dimanche 22 mai 2022

Semaine du 15 mai - 114e semaine sous l'urgence sanitaire

Le lundi 16 mai, a été la première journée où j'ai enfin pu circuler sans masque dans le gym que je fréquente:


Ce ne fût pas évident de s'entraîner à l'intérieur avec un masque  et il fallait être déterminé pour continuer.  Il faut maintenant espérer que la fin du masque à l'intérieur est définitive que le gouvernement ne l'imposera pas de nouveau.

Pour la semaine du 15 mai, j'ai fait 48.58 km  pour mes sorties course-marche, 14.51 km  de rameur d'intérieur et trois séances de musculation.

Ma progression en course à pied  suite à la blessure au genou gauche se déroule très bien.  Lors de mes  sortie durant la semaine,  j'ai fait trois minutes course-une minute marche.  Durant la prochaine semaine, je monterai à cinq minutes course-une minute marche.

Du côté du rameur d'intérieur,  je prendrai une semaine de repos  dans la prochaine semaine.  Je travaille sur cet appareil depuis maintenant six semaines,  surtout en intensité.  Avec mes trois séances de  musculation où j' ai plusieurs exercices pour le haut du corps,  mes muscles nécessitent un peu de repos.  Après cette semaine de repos pour le rameur d'intérieur,  je pense être capable de faire de l'intensité lors de mes sorties vu que je trouve que mon genou gauche est de plus en plus solide.  Par conséquent,  il est possible que je ne retourne pas sur le rameur d'intérieur.  Cependant,  grâce à cet appareil, j'ai pu  maintenir un bon cardio.  Je m'en aperçois lors de mes sorties car  l'allure de mes portions courses  est bonne pour moi.

Maintenant voici le détail  cette semaine d'entraînement du 15 mai:

Dimanche 15 mai: 12 C et pluie. Sortie solo en sentiers à Duchesnay: 10 km en 1:40:07,  soit une alarme moyenne de 10:01/km.

Lundi 16 mai:  séance de rameur au gym Econofitness Place de la Cité: 3 343 mètres en 20.06,  soit une allure moyenne de 2:55/500 mètres.

Par la suite, j'ai enchaîné avec une séance de musculation full body.

Mardi 17 mai: 11 C, nuageux et crachin.  Départ  coin route de l'Église et rue Valcourt pour une sortie sur route : 3 minutes course- 1 minute marche.  Au total, 7.35 km en 1:03:52,  soit une  allure moyenne de 8:41/km.

Par la suite,  je me suis rendu au gym Econofitness Place de la Cité pour une séance de rameur  avec des intervalles 7 x 3 minutes- 1 minute.  Au total, 5 587 mètres en 30.07,  soit une allure moyenne de 2:42/500 mètres.

Mercredi 18 mai: 5 C. Départ de la rue de la Terrasse-Stuart à Sillery pour une sortie sur route passant par le parc du Bois-de-Coulonge: 3 minutes course- 1 minute marche. Au total, 7.15 km en 1:01:43,  soit une alarme moyenne de 8:38/km.

Par la suite,  je me suis rendu au gym Econofitness Place de la Cité pour une séance de musculation full body.

Jeudi 19 mai: 8 C. Départ du Quai des Cageux pour une sortie sur la Promenade Samuel-de-Champlain : 3 minutes course- 1 minute marche. Au total, 7.02 km en 58:56,  soit une  allure moyenne de 8:24/km.

Vu que ma distance était que longue que la semaine précédente,  je me suis rendu jusqu'au nouveau bâtiment près du site où il y aura une plage lorsque les travaux de la phase III seront terminés sur la promenade Samuel-de-Champlain:

Par la suite,  je me suis rendu au gym Econofitness Place de la Cité pour une séance de rameur  avec des intervalles 3 x 7 minutes- 3 minutes.  Au total, 5 479 mètres en 30.08,  soit une allure moyenne de 2:45/500 mètres.

Vendredi 20 mai: 6 C. Sortie en sentier à la Base de plein air de Sainte-Foy: 3 minutes course- 1 minute marche. Au total, 7.03 km en 57:54,  soit une  allure moyenne de 8:14/km.

Vers la fin de ma sortie, je suis passé près d'une exposition d'art animalier sur la route face au petit lac Laberge:


Les dessins des différents animaux sont magnifiques  et  sont l'œuvre de l'artiste  Jean-Simon Bégin:


Par la suite,  je me suis rendu au gym Econofitness Centre Innovation pour une séance de musculation full body.

Samedi 21 mai:  j'étais seul pour la sortie en sentier du samedi et j'ai choisi d'aller faire un tour à Sainte-Brigitte-de-Laval afin de monter la montagne à Tremblay.

J'ai pris le départ de ma sortie à 7 h 05 sous un mercure de 14 C et un ciel couvert.

Après la petite portion sur route qui mène au début du sentier, j'ai eu la mauvaise surprise de voir qu'il était fermé:


Je n'ai pas voulu m'y aventuré. J'étais seul et s'il m'était arrivé quelque chose dans le sentier, j'aurais pu payer une amende après avoir été secouru par la municipalité de Sainte-Brigitte-de-Laval.

Je suis donc revenu sur mes pas.  Près du petit parc le long de l'avenue Sainte-Brigitte, il y avait un écriteau qui indiquait que le sentier était fermé pour vu qu'il était en période de dégel:


Raison de plus pour ne pas aller le fouler afin de ne pas le détruire.  C'était la première fois  que je voulais aller dans ce sentier au printemps et j'aurais dû vérifier le site internet de la municipalité de Sainte-Brigitte-de-Laval pour voir si le sentier était ouvert.

J'aurais pu aller  dans les sentiers du Lac-Beauport mais comme j'avais déjà un kilomètre de fait, j'ai choisi l'option de faire une sortie exploratoire  sur route dans le secteur de Sainte-Brigitte-de-Laval.

J'ai d'abord pris la rue Auclair en direction du stationnement de l'entrée du sentier de la montagne à Deux- Têtes:


Comme ce stationnement était à plus de cinq kilomètres, je savais que je ne me rendrais pas  jusque-là parce que je ne voulais pas faire plus que 10 km.

Peu de temps après avoir commencé sur la rue Auclair,  j'ai croisé la rue du Trait-Carré:


Il s'agit d'une longue montée:


J'ai décidé d'aller travailler un peu le D+   jusqu'au bout de cette rue:


En descendant, j'ai pu profiter de la vue sur les montagnes:



Une grosse averse est alors tombée et le tonnerre grondait.  Je me suis fait rincer comme il faut:


À l'intersection de la rue du Trait-Carré et de la rue Auclair, je suis retournée  sur mes pas en direction du centre-ville.

Rendu à l'avenue Sainte-Brigitte,  je l'ai prise mais en direction inverse d'où j'étais partu:


J'ai croisé une rue qui avait un nom évocateur:


et je me suis dit que je pourrais de nouveau aller travailler le D+ sur cette rue.  Cependant elle n'était pas très longue:


C'était un nouveau développement immobilier.

J'ai terminé  dans le secteur de l'Église et de l'école.  Sur une rue,  il y avait l'entrée  d'un sentier.  J'avais presque terminé ma sortie mais je suis  tout de même entré dans ce sentier pour aller voir où il menait.  Il descendait jusqu'à la rivière Montmorency:


J'ai gardé l'exploration de  ce sentier pour une autre fois  et je suis retourné à mon véhicule automobile.

J'ai terminé ma sortie avec 10.02 km en 1:27:08,  soit une  allure moyenne de 8:42/km.

Dimanche 22 mai

Il n'y avait pas de longue sortie du zoo en ce dimanche 22 mai vu que Jean-Yves participait au  marathon de Drummondville ainsi que Rénald.

De mon côté, j'ai enchaîné une deuxième sortie de 10 km en sentier,  cette fois-ci au Mont Bélair, secteur du lac Alain et du sommet,  la route menant au stationnement de ce secteur étant ouverte depuis le 15 mai dernier.

J'ai pris le départ de ma sortie très tôt soit à 6 h 04.  Le mercure afficher 16 C,  c'était humide et il y avait beaucoup de brume:


Ici, le lac Alain dans la brume:


La veille, nous avons eu un avertissement de tornade en après-midi.  Vers 19 h, des vents violents ont soufflé sur la ville de Québec déracinant des arbres et brisant les installations hydroélectriques.  J'ai alors perdu l'électricité à mon domicile et au moment où j'écris ces lignes, je n'ai pas de courant à la maison depuis presque 24 heures.

Dans le sentier, au mont Bélair,  un arbre avait été coupé sous la force des vents  et se retrouvait au milieu du sentier:

Par contre,  c'est la seule trace de la tempête que j'ai trouvé sur la boucle que j'ai faite deux fois.

Ma sortie s'est très bien déroulé.  Dans la deuxième boucle,  j'ai même commencé à alterner cinq minutes course - une minute marche.  J'ai terminé ma sortie avec 10.05 km en 1:39:26,  soit une  allure moyenne de 9:54/km.

Marathon de Drummondville

Dimanche le 22 mai,   se tenait le marathon  Drummondville dans le cadre de la  course Dechênes-toi.  Il y a plusieurs distance qui  ont été offertes lors de cet événement  mais c'était la première année  qu'il y avait la distance de 42.2 km.

Comme je l'ai dit plus haut, deux amis du zoo participaient au marathon, soit Jean-Yves et Rénald.

À l'heure où je mets ce billet en ligne,  je n'ai eu aucune nouvelle de mes amis à part   les résultats sur le site Sportstats,  soit que Jean-Yves a terminé le marathon en 4:37:41  et que Rénald n'a pas terminé le marathon et que son dernier check-point était au demi marathon.  Par contre, son Strava indique qu'il a couru 30 km.

Je ferai la mise à jour de ce billet en ce qui a trait à leur participation dès que j'aurai d'autres nouvelles.



 


4 commentaires:

  1. Bravo mon ami pour ta progression suite à ta blessure au genou…et bonne semaine à venir….

    RépondreSupprimer
  2. Ça s’en vient bien, tu vas pouvoir reprendre la course en continue avant longtemps, tu es sage, tu es sur la bonne voie. 😊👍🏃‍♂️

    RépondreSupprimer