avant de le solliciter  dans des exercices de musculation.

Voici maintenant le détail de ma semaine d'entraînement du 8 mai:

Dimanche 8 mai: -4 C. Sortie solo dans le Parc National des Grands-Jardins sur le sentier du Mont des Lacs des Cygnes: 8.69 km en 2:01:23, soit une allure moyenne de 13:58/km.

Lundi 9 mai:  séance de rameur au Econofitness boulevard Hamel: 3 563 mètres en 20:12, soit une allure moyenne de 2:50/500 mètres.

Par la suite, j'ai enchaîné avec une séance de musculation full body.

Mardi 10 mai: 4 C. Départ de Place de la Cité pour une sortie sur route passant par le campus de l'université Laval : 2 min.course- 1 min.marche. Au total, 6.01 km en 54:56, soit une allure moyenne de 9:09/km.

Par la suite, j'ai fait une séance de rameur au Econofitness Place de la Cité  avec des intervalles 7 x 3 minutes- 1 minute. Au total, 5 670 mètres en 30:06, soit une allure moyenne de 2:39/500 mètres.

Mercredi 11 mai: 6 C. Départ du Quai des Cageux pour une sortie sur la Promenade Samuel-de-Champlain: 2 minutes course- 1 minute marche. Au total, 6.11 km en 52:19, soit une allure moyenne de 8:34/km.

J'ai pu assister à un beau lever de soleil  sur le fleuve Saint-Laurent durant ma sortie:


Après la côte de Sillery,  j'ai continué environ cinq cents mètres avant de revenir sur  mes pas. Comme il y a des travaux dans ce secteur dans le cadre de la 3e phase de la promenade Samuel-de- Champlain, on avait installé des  cônes oranges sur le boulevard Champlain afin de permettre aux cyclistes et aux randonneurs de continuer vers l'est:


Après ma sortie,  je me suis rendu au gym Econofitness Place de la Cité pour une séance de musculation full body.

Jeudi 12 mai: 14 C. Première sortie de l'année en shorts. Départ de l'Avenue des Gouverneurs pour une sortie sur route: 2 minutes course- 1 minute marche. Au total, 6.14 km en 53:53, soit une allure moyenne de 8:48/km. 

Après ma sortie,  je me suis rendu au gym Econofitness Place de la Cité pour une séance de rameur avec des intervalles 4 x 5 minutes- 2 minutes. Au total, 5 524 mètres en 30:08, soit une allure moyenne de 2:44/500 mètres.

Vendredi 13 mai: 16 C. Sortie en sentier à la Base de plein air de Sainte-Foy, première à cet endroit depuis l'hiver: 2 minutes course- 1 minute marche. Au total, 6.06 km en 52:33, soit une allure moyenne de 8:40/km. 

Ici le sentier:


et le grand lac Laberge:



Après ma sortie,  je me suis rendu au gym Econofitness  Centre Innovation pour une séance de musculation full body.

Samedi 14 mai:  pour la sortie en sentier du samedi, j'ai proposé à Jean-Yves le sentier de la Clinique du coureur au Lac Beauport.

Sur le Boulevard du Lac, avant d'arriver au Centre de plein-air Le Saisonnier,  il y avait de nombreux cônes oranges en vue de la course sur route de 5 km de la Clinique du coureur qui faisait office de championnat provincial.  Le départ de la course était donné  un peu plus tard, à 8 h30.

Nous avons pris le départ de notre sortie à  7 h05.  Il commençait déjà à faire chaud vu que nous avions une canicule depuis quelques jours.

Le parcours du jour était celui de 10 km.   Ici, à l'embranchement du parcours de 5 km et de 10 km:



Sur tout le parcours,  nous n'avons rencontré qu'une seule plaque de glace:


Ce fut une sortie complète sur la surface technique de ce sentier avec les roches les racines. 

Vers la fin du sentier,  nous sommes passé à côté du joli lac Neigette:


J'ai eu de bonnes sensations durant cette sortie. Même si j'ai plus marché que couru,  ce fut à une bonne allure.  J'ai terminé avec 10.06 km en 2:00:02, soit une allure moyenne de 11:56/km.  Je suis plus reposé et j'ai senti une meilleure énergie dans  ce sentier.

Quand a Jean-Yves il a terminé sa sortie avec 10.01 km 2:05:14, soit une allure moyenne de 12:31/km.

