dimanche 9 septembre 2018

Semaine du 2 septembre

Durant cette semaine du 2 septembre, j'ai mis un peu de variété dans mon entraînement.

Mon abonnement au Nautilus Plus comprend l'accès aux cours de groupe, en plus de celui aux appareils cardio et à l'équipement de musculation, . Une nouvelle session de cours de groupe commençant au début septembre, je me suis inscrit au cours de Power fit donné le mardi à 6:30 heures.

Qu'est-ce que le Power fit chez Nautilus Plus ? C'est un concept ou la musculation et les exercices cardio sont intégrés afin de brûler un maximum de graisses en 45 minutes. Voici un petit vidéo explicatif:


Le cours auquel j'ai pris part était semblable à celui du vidéo mais avec des variantes au niveau des exercices et avec le fait que c'était l'instructrice qui comptait les secondes restantes.

J'ai fait ce cours après une sortie de 9 km en endurance. Le jour même et le jour suivant, j'ai eu énormément de courbatures dans les jambes compte tenu que j'avais effectué des mouvements que je n'avais pas fait depuis bien longtemps. J'ai donc adapté ma semaine de course en conséquence afin de laisser passer ces courbatures.

Cependant, j'ai trouvé ce cours très divertissant et motivant. Il me permettra aussi de varier l'entraînement de musculation que je fais depuis plus de trois ans.

Voici donc le détail de ma semaine d'entraînement du 2 septembre:

Dimanche 2 septembre: 30.2 km avec le zoo en 3:30.24, soit un pace moyen de 6:58/km. Durant cet sortie, j'ai eu des sensations de facilité lorsque j'ouvrais un peu plus la machine, fruit de mes séances d'intervalles.

Lundi 3 septembre: repos de course, 30 minutes de vélo stationnaire au Nautilus Plus et exercices d'étirement.

Mardi 4 septembre: 17 C. Départ du Nautilus Plus pour une sortie relax dans les quartiers résidentiels en passant aussi par les terrains de l'école secondaire Rochebelle. Je suis passé devant la belle bibliothèque Monique-Corriveau sur la route de l'Église:


Ce fut une sortie de récupération: 9 km à un pace moyen de 7:46/km.

Par la suite, j'ai enchaîné avec le cours Power fit dont je vous ai parlé plus haut.

Mercredi 5 septembre: 15 C. Départ de maison pour une sortie passant dans le secteur de Marly, la  rue Francoeur et le Chemin Saint-Louis. J'avais beaucoup de courbatures dans les jambes au lendemain de l'entraînement Power Fit fait au Nautilus Plus la veille où j'ai fait plusieurs nouveaux exercices. J'ai donc décidé de ne pas faire d'intervalles ce jour-la. 10 km à un pace moyen de 7:43/km.

Jeudi 6 septembre: 22 C. Les jambes étaient meilleures que la veille. Je suis donc allé à la piste des Compagnons de Cartier pour une séance d'intervalles courts: 5 X 200 mètres (200 mètres récupération) + 8 X 400 mètres (200 mètres récupération). Comme indiqué dans mon billet précédent, j'ai mis mes Mizuno Wave Rider 20 pour avoir plus d'amorti à mon talon. Au total, j'ai couru 9 km à un pace moyen de 6:49/km.

Par la suite, je me suis rendu au Nautilus Plus pour une séance de musculation du haut du corps avec uniquement deux séries pour chaque exercice. J'ai laissé les appareils à air comprimé Keiser pour travailler avec des haltères.

Vendredi 7 septembre: 10 C. Départ de la maison pour une sortie dans les quartiers résidentiels avec quelques côtes dans le secteur de la route de la Suète. 9 km à un pace moyen de 7:33/km.

Samedi 8 septembre: 10 C. Sortie trail dans les sentiers La Balade à Saint-Jean Chrysostome:


Ce sont des sentiers de raquettes, de ski de fond et de fat bike. J'ai pu courir dans de vrais sentiers de trail:


qui se trouvaient le long de la rivière Etchemin:



J'avais 8 km au programme mais j'en ai fait 12 km vu que je me suis un peu perdu. Heureusement, j'avais l'application GPX Tracker sur mon cellulaire qui m'a aidé à retrouver mon chemin. Ce fut donc 12 km à un pace moyen de 8:22/km.

J'ai vraiment aimé ces sentiers. Il y avait des bosses même si on ne parle pas du Mont Sainte-Anne, des racines, de la roche, de la boue, de l'herbe et des sections plus roulantes. C'est donc un bel endroit pour pratiquer la course de trail. Au surplus, j'ai uniquement 13 minutes de route pour m'y rendre de la maison. J'entends donc y retourner.

Pour cette semaine, j'avais comme objectif de courir 75 km mais j'en ai couru 79 km compte tenu de mon aventure du samedi dans les sentiers de la Balade.

Zoo du 9 septembre

Ma préparation marathon s'est poursuivi le dimanche 9 septembre avec une autre longue sortie.

Toujours en l'absence de Jean-Yves, j'avais partagé ce parcours de 24.3 km deux jours avant:


Je suis arrivé au Centre Lucien-Borne pour 7:15 heures afin de faire un réchauffement autour de 6-7 km. Seul Bruno était présent et je suis parti avec lui. La température était de 7 degrés. Avec seulement un gilet à manches longues, j'ai eu un peu froid dans le premier kilomètre mais les petits gants que j'avais mis m'ont aidé. Les sensations étaient mauvaises en partant et j'y suis donc allé très lentement. Bruno revenait souvent sur ses pas pour venir me chercher et nous avons terminé notre réchauffement ensemble. J'avais 6.8 km à ma Garmin à un pace moyen de 7:51/km.

À 8:15 heures, nous étions 16 pour le départ de la partie principale de l'entraînement. Le parcours était simple: Chemin Sainte-Foy, rue Holland, Chemin Saint-Louis, Côte Ross et les côtes du nouveau parcours du marathon de Québec pour terminer.

Dès le départ avec le groupe de 16, les bonnes sensations sont revenu immédiatement. Il faut croire que j'étais bien réchauffé. La température est resté très agréable pour pouvoir bien rouler. Ici, l'arrivée des amis au coin du Chemin Sainte-Foy et de la rue Holland:


Après la rue Holland et le Chemin Saint-Louis, la descente de la côte Ross:



Dans le bas de la côte Ross, nous avons fait un regroupement au Quai des Cageux et profité des toilettes qui s'y trouvent:


Par après, nous avons continué sur la piste cyclable le long du Boulevard Champlain:


Dans le bas de la côte Gilmour, d'autres coureurs ont quitté le parcours principal, certains l'ayant fait plus tôt avant de descendre la côte Ross. Près de la Traverse de Lévis, nous étions maintenant 7:


Il restait la difficulté principale du jour soit les côtes du nouveau parcours du marathon de Québec entre la côte Dinan et la rue Ontario sur les Plaines inclusivement. Voici la côte carte postale face au Château Frontenac:


Au pied de la côte Dinan, mon pace moyen était maintenant rendu à 6:58/km. J'ai donc roulé longtemps autour de mon pace marathon après mon réchauffement parce que mon pace moyen était alors de 7:51/km. Les jambes commençaient à être un peu raides mais le cardio allait bien ce qui m'a permis de monter les côtes à un assez bon rythme sans me traîner les pieds même si j'étais le coureur le plus lent de ceux qui restaient.

J'ai terminé cette longue sortie avec 31 km en 3:36:30 à un pace moyen de 6:58/km encore très satisfait de mon entraînement.

Grand Prix cycliste de Québec

Vendredi le 7 septembre, était tenu la 9ième édition du  Grand Prix cycliste de Québec. Étant un fan de cyclisme, j'avais assisté aux 8 premières éditions en passant la journée sur la Grande-Allée à regarder passer les coureurs du World Tour.

Cette année, j'avais oublié de bloquer la date du 7 septembre à mon agenda et j'ai malencontreusement fixé une date d'audition cette journée la. Il s'agissait d'un dossier au Tribunal administratif du travail situé au Carré d'Youville.

Sur l'heure du dîner, j'ai pu voir l'échappée et le peloton lors d'un passage au haut de la côte des Glacis où se trouvait l'arche du grand prix de la montagne:



L'audition devait se terminer à 17:00 heures mais la juge administrative a décidé de ne pas commencer un témoignage à 15:30 et elle a donc ajourné l'audience jusqu'à la prochaine date. J'ai donc eu le temps de me rendre sur la Grande-Allée pour voir l'arrivée des coureurs dans le 16ième et dernier tour du circuit:


Par la suite, je me suis déplacé vers le podium où j'ai d'abord vu le québécois Hugo Houle du club Astana donner une entrevue aux journalistes:


ainsi que la cérémonie protocolaire pour le podium:

Au centre, Michael Matthews, vainqueur de la course, à gauche Greg Van Avermaet, 2ième, et à droite Jasper Stuyven, 3ième

Finalement, j'ai réussi à ne pas briser ma séquence et à être présent sur place à chacune des éditions du Grand Prix. C'est un événement sportif que j'adore et que j'espère voir à Québec pour plusieurs années encore. 

Jean-Yves au Jungfrau Marathon

Jean-Yves, le gardien du zoo, est présentement en Suisse et prenait part au Jungfrau Marathon (ou marathon de la Jeune Fille) samedi le 8 septembre.

La Jeune Fille, c'est cette montagne:


Le mont Sainte-Anne à côté de cela, c'est une côtelette. Voici, le dénivelé de ce marathon:


C'est uniquement de la montée entre le 25ième km et l'arrivée sauf pour une courte portion en descendant à la fin. Il y a donc beaucoup de marche à partir du 25ième km:





Mais cela en vaut la peine:



On dit que c'est le plus beau marathon au monde et ce n'est pas pour rien à voir ces images.

Jean-Yves a terminé ce magnifique et difficile marathon en 5:10:53, ce qui est très bon. Il aurait fait en bas de cinq heures s'il n'avait pas pris les photos et attendu les joueurs de cors pour les filmer. Il a partagé le tout sur sa page Facebook. Donc, bravo à toi Jean-Yves ! Tu as bien raison d'être fier:


Danielle au demi-marathon de la côte de Beaupré

Dimanche le 9 septembre, se tenait le demi-marathon de la côte de Beaupré. Une représentante du zoo, Danielle Goulait, y prenait part et a terminé le demi-marathon en 2 heures 01. Bravo à toi Danielle !







3 commentaires:

  1. Je vois que tu te débrouille très bien dans ton rôle de gardien et que le taux de désertion me semble comparable.

    Auutrement, an niveau de mon temps, j'avais mis sur FB Peut-être, car je crois sincèrement que j'aurais été proche des 5 heures, mais je ne suis pas certain que j'aurais été en dessous ...

    RépondreSupprimer
  2. Une nouvelle belle semaine et je vois que tu prend plaisir d'aller au Gym club et en plus en cours collectif, c'est cool. J'ai pensé à toi quand j'ai vu au info les images du GP du Québec. Bonne continuation mon ami.

    RépondreSupprimer