Follow by Email

dimanche 13 février 2011

Le début d'une vie de coureur

J'ai comencé à courir quand je suis entré à l'Université Laval en janvier 1979.¸

En visitant le PEPS,  je me suis dit que je devais profiter des ses installations. Je n'étais pas vraiment sprotif à cet époque. J'avais dix-neuf ans et j'avais passé mon adolescence à faire de la musique, soit jouer de la trompette. J'étais un adolescent un peu gras, en mauvaise condition physique.

Le hockey et le baseball m'avaient intéressé jusqu'à l'âge de douze ans mais durant mon cours secondaire et collégial,  aucun sport ne m'avait attiré. J'étais dans une bulle d'études et de musique car je menais de front mes études au Petit Séminaire de Québec et au Conservatoire de musique. En entrant au PEPS, j'avais l'embarras du choix pour pratiquer des sports en parascolaire mais je ne savais pas lequel choisir. J'ai donc arrêté mon choix sur un cours de conditionnement physique pour me remettre en forme.

Le cours consistait à aller en salle de musculation au moins trois fois par semaine. L'instructrice m'avait amené sur la piste intérieure de 200 mètres pour le réchauffement à la scéance de musculation. Il s'agissait de jogging. Elle m'avait expliqué que je devais courir autour de la piste 8 minutes la première semaine avant chaque scéance de musculation et ajouter une minute à chaque semaine par la suite.

J'ai persévéré pour aller jusqu'à courir 20 minutes. J'aimais cette piste. Il n'a jamais été question, dans les premières semaines d'aller courir dehors. Tout se passait à l'intérieur. C'était durant l'hiver 1979.

Durant les années 1979 et 1980, j'ai augmenté ma durée de jogging jusqu'à 40 minutes mais il n'était pas question de marathon. J'ai participé à deux reprises au 5km de l'Université Laval avec des chronos un peu en bas de 30 minutes. C'était lent pour un jeune de 20-21 ans. Je me souviens, une fois, d'avoir entendu l'annonceur dire que Phil Latulippe avait passé  la ligne d'arrivée et moi, il me restait quelques minutes encore. Phil Latulippe était connu comme le premier coureur à avoir traversé le Canada au jogging. Il courait longtemps mais lentement.

Ces deux premières années m'ont permis de me faire une base. La folie du marathon n'a commencé qu'en 1981...

À suivre.

2 commentaires:

  1. j ai deja hate de lire la suite....

    RépondreSupprimer
  2. C'est très intéressant!

    De Johanne xxx

    RépondreSupprimer