Follow by Email

dimanche 23 février 2014

Semaine du 16 février

Ma semaine du 16 février se résume ainsi: j'ai payé la longue sortie faite avec le zoo.

J'ai repris la course à pied dans la semaine du 2 février après 7 semaines sans presque courir. Ma plus longue sortie avant celle du 16 février était un 13km fait le 9 février. J'étais bien conscient que mon 21km du 16 février causerait des bonnes courbatures.

Voici mes sorties qui ont suivi:

Mardi 18 février: les jambes étaient très courbaturées. J'ai fait 6 km à un pace moyen de 7:30/km, ce qui est lent pour moi.C'était froid avec -22 C mais on annonçait du temps plus doux pour les prochains jours.

Mercredi 19 février: la température était déjà plus douce mais c'était glissant compte tenu de quelques centimètres de neige qui étaient tombé. Mes jambes étaient encore pesantes de ma longue sortie. J'ai de nouveau complété 6 km à un pace moyen de 7:33/km. Comme je ressens encore une raideur diffuse dans mon genou droit, il est hors de question de faire de l'intensité. Cependant, je suis allé dans la Loretteville pour profiter de quelques côtes. Même si je les monte à mon pace d'endurance, je fais quand même travailler un peu le cardio.

Jeudi 20 février: toujours doux avec des rues glissantes. Les jambes étaient encore lourdes. Encore 6km courus à un pace moyen de 7:36/km.

Vendredi 21 février: je suis retourné dans Loretteville pour monter tranquillement des côtes. Je ressentais moins de raideur dans les jambes. Il commençait à être temps. J'ai remis mes orthèses afin de tester mon genou. Ce n'est pas encore le temps car j'ai trouvé que c'était plus dur pour mon genou. Il a encore besoin de plus d'absorption. J'ai couru la même distance que la veille avec le même pace moyen.

Samedi 22 février: j'ai complété ma semaine avec 5km à un pace moyen de 7:19/km, soit mon meilleur de la semaine. J'avais remis mes petites semelles Profoot. Les sensations étaient meilleures. Au surplus, l'avant-midi était très agréable car il y avait du soleil avec un confortable - 1C.

Je continue donc à suivre ma progression. Le kilométrage cumulatif a été de 50km dans cette semaine du 16 février, soit 5km de plus que la semaine précédente.

Longue sortie du dimanche 23 février

J'ai hésité à rejoindre mes amis du zoo le 23 février, la finale olympique de hockey entre le Canada et la Suède étant disputée en direct à 7 heures, heure du Québec.

J'ai finalement opté d'aller rejoindre mes amis mais en amenant mon lecteur MP3 me permettant d'écouter la description de ce match. Donc, c'est ce qu'on appelle le meilleur des deux mondes. J'ai aussi pu informer les membres du groupe de l'évolution de la partie et nous avons pu profiter, à notre façon, de cette belle victoire du Canada 3 à 0.

Côté course, nous avons emprunté un parcours classique: les Plaines d'Abraham, les petites rues de Sillery, le Chemin St-Louis, la rue du maire Labeaume, la côte de l'Église et le retour habituel en passant par le campus de l'Université Laval.

La température était douce avec -3C mais un bon vent du sud-ouest nous faisait ressentir -8C. Ma sudation est plus importante dans ce type de température assez douce. Mes jambes étaient assez pesantes mais certains amis m'ont rassuré en me disant que c'était difficile pour tout le monde.

Plusieurs membres du groupe se préparent pour le marathon de Boston et ont fait des sorties de plus de 30km. De mon côté, ce n'est pas le temps de trop allonger et j'ai fait la même distance que la semaine prédécente, soit 21km. Le pace moyen a été légèrement supérieur, soit 6:49/km au lieu de 6:54/km. Même si j'étais la tortue du zoo à l'arrière du groupe, il est très motivant de voir mes amis en avant. Au surplus, il y a toujours des regroupements et quelques coureurs reviennent régulièrement me chercher. Je me sens toujours dans le coup. Quel groupe magnifique !

