Follow by Email

dimanche 4 novembre 2018

Semaine du 28 octobre

Nous venons d'entrer dans le mois de novembre et ma préparation en vue du marathon de Philadelphie du 18 novembre prochain va bon train.

J'ai terminé ma semaine du 28 octobre avec 81.7 km. Ce sera ma plus grosse semaine avant le marathon de Philadelphie. Les sensations sont toujours bonnes et j'apprécie au plus haut point la dernier ajustement fait à mes orthèses le 22 octobre.  Dans l'avant-dernière semaine avant le marathon, je baisserai un peu le volume avant de le couper de presque 50  % dans la dernière semaine.

Côté musculation, j'ai effectué trois entraînements au Nautilus Plus dont deux pour le haut du corps et un full body. Pour la troisième semaine consécutive, j'ai travaillé en super sets. C'est plus difficile mais je sens un bon travail musculaire. Il me reste une dernière semaine de musculation avant le marathon avant de prendre une semaine de congé.

Aussi, ma perte de poids se continue mais très progressivement. Je vois maintenant des chiffres en bas du 160 livres et ils se maintiennent. Il faut croire que ma nouvelle façon de déjeuner depuis le début août donne des résultats. J'ai éliminé le pain et le sucre sur mon pain le matin en remplaçant par des protéines (oeufs et viande) sauf avant mes longues sorties. Par contre, je me gâte avec un petit dessert à l'occasion pour les autres repas. Le carburant que je mets dans la machine le matin est meilleur et me sert bien pour le reste de la journée.

Cette alimentation me sert aussi au niveau de la musculation. Je commence à percevoir une meilleure définition des muscles que je développe. Je comprends maintenant l'importance des protéines pour l'entraînement en musculation.

Voici maintenant le détail de ma semaine d'entraînement du 28 octobre:

Dimanche 28 octobre: longue sortie de 31.3 km avec le zoo en 3:46:13, soit un pace moyen de 7:13/km.

Lundi 29 octobre: congé de course. 30 minutes de vélo stationnaire au Nautilus Plus, séance de musculation pour le haut du corps, étirements et rouleau de massage.

Mardi 30 octobre: 2 C, -1 C ressenti. Départ de la maison pour une boucle passant, entre autres, par le campus de l'Université Laval et le jardin Roger Van-den-Hende. Voici, une des serres illuminées dans la nuit:



Je testais une nouvelle paire de collants Louis Garneau que je m'étais procurée la veille chez Sportium:



Ils vont être parfaits pour l'hiver. Je les ai trouvés dans le rayon des vêtements de cyclisme. Il y avait d'autres marques dans le rayon des vêtements de ski de fond et qui auraient fait l'affaire. Ils étaient plus dispendieux. Aussi bien encourager une entreprise québécoise !

J'ai aussi testé une nouvelle paire d'écouteurs pour mon lecteur mp3, soit des Yurbuds Inspire 300:




Ce sont des écouteurs de sport plus résistants et qui devraient durer plus longtemps que les derniers écouteurs que j'ai achetés il y a trois mois seulement. Naturellement, j'ai du débourser trois fois le prix des derniers.

En ce qui a trait à ma sortie, j'ai couru 10.4 km à un pace moyen de 7:19/km.

Mercredi 31 octobre: 0 C. Piste des compagnons de Cartier pour une séance d'intervalles: 1.5 réchauffement, 5 X 1 km rapide (5:29,5:20,5:17,5:21 et 5:16), 400 mètres récupération entre chaque km rapide et 1.8 km retour au calme. En tout, 10 km à un pace moyen de 6:40/km.

Par la suite, je me suis rendu immédiatement au Nautilus Plus pour une séance de musculation Full body.

Jeudi 1er novembre: 2 C, 0 C ressenti. Départ de la maison pour une boucle en direction du Chemin Saint-Louis avec descente de la rue de Valmont et montée de la rue de Rouville. En revenant vers la maison, je suis passé près de l'édifice illuminé le long de l'autoroute Henri-IV. Il était en rose pour le mois d'octobre, mois de la lutte contre le cancer du sein. En ce début novembre, il était revenu à sa couleur habituelle:


Les jambes étaient raides et pesantes. J'ai couru 10 km à un pace moyen de 7:44/km.

Vendredi 2 novembre: 2 C, 0 C ressenti et pluie. Départ du Nautilus Plus pour une sortie passant, entre autres, par les secteurs Marly et des Compagnons. 10 km à un pace moyen de 7:31/km.

Par la suite, j'ai enchaîné avec une séance de musculation pour le haut du corps.

Samedi 3 novembre: c'était la journée de ma sortie en nature. J'avais le goût d'aller courir dans les sentiers du Parc naturel du Mont-Bélair. Je n'y étais pas allé depuis le 10 août 2017:


J'avais alors couru 8 km à un pace moyen de 8:32/km.

Le 3 novembre, je suis arrivé à la Base de plein air La découverte au lever du jour. Le sentier n'est pas technique mais il comporte beaucoup de montées et de descentes.Voici le profil de ma sortie du jour qui fut, plus ou moins, un aller-retour du sentier d'une extrémité à l'autre:

Il n'y a presque pas de plat et il faut soit monter ou descendre, un peu comme dans les trails que j'ai courus cette année, le technicité du sentier en moins. Cette fois-ci, j'ai couru 10 km à un pace moyen de 7:53/km tout en étant  confortable.  Je n'avais jamais couru en bas de 8:00/km dans ce sentier. La différence, cette année, est que je me suis amélioré en descente et que je ne suis plus sur les freins.

Aussi, je n'étais jamais allé dans ce sentier à l'automne mais uniquement durant l'été. Voici quelques photos des lieux en ce 3 novembre:





C'est un parc magnifique et un excellent parcours d'entraînement. Je compte y retourner cet hiver car il semble qu'on peut y courir.

Zoo du 4 novembre

C'était ma dernière longue sortie de 30 km avant le marathon de Philadelphie.

Jean-Yves avait partagé un parcours de 22 km qui nous amenait sur le Boulevard Versant-Nord:


Je savais que je serais seul pour mon réchauffement, mon ami Rénald Bouchard étant à New-York pour prendre part au marathon. Je suis parti à 7:00 heures sous une température de 3 C mais avec un ressenti de 0 C compte tenu d'un bon vent. J'ai fait la boucle officielle du réchauffement avec le passage dans le Vieux-Québec. J'ai croisé Roger Goulet sur les Plaines qui se réchauffait à son rythme.

À 8:15 heures, nous étions 17 pour l'entraînement principal. Nous nous sommes dirigé vers l'est. Au Centre Innovation, je suis allé aux toilettes. En ressortant, j'ai vu six amis qui remontaient vers le chemin Sainte-Foy et deux autres qui descendaient la côte Nérée-Tremblay. Nous nous sommes donc retrouvé neuf à continuer sur le parcours Versant-Nord.

Nous avions la visite de notre ami Denis Babin, le conjoint de Magalie, que nous n'avions pas vu depuis belle lurette:


Voici les huit amis avec qui j'ai continué sur le Boulevard Versant-Nord:


Nous sommes allé jusqu'au bout du Boulevard Versant-Nord qui monte jusqu'au chemin Sainte-Foy:


Par la suite, nous sommes revenu au Centre Lucien-Borne par le secteur des Compagnons de Cartier, le boulevard des Quatre-Bourgeois et le chemin Sainte-Foy.

J'ai terminé ma sortie avec 30.5 km en 3:25:49 pour un pace moyen de 6:44/km. Après mon réchauffement de 8 km, j'avais un pace moyen de 7:13/km, ce qui signifie que j'ai eu encore un bon negative split sur l'entraînement principal qui était de 22 km. Les amis qui restaient étaient plus rapides que moi et je me suis maintenu avec eux. Je continue à voir des progrès à deux semaines du marathon de Philadelphie.

Cependant, dans les deux prochaines semaines, l'idée sera de garder cette forme et ultimement de faire les meilleures réserves possibles pour faire un bon marathon à Philadelphie, le tout sans pression et en m'amusant avec mes amis. Pour moi, c'est toujours l'expérience avant tout pour garder de belles images mentales de mes courses.

Marathon de New-York

Notre ami Rénald Bouchard était à New-York pour participer au marathon.

Cependant, il revient d'une blessure et n'avait pas la préparation pour bien terminer son marathon. Comme au marathon de Québec, il a préféré ne pas terminer et faire une longue sortie.

Il m'avait donné son bib number pour que je puisse le suivre, ce que j'ai pu faire sur l'application du marathon de New-York. Il est sorti de la course vers le 16ième mille après être entré sur Manhattan, ce qui lui donne une longue sortie de près de 3 heures:





La dernière fois que j'ai couru le marathon de New-York, c'est en 1988, soit il y a 30 ans. Je me souviens que l'atmosphère était fantastique. Durant la fin de semaine, je suis allé sur la page Facebook de l'événement pour sentir un peu cette atmosphère.

Même si le marathon de Philadelphie n'est pas celui de New-York, il y a une belle atmosphère dans la ville pour avoir déjà couru ce marathon dans les années 90. Les marathons de novembre ont quelque chose de spécial aux États-Unis. J'ai vraiment hâte d'être à Philadelphie.

7 commentaires:

  1. Dimanche prochain, c'est la sortie gastronomique ... 🌭🌭🌭🌭🌭😎

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’ai l’impression qu’il n’y aura pas beaucoup de clients pour les saucisses.

      Supprimer
    2. Comme j'ai entendu ce matin, le zoo manque de discipline ... et probablement de solidarité également ...

      Supprimer
  2. bravo pour cette autre belle semaine d'entrainements mon Amiiii….tu vas etre prêt pour Philadelphie il n'y a aucun doute dans mon esprit….bonne semaine à venir…..Gilles

    RépondreSupprimer
  3. Tu as fait 2 beaux achats je vois et la neige n'est plus là...
    Belle semaine mon ami.
    Rohnny

    RépondreSupprimer
  4. Belle semaine d'entrainements François
    ON lâche pas

    RépondreSupprimer