En ce qui a trait à la course de 5 km de la Clinique du coureur, Jessy Lacourse l'a remporté  chez les femmes en 15:48 et Thomas Fafard chez les hommes en 14:15:



Tous les deux  font partie du club d'athlétisme de l'Université Laval et tous les deux sont des espoirs olympiques.  Ils sont à suivre.

Dimanche 15 mai

La journée était pluvieuse   en ce dimanche 15 mai.

Dans la semaine,  l'organisation du marathon de Québec avait annoncé en grande pompe son nouveau parcours:


Il n'en fallait pas plus pour Jean-Yves en ce qui a trait au parcours du jour pour les coureurs du zoo,  question d'aller explorer la première partie de ce nouveau parcours du marathon de Québec:


Ici,  la place Jean-Béliveau  près du centre Vidéotron où sera l'aire de départ et d'arrivée du marathon:


et la rue où devrait être donné le départ:


Jean-Yves, Camilien et Rénald participaient à cette sortie sur ce parcours:


Le parcours passe le long de la rivière St-Charles  où les coureurs du zoo ont rencontré les  marcheurs du zoo:


Merci à Jean-Yves pour les photos de cette sortie.  Sur sa page Facebook,  il a, entre autres, mentionné qu'il n'était pas évident de trouver le nom des rues sur le plan qui se trouve sur le site  internet du marathon de Québec.  Il a dû donc deviner un peu le parcours.

De mon côté, j'ai fait une autre sortie en sentier,  cette fois-ci à la Station touristique Duchesnay.

J'ai pris le départ de ma sortie à 6 h 57 sous un mercure de 12 C.  J'ai commencé avec le sentier numéro 51 au bas de la station.  Le sentier était beau il n'y avait presque pas de vase:


Après ce sentier, je me suis dirigé vers le chalet Horizon d'où partent la majorité des sentiers:


Dès le départ,  le sentier passe près du parcours  d'hébertisme Arbraska:


J'ai pris le sentier numéro 55.  À un endroit, il longe un beau petit ruisseau:


Quelle ne fut pas ma surprise de voir que des indications de la course du Trail  du Coureur  des Bois,  qui aura lieu le 23 mai prochain,  étaient déjà présentes sur le  sentier:



D'ailleurs, lorsque je suis arrivé sur le stationnement de la station touristique, j'avais remarqué un nombre important de véhicules automobiles qui étaient stationnés près d'un bâtiment. C'était probablement des bénévoles de l'organisation Je Cours Qc qui s'affairaient à préparer la course. 

Le sentier numéro 55 est celui du Lac jaune. Je suis monté en haut du petit observatoire pour prendre cette photo:


Après le sentier 55, j'ai fait le sentier le Rocher qui était ouvert depuis peu de temps,  ce sentier étant fermé durant l'hiver:


                                                                         


J'ai complété  ma sortie en faisant le tour de la station touristique et en allant voir, entre autres, le lac Saint-Joseph:


J'ai terminé ma sortie avec 10.00 km en 1:40:07, soit une allure moyenne de 10:01/km.  Le sentier était plus facile que celui de la veille, ce qui explique l'allure plus rapide.

Avec la pluie, j'étais passablement détrempé. Heureusement, j'ai pu profiter d'une toilette au chalet Horizon afin de mettre des vêtements secs avant mon retour à Québec.

Marathon d'Ottawa

À deux semaines de l'événement,  j'ai dû annoncer, à regret, à mon ami Camilien, que je ne ferai pas le voyage à Ottawa le 28 mai prochain.

Mon genou gauche n'est pas encore prêt à recevoir les impacts de la distance d'un demi-marathon sur l'asphalte  même si j'ai maintenu,  depuis ma blessure du 29 mars, un bon cardio me permettant de le courir.  Il est hors de question que je prenne  une chance et que je me retrouve à gâcher mon été et toutes les belles sorties en sentier que je veux faire.  Au surplus, même  si l'état de mon genou m'avait permis de courir un demi-marathon, la date limite pour le transfert du marathon au  demi- marathon était le 3 mai dernier.

Marathon de Drummondville

Le 22 mai prochain,   soit dans une semaine, sera tenu le marathon de Drummondville.

Deux amis du zoo y prendront pas,  soit Jean-Yves et Rénald.  Je leur souhaite une belle course et une belle expérience à cet événement. Je vous reviendrai sur leur participation  dans mon prochain billet.