De la nouveauté sur Garmin Connect

En téléchargeant un de mes entraînements durant la semaine, le site Garmin Connect annonçait le nouveau site à venir:


Nous serons invités à y basculer nos données lorsqu'il sera prête. On nous dit qu'un nouveau logiciel se nommant Garmin Express remplace ANT Agent, le plug in Garmin Communicator et Garmin Express Fit. En fait, c'est le logiciel qui transmet les informations de la montre à Garmin Connect. Par contre, il n'est pas encore prêt pour les utilisateurs des montres Forerunner 305, 405 et 410. Comme j'ai une 305, je devrai patienter un peu. Pour ceux qui veulent avoir un aperçu du nouveau site, c'est ici .

dimanche 16 février 2014

Semaine du 9 février

Ma reprise de course à pied s'est poursuivi dans la semaine du 9 février.

Il s'agissait d'une deuxième semaine consécutive. L'objectif était de cumuler 45 km, soit mon kilométrage hebdomadaire en période de repos, le tout à un pace confortable pour moi  J'ai surveillé le pace moyen à chaque sortie pour voir les progrès. C'est une bonne façon de me motiver dans cette reprise.

J'ai atteint cet objectif de 45km. Je n'ai pas eu de douleur à mon genou droit mais seulement une certaine raideur le matin au lever. J'ai continué à appliquer du froid sur mon genou toujours à raison de 20 minutes par application.

Voici comment s'est déroulé cette semaine du 9 février:

Dimanche 9 février: sortie de 13 km à un pace moyen de 7:30/km, sortie décrite dans mon billet précédent.

Mardi 11 février: une sortie de 7 km à un pace moyen de 7:17/km, soit une légère amélioration de ce pace moyen. C'était à peu près au même rythme que ma sortie du samedi 8 février qui avait été faite à la clarté.

Mercredi 12 février: c'était froid, -19 C et -27 C facteur vent. J'ai hâte que les températures soient plus douces. J'ai fait une autre sortie de 7 km à un pace moyen de 7:12\km. Il s'agissait de la meilleure moyenne depuis ma reprise. En plus, j'ai monté le Boulevard St-Jacques sur une portion d'environ 2km. Les sensations sont de mieux en mieux.

Jeudi 13 février: les sensations étaient ordinaires au lever avec une certaine raideur dans mon genou droit. J'ai effectué une sortie de 6km à un pace moyen de 7:33/km. Les jambes étaient pesantes. Au surplus, j'ai couru avec une paire d'Adidas achetées au Chili. Ces espadrilles sont plus légères et ont moins de drop que mes Asics cumulus. Je n'ai pas trouvé que les sensations étaient bonnes. Cependant, je vais leur laisser d'autres occasions de se faire valoir quand mon genou sera à 100 %.

Vendredi 14 février: en ce jour de la Saint-Valentin, une tempête de neige était annoncée. Cependant, je l'ai évitée à 5:00 heures A.M. La neige abondante a commencé un peu plus tard. Le genou était encore raide au lever et les sensations ont été ordinaires de nouveau. J'ai fait 6 km à un pace moyen de 7:34/km.

Samedi 15 février: j'ai complété ma semaine avec une dernière sortie de 6km.  Ce fut agréable même si c'était glissant suite à la neige de la veille. Les sensations étaient meilleures et le j'ai maintenu un pace moyen de 7:14\km.

Le zooooooooo

Suite à ma sortie  en solitaire de 13 km du dimanche 9 février, j'avais pris la décision de me présenter au Centre Lucien-Borne dimanche le 16 février afin de courir avec mes amis du zoo.

Naturellement, je ne suis arrivé que pour la deuxième partie de l'entraînement à 8:15 heures. L'objectif était de faire entre 1 heure 45 et 2 heures à un pace confortable.

Finalement, j'ai décidé d'y aller pour une vingtaine de kilomètres. Claude Létourneau nous a proposé le parcours Versant Nord afin de profiter d'une bonne portion sur l'asphalte vu qu'il y avait eu des précipitations de neige dans la nuit. Avant d'arriver sur Versant Nord, nous avons fait un regroupement  sous un endroit stratégique que Camilien avait remarqué:






Sur le Boulevard du Versant Nord, nous avions le vent de face mais nous pouvions profiter d'une bonne traction comme Claude l'avait prédit:


Lorsque arrivé à l'autoroute Duplessis, le groupe a continué jusqu'à Pie XII pour allonger quelque peu. Comme je ne voulais pas faire trop de kilomètres pour cette reprise zoologique, j'ai tourné sur de Brabant, Claude m'ayant dit que le groupe me rejoindrait plus tard sur Quatre-Bourgeois en direction est.

