Follow by Email

dimanche 25 mars 2012

Les 1000 km

Le troisième mois de l'année n'est pas encore terminé que j'ai déjà atteint le tiers du kilométrage annuel de mon année 2011. On peut dire que je mange de l'asphalte depuis le début de l'année 2012 autant en ce qui a trait à mon kilométrage hebdomadaire qu'à la distance de mes longues sorties du dimanche.

Je n'ai pas préparé un marathon de printemps depuis l'année 1997. Je retrouve mes vieilles sensations d'hiver de ces années-là. J'étais à la fin de la trentaine alors qu'aujourd'hui, je suis dans la première moitié de la cinquantaine. Je croyais depuis plusieurs années qu'en vieillissant, je devais faire moins de kilométrage. Je me trompais car j'ai fait, cet hiver, le même kilométrage que je faisais dans les années 1990 et je me sens mieux que durant les dernières années.

Je vais donc continuer dans la même veine en 2012. Et la température exceptionnelle de la dernière semaine où le mercure a atteint les 20 C le jour a fait presque disparaître les immenses bancs de neige qui ornaient les terrains des résidences à Québec:


Les rues et les routes sont maintenant complètement dégagées de la neige et la glace qui ont rendu mon entraînement difficile comme à chaque hiver. Il y a donc de l'asphalte à manger et je vais en profiter dans les prochaines semaines.

J'ai d'ailleurs bien commencé dans la semaine du 18 mars avec 95km, soit 30 km dimanche le 18 mars et 13 kilomètres à chaque jour du 20 mars au 24 mars. Une semaine de «lucky 13» après une de «lucky 7»:


J'ai continué, de façon bien cartésienne, à alterner les journées difficiles avec les journées faciles. Mardi a été une journée difficile avec 6 X 1km où j'ai essayé d'atteindre mon pace 10km sur des jambes encore fatiguées de ma longue sortie. J'étais 15 secondes au kilomètre au-dessus mais l'effort cardiaque était là. Après une journée facile le mercredi, je me suis élancé, jeudi, sur un tempo run de 8km. La surcompensation des entraînements difficiles du dimanche et du mardi avait alors été faite et j'ai presque maintenu  le pace de mes intervalles du mardi avec des FC moins élevées. Ce plan d'entraînement en est un que je me suis concocté à partir du plan que j'avais suivi l'été dernier et qui venait du site du marathon de Boston 2010. Il comporte plus de kilométrage mais la séquence des jours difficiles et faciles est la même.

Sortie à l'Ancienne-Lorette


Samedi le 24 mars, la température est revenu presqu'à la normale pour le mois de mars avec -1 C à 7:00 heures AM. J'ai fait ma sortie sur un parcours qui passe dans la ville de l'Ancienne-Lorette à quelques kilomètres de chez moi. À un certain endroit, j'ai emprunté la rue St-Jean Baptiste où un j'ai aperçu un beau point de vue sur la ville de Québec:


Après avoir descendu la rue St-Jean Baptiste, j'ai tourné vers l'est sur la rue Michelet. Une portion de cette rue dans la transition entre la ville de l'Ancienne-Lorette et le quartier Les Saules, nous donne l'impression d'être dans la nature loin de Québec avec cette petite forêt de sapins:




Lors de cette sortie, j'ai eu de très bonnes sensations, ce qui augurait bien pour la longue sortie de groupe du lendemain.

Longue sortie du 25 mars

En arrivant au Centre Lucien-Borne pour le réchauffement vers 7 heures, surprise:



Mon ami Rénald Bouchard qui a fait le marathon de Virginia Beach la semaine dernière était déjà de retour. Il devait rester dans le sud des États-Unis quelques semaines mais il a du remonter à Québec plus tôt. Et comme le marathon de Boston est dans 3 semaines, il est venu se payer une autre longue avant le jour J. Un exemple de constance. D'ailleurs, j'ai essayé de modeler mon entraînement sur le sien cet hiver après les discussions que j'ai eues avec lui en 2011.

Nous étions 10 coureurs pour le réchauffement de 7 heures 15 où nous sommes allé virer sur les Plaines d'Abraham et dans le Vieux-Québec comme d'habitude. Denis Duchesne, un ami avocat,  que j'avais croisé lors d'une sortie dans Loretteville cette semaine, s'est joint à nous. Il est deuxième à gauche sur cette photo:


Et Jean-Yves, qui avait accepté l'invitation de se joindre à nous la semaine dernière, a pris goût à l'entrainement de groupe et était de retour.