Sur ce,  bonne semaine à tous !!!

dimanche 8 mai 2022

Semaine du 1er mai - 112e semaine sous l'urgence sanitaire

Tel que promis,  le docteur Luc Boileau,  directeur de la santé publique,   a tenu  une conférence de presse durant la semaine du 1er mai pour annoncer que le port du masque ne sera plus obligatoire à compter du 14 mai prochain dans les lieux publics intérieurs.

Il ne sera maintenu  que dans les milieux de soins et dans les transports publics.

J'ai hâte depuis longtemps de n'être plus obligé de le porter à mon gym durant mes entraînements de musculation  car c'est très désagréable de faire des efforts avec un masque sur le visage.  Sur le plateau  des poids libres au Econofitness Place de la Cité, lorsqu'il n'y a personne à deux mètres, il m'arrive souvent de le baisser même si je suis obligé de le porter, en principe,  en tout temps sur ce plateau.

De façon générale,  je continuerai d'être prudent dans les endroits publics en évitant le plus possible d'être à moins de deux mètres des gens qui m'entoureront.  Aussi, lorsque j'aurai des symptômes s'apparentant à la  covid-19,  je remettrai un masque afin de protéger les autres personnes.  Je crois que beaucoup de personnes  auront maintenant ce réflexe après les deux années que nous venons de traverser.

Maintenant, en ce qui a trait à mon entrainement durant la semaine du 1er mai, j'ai recommencé à intégrer des portions de course dans mes sorties sur route après dix jours sans l'avoir fait,  soit du 21 avril au 1er mai.  J'ai attendu que la douleur plus intense qui est apparue le 20 avril disparaisse avant de réintégrer la course.  Par contre,  je serai beaucoup plus progressif. Donc,  durant la semaine, je n'ai fait que des sorties avec une minute course - une minute marche.

J'ai travaillé mon cardio avec deux séances de rameur  au gym  où j'ai fait des intervalles.  Côté musculation, j'ai complété  un autre programme de 6 semaines  avec des exercices pour le haut du corps.  Pour le prochain programme que  je vais entreprendre,  j'inclurai des exercices pour le bas du corps  en restant très prudent du côté de mon genou.

Mes totaux pour la semaine: 41.24 km  de course-marche, 20.20 km  de rameurs  et trois séances de musculation.

Voici le détail de cette semaine d'entraînement du 1er mai:

Dimanche 1er mai: 2 C. Sortie marche sur le sentier des Grèves avec départ de la marina de Cap-Rouge. 10 km en 2:06:19, soit une allure moyenne de 12:38/km.

Par la suite,  je suis allé au gym Econofitness Place de la Cité pour une séance de rameur: 5 170 mètres en 30 minutes, soit une allure moyenne de 2:54/500 mètres.

Lundi 2 mai:  séance de rameur au Econofitness boulevard Hamel: 3 537 mètres en 20.07 minutes, soit une allure moyenne de 2:51/500 mètres.

Par la suite,  j'ai fait une séance de musculation pour le haut du corps.

Mardi 3 mai: 6 C, 3 C ressenti. Départ de Place de la Cité pour une sortie passant par l'université Laval: 1 min.course-1 min.marche.   Au total, 5 km en 50:41, soit une allure moyenne de 10:08/km.

Comme le gym Econofitness Place de la Cité n'était pas encore ouvert à 6:30 heures alors qu'il ouvre la semaine à 6:00 heures, je me suis rendu au Econofitness Centre Innovation pour ma séance de rameur: intervalles 3 x 7 min. - 2 min.  Au total,  5 791 mètres en 30:07 minutes, soit une allure moyenne de 2:36/500 mètres.

Mercredi 4 mai: 7 C et pluie. Départ de Place de la Cité pour une sortie sur route : 1 min.course - 1 min.marche. Au total, 5 km en 47:24, soit une allure moyenne de 9:29/km.

Par la suite,  j'ai fait une séance de musculation pour le haut du corps.

Jeudi 5 mai: 1 C, - 1 C ressenti.  Départ de Place de la Cité pour une sortie sur route : 1 min.course- 1 min.marche. Au total, 5.33 km en 50:13, soit une allure moyenne de 9:26/km.

Par la suite j'ai fait une séance  de rameurs: intervalles 4 x 5 min. - 2 min.  Au total,  5 703 mètres en 30:07 minutes, soit une allure moyenne de 2:38/500 mètres.