Ce fut le cas compte tenu que mon pace était lent par rapport au groupe. Un peu plus loin, près du Centre Innovation, le groupe a tourné à gauche afin d'aller faire une couple de côtes. J'ai continué sur le chemin Ste-Foy et mes amis m'ont rejoint près de la côte Belvédère:



J'ai finalement complété 21 km en 2 heures 25. J'ai maintenu un pace moyen de 6:54\km, soit mon meilleur depuis ma reprise et ce, malgré des conditions glissantes au début et de la slush (gadoue ) en grande quantité. C'est l'effet magique du zoo et j'étais très heureux à la fin de cette longue sortie au milieu de mes amis:



C'est encourageant pour la suite des choses mais je vais continuer à jouer la carte de la prudence jusqu'à ce que je sente que mon genou soit complètement rétabli.

Jeux de Sotchi

Encore une belle semaine à profiter des Jeux Olympiques de Sotchi.! Dimanche matin avant que je me rende au Centre Lucien-Borne, même Elvis semblait absorbé essayant d'attraper le meneur du relais 4 X 10km en ski de fond:


Cela m'a rappelé que l'important est d'essayer :)

dimanche 9 février 2014

Sauter dans le bain

Je ne courais presque plus depuis le 22 décembre suite à cette blessure au genou. Bien que j'ai essayé de garder la forme avec la marche, la machine elliptique, le ski de fond et la natation, il était temps,  pour moi, de faire une reprise significative en course à pied.

J'ai décidé de sauter dans le bain en reprenant ma routine quotidienne d'avant blessure. Cependant, mon genou droit n'est pas à 100 %. Il n'y a plus de douleur lors de l'activité mais il subsiste une certaine raideur après. J'applique donc du froid pendant 20 minutes afin de favoriser la vaso-dilatation. Aussi, je reste très prudent au niveau du pace. Je suis sur un pace de tortue afin de ne pas donner trop de choc à mon genou.

Voici donc le déroulement de ma semaine du 2 février:

Mardi 4 février: J'avais en tête de reprendre mon jogging quotidien à raison de 6 fois par semaine. Je me disais qu'on verra le résultat. Je me suis donc engagné, à 4:52 A.M. sur une petit parcours de 7 km près de la maison. Il faisait froid avec - 15 C. On est pas au Chili tout de même. J'ai remis mes orthèses. Elles cognent plus dur que les petites semelles Profoot que j'ai testées dans la semaine du 19 janvier mais la sortie s'est bien déroulé. Un petit jogging sans histoire à un pace moyen de 7:42/km.

Mercredi 5 février: J'ai donc récidivé pour 7 km le lendemain toujours à un pace très lent ( moyenne de 7:46/km). Je gardais le genou sous observation.

Jeudi 6 février: J'ai emprunté, cette fois-ci, un parcours comportant une montée, soit celle du Boulevard St-Jacques jusqu'au Boulevard Bastien à Loretteville. Encore 7 km mais cette fois-ci à un pace moyen de 7:34/km. On prend tout ce qui passe.

Vendredi 7 février: La raideur au genou s'est accentué dans la journée du 6 février. J'ai opté pour reprendre la petite semelle Profoot très lègère et très absorbante. Elle est aussi très confortable durant l'entraînement. J'ai fait un parcours de 7 km passant dans le quartier Les Méandres. J'étais très heureux de ce quatrième jogging en ligne même si le pace moyen en est toujours un de tortue ( 7:33/km ).

Samedi 8 février: Je vais éviter les sentiers hivernaux du Parc linéaire pour un bon bout de temps. Les risques de se tordre le genou sont plus nombreux. Je suis donc resté sur route à la clarté du jour vers 7:00 heures. Toujours 7 km mais avec un pace moyen de 7:14/km. J'ai vu apparaître mon premier km en bas de 7:00, soit le 7ième à 6:52. Une autre petite victoire.

Avec cette cinquième sortie en ligne, j'ai complété ainsi une belle semaine de reprise, soit 35 km. Par contre, je dois toujours continuer à surveiller mon genou droit vu cette légère raideur qui subsiste. Je devrai rester à un pace confortable tant que j'aurai ces sensations.

Longue sortie du dimanche 9 février

Comme je suis inscrit au marathon d'Ottawa qui sera tenu le 25 mai, je considère qu'il me reste assez de temps pour le préparer.

J'avais donc en tête de tester mon genou sur 90 minutes afin de voir si je pourrai faire des longues sorties.

J'ai évité d'aller rejoindre immédiatement mes amis de zoo vu que je n'étais pas certain de la réaction de mon genou. J'ai continué de garder la semelle Profoot afin d'avoir la meilleure sensation de confort possible.

Je suis parti de la maison peu après 7 heures et j'ai pris un parcours de distance moyenne. -19 C,  j'avais ma ceinture d'hydratation sous mon coupe-vent afin que ma bouteille d'eau ne gèle pas.

J'étais en mode longue sortie, je suis donc parti confortablement. Après avoir pris le Boulevard Chauveau, j'ai emprunté, vers le sud, le chemin longeant l'autoroute Robert-Bourassa. Je me sentais bien:



Ce parcours m'amène sur le Boulevard Père-Lelièvre en passant par les Boulevards Lebourgneuf et St-Jacques. J'ai remonté, par la suite, le Boulevard de l'Ormière vers le nord et son bon faux plat.

J'ai couru 1 heure 35 pour 13 kilomètres, soit un pace moyen de 7:30/km. Mon genou a bien réagi. Je pourrai donc ajouter un peu plus de distance la semaine prochaine.

Maintenant, on va continuer à profiter des Jeux de Sotchi :)

lundi 3 février 2014

Semaine du 26 janvier

Mon dernier billet s'intitulait Reprise avec un point d'interrogation. Avec raison, car je n'ai pas pu vraiment reprendre la course à pied dans la dernière semaine, soit la semaine du 26 janvier.

Elle s'est déroulé comme suit:

Mardi le 28 janvier: après trois sorties de jogging les 24, 25 et 26 janvier et une journée de repos le 27 janvier, j'ai continué, le 28 janvier, avec le jogging, pour une sortie de 7 km encore très lente ( moyenne de 7:58/km ). Je n'ai toujours pas de douleur lorsque je cours mais il y a une raideur résiduelle qui persiste dans mon genou droit par la suite.

Je dois donc constater que ce genou nécessite encore du repos.

Mercredi le 29 janvier: repos.

Jeudi le 30 janvier: je me suis rendu à la piscine du Centre Michel Labadie près de chez moi:



Donc, aucun travail pour le genou mais un bon travail cardio avec mille mètres, soit 40 longueurs de 25 mètres. J'enchaîne toutes mes longueurs sans arrêt. C'est ma façon de m'entraîner en natation afin de privilégier l'endurance.

Comme la piscine est ouverte à 19:00 heures, je dois aussi faire un ajustement important dans mon horaire d'entraînement.

Vendredi le 31 janvier: je suis retourné à la piscine pour 1100 mètres cette fois-ci.

Samedi le 1er février: j'ai retenté un autre jogging de 7 km. Cette fois-ci le pace était légèrement meilleur avec 7:28/km. Cependant, la raideur résiduelle était toujours présente dans mon genou droit.

Sortie du dimanche

Compte tenu que cette raideur est toujours présente, j'ai opté pour une sortie de ski de fond.

Dame Nature nous avait laissé une bonne quinzaine de centimètres de neige dans la nuit samedi à dimanche. Je me suis d'abord rendu sur la rue de la Rivière Nelson, à l'entrée de la piste du golf Lorette. La piste n'était pas encore damée.

Je suis donc retourné au Parc Chauveau. J'y avais skié il y a deux semaines. Les pistes sont travaillées mécaniquement et sont prêtes pour 9:00 A.M:


J'y ai fait 6.8 km en 1 heures 7. C'est lent mais mon cardio travaille de même que le haut du corps.

Je suis loin d'être prêt à retourner dans le zoo. Patience encore !