Avant le deuxième départ à 8 heures 15, Roger Goulet a annoncé que nous allions sur le Boulevard Champlain, soit sur une portion du marathon des Deux-Rives. Nous y retournions pour la première fois cette année. La piste cyclable était bien dégagée et on pouvait rouler en paix sans être embarrassés par les automobiles:





Ici, le vieux Pont de Québec reliant la rive nord à la rive sud du fleuve St-Laurent se détachait à l'horizon:



Un peu plus loin il fallait remonter à la Haute-Ville. La côte Du Verger avait d'abord été prévue mais Roger a finalement opté pour la côte Gignac, côte en plusieurs paliers:




En haut du dernier palier, Bruno Samson, qui sera un de mes compagnons de voyage lorsque nous irons dans le Maine pour le Sugarloaf Marathon, revenait vers l'arrière pour chercher les amis:



Du travail de qualité incorporé à notre longue sortie et spécifique au Marathon de Boston:


Et comme les bidons se vident sur ces sorties de 3 heures et plus, nous avons fait un arrêt sur la Campus de l'Université Laval pour refaire le plein:


J'ai eu tout le long de cette sortie d'excellentes sensations.  Mon pace moyen a été plus rapide de quelques secondes au kilomètres par rapport aux semaines précédentes. Ces longues sorties de 30km et plus que je fais depuis janvier, couplées à l'augmentation de mon kilométrage hebdomadaire, me fortifient de semaine en semaine.

L'ÉcoTrail 2012

Nos amis européens sont bien friands de course de trail. En France, il y en a même une qui est organisée dans la région parisienne. Il s'agit de l'ÉcoTrail. Cette épreuve traverse divers parcs et boisés pour se terminer à la Tour Eiffel. Quatre distances sont offertes ( 80km, 50km, 30km et 18km). 

L'ÉcoTrail était tenu les 24 et 25 mars. Deux de mes amis Dailymile ( Philippe et Sébastien ) y prenaient part. Voici un petit vidéo pris par un club d'athlétisme français que je vous présente afin de donner une idée des endroits traversés par les coureurs:



Prochaine semaine

Je continuerai ma préparation pour le Sugarloaf marathon. Je compte, cette semaine, atteindre le plateau des 100km. J'augmenterai aussi la durée de mes intervalles longs et de mon tempo run. Et il est certain que je vais continuer de m'amuser...

lundi 19 mars 2012

Le printemps arrive

Nous entrerons officiellement dans le printemps mercredi prochain. Lors des dernières semaines, j'ai traversé toutes sortes de conditions pour maintenir un bon kilométrage en vue du Sugarloaf marathon que je ferai au mois de mai prochain: froid, vent, tempêtes de neige, verglas... L'arrivée de températures plus douces et une bonne traction sur la route me réjouissent car il sera plus facile de continuer ma préparation.

La dernière semaine en a été une de récupération dans le sens où je n'ai fait que 65km depuis dimanche le 11 mars compartativement aux 95km couverts entre le 4 et le 10 mars. Comme il ne me restait que 35km à faire après notre longue sortie de dimanche dernier où nous avons eu la visite de  Luc Lévesque de Gatineau, j'ai décidé de diviser ce kilométrage en 5 sorties de 7km chacune compte tenu que j'aime courir 6 jours par semaine. Pas d'intervalles hormis un 2km rapide mardi et jeudi, sortes de petits «tempo runs», le tout dans le but de bien faire tourner les jambes.

La semaine s'est terminé par un joli brouillard, samedi le17 mars, fête de la Saint-Patrick:



Bien qu'il reste beaucoup de neige sur les terrains des résidences, toute cette neige fond rapidement avec des journées où le mercure oscille entre 0 C et 10 C.

Longue sortie du dimanche 18 mars


Enfin un dimanche avec une température douce ( entre 5 C et 10 C), il était temps, Nous étions 9 coureurs à 7:15 heures au Centre Lucien-Borne pour le réchauffement. Nous nous sommes dirigés vers les Plaines d'Abraham et vers le Vieux-Québec. Nous voici à la sortie des Plaines près de la porte St-Louis:


Après avoir descendu la rue St-Louis, passé devant le Château Frontenac, descendu la Côte de la Fabrique   et remonté la rue St-Jean, nous sommes revenus au Centre Lucien-Borne pour rejoindre le reste du groupe avant le départ de 8:15 heures.

Un ami Dailymile que je n'avais jamais rencontré a accepté l'invitation que je lui avais lancée de se joindre à nous. Il s'agit de Jean-Yves ( Tic T.) qui demeure près du Centre Lucien-Borne. Il prépare le marathon Arles-Arpille en France, marathon dont la première édition sera tenue le 29 avril prochain.