Vendredi 6 mai: 1 C, -1 C ressenti . Départ de Place de la Cité pour une sortie sur route passant par le campus de l'université Laval: 1 min.course-1 min.marche. Au total, 5.17  km en 48:56, soit une allure moyenne de 9:28/km.

Par la suite,  j'ai fait une séance de musculation pour le haut du corps.

Samedi 7 mai:  je me sentais prêt pour faire une belle sortie en sentier afin de me faire plaisir.

La veille, j'ai proposé à Jean-Yves le Parc National de la Jacques-Cartier, sentier Les Coulées.  Sur le site internet du parc,  il y avait un document indiquant les sentiers qui étaient fermés à cause du dégel. Pour le sentier Les Coulées.  il était ouvert  sur fonds de neige, les crampons étant recommandées.

Nous avons pris le départ de notre sortie à 7 h 27  sous un mercure de -3 C.

Il n'y avait pas de neige sur le sentier dans les premiers mètres mais elle est apparue rapidement:



Le fonds de neige était glacé mais praticable.  Nous avons monté la montagne sur cette surface. 

En haut,  l'accès  au point de vue était fermé.  Nous avons donc immédiatement descendu la montagne.  Cette partie du sentier  était beaucoup moins praticable car il y avait beaucoup de trous et la surface était très instable.

En bas de la montagne, nous sommes arrivé près de la rivière Sautauriski:



Le long de la rivière, le sentier était toujours glacé mais beaucoup plus praticable, de telle sorte que j'ai pu courir en alternance avec la marche de la même façon que je l'avais fait durant la semaine.

Ici,  à l'intersection de la route menant  au sentier Les Loups avec une vue de la rivière et de la montagne  de ce sentier:


Il ne restait alors que la portion technique du sentier Les Coulées afin de revenir à l'accueil du km 10:



Il n'y avait presque plus de neige glacée et nous avons refait connaissance avec les roches, les racines et la bouette,  soit la surface nous aurons pour les six prochains mois.

J'ai terminé cette sortie avec 10.73  km en 2:24:05, soit une allure moyenne de 13.26/km.  Je n'ai pas eu de problème avec mon genou, ce qui signifie que je pourrai reprendre mes sorties en sentiers techniques dans les prochaines semaines.

Quand a Jean-Yves,  il a terminé sa sortie avec 11.69  km en 2:22:52, soit une allure moyenne de 12:13/km.

Dimanche 8 mai

La longue sortie du zoo était sur ce parcours:


Il est intitulé montée royale  et passe par Beauport et la piste cyclable le long de l'autoroute.

Seuls Jean-Yves et Camilien  y ont pris part.

De mon côté, la veille, j'avais couché dans un chalet à Baie-St-Paul dans le cadre d'une activité familiale.

Il allait de soi que le dimanche matin, je ferais une sortie en sentier. J'avais le choix de plusieurs sentiers et ce n'est que le dimanche matin, après ma nuit de sommeil,  que je me suis décidé pour aller faire le sentier du  Mont-du-Lac-des-Cygnes dans le parc national des Grands-Jardins.

J'ai pris le départ de ma sortie à 7 h 27 sous un mercure de -4 C.  J'avais des conditions climatiques de printemps idéales avec un beau ciel bleu et aucun vent.

Par contre, les conditions du sentier étaient encore hivernales:


C'était une surface glacée et passablement instable avec plusieurs trous à certains endroits.  Comme la veille, j'avais mis mes crampons et je ne l'ai pas regretté.

Après trois kilomètres à monter dans le sentier, je suis arrivé au lac Georges:


ll y avait un panneau expliquant comment les glaciers ont formé cet oasis:


Ici,  à l'approche du sommet:


et les différentes vues au sommet:








Ma descente s'est très bien déroulé.  Ici, à l'approche du stationnement de l'accueil:


J'ai terminé ma sortie avec 8.69  km en 2:01:23, soit une allure moyenne de 13.58/km.  Aussi, j'ai fait un bon travail de D+ (459 mètres),  donc, du bon travail de qualité.

Je suis vraiment heureux de cette sortie. Tout l'hiver, j'ai voulu  la  faire mais à chaque samedi, les conditions étaient mauvaises avec le froid et le vent.  La vie est bien faite parfois avec cette activité familiale à la dernière minute.

Sur ce, une bonne semaine à tous !