Avec Jean-Yves, nous étions 15 à prendre ce second départ. Roger Goulet a annoncé que nous allions à Sainte-Foy jusqu'au Boulevard Pie XII par le Chemin St-Louis. Premier regroupement sur les Plaines d'Abraham où l'on   voit Jean-Yves (deuxième à partir de la gauche):


Un peu plus loin dans Sillery:


Nous avons emprunté par la suite le Chemin St-Louis pour plusieurs kilomètres en direction ouest jusqu'au Boulevard Pie XII:


À cet endroit, Denis, le conjoint de Magalie, est venu rejoindre tout en poussant leur fils Raphaël dans le baby-jogger:



Nous avons alors poursuivi sur Pie XII jusqu'au Chemin Quatre-Bourgeois sur lequel nous avons tourné en direction est pour un retour vers le Centre Lucien-Borne. Nous voici lors d'un regroupement sur Quatre-Bourgeois face à la gare d'autobus de Sainte-Foy:



Comme ça sent la marathon de Boston et notre ami Roger Goulet nous avait concocté une couple de côtes pour le retour dont celle de la rue Émile Côté qui est d'une bonne longueur:


Bref, un autre bel entrainement ( pour ma part d'une distance de 30km ) que Jean-Yves a bien apprécié:


Il se promet d'ailleurs de revenir courir avec nous régulièrement le dimanche matin.

Rénald Bouchard


Raynald Bouchard, qui s'entraîne aussi avec nous le dimanche, était, cette fin de semaine, à Virginia Beach pour courir un marathon:


Les détails de cette course se trouvent à cette adresse web: http://shamrockmarathon.com/ . Rénald a terminé en 4:27:57 et deuxième dans la catégorie la 65-69 ans. Cette course lui a servi de préparation pour le marathon de Boston auquel il prendra part en avril prochain. De plus, une belle occasion pour faire un petit voyage dans le sud des États-Unis :)


Marathon de Los Angeles

En parlant du sud des États-Unis, quoi de mieux en conclusion qu'un vidéo sympathique du marathon de Los Angeles qui était tenu dimanche le 18 mars:



dimanche 11 mars 2012

Training for Boston

Plusieurs coureurs connaissent l'excellent blog de Luc Lévesque Training for Boston . C'est un des premiers blogs de coureurs que j'ai découvert et j'ai été immédiatement impressionné par la passion pour la course à pied qui se dégageait de ce blog. J'ai commencé à transmettre rapidement des commentaires sur le blog de Luc tout en commençant le mien qui, d'abord, se voulait être une rétrospective de mes 32 ans de course à pied.

Quelle ne fût pas ma surprise, peu à après mon premier billet, de lire un billet sur le blog de Luc qui m'introduisait à ses lecteurs ! Je fus touché par la générosité de ce coureur que je ne connaissais pas mais qui avait compris tout de suite ce que j'entendais faire: transmettre ma passion de la course à pied en racontant, année après année, comment ma vie avait été merveilleuse en tant que coureur. Je savais dès le début que j'avais un ami.

Il faut dire que Luc demeure à Gatineau, tout près d'Ottawa et moi à Québec. Il y a près de cinq heures de route qui séparent les deux villes. J'ignorais donc quand je pourrais rencontrer Luc mais je savais que nous pourrions, un jour, partager quelques kilomètres ensemble.

En janvier dernier, j'ai reçu un courriel de Luc me disant qu'il serait à Québec dans le fin de semaine du 10 mars et qu'il aimerait bien me rencontrer et courir avec moi. Nous nous sommes entendus pour se rencontrer le 10 mars et pour une longue sortie avec mon groupe le 11 mars. Mais avant de vous raconter ces évènements, je vous résume mes entraînements entre les 6 et 10 mars.

Mardi le 6 mars


J'ai continué à augmenter la charge sur ma séance d'intervalles longs: 6 X 1km avec 400 mètres de récupération. J'ai fait cette séance sur des jambes encore fatiguées de la longue sortie du 4 mars mais c'était voulu afin de recréer les sensations de fatigue sur marathon dans les dix derniers kilomètres. Total de la sortie: 13km.

Mercredi  7  mars


Une sortie de récupération sur 13 km. J'étais fatigué mais je n'ai pas regretté ma sortie.

Jeudi 8 mars


Une température printanière de + 6 C, ce qui était inhabituel pour cette période de l'année. J'en ai profité pour laisser de côté le coupe-vent. Au menu, toujours mon tempo run qui fait maintenant partie de mon travail spécifique pour le marathon. Là aussi, j'ai augmenté la charge avec 8 km en tempo run au pace demi-marathon. Ce tempo m'a semblé facile et c'est là que j'ai réalisé que l'entraînement de mardi sur des jambes fatiguées avait porté fruit. En effet, les derniers kilomètres de mon tempo run ont été presqu'au pace 10km que j'avais tenté de maintenir lors de la séance de mardi. Total pour l'entraînement: 13km

Vendredi 9 mars


Une belle course de récupération de 14km dans Val-Bélair avec retour par les rues Industrielle et Monseigneur-Cooke, cette dernière longeant le terrain de golf de Loretteville. Des souvenirs du demi-marathon Phil Latulippe qui passait par là dans les années 80.

Samedi 10 mars


Une autre sortie facile mais de 10km cette fois-ci. L'objectif était de boucler une semaine de 95km entre dimanche le 4 mars et samedi le 10 mars. Mission accomplie ! Et je sens que je peux encore en faire plus. Mes jambes se portent de mieux en mieux.

Rencontre avec Luc Lévesque


En fin d'après-midi du samedi 10 mars et tel que convenu, Luc m'a laissé un coup de fil. Il était  rendu à Québec avec son épouse. Ils se trouvaient à l'hôtel Best Western sur la rue de la Couronne et nous nous sommes entendus pour que j'aille les rejoindre vers 19 heures.

J'ai donc pu  connaître Luc et Nathalie qui sont vraiment très sympathiques:



Ainsi que Manu qui accompagnait ses maîtres pour cette escapade à Québec:




Une belle heure de discussion entre passionnés de course à pied. J'ai confirmé que j'avais un ami:



Pour la longue sortie du lendemain, je lui ai proposé de partir avec lui à 7:15 heures du Best Western et de faire notre réchauffement en allant rejoindre mon groupe au Centre Lucien-Borne.

Dimanche 11 mars


La nuit a été plus courte que d'habitude avec cette heure de sommeil en moins vu que nous passions à l'heure avancée, déjà que je ne suis pas un gros dormeur.

Par contre, il y a un certain Elvis à la maison qui aime bien dormir et qui se foutait bien que j'allais m'entraîner:



Je suis donc allé rejoindre mon ami Luc à son hôtel pour cette longue sortie d'au moins 3 heures que Luc avait planifiée:


Nous avons commencé la longue sortie par une petite visite touristique où nous avons emprunté la rue St-Joseph en direction du Palais de justice et longé la gare du Palais. Comme nous devions monter à la Haute-Ville pour rejoindre le Centre-Lucien Borne, j'ai choisi la montée par la rue des Remparts qui donne un très beau point de vue sur le Vieux-Port de Québec. Par la suite, Château Frontenac et rue St-Louis jusqu'à la facade du Manège militaire.

Quelques mètres plus loin, une partie de mon groupe, qui en était aussi dans la partie réchauffement de l'entraînement, arriva en sens inverse et nous nous y sommes joints. Ce fut l'occasion de faire les présentations en pleine action.

Nous sommes retourné vers le Château Frontenac où les amis voulaient voir les installations du Red Bull Crashed Ice de Québec qui sera tenu la semaine prochaine:


À 8:15 heures, nous étions 17 pour le départ officiel de l'entraînement. J'avais annoncé la visite de Luc et on aurait dit que les amis s'étaient donné le mot pour lui faire un bel accueil. Les présentations ont été complétées et nous avons pris le départ pour la seconde partie de l'entraînement en direction de Ste-Foy afin d'aller rejoindre la rue du Versant Nord. Nous nous sommes rendus jusqu'à l'autoroute Duplessis et nous avons emprunté la longue montée de plus d'un kilomètre qui longe l'autoroute. Nous sommes revenus par le chemin des Quatre-Bourgeois avec un petit détour dans les côtes de Ste-Foy, le parcours étant une gracieuseté de notre AMI Roger Goulet comme toujours. On s'était ennuyé de toi Roger durant ton mois en Floride :)

J'avais 25km sur ma Garmin lorsque j'ai pris cette photo de ma gang et de notre ami Luc:



Luc a confirmé qu'il avait 16 autres amis. Il m'a dit avoir bien apprécié cette sortie de groupe et l'atmosphère qui y règne. Arrivés au Centre Lucien-Borne après près de 30 kilomètres, Luc et moi avons laissé les amis et sommes retournés à notre point de départ, soit l'Hôtel Best Western sur la rue de la Couronne.  Mon signal GPS m'a donné 32km faits à un pace de 6:06/km. Donc, 3 heures 15 de course et mission accomplie pour le 3 heures que Luc avait planifié.

Bref,  de biens beaux moments de course à pied ! Merci Luc d'être venu à Québec et d'avoir fait ce voyage de près de 10 heures de route aller-retour dans une fin de semaine spécialement pour me rencontrer et venir courir avec moi et mes amis. Il faut le faire.

Prochaine semaine

La prochaine semaine en sera une de récupération où je ne ferai que 65km. Il ne m'en restera donc que 33 à faire en 5 sorties courtes.


dimanche 4 mars 2012

Hymne à l'hiver

J'ai commencé à pester contre l'hiver au courant de la dernière semaine. Je commence à être fatigué de sortir le matin à -20 C et dans des rues glissantes.

Malgré tout, j'ai continué à monter la charge de mon entraînement en complétant une semaine de 90 km du dimanche 26 février au samedi 3 mars. Mes sorties du mardi 28 février au vendredi 2 mars ont été les suivantes:

- Mardi: 13km en yaktrax avec des intervalles, soit 7 X 800 mètres avec 300 mètres de récupération. C'est durant cet entraînement que j'ai commencé à avoir des pensées négatives sur l'hiver;

- Mercredi: il fait froid ( -13 C, -21 C facteur vent ), on dirait que l'hiver ne lâche pas prise. Je suis sorti pour 12km avec mes vêtements les plus chauds;

- Jeudi: toujours froid ( -19 C facteur vent ). J'avais un tempo run que j'ai fait bien habillé. 3km de réchauffement, 7km tempo à un pace dont j'étais satisfait et 2km de retour au calme. Je me bats contre l'hiver mais au moins, mes sensations sont bonnes;

- Vendredi: du froid encore ( -15 C facteur vent ). Une sortie relax avec quelques montées dans le quartier Montchatel pour un total de 12 km;

Samedi le 3 mars, la rue où j'habite avait cette apparence:



Par contre, la température était douce ( -4 C) et j'avais hâte de courir avec cette douceur. J'ai donc chaussé de nouveau mes Yaktrax:



Et je suis parti en me réchauffement doucement. Sur le Boulevard l'Ormière,  les trottoirs ressemblaient à la rue où  je demeure:


Je n'avais alors qu'un kilomètre de fait mais j'étais bien et mes Yaktrax mordaient dans la neige. Je me suis donc dirigé vers le quartier Les Saules pour aller rejoindre la nouvelle passerelle qui traverse la Rivière St-Charles, passerelle dont je vous ai parlé dans mes derniers billets. Elle était dans le même état:


Même la Rivìère St-Charles, à cet endroit, était recouverte de ce tapis blanc:


C'est à cet endroit que j'ai décidé de m'offrir un mini-trail blanc en revenant par le Sentier du Parc linéaire de la Rivière St-Charles ou Parc Chauveau. Je vous partage quelques photos pour vous montrer la beauté de cet endroit.

Voici le sentier où je me suis engagé dans la partie Sud du Parc Chauveau:






On a même pensé à nourrir les oiseaux dans ce sentier:

 

À cet endroit, on croise une piste de ski de fond:


Ici commence la partie Nord du Parc Chaveau et c'est vraiment très près de chez moi:


À cet endroit, l'eau de la Rivière St-Charles apparaissait un peu mais le lit du cours d'eau était encore caché par la neige qui était fraîchement tombée:


Un des deux escaliers de cette partie du Parc Chauveau:


En haut de l'escalier, on peut apercevoir la Rivière St-Charles dans la vallée:


Et voici, une autre passerelle qui traverse la Rivière. Cette construction a gagné un prix d'architecture:


Encore un petit clin d'oeil à la Rivière:



Cette dernière passerelle qui traverse la Rivière St-Charles mène à une côte qui débouche au bout de la rue où j'habite. C'est curieux comment ce contact avec la nature m'a réconcilié avec l'hiver:



J'étais donc de bonne humeur pour ma deuxième sortie de la fin de semaine, soit ma longue sortie de groupe du dimanche 4 mars. Nous étions 10 coureurs au Centre Lucien-Borne, 7 pour le réchauffement à 7:15 heures et 3 autres qui se sont ajoutés pour le départ de 8:15 heures. La température était idéale à -3 C mais un bon vent de 25km/heures venant de l'ouest nous ralentissait. Il a fallu bien gérer pour ne pas laisser trop de plumes. J'ai complété un beau 32km en 3:20 heures.

Je continuerai ma progression kilométrique dans la prochaine semaine avec 95km. De plus, dimanche prochain, nous aurons la visite de Luc Lévesque, Training for Boston , qui sera de passage à Québec et qui viendra partager un entraînement avec